Mali : le FDR se dit lourdement préoccupé par le manque de cohésion au sein des forces armées et de sécurité du pays

44 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Front Uni pour la sauvegarde de la démocratie et la république (FDR)  » demeure lourdement préoccupé par le manque de cohésion au sein des forces armées et de sécurité du Mali », indique un communiqué du front, déposé dimanche à Xinhua.

A noter que le communiqué est relatif à la résolution n°2085 des Nations unies adoptée le 21 décembre dernier par le Conseil de sécurité.

Le FDR « note avec satisfaction le vote de la résolution 2085 », affirmant  »Cependant qu’il demeure lourdement préoccupé par le manque de cohésion au sein de nos forces armées et de sécurité ».

Le même front  » invite par conséquent les protagonistes à une saine et entière réconciliation des différentes composantes de nos forces armées et de sécurité nationale, gage et condition sine qua non de leur réussite sur le théâtre des opérations ».

Par ailleurs, le FDR  »en appelle le président de la république, chef suprême des armées pour user de toute son autorité pour réconcilier très rapidement nos forces armées et de sécurité », indique le texte.

Selon le premier vice-président du front, Ibrahima N’Diaye, signataire du communiqué, cet appel s’adresse également au  » Premier ministre, chef du Gouvernement, aux responsables des forces de défense et de sécurité, aux chefs coutumiers, aux leaders religieux, aux forces politiques et à la Société Civile ».

Le front souhaite que les acteurs cités  »mènent des actions immédiates ». Ce, en vue de  »contribuer à faciliter un dialogue constructif entre les différents segments des forces armées et de sécurité ». Il s’agit aussi de contribuer à  »réaliser l’unité et la cohésion de toutes les forces armées chargées de la défense et de la sécurité du pays (Police, Garde Nationale, Gendarmerie, Armée de Terre, Armée de l’Air, Bérets Rouges, Bérets verts..) ».

La cohésion au sein des forces armées et de sécurité du Mali était au centre des propos du président malien, Dioncounda Traoré, mercredi dernier, lors de la cérémonie d’accueil réservée à l’ équipe de football de l’Union sportive des forces armées et de sécurité (USFAS) du pays. En effet, celui-ci avait laissé entendre que  »l’USFAS vient de nous administrer que lorsqu’on joue en équipe, on gagne toujours ».

La même position a été défendue par le ministre malien de la défense et des anciens combattants, le général Yamoussa Camara.

A noter que dans la nuit du 30 avril au 1er mai dernier, des militaires maliens (bérets verts et rouges) se sont affrontés à l’ arme lourde, un différend qui n’a pas encore connu officiellement son épilogue, car certains bérets sont toujours dans la nature au « risque de ne pas se faire arrêter ».

Pour rappel, la résolution 2085 autorise le déploiement de la MISMA (Mission Internationale au Mali), pour une durée initiale d’ un an. Selon la résolution, la MISMA est investie du mandat « de prendre toute mesure utile, dans le respect du droit international humanitaire et des droits de l’homme et dans le respect le plus total de la souveraineté de l’intégrité et de l’unité du Mali ».

( Xinhua ) 24.12.2012 à 13h48

44 Réactions à Mali : le FDR se dit lourdement préoccupé par le manque de cohésion au sein des forces armées et de sécurité du pays

  1. justicequity

    Ce coup d’état est la victoire de ceux qui n’auraient jamais pu accéder au pouvoir par les urnes et il ne faut pas compter sur eux pour partir aussi vite , ils feront tout leur possible pour rester le plus longtemps possible , mais dès que le vent va tourner ils ont leur bouc-émissaire tout fait , ils mettront tout sur le dos de Sanogo comme si un seul homme pouvait se dupliquer en milliers d’autres pour gérer le pays , mais moi je serais là ce jour pour leur rappeler leur part de responsabilité . Un seul homme aussi puissant soit-il n’est rien sans les autres.

