Mali : Les 27 candidats à l’élection présidentielle entament les dernières heures de campagne

0
 Présidentielle du 28 juillet 2013: Les 27 candidats à l'élection
Présidentielle du 28 juillet 2013: Les 27 candidats à l’élection

BAMAKO – Les 27 candidats à l’élection présidentielle du 28 juillet prochain ont entamé les dernières de leurs campagnes d’information et sensibilisation sur leurs programmes et projets de société, qui prennent fin vendredi à minuit.

A la veille de la fermeture de la campagne, ils étaient nombreux à être sur le terrain jeudi à Bamako et à l’intérieur du pays à l’image du candidat de la Convention nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hère), l’ancien PM Soumana Sako, qui était face aux femmes et jeunes de son parti au palais de la culture Amadou Hampaté BA dans la capitale malienne.

Face à ses militants lors d’un rassemblement dans ce palais, Soumana Sako est revenu sur son projet de société en ce qui concerne le volet relatif aux femmes et aux jeunes à travers notamment “la gratuité des soins de santé et de l’éducation des filles”.

Ce rassemblement a été précédé par des caravanes organisées par les militants. Par la suite, le candidat de la CNAS-Faso Hère s’est dirigé vers la ville de Koulikoro, à 60 Km de la capitale malienne.

Le même jour dans la matinée, le candidat du parti YELEMA (le changement), Moussa Mara, a procédé à la clôture de sa campagne au Centre international des conférences de Bamako lors d’un rassemblement, axé sur les 5 piliers de son projet de société. Précisant qu’il ne fera plus de sortie à l’intérieur du pays, Moussa Mara a indiqué que sa “campagne prend fin, mais que les militants doivent continuer de faire passer le message de campagne dans les ‘grins’ (lieux de regroupement)

et partout (..)”.

Auparavant, les militants et sympathisants du parti YELEMA ont tenu des meetings à travers la ville de Bamako mercredi.

Pour sa part, le candidat de l’Union pour la république et la démocratie (URD), Soumaïla Cissé, a eu droit des bains de foule de ses militants réunis au cours d’un meeting jeudi après-midi à l’Avenue de la Nation à Bamako. Avant d’accueillir leur candidat, les militants de Soumaïla Cissé ont sillonné la capitale malienne de la commune I à la commune IV.

Revenu de l’intérieur du pays, notamment de Kidal, et après avoir rendu des visites de courtoisie aux notabilités de Bamako, Soumaïla Cissé s’est adressé à ses militants en disant : ” J’ai adressé une lettre à chacun des 12 000 chefs de villages du Mali pour leur dire ce que je compte faire le Mali”.

Ils peuvent nous interpeller si nous ne respectons pas nos engagements, une fois au pouvoir”. Soumaïla Cissé a “invité les uns et les autres à aller voter dans la paix, c’est cela la preuve de l’amour du Mali”, ajoutant ” ma victoire sera la victoire des jeunes et des femmes”.

Celui-ci a “beaucoup remercié le FDR”, un regroupement partis politiques et d’organisations de la société civile, notamment sa “vice-présidente Fatoumata Siré Diakité” ainsi que “le président du PARENA, Tiébilé Dramé, qui m’a honoré en disant qu’il nous soutient”.

A noter que M. Dramé était l’un des 28 candidats à l’élection présidentielle du 28 juillet, avant de se retirer au motif que “les difficultés d’ordre matérielle, technique et sécuritaire existent et qui ne sont pas de nature à garantir des élections crédibles, transparentes et apaisées”.

Quant au candidat du Rassemblement pour le Mali, Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK, celui-ci a choisi la voie ferroviaire. Pour l’avant dernier jour de la campagne, le candidat IBK a choisi le train pour se rendre à Kati (ville garnison, siège de l’ex-junte) et Kita en vue de ses deux derniers meetings de l’intérieur du pays.

Selon Sambi Touré, responsable de communication dans le staff de Ibrahim Boubacar Kéita, ” le choix du chemin de fer comme moyen de transport est de la part du candidat IBK un hommage au courage et au don de soi de tous les cheminots qui ont écrit et continuent d’écrire une glorieuse page de l’histoire de notre pays et de l’Afrique de l’Ouest”.

Après le meeting de Kati, ajoute M. Touré, le candidat de la “Coalition le Mali d’abord” se rendra à Kita, la capitale de l’arachide, haut lieux de la tradition orale. Ce vendredi, IBK animera un grand meeting à Bamako pour clôturer sa campagne à Bamako, a précisé son chargé de communication.

Par ailleurs, le candidat du Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (Adema-PASJ), Dramane Dembélé sera vendredi au stade omnisport Modibo Kéita à Bamako et Niankoro Yeah Samaké du PACP sera dans la commune de Ouéléssébougou où il est le maire.

Le porte-étendard du Parti citoyen pour le renouveau (PCR), Ousmane Ben Fana Traoré, a choisi l’extérieur du pays pour tenir son meeting de campagne.

Source: Xinhua

PARTAGER