Mali : Entre enlisement politique et « crimes de guerre »

35 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le capitaine Sanogo tente de garder la main sur les affaires malgré les accords du 6 avril.

Alors qu’au nord l’ONG Human Rights Watch dénonce des « crimes de guerre », au sud le retour à l’ordre constitutionnel est contesté par les putschistes. Une réunion est prévue mardi avec le médiateur burkinabè pour débloquer la crise politique et diplomatique.

La crise malienne est loin d’être résolue. Vendredi soir, le capitaine Sanogo, ex-chef de l’éphémère junte malienne qui a renversé le 22 mars le président Amanou Toumani Touré, a vivement dénoncé les décisions prises« unilatéralement » par les chefs d’Etat ouest-africains, jeudi lors d’un sommet à Abidjan, s’opposant en particulier à tout déploiement de force militaire ouest-africaine.

Médiation burkinabè mardi

L’ex-chef de la junte a également rejeté la décision de la Cédéao  – une communauté de quinze pays dont le Mali – de fixer la période de transition à douze mois, alors que la Constitution malienne prévoit un délai de 40 jours. Dans la classe politique malienne et les milieux diplomatiques, beaucoup soupçonnent les putschistes de ne pas vouloir laisser la place. La France les a exhortés vendredi à respecter l’accord signé et à se retirer des locaux de la radio et la télévision publiques maliennes ORTM qu’ils contrôlent depuis mars. Pour résoudre cette crise, une rencontre initialement prévue lundi à Ouagadougou entre une délégation de l’ex-junte malienne et le président burkinabè et médiateur Blaise Compaoré a été reportée à mardi.

Cliquez ici !

Viols, exécutions et pillages

L’organisation Human Rights Watch (HRW)  a accusé de son côté lundi les différents groupes armés (rebelles Touaregs, islamistes et arabes) qui contrôlent le Nord du Mali d’avoir commis de « nombreux crimes de guerre », en se livrant à des viols, des pillages et à l’enrôlement d’enfants-soldats. L’ONG accuse également les islamistes d’avoir sommairement exécuté deux hommes et amputé la main d’un autre au moins, d’avoir organisé des séances de flagellations publiques et menacé des femmes et des chrétiens. La semaine dernière, le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI)  a déclaré suivre « attentivement » la situation au Mali et devrait« décider prochainement » s’il entame un examen préliminaire dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Attentat à Bamako contre un anti-putschiste

Hamadou Traoré, secrétaire général de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM), membre du Front uni pour la Démocratie et la République (FUDR), rassemblant des opposants au coup d’Etat du 22 mars au Mali, est sorti indemne d’une tentative d’attentat perpétrée dimanche soir par des hommes armés, a-t-on appris lundi de source policière à Bamako. Lundi matin, des élèves et étudiants ont organisé une marche à Bamako pour dénoncer la tentative d’ « assassinat » de leur dirigeant syndical, aux cris de « Mariko assassin ». Oumar Mariko, chef du Mouvement populaire du 22 mars (MP22), favorable aux putschistes, a aussitôt dénoncé des « allégations gratuites ».

 

AFP

30/04/12 – 20h07

 

SOURCE:  du   30 avr 2012.    

35 Réactions à Mali : Entre enlisement politique et « crimes de guerre »

  1. Qu’est ce qu’il a fait ATT pour l’ARMEE MALIENNE tout simplement de réduire le budget de la defense jusqu’au point qu’on n’a plus les moyens de les équiper,dont la moitié de militaire ce sont engagés pour avoir un emploi et pas pour donner sa vie pour la patrie.Ils ne sont jamais entrainer pour defendre notre territoire mais on les voit prendre du thé du matin au soir,je vous laisse on verra la suite.

  2. soyons correctes

    votre opinion est contre la bonne marche du Mali,
    tout ce site est pro activiste des amis de ATT mais franchement dites la vérité et ce qu’il ya de bien pour Tout le Mali vous faites partie des déstabilisateurs j ‘en suis convaincu mais je vous recommande de dire ce qui pourras sauver tous les maliens et non seulement vos amis politiques

  3. le capitaine est un homme digne et benis
    les berets rouge qui ne veulent pas le depart de ATT ,mattez les tolernce ZERO
    Il faut être battard pour monter les mercenaires étrangers contre ton propre pays.