  2. Crakie

    Si nous voulons l’union,en ce moment trés difficile que traverse notre pays.Nous devrons commencer à nous pardonnés,et à se parler bref à faire un bloc derrière notre armées qui doivent aussi comprendre,qu’avec la division nous aurons Du mal à parvenir au bout de l’objectif que le pays c’est fixé, à s’avoir la lutte pour retrouver l’intégrité de notre pays.En ce moment difficile la haine n’a pas sa place,oui on doit se dire la vérité et se pardonner.Les démarches du FDR sont juste,qu’elle est la place de cette unité d’élite,des bérêts rouges?qu’elle est la place des familles de ses unités? Eux aussi sont des maliens,ce pays à besoin de tous ses fils et filles,la haine et les vengeances sont plus négatif et destructeurs qu’autre chose.Et arrêtons de regarder sur les rétroviseurs pour avencer,tous les jours les fréres du nord subissent des brimades et sévisses de toutes sortes,c’est indigne et plutôt c’est lâches de faire l’autruche en plongeant la tête dans le sable pour les oubliés.c’est trés facile de s’indigner de tout et partout devant son ordinateur pour s’opposer à tout,mais il n’est pas imaginable que nous tous pouvons se trouver à la place de nos Frere du nord.arrêtons nos égos faisons bloc pour défendre notre pays et cela même derrière nos ordinateur c’est possible,cela en faisant des concessions de part et d’autre.Vive le Mali libéré et prospère.

  3. Koumba Sacko

    Nous disons aux maliens et maliennes fiers honnêtes aimants leur Mali d’être prêts mentalement et physiquement car c’est maintenant que débute la guerre de libération des zones occupées après la déclaration de l’ONU

    Nous disons que le constat qui se dégage de la décision de l’ONU est qu’elle a divisé la poire en deux

    Nous disons que l’ONU a contenté les 2parties avec cependant 1léger penchant pour les commanditaires maîtres (ennemis sous régionaux d’Europe et d’Arabie du Mali et membres aussi de l’ONU) de ces « ramassis de voyous » enfants ingrats égoïstes paresseux impénitents assistés permanents du Mali » » que sont les criminels narcotrafiquants voleurs violeurs tueurs handicapeurs à vie Suppôts de Satan Satan fait humains adeptes et fidèles de Dajal ou l’Antéchrist d’Ansar Eddine et les bandit sans foi ni loi de rebelles touaregs voleurs violeurs tueurs sur des bases raciales tribale de MNLA en demandant à l’exécutif malien de s’asseoir à la même table que ces criminels et voyous chose qu’elle n’a jamais demandé depuis sa création aux « Autres » qui ont poursuivi et mis hors états de nuire les criminels et voyous qui se sont attaqués chaque fois à eux même fussent ils leurs compatriotes

    Nous disons que les contours d’1intervention sous mandat de l’ONU restent flous

    Nous disons que si selon la formule sacrée du Président Abraham Lincoln « la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » Nous disons que la sécurité le bien être du citoyen lambda malien doivent primer et si la démocratie signifie l’égalité de tous les citoyens et citoyennes Nous demandons alors à Dioncounda au Django malien au gouvernement de lancer immédiatement des mandats d’arrêts internationaux à l’encontre des responsables d’Acqmi Mujao d’Ansar Eddine MNLA pour crimes contre l’unité la paix crimes de guerre et crimes contre l’humanité

    Nous leur disons pour 1fois dans leur vie de penser honnêtement Mali et abandonner les comportements de la république bananière des tropiques où le citoyen lambda n’est moins qu’un rien où on s’en fiche de la sécurité du bien être du pauvre citoyen lambda et où l’impunité est 1droit pour des criminels au nom d’1 soit disant dialogue ou réconciliation

    Nous disons si selon la formule sacrée du Président Abraham Lincoln « la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » Nous disons à Dioncounda au Django malien au gouvernement aux lettrés mutants des partis politiques et aux députés« enfants ingrats égoïstes cupides bouffeurs voleurs impénitents des deniers publics » de penser 1fois honnêtement au Mali qui les a tant donné et laisser de côté leurs comportements de la démocratie bananière des tropiques dont ils sont si friands et encouragés en cela par leur soit disant amis les « Autres » et de voter dès cette semaine 1loi interdisant les élections présidentielles et législatives tant que le pays n’est pas unifié

