Mali: le prochain 22 septembre sera célébré à Kidal, si tous les Maliens se donnent la main, estime le président de la République

29

Le président de la République par intérim du Mali, Dioncounda Traoré a indiqué samedi que le prochain 22 septembre sera célébré à Kidal (l’une des trois régions du nord de ce pays vivant sous occupation des islamistes et alliés, Ndlr), si tous les Maliens se donnent la main.

Cette déclaration du président de la république par intérim du Mali a été faite à la presse à l’issue de la cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs au monument de l’indépendance à Bamako.

Le président Traoré a indiqué que « J’espère que l’année prochaine nous fêtons le 22 septembre dans des conditions bien meilleures », ajoutant « Tout à l’heure quand je saluais nos anciens, il y a un qui m’a dit ‘rendez-vous est pris l’année prochaine, le 22 septembre 2013, à Kidal’. Je pense que c’est lourd de considération ».

Le président de la république par intérim a conclu « En tout cas, nous prenons l’engagement, vous (ses compatriotes, Ndlr) et moi, que l’année prochaine, si nous voulons, nous pouvons effectivement aller fêter à Kidal ».

Auparavant, à la veille de la célébration, le président Traoré avait déclaré dans son discours à la nation vendredi « Mon souhait, et ce à quoi j’engage le gouvernement, c’est que le message à la Nation du 22 septembre 2013 soit le fait d’un Président élu, un Président élu dans les conditions de transparence et de crédibilité requises ».

Publié le 2012-09-23 10:01:46 | French. News. Cn

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. LES MALIENS DOIVENT AIDER LES AUTRES (CEDEAO/UA/ONU, LA SOUS-REGION, LES PARTENAIRES REGIONAUX ET INTERNATIONAUX) A LES AIDER POUR S’ASSUMER

    Bonjour,

    Comme dit le Président du Mali, Dioncounda Traoré, le dialogue et la négociation doivent être utilisés comme première option pour sortir de la crise Malienne. Ainsi, une issue sans guerre pourra être possible.

    Si la négociation échoue, je propose l’utilisation d’une guerre informationnelle (de renseignements sur les terroristes) en liaison avec les pays de la zone sahel et les partenaires régionaux et internationaux. Elle est plus précise et évitera d’énormes dégâts collatéraux.

    De tels renseignements sur les terroristes peuvent être collectés pendant le processus de négociation, pas besoin d’attendre la fin des négociations.

    Pour ce faire, l’implication de tous les Maliens, de la sous-région et l’aide de la CEDEAO/UA/ONU sont nécessaires.

    Il est indispensable que les groupes armés déposent les armes avant toute négociation afin que les négociations se déroulent convenablement en les sécurisant par les forces de défense et sécurité du Mali aidées par le contingent CEDEAO/UA/ONU.

    Pour ces négociations, le haut conseil de l’Etat Malien doit être constitué, de même que son conseil national, sa commission aux négociations, son interface avec le contingent de la CEDEAO/UA/ONU et celle avec la médiation de la CEDEAO et de l’UA.

    CONCERNANT L’INTERFACE AVEC LE CONTINGENT DE LA CEDEAO/UA/ONU, UNE UNITE MIXTE COMPOSEE DE SOLDATS MALIENS ET DES SOLDATS DU CONTINGENT DE LA CEDEAO/UA/ONU DOIT ETRE CONSTITUEE.

    CETTE UNITE MIXTE DOIT AUSSI AVOIR UN OEIL SUR LA SECURISATION DE LA PRESIDENCE A TRAVERS LES SOLDATS MALIENS DE CETTE UNITE. CES DERNIERS PEUVENT FAIRE PARTIE DES SOLDATS QUI SECURISERONT LA PRESIDENCE. DES CONTROLES REGULIERS SONT NECESSAIRES POUR VERIFIER QUE TOUT SE DEROULE NORMALEMENT.

    Concernant l’interface avec la médiation, elle est nécessaire pour garantir la cohérence globale et l’émulation. Une autre unité mixte constituée des membres de la médiation du Burkina et de la CEDEAO et des membres de la commission aux négociations du haut conseil d’Etat du Mali.