  4. phare

    La solution à la crise malienne: d’un grand coup, balayer toute cette merde de classe politique néocoloniale et donner à la situation une perspective révolutionnaire populaire et anti-impérialiste de reconquête de la souveraineté et de l’unité de la Nation qui visiblement n’intéresse plus la bourgeoisie compradore bureaucratique et islamo-intégriste; et dont bien de fractions restent engluées dans des querelles de chiffonniers pour le pouvoir. Quel gâchis! Si après les quarante jours, le CNRDRE ne met pas fin à toutes ces manipulations de la CEDEAO et des Occidentaux qui se tiennent derrière les rideaux, le Mali et les Maliens sont foutus. Il est temps de donner au peuple malien, la perspective d’une révolution populaire et démocratique appuyée sur le peuple et les éléments progressistes civils et militaires.

  5. oumi

    La junte et tout ses membres sont des battard ils n’aiment pas le mali se sont des pauvres gents sans aucune importance la preuve ils sont mis ce mali à génou.

  6. binaba

    Malheureusement c’est comme ça que ça finit si on laisse l’oisiveté s’installer dans le pays avec une démocratie de façade , et une corruption a outrance a tous les niveaux de l’administration bref tout le giottisme généralisé . ATT et les hommes politiques malien n’avaient pas le mali cœur le système de d’état n’existe pas. Mes amis le pays va mal. On ne sait même pas quand le nord va être libéré on se demande que s’est-il passe pour que le mali tombe aussi bas. Ironie du sort l’ex président ; le premier ministre ; le ministre des affaires étrangère et j’en passe sont tous du nord. Les autres fils du nord sont introuvables c’est les enfants des cultivateurs de la savane dont la plupart n’as jamais vu le désert qui combattaient les rebelles et des quelque courageux Touaregs (que dieu les bénissent parce que ce n’est pas facile de combattre des gens du même bercail que toi) ce serait injuste d’accuser n’importe qui que ce soit.
    Si les hommes politiques maliens remplissent l’avion pour aller discuté des affaires du mali au Burkina il ne faut pas accuser le Burkina. Mes frères l’innocence et l’inconscience c’est fini pour le mali : ambe noh do

  7. Oumar9

    SVP LISEZ ET FAITES SAVOIR A TOUT LE MONDE LES CRIMES DE SANG ET VIOLENCES PERPÉTRÉS PAR LES CAFARDS DU MNLA !!!!

    http://www.hrw.org/fr/news/2012/04/30/mali-les-rebelles-du-nord-perp-trent-des-crimes-de-guerre

  8. QUELS GACHIS :
    1) L’UNITé SACRéE DU PAYS DE MAMADOU KONATé, MODIBO KEITA, … GASPILLéE PAR DES DIVISEURS EN « PRO ET ANTI » / « BON ET MAUVAIS »
    2)LES SOLDATS FORMéS PAR NOTRE IMPÔTS POUR NOUS PROTEGER SE GASPILLENT ENTRE EUX,
    3) LE TEMPS AH LE TEMPS : LES BANDITS EN ONT AU NORD…, ILS PEUVENT VENIR A BAMAKO…
    4) LES INFRASTURENT CONSTRUITES PAR NOTRE IMPÔTS SONT DESTRUITES
    5) DIAMANA Té NIAGAMI KA TèMèNIKAN (BANZOUMANA)
    – SEUL PORTE DE SORTIE POUR MON PAYS : »UNION SACRéE DES MALIENS »
    – SAUVEUR : DIEU EN NOUS DONNANT UN HOMME QUI NE DIVISERA PAS LES MALIENS EN « PRO ET CONTRE » OU EN « BON OU MAUVAIS » AUTOUR DUQUEL NOUS FERONS L’UNITé » DU MALI