    Nous disons des élections excluant les 2/3 du pays ne sont point démocratiquess et elles seraient en fait 1partition malicieuse satanique du pays en 2 car les 2/3 ou des individus issus des 2/3 peuvent ne pas reconnaitre le président élu contester sa légitimité et déclarer leur autonomie et c’est leur droit car ils ont été exclus sans leur avis(car le droit de vote est sacré en démocratie et aucune autorité n’a le droit et ne peut oter ce droit à des citoyens honnêtes lambda quelqu’en soit la raison et leur soit disant amis les « Autres » le savent bien)

  4. Koumba Sacko

    Nous disons donc que le temps est venu pour les maliens et maliennes fiers honnêtes aimants leur Mali de faire bloc autour de l’armée car cette guerre de libération est avant celle du peuple malien et de son armée et aucun soldat étranger en viendra se faire tuer pour 1cause qui n’est pas sienne et l’exemple récent de Goma en RDC est là pour le prouver Il viendra tout juste pour renflouer son compte bancaire de renouvellement en renouvellement de mandats

    Nous rappelons que tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté que l’armée malienne fut trahie par l’ex chef suprême des armées ex chef d’état et par les lettrés mutants des exécutifs d’ATT des députés partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux de l’ex mouvance « enfants ingrats égoïstes cupides bouffeurs voleurs impénitents des deniers publics » complices tacites avec la vente d’1partie du pays avec les faux accords d’Alger par l’affaiblissement de l’armée en la sous équipant en y introduisant des rebelles comme « cheval de Troie » en renforçant la force de feu des ennemis avec les déserteurs lâches de l’armée libyennes

    Nous disons donc à Dioncounda au Django malien aux lettrés politiques de l’exécutif actuel aux députés partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux pour 1fois de penser honnêtement au Mali qui les a tant donné et laisser leurs comportements de la démocratie bananière des tropiques et 1) ne pas trahir encore l’armée 2) de bien équiper l’armée en matériels appropriés 3) d’extirper de l’armée les soldats et officiers qui ont été introduits comme « cheval de Troie »

    Nous disons bien que cela soit condamnable et regrettable l’affrontement entre les béret vert et rouge(manipulés)dans 1passé récent a montré la hargne de combat des soldats maliens et qu’ils n’ont pas de mourir au combat quand il n’y a pas de traites parmi eux pour informer l’ennemi

    Nous disons partout à travers le monde dans les armées dignes et responsables les déserteurs quelque soit leur grade et valeur sont considérés comme des traites et lâches jusqu’à ce qu’ils soient innocentés après leur passage devant 1cours martiale ou 1juridiction militaire

    Nous disons donc que tous les officiers et soldats déserteurs de l’armée malienne sont des traites des lâches jusqu’à ce qu’ils passent devant 1cours martiale ou 1juridiction militaire comme cela se passe partout dans le monde au sein d’1armée sérieuse digne et responsable

    Nous disons également pour 1raison de stratégie de prudence et de rigueur ils ne doivent pas participer aux futurs combats quelque soit leur valeur et grade

    Nous disons en cas d’effectifs insuffisants l’armée doit faire appel aux réservistes

    Nous disons que les groupes de résistants et résistantes (appelés milices ou bandits de tout temps et partout dans le monde par les ennemis et leurs collabos) issus des zones sous occupation que sont les Gandakhoye et les Gandasho doivent participer à la libération comme cela se passe et s’est passé partout dans le monde quand 1zone est occupée par les ennemis aux fins d’avoir cette satisfaction morale (qui est 1sentiment humain normal) d’avoir mis hors d’état de nuire ceux qui ont commis des exactions et crimes sur leurs parents

    Nous disons que tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté que depuis la nuit des temps jusqu’au dernier conflit Israёl Hamas aucune guerre n’est propre et ne sera jamais propre

    Nous disons que l’armée devra faire son travail sans aucun état d’âme contre ces êtres sans foi ni loi