    Comme dit le Ministre de la défense du Mali, la discrétion concernant la présence, à Bamako, des soldats de la CEDEAO/UA/ONU est nécessaire MAIS un sérieux doit être accordé à la constitution de ces interfaces. C’est ainsi que les Maliens pourront vraiment aider les autres à les aider pour s’assumer.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  2. mais ce que beaucoup des malien on rein compris mali est dans un situation très dangereuse a qui il faut libéré les arme les arme malien se entre tu les rouge conter vert le prsiadant ne pas respecter voir humilier cdeao essai de limite le Degas vous vous demander de donner des arme loqule risque de utilise pour tué les civile malien arrête vos conori il faut faire travaille vos tét

  3. Pour Info
    **********
    INFO LE FIGARO – Mali : des Forces spéciales françaises forment des Africains pour contrer Aqmi

    23/09/2012 | Mise à jour : 19:01
    Selon nos informations, la France a déployé une centaine d’hommes des Forces spéciales dans la région du Sahel pour entraîner une Force d’intervention africaine chargée de débarrasser la région de ses groupes terroristes affiliés à Aqmi (al-Qaida au Maghreb islamique).

    Alors que six otages français sont détenus dans le massif de Tigharghar au nord-est du Mali, Paris s’inquiète des nouvelles filières djihadistes qui transitent par le Sénégal.

    Lire l’article

    • ça c’est des conneries…, ne vous laissez pas dormir par ces mensonges…

      L’armée française est au senegale depuis des siècles, il y a toujours une rebeillion dans ce pays, alors que l’armée française est là pour former et etc… comme ils font croire toujours…

      c’est aux africains de se prendre en mains…

      Qu’est-ce qu’il y a? Ils vont continuer à nous former encore et encore pour des siècles… alors que les problèmes ne font que se multiplier… Il n’y a aucun résultat dans leur formation.
      Vous savez ce que ça veut dire?
      Tout simplement que le formateur français (oxydentale en générale) est très mùauvais…

      • toi tu es sbien en France pour te former au metier de balayeur de chiottes 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        • non mec tu te trompes… dommage que tu sois lâche, sinon je t’explikerai en faSS mon métier et où je me suis formé, diplôme à l’appuie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          La france ne sait dominé que les nègres francofous qui sont lâches comme toi mon peitit kul de babouin… 😉

          😛 😆 😀 😆 😀 😆 😀 😆 😀 😆 😀 😆 😀 😆 😀 😆 😛

  4. J’estime que ce qui est essentiel aujourd’hui,c’est sauvegarder l’integrite territoriale de la Republique du MALI et le maintien integral de la Constitution du MALI.Nous rejetons sans ambages un
    President elu dans un Mali divise.En 1940,ou se trouvait la Legalite
    Republicaine?Avec Petain ou avec De Gaule.La legalite se trouvait
    aupres de ceux qui etaient restes loyaux a la France.Nous voulons
    liberer a tout prix le Mali de cette gangrene.Apres nous parlerons
    du reste.Nous sommes agaces de tout ce discours hypocrite.Tous ces
    pays qui ont traverse une crise de ce genre,ont ete diriges par leurs
    aspirations profondes;personne n’est venu les agacer avec des faux
    problemes.Au Mali,on sait qui peut faire quoi.Il arrivera peut etre un
    moment ,je ne le souhaite pas,lorsque nous devrons faire appel a nos
    hommes d’acier pour avancer.Nous ne devrions jamais,au grand jamais
    reculer.

  5. Encore un prédicateur … Sait-il combien de jours lui reste-il pour vivre, pour parler déjà de 22Sepmbre prochain… Il ne peut rien et n’a rien fait depuis qu’il est nommé président… Arrêtez de vendre du rêve aux peuple qui souffre. Vous êtes dans votre salon climatisé à regarder des films pornos, alors que le peuple souffre…
    Vraiment le peuple malien ne méritent pas de ces personnages.
    Que Dieu sauve le Mali de cette vermine qu’est la classe politico-militaire actuelle.