  9. kalo

    Vraiment, l’armée malienne fait honte au peuple malien. Mais ce que ce je ne comprends pas, le but fondamental de leur revendication était la reprise des zones saisies par les rebelles, la reforme de l’armée et que sais=je encore ? Mais, au lieu de faire créer la psychose dans l’esprit des bamakois avec ces armes et ces minutions, vaut mieux qu’ils aillent dans le front pour faire valoir leur force. Mais vraiment j’ai vraiment pitié des maliens, avant toutes la sous régions envoyait son armée pour se former, et aujourd’hui où sont ces anciens formateurs, quels sont les fruits de leurs instructions pour le peuple malien qui demande de l’aide à l’extérieur pour faire bouter ces hors de la loi qui se sont accaparés du nord du mali?
    Malien, ouvrons nous les jeux, ces militaires ne veulent rien que satisfaire leurs besoins personnels et le reste de la population ils s’en fichent. Alors tout leur jeux de caméléon face au peuple malien et la communauté internationale ne sert que de renflouer la caisse puis ,la vider et se remplir la poche et puis narguer le même peuple avec ce bien commun. Toutes leurs éculibrations, qu’ils font à l’aéroport, à l’ORTM et à Kati ne sont d’autre que pour nous divertir. Bien qu’il y a eu des violations de l’accord de la CEDEAO par la nomination des membres du gouvernement de façon consensuelle en gouvernement d’union nationale, mais tous ceux qui sont nommés ne sont d’autre que des maliens; et maliens tout court. Alors acceptons cette violation en la considérant comme une force vive pour que le mali sorte de cette transition d’un an en étant fort et heureux. Et surtout que ces nominés là servent la nation et qu’ils évitent de se servir. Que CNDRERE s’éloigne complètement du côté politique, et qu’il s’organise afin de mettre une cellule qui peut spécialement occuper du cas du nord.
    Sinon l’allure que l’armée veille bien nous montrer n’est pas de bon augure, que tous les maliens sachent, nous ne seront forts que si nous nous acceptions avec toutes nos différences En ce qui concerne la CEDEAO, le mali n’a pas besoin de force d’interposition à BAMAKO, plutôt qu’il en a besoin pour le nord. Si elle veut vraiment aider le mali et toute la sous région qu’elle envoi sa troupe au nord du mali pour déloger ces rebelles.
    Que le tout puissant aide le peuple du mali afin qu’il retrouve sa situation datant.
    AMEN

  10. mais le capitaine doit se taire maintenant et se sous mettre aux exigences de sauver le nord du mali, de toute facon apres ca on peut comprendre que lui aussi veut mettre plein les fouilles !!!

  11. Momo

    Comment des hommes et de femmes responsables désignés à la tête du gouvernement de transition peuvent-ils accepter autant d’implication d’un supposé CNRDRE dans les affaires publiques: des arrestations, des intimidations, des exactions, des tentatives de manipulation des étudiants et même des crimes … la place du CNRDRE et d’aider aujourd’hui le gouvernement dans la résolution de la crise du nord. Qu’a fait le CNRDRE dans ce sens depuis qu’il est là … rien. On n’a pas besoin d’eux à Bamako mais au nord … que Dioncounda dirige ou k mariko dirige la transition on a un premier ministre consensuel qui a plein pouvoir et la priorité doit être le nord. Sanogo pense aujourd’hui à tout sauf le nord du Mali … aucune action dans ce sens. Les civiles (religieux ont pu libérer plus 179 militaires et leurs familles), des civiles ont mis en place des couloirs humanitaires, des sociétés leurs font chaque jour des dons …. La junte n’est même pas capable de diriger l’armée malienne où chacun fait aujourd’hui ce qu’il veut à fortiori un pays.
    Le CNRDRE doit aller tirer ses balles au nord.
    Même le très contesté Colonel Gamou continue de se battre et le CNRDRE passe son temps à prendre le thé et chercher des postes….
    Merde vous desservez les maliens …

    • fouzo

      tu as tout a fait raison s’il veut montrer qu’il est un brave il part au nord et apres s’il le veut qu il siege ou il veut mais tu verras quitter le thé et partir dans le desert sera pas de l ordre du jour le 4×4 v8 est trop bien pour ca