  6. Foutez nous la paix, Dioncounda, avec ton discour 👿 Ca fait combien de mois que tu es sur le fauteuil presidentiel et t’as peur de dire la verite!!! Sanogo gene le pouvoir!!! Dit a la CEDEAO d’envoyer des soldats pour combattre. Notre armee est trop indicipline et ne peut se leve que contre les civiles!!! Comment peut on comprendre que des simples officiers s’opposent a la decision de leurs chefs hierarchique sur la question d’intervention etrangere? Bande d’incapable. Pas d’intervention entrangere sur le territoire malien …Pas d’intervention entrangere sur le territoire malien !!! Que des bobards!!! Qui somme nous pour dire ca? Est ce qu’on peut compter le nombre de pays dans laquelle notre armee est intervenu??? Ayez un peut honte!!! Si jamais ils liberent les armes qui sont retenu a aux frontieres, les rebelles finiront par prendre controle de ces armes et les utulise contre nous!!! Sanogo et ses amis ont juste peur d’etre delocaliser par cette force; de toute facon tot ou tard, il faut metre fin a leurs (militaire) regene sur le trone. Les militaire ne sont pas fait pour diriger le pays!!! Comme beaucoup de maliens, j’ai pas confience a nos dirigeant, mais dans la vie, on ne peut pas changer tout en meme temps. Il faut evoluer graduellement!!!
    Envoyer la force de la CEDEAO et on va vivre avec la consequence qui lui est associe!!!

  7. Mali : Appel d’offres pour troupes d’intervention ❗ ❗ ❗

    Dans le cadre de l’occupation du Nord-Mali, le Premier ministre, président d’attribution des marchés Cheick Modibo Diarra lance un appel d’offres pour une intervention au Mali. La participation à concurrence est ouverte à tous les pays qui en ont les moyens.

    Conditions de participation : le Mali entend choisir lui-même les pays à même de contribuer à la libération du territoire envahi. Les troupes sélectionnées interviennent pour une durée préalablement définie. Le délai d’exécution ne devrait excéder six mois.

    Tout soumissionnaire éligible intéressé par le présent avis doit retirer un jeu complet du dossier d’appel d’offres au siège de la primature sis à Bamako (Mali).
    🙄 🙄 🙄

  8. Excusez moi tous ……. mais
    PETIT COMMENTAIRE A L USAGE DE :
    celui qui se tape blanche neige et sa coco
    209 commentaires
    22 septembre 2012 – 20:25
    ………………
    MAIS MON COCO LA BLANKOUILLE, TU RESTE UN LACHE, AU MËME TITRE QUE TA KOPINE BLANCHE PU.TE…
    ……Mon bon monsieur …….tu ne te tapes personne .
    Ni COCO , ni FOUDKG .,
    Si tu fais partie des déviants sexuels , si tu es PD dans ta tete ,ou dans la réalité ,cela reste ton problème .
    Arretes de nous ennuyer avec ton obsession
    . TU NE TE TAPES PERSONNE .
    Maintenant ……sur « »TU RESTE UN LACHE « » …( )
    .tu exagères ……et je trouve bien léger ton « compliment » ……
    Il y a bien des gens à Bamako et ailleurs qui connaissent l’identité réelle de COCO , qui savent qui écrit et utilise le pseudo COCO sur MW , le respectent , et savent pourquoi …
    Donc STP vas te faire soigner mon gars ……..
    . TU NE TE TAPES PERSONNE .
    LES DEVIANTS , LES OBSÉDÉS , EN FRANCE , ON LES SOIGNE .
    ……mes excuses au passage aux Kassin , Moussa AG , à l’érudit , Brou Brou , KING , Foudkg , Rebel ….ect …
    Le petit malade de la tète QUI SE TAPE LES AUTRES ….a fini par m’agacer .

    • coco la blankaille voit rouge, tu me fais marrer, espèce de petiy blanc gratte klavier…

      😈 😈 😈 😈 😆 😆 😆 😆 😈 😈 😈 😈

  9. La Charia et la discrétion, la nouvelle tendance de la fashion week de Bamako.

    Cela fait six mois jour pour jour, dans une semaine, que les deux tiers du territoire malien sont sous occupation de l’obscurantisme moyenâgeux des barbares des temps modernes qui usurpent le nom de l’islam pour assouvir leurs desseins sur mon peuple sans défense et sans espoir.

    La violence des attaques islamistes et la panique dans les rangs de l’armée malienne avaient révélé une double évidence en début avril 2012:

    1. L’incapacité de l’armée malienne à assurer sa mission régalienne de défense de l’intégrité du territoire et de la protection des citoyens maliens et de leurs biens.