  12. redeyes

    AFP est une source d’intoxication. Je sais que vous etes entrain d’oeuvrer pour amener le pays dans un goufre. Vous n’atteindrez jamais votre objectif. Racontez la verite au peuple. Le secretaire general de l’AEEM qui beneficiait des largesse de son mentor qui n’est plus capable de lui donner un sous se voit dans des difficultes pour survivre aprce que vivant comme un ministre voulait entrainer les eleves et etudiants dans la rue. La police a fait sont travail et comme tout le monde le sait les responsables AEEM sont armees, la police s’est defendu et a fait des repliques dans le cadre de l’auto defense.
    Vous les bandes de mediocre racontez la verite au peuple au lieu de forger et entainer le peuple dans l’erreur.

  13. certaine ne comprend jamais le capitaine a arrête tous les membre politique vous voulez qu’il arrête aussi le nouveau gouv de la transition place

  14. Modibo

    VIVE LE MALI!!!!

    1. Rétablissement des Droits Civils (1991)
    En tant que chef du Comité de Transition pour le Bien-être du Peuple, ATT a su rétablir les droits civils au Mali tout en réconciliant les différentes franches du peuple. Cette réconciliation, á son tour, a pu donner jour á un nouveau régime civil poste indépendance malienne.

    2. Gestion du Processus de Transition Constitutionnel (1992)
    Grace à la contribution d’ATT, Son Excellence Monsieur Alpha Omar Konaré devint Président de la République du Mali sur la base d’une constitution rétablissant le multipartisme. Un régime civil où le Président de la République peut être élu pour deux mandats de cinq ans avec la prérogative de nommer un Premier Ministre à la tête du gouvernement. Le Premier Ministre étant responsable du bon fonctionnement des structures et services du gouvernement devant l’Assemblée Nationale peut être destitué par vote législatif.

    3. Leadership Mondial et Emergence Nationale (2001)
    Après avoir rétabli les fondements d’un régime démocratique Africain, ATT obtint sa retraite militaire et fut nommé par l’ancien Secrétaire Générale des Nations Unies, Monsieur Kofi Annan, Envoyé Spécial des Nations Unies pour la République Centre Africaine durant le régime de Son Excellence Monsieur le Président Ange Félix Patassé.

    4. Gestion du Processus du Mandat Présidentiel (2002)
    ATT gagna les élections présidentielles maliennes de 2002 au second tour avec 64% des votes. Il est important de noter que malgré un paysage politique assez diversifié (US/RDA, UDPM, ADEMA, etc.), ATT accéda á la magistrature suprême de la République du Mali sans pour autant établir une stricte affiliation avec un parti politique. Il choisit plutôt de créer le mouvement de coalition Hope 2002. Cet état de fait lui permit plus tard de gouverner d’une manière indépendante de toute oligarchie en utilisant l’ensemble les ressources humaines du pays, quelque-soit leurs penchants politiques. Il est donc logique que cette indépendance politique et ses valeurs d’éthiques lui permirent de gagner, haut les mains, les élections présidentielles maliennes de 2007 avec plus de 67% des votes.

    5. Gestion du Hold-up Constitutionnel
    En ce moment, le mali vit une crise constitutionnelle très délicate. Un capitaine du nom de Sanogo a, par « opportunisme », court-circuité le processus démocratique que le pays tout entier a tant peiner á établir. Plus de vingt-ans de continuité démocratique ont été arbitrairement annulées par les mutains. ATT, sans doute par amour pour son peuple, a diplomatiquement collaboré avec les institutions africaines pour éviter une prolongation de l’instabilité nationale.

  15. Ada

    Ils auraient du utiliser cette force contre les bandits armés pour recouvrer l’intégralité du pays et libérer nos parents du Nord du pays, quel gachis

  16. pour qu’il y est la paix ,il faudra degager sanogo et ses compagnons et surtout aminata traore’ l’ecrivain qui pense que c’est elle qui sait parler. elle est entrain d’envenimer les choses

  17. les enemi du mali ce sanogo oumar mariko leur jour sons compté

  18. Va au Diable sanogo je prie sur la tombe de Cheick hamala ou encore de Cheick oumar Tall pour que tu crève sanogo soit maudit