    2. La détermination du conglomérat du terrorisme conduit par Iyad Ag Ghali et associés à mettre le Mali sous le joug des crimes abominables sous le couvert de la Charia.

    Cette double évidence nous invitait à une seule chose au Mali: L’UNITÉ.
    Mais elle a été ébranlée par ceux là mêmes qui ont prêté serment pour défendre ce pays.

    Ils ont non seulement trahi leur serment mais ils ont également jeté aux orties l’éthique du soldat et souillé les uniformes estampillés AMA.

    En vingt ans de démocratie, l’armée malienne a pourtant bénéficié, minimum, de 100 milliards de francs annuels de dépenses publiques sans compter une très active coopération militaire internationale (Algérie, France, Chine, États-Unis, pour ne citer que les plus actives).

    Ceux qui blâment le système démocratique dans la débâcle de l’armée malienne, vont certainement rendre compte au regretté Docteur Boubacar Sada Sy.

    Juste après Dioncounda Traoré, au ministre de la défense, c’est lui qui a repris les destinée de l’armée.

    Il n’était pas un militaire, mais il était issu du mouvement démocratique, et fut l’un des premiers à parler de l’informatisation de l’armée (pour mieux contrôler) et de la cour martiale (pour traquer l’indiscipline).

    Il détestait l ‘indiscipline et n’a pas hésité à mettre dehors 701 élèves gendarmes grévistes, égarés par la très mauvaise “Coordination des sous officiers”.

    Mais nos très étoilés officiers de l’armée malienne n’ont jamais apprécié Boubacar Sada Sy, qui ne tolérait pas leurs absences injustifiées dans les bureaux climatisés de nos états majors.
    Quand nous rentrions en démocratie en 1991, le vers était dans le fruit armée malienne.

    À la mort tragique de Boubacar Sada Sy, non seulement les mauvaises pratiques ont repris de plus belles mais pire comme pour insulter sa dépouille fraîchement couchée à Tienfala, on a réintégré les 701 indisciplinés.

    Les civils qui ont succédé à Boubacar Sada Sy ont vite compris la mafia de nos états majors et n’ont jamais dérangé encore nos très chers étoilés officiers supérieurs.

    Ceux-ci ont travesti toutes les logiques militaires ( recrutement, formation, avancement en grade, affectation, équipement, coopération…)

    Dans cette situation l’armée malienne est devenue une pyramide renversée (trop d ‘officiers pour très peu de troupes pouvant combattre victorieusement).

    Pire l’injustice, l’égoïsme, la jalousie ou toutes sortes de vices que vous pouvez rencontrer dans la société malienne se trouvent décupler dans l’armée malienne.

    On ne pense plus qu’aux missions de l’ONU à l’étranger, à l’affectation dans un haut poste d’un ministère, d’une ambassade , à la gestion du matériel ou du carburant…

    Et ceux qui sont affectés au nord, le prennent le plus souvent comme une punition, et certains s’adonnent à des trafics en tout genre incluant souvent les ventes du matériel de l’armée malienne à des criminels sans foi ni loi.

    Aucun audit n ‘est effectué dans le département.

    Je défie quiconque de me montrer un seul rapport du vérificateur général sur la gestion financière du ministère de la défense entre 2005 ( date du premier rapport) et 2012.

    Je ne parle pas du contrôle général d’état ou de l’inspection des finances parce qu’ils sont moins crédibles que le végal dans la traque de la grande corruption.

    Bref nous avions depuis longtemps les prémisses de la débâcle de l’armée malienne.

    Et la génération des Sanogo est rentrée dans l’armée sachant tout cela car la plupart d’entre eux ont eu le baccalauréat en 1990 et sont ensuite partis à l’Emia presque exclusivement sur coup de piston d’un officier supérieur de l’armée.

    C’est connu de tous et ce n’est pas nouveau les plus méritants ne sont jamais recrutés et l’avancement en grade et les affectations des postes ne se font pas sur la base du mérite.
    Dans ces conditions de laisser aller, c’est une armée qui ne peut que fuir les combats.

    Et qu’est ce qu’il faut faire alors que le pays est attaqué et que l ‘état s’est effondré?

    Sans discourir on laisse les pays frères venir nous aider à recouvrer notre intégrité territoriale et après on fait le grand ménage.

    Mais les soldats génération 90 veulent faire comme leurs aînés:
    Profiter du pays sans jamais mourir pour lui.

    Ils mettent leur veto sur la venue de la Cedeao dépeint en “mercenaire” et en “bloqueur des armes”, alors qu’ils savent pertinemment qu’ils ne peuvent pas seuls chasser Iyad and Co.

    Ils nous font perdre 6 mois pour venir nous parler aujourd’hui de “discrétion” après tant de lapidations, de coupes de mains et de pieds, de destructions de mausolées, de femmes violées, de paisibles citoyens fusillés à bout portant…

    Ah oui mes chers amis bamakois, après tout cela, habituez-vous maintenant à la ” discrétion” des soldats Cedeao.

    Après tout, c’est mieux que la Charia brutale d’Iyad And Co, condition sine qua non des négociations triple “choix” du président Dioncounda.

    Non, vous ne trouvez pas?

    Et pourtant c’est la nouvelle tendance de la fashion week de Bamako, collection autonome hiver 2012/2013.

      • ……pas une virgule qui déborde …. un seul truc m’a fait sourire :
        “””””””Je défie quiconque de me montrer un seul rapport du vérificateur général sur la gestion financière du ministère de la défense entre 2005 ( date du premier rapport) et 2012.”””””””
        Je veux donc te donner un complément d’info :
        Sidi Sosso Diarra , Monsieur frère , a toujours été drivé en sous main , par ATT .
        Et c’est parce que l’épaisseur des sales dossiers auxquels il est mêlé est énorme ,( je dis bien sales )….comme les ont été les mises en garde au moment des nominations , qu’il n’a pu obtenir le poste de ministre de la justice …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        …..tout sortira ……….. 😆 😆 😆 😆
        KASSIN ……RESPECTS !

  10. he has a dream :mrgreen: sans la CEDEAO et d’autres encore ,il n’y aura jamais de fete nationale du Mali en 2013 !! prenez vos responsabilités TOUS

  11. C’est vraiment triste pour le pauvre peuple touareg du Mali et de la sous-région.
    Depuis 1960 jusqu’à ce jour, ce peuple s’est toujours fait traîné dans la boue par la faute de quelques chefs de tribu opportunistes qui ne pensent qu’à leur propre intérêt personnel !!!!!

    Ils ont su instrumentaliser ce peuple et faire passer ce dernier comme les seuls victimes de tous les maux de cette planète à tel point que ce peuple est devenu le CANCER de la sous-région !!!!

    Il est grand temps que la majorité silencieuse et surtout responsable au sein de la communauté touarègue sorte de sa réserve. C’est l’unique chance pour assurer la survie de ce peuple qui est train de foncer droit dans le mur !!!!!

    Mais en attendant ce mouvement dénommé mnla a tout simplement transformer l’identité de l’homme bleu du désert en terroriste !!!

    En tout cas si moi j’étais un touareg, j’aurais surement fait un hara-kiri à cause de la honte !!!

    Courage Mr AG RHISSA !!!!!
    Ce pays nous appartient tous. A nous de le construire et on ne pourra le construire tant qu’on ne reste pas soudé comme un seul homme !!!!

    • Bonjour,
      Excellente analyse, Kouroukanfouga, vous avez raison.

      La prise en conscience de tous les Maliens et du peuple Touareg qui se fait manipuler et instrumentaliser, comme vous le dites, est nécessaire.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
      E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  12. BRAVO DICOUNDA

    Vous avez pris la bonne décision.N’en déplaisent a certains.

    Ceux qui sont avec le Mali sont aujourd’hui heureux, et ceux qui sont contre sont a présent sous pression.

  13. MR AG RHISSA la majorité des maliens font le distingo entre les touaregs dans leur ensemble et les criminels du mnla,depuis l independance jusqu a aujourd hui le mali a toujours eu des touaregs raisonnables qui aiment le mali et qui sont des patriotes.Pour avoir la paix, l etat a tout cedé a certains touaregs j en veux pour preuve la representation politique dans laquelle les touaregs ont plus de representants que les autres populations du nord mais au final on a eu la guerre et l occupation par l inconscience des apatrides du mnla,pendant que certains extremistes poignardent le mali d autres pansent les plaies du mali.