  19. kotigui

    il faut tuer sanogo et sa bande plus oumar mariko et vous verez ,il yaura la paix eternelle au mali

  20. Bonsoir à tous,

    C’est avec un cœur meurtri que j’assiste à l’effondrement de notre démocratie cité jadis comme un modèle en Afrique de l’Ouest. Cela est dû à quelque individus mal intentionnés qui ne pensent qu’à eux. La place du militaire est dans la caserne. Je suis tout à fait d’accord avec les décisions de la CEDEAO. Elle a bien fait car la dernière fois à Ouaga nos hommes politiques étaient à couteaux tirés et n’ont pas pu s’entendre. D’autres se sont même insultés et à un moment donné Blaise s’est retiré de la salle car il n’en revenait pas. La déclaration dite de Ouaga a été rédigé par la partie Burkinabé. Après les 40 jours, je ne suis pas du tout certain que nos politiciens puissent tomber d’accord sur quelque chose. Actuellement, avec la mondialisation aucun pays encore moins le notre ne peut vivre en autarcie. On a pas besoin d’un embargo et d’un gel des avoirs de l’Etat au niveau de la BCEAO au risque de voir une bataille rangée entre les pro et les anti putschistes.

    Bonne lecture

  21. Sanogo va crever dans ton Kati si il arrive quoi se soit à ma famille même ki viendrai te niquer ta guele de merde

  22. TOURE

    LE MALI NE DOIT PLUS PLACER SA CONFIANCE EN CETTE CEDEAO CI .

    LA CEDEAO A BEAUCOUP D’INTENTIONS CACHEES ET MALSAINES CONTRE LE MALI . ET SA MISE SOUS TUTELLE EST IMMINENTE PAR LA CEDEAO AU COMPTE DE LA FRANCE ET L’ONU . CHERS MALIENS REFUSONS TOUT SIMPLEMENT CETTE MECHANTE DUPLICITE DE LA CEDEAO POUR PILLER ET EMBRIGADER LE PEUPLE DU MALI .

    NE LEUR DONNONS AUCUN MANDAT MEME CLAIRE ! ILS NE LE RESPECTERONT PAS COMME L’ONU L’A FAIT EN LIBYE .

    • Tu ne connais rien a cause de fils de putain on a entrain de tiré sur les gens au Mali il est qui nous tous sommes maliennes et maliens le Mali ne m’appartient pas sinon il allais réagir autrement

  23. Samba Konipo

    Oumar Mariko a profité de l’AEEM pour se faire connaître, pour siéger au gouvernement de transition mais faute de pouvoir manipuler l’AEEM pour ses ambitions personnelles, il a été toujours le premier ennemi de cette association.

    Le Peuple Malien et les démocrates qui ne le savaient pas ont eu l’occasion de témoigner de l’opportunisme de Oumar Mariko. Il n’a jamais jamais été démocrate et tous les responsables de l’AEEM savaient qu’il était opposé même à la marche des élèves et des étudiants qui ont eu raison du régime de Moussa Traoré en mars 1991. Après son mandat à l’AEEM il atoujours voulu maintenir les dirigeants de l’AEEM sous son contrôle pour parvenir à ses ambitions politiques personnelles. Ila même souvent tenté de renverser le bureau de coordination de l’AEEM à travers des éléments qu’il manipule.

    Aujourd’hui l’histoire nous a donné raison. Il a publiquement soutenu le putsch qui est contraire à tout principe démocratique et affiché sa volonté de diriger un gouvernement de partage de gâteau au lieu de transition. Ayant échoué dans cette tentative opportuniste, aujourd’hui il appelle le peuple au soulèvement.

    Ceux qui le connaissent ne se sont jamais trompés. Ses agitations et cris d’alarme à l’Assemblée Nationale n’avaient que 2 fondements:
    1- Se venger du pouvoir pour avoir retirer le porte feuille du ministère de la culture à son parti (le SADI)
    2-S’attirer l’admiration du peuple qui ne le connaissait pas pour disposer d’un électorat.

    Aijourd’hui, il ne peut plus tromper personne.