    • Bonjour,
      Merci, Maîga Issa, de votre commentaire, qui aurait sûrement été plus complet si vous aviez lu correctement mon message, en particulier, vous avez passé sous silence le fait que l’armée veuille poursuivre certains touaregs innocents (car certains internautes et certains Maliens disent que l’armée VA poursuivre tous les touaregs sans exception) juste à cause de leur appartenance ethnique.

      Merci de reconnaitre que le Mali a toujours eu des touaregs raisonnables qui aiment le mali et qui sont patriotes.

      FAITES LA DIFFERENCE ENTRE CEUX AUXQUELS L’ETAT A TOUT CEDE ET LA MAJORITE DES TOUAREGS INNOCENTS ET QUI N’ONT PAS EU DROIT A CES AVANTAGES DONT VOUS PARLEZ.

      La confusion est souvent faite comme s’il s’agit de tous les Touaregs, même si, vous, vous ne généralisez pas.

      Tous les Maliens doivent éviter l’amalgame consistant à dire que tout Touareg est du MNLA ou est terroriste ou a profité des avantages dont vous parlez.

      Pour laver l’affront national, tous les Maliens et toutes les minorités sont INDISPENSABLES, ne les marginalisons pas à cause de ceux, comme le MNLA, qui ont commis des atrocités.

      Mais ceci est aussi valable pour les Songhoï, les Peulhs et toutes les minorités.

      Réunis autour de l’armée Malienne, qui doit jouer un rôle fédérateur et non le contraire, et aidée par la CEDEAO/UA/ONU, un tel affront doit être définitivement et durablement lavé.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
      E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

      • Mr AG RHISSA la mission de l armée c est de proteger tous les maliens,il n est pas question d accepter ou de cautionner des actes de repression contre la population touaregue car pour moi elle est l une des victimes innocentes et elle n est en rien responsable des agissements de certains extremistes, au dela de la couleur on est les memes, j invite les internautes a cibler le mn..et les groupes djihado-terroristes qui sont a la base des terribles souffrances de toutes les populations innocentes et de l humiliation de notre pays, pour terminer je repete que le mali a toujours compté dans ses rangs des touaregs patriotes et qui recemment a aguel hoc ont payé de leurs vies leur fidelité au mali.

        • Bonjour,
          Merci pour votre contribution qui doit interpeller tous les Maliens.

          Vous avez raison. Parmi les rescapés d’aguelhoc, j’ai rencontré une partie des sept cent cinquante militaires maliens refugiés à Niamey, à une exception près, tous touaregs et maures, ils n’attendent que le signal des autorités pour contribuer à libérer le Nord Mali.

          Bien cordialement
          Dr ANASSER AG RHISSA
          EXPERT TIC ET GOUVERNANCE

  14. CHERS SŒURS ET FRERES MALIENS,

    A QUAND LE MALI, TERRE D’ACCEPTATION ET D’INTEGRATION MULTI-ETHNIQUE, SANS EXCLUSION NI DISCRIMINATION, UN ET INDIVISIBLE ?

    IL REVIENT AUX MALIENS DE LE CONSTRUIRE DANS L’UNITE EN S’ACCEPTANT, EN SE RECONCILIANT ET EN ACCEPTANT L’AIDE DES AUTRES (CEDEAO/UA/ONU) POUR S’ASSUMER.

    Bonjour,
    Certains internautes et certains Maliens se trompent de combat en s’en prenant à certaines minorités Maliennes, cas des Touaregs, en faisant l’amalgame comme quoi tout Touareg ou Tamasheq est du MNLA ou est terroriste.

    Par exemple, malgré mes contributions qui vont toujours dans le sens de l’apaisement, de la paix, de la réconciliation nationale et de la recherche d’une solution durable de sortie de crise, certains écrivent en ligne ou m’écrivent en me traitant de tous les maux et en disant que l’armée VA me poursuivre et VA poursuivre tous les Touaregs sans distinction jusqu’à leur disparition de terre.

    Je pense qu’ils se trompent d’ennemis et de combat.