    L’AEEM issue du mouvement démocratique de mars 1991 et fidèle à ses idéaux démocratiques ne doit jamais soutenir un coup d’état militaire.

    Mariko fidèle à ses ambitions personnelles est toujours dans la direction du vent.

  24. Achill

    les coups de feux nourris a Bko,entre les bérets rouges et la junte

    • Horizon

      Tabarikala. Que les berets rouge, les vrais loyalistes qui ont sauve le president legitime, tire dans la cervelle de ce monsieur.

  25. partir

    Que Allah protege le mali contre les loups humains.

  26. Samba Konipo

    Nos soldats on montré leur incapacité, Sanogo et sa junte qui on fui le camp d’Aguelhoc en savent quelque chose. La junte savait ce qui l’attendait après la crise, c’est ce qui justifie le coup d’état.

    Vous voulez l’intervention de la CEDEAO au Nord et pas au sud où vous êtes, vous et vos proches ?
    Nous aussi nous avons nos parents au Nord.
    La junte même constitue une insécurité au sud, il faut la dégager si vous voulez que la CEDEAO puisse tenir compte de l’avis des maliens et de ses autorités. Tant que Sanogo et sa bande ne rentrent pas dans les casernes, la CEDEAO doit tenir sur sa position de fermeté.

  27. citoyen2010

    Je vous ai dis, Oumar Mariko n’est pas bon. Il doit etre poursuivi et juger.

  28. TOURE

    Le GRAND PEUPLE DU MALI DEVRA DES A PRESENT OUVRIR LES YEUX AFIN DE SAVOIR QUELLES SONT SES PRIORITES DE L’HEURE .

    LA CEDEAO NE PEUT RIEN POUR OU CONTRE LE MALI , ET SANS LE MALI . LE DRAME GROTESQUE VIENDRAIT DE LAISSER ATTERIR DES SOLDATS VOYOUS SOUS LA CASQUETTE DE L’ECOMOG A BAMAKO OU AILLEURS DANS LE SUD . SI NON , CE SERA LE TRISTE DEPART DE LA LONGUE MISE SOUS TUTELLE DU MALI PAR LA France A TRAVERS LA CEDEAO , ET POUR CAUSE DE PETROLE .

    LA CEDEAO A SA PLACE IMMEDIATE ET TOUTE SA VALEUR A GAO ET KIDAL. ET ENCORE NON A BAMAKO .

    L’AIDE DE LA CEDEAO EST LA BIENVENUE , MAIS NOUS AVONS LE DROIT DE LA CONTROLER , ET COMMANDER POUR QUE VIVE LE MALI !

    LA CLASSE POLITIQUE MALIENNE DEVRA ENCOURAGER ET LAISSER SON ARMEE FAIRE CE COMBAT AVEC SON SOUTIEN SANS FAILLES . LE PEUPLE DERRIERE SON ARMEE , ET LE NORD SERA LIBERE INCHALLA .

    ENCOURAGEONS NOS JEUNES SOLDATS ET METTONS CES JEUNES COMBATTANTS DANS LES MEILLEURS CONDITIONS POUR MENER CETTE MISSION HISTORIQUE . CA SUFFIT LES DISCREDITS SUR NOTRE SYSTEME DE DEFENSE MILITAIRE. NE LAISSONS PAS LA CEDEAO FAIRE L’HISTOIRE RECENTE DU MALI . CETTE TACHE EST DEVOLUE AU PEUPLE DU MALI ET A SON ARMEE . JE VOUS INVITE A L’ANALYSE !

    • innocent1er

      D’oú vas tu sortir l’argent pour mettre tes jeunes militaires comme tu dit dans les conditions necessaires?

      • jacques

        Économise ta salive innocent1er.
        Certains croient encore au pouvoir magique et ne se rendent pas compte qu’on n’a rien et que sans l’aide de la CEDEAO on est foutu.
        Rappel pour certains inconditionnels de la junte: La CEDEAO a pris une décision conforme à l’accord cadre qui stipule que les acteurs devraient décider (après la signature de l’accord) de qui va présider la transition.
        Étant donné que Dioncounda était présent à la rencontre à titre de président intérimaire. Donc président.

    • Touré tu es trop limité.