    Ils prennent tout Touareg ou Tamasheq comme ennemi. Comme je l’ai toujours dit, je ne suis pas du MNLA et je ne suis pas terroriste ET TOUT TOUAREG N’EST PAS DU MNLA ET N’EST PAS TERRORISTE.

    Les Maliens doivent savoir identifier leurs ennemis (les terroristes, Maliens ou étrangers) et les combattre dans l’unité, sans exclusion ni discrimination, pour laver l’affront national d’occupation de leur territoire.

    Pour combattre l’ennemi au Mali, on ne doit pas parler qu’au futur, il est temps de parler au présent et du présent car les populations Maliennes souffrent de la crise qui perdure au Mali.

    Comment faire pour que l’armée Malienne puisse laver l’affront national (occupation du Mali) en fédérant autour d’elle, comme dit le Président, Dioncounda Traoré, la population Malienne et en se faisant aider par les autres (CEDEAO/UA/ONU) ?

    C’est cela la question pertinente, ce n’est pas le fait que l’armée Malienne veuille me poursuivre à tord ET poursuivre TOUS LES TOUAREGS SANS DISTINCTION (attention, certains sont innocents et ne demandent qu’à vivre dans la tranquillité) jusqu’à leur disparition de terre, comme l’insinuent certains internautes.

    Les Maliens, à commencer par le Président de la République et son gouvernement d’union nationale, doivent se saisir de cette question et gérer le problème des minorités au Mali pour leur intégration équitable dans un Mali un et indivisible.

    Aujourd’hui, le SEUL combat de l’armée doit être, après avoir établi la cohésion interne ET après avoir identifié les vrais ennemis (les terroristes, qu’ils soient Maliens ou étrangers), celui de la libération du Nord en fédérant autour d’elle tous les patriotes Maliens, sans exclusion et sans discrimination, MAIS AUSSI en acceptant l’aide bienveillante des autres (CEDEAO/UA/ONU).

    A quand le Mali, terre d’acceptation et d’intégration multiethnique, sans exclusion ni discrimination, un et indivisible ?

    Tous les Maliens doivent travailler ensemble pour y arriver.

    Devant être un bel exemple d’intégration et cohésion, l’armée Malienne doit y contribuer et non, diviser à travers les agissements de certains membres de l’armée.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

    • Je vous suis depuis un certain temps, il faut continuer votre logique d’avant l’explication dicernement. Je vous en prie de ne pas tomber dans le piège des moins que rien. Du courage

      • Bonjour,
        Merci de votre commentaire.

        Ma question interpelle TOUS les Maliens sur le fait de pointer du doigt, sans preuve, certains touaregs innocents, COMME MOI, à cause des atrocités qu’ont eues à commettre le MNLA. Ce dernier doit répondre de ses actes mais pas TOUS les touaregs, qui, souvent n’ont rien à voir avec le problème.

        Je ne défends pas le MNLA mais en parlant d’intégration équitable, sans exclusion ni discrimination, je parle des minorités mais aussi de toutes les communautés maliennes, donc de tous les Maliens.

        J’AI FAIT UNE PROPOSITION DE SORTIE DE CRISE MALIENNE, QUE J’AI ENVOYEE DEPUIS LONGTEMPS AU PRESIDENT, AU PREMIER MINISTRE MALIEN ET A LA CEDEAO, DANS LAQUELLE J’AI INDIQUEE QUE DANS LE CADRE D’UNE DECENTRALISATION BIEN ETUDIEE, LE DEVELOPPEMENT EQUITABLE ET L’INTEGRATION EQUITABLE DES COMMUNAUTES FONT PARTIE DES PROBLEMES A RESOUDRE POUR UNE SORTIE HONORABLE DE LA CRISE.

        Ce n’est pas la première fois que je parle d’intégration équitable des communautés Maliennes en général et des minorités en particulier.

        Tous les Maliens doivent s’accorder sur la prise en compte de ce problème, qui doit tous les intéresser.

        Les Maliens doivent plutôt s’unir autour de leur armée en sollicitant l’aide des autres (CEDEAO/UA/ONU) tout en évitant les amalgames qui les divisent et leur empêchent de stopper cette crise qui mine le pays et de se focaliser et traiter les problèmes qui feront réellement avancer le pays.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
        E-mail : Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

Comments are closed.