Mali: le nouveau Premier ministre Moussa Mara fixe le cap

4
cap
L’ancien Premier ministre Oumar Tatam Ly (g) et le nouveau Premier ministre Moussa Mara (d), lors de la cérémonie de passation de pouvoir à Bamako, le 9 avril 2014.
AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

Au Mali, la passation de pouvoir entre l’ancien Premier ministre, Oumar Tatam Ly – qui a démissionné ce week-end – et son successeur Moussa Mara s’est déroulée ce mercredi 9 avril. Le nouveau Premier ministre malien n’a pas encore annoncé la composition de son nouveau gouvernement, mais il a prononcé dans la foulée son premier discours de politique générale, présentant les grandes orientations qu’il compte suivre.

 

 

Priorité du nouveau Premier ministre Moussa Mara : améliorer la gouvernance, les services publics et les relations entre l’Etat et les citoyens. Pour cela, le nouveau Premier ministre exige l’intégrité absolue des membres de son gouvernement afin de restaurer la confiance des Maliens dans leurs institutions. Une maxime et une marque de fabrique que n’hésite pas à brandir le nouveau chef du gouvernement.

 

 

« Cela passe aussi évidemment par des actions de lutte farouche contre la corruption. Je crois que je suis connu dans le pays comme étant un des acteurs de cette lutte et je n’entends pas baisser les bras, une fois arrivé ici », a déclaré le nouveau Premier ministre malien.

 

 

Moussa Mara compte s’appuyer sur les diverses tendances politiques qui forment la majorité présidentielle et affirme également vouloir davantage tenir compte de la société civile. Pour cela, il lance un appel à tous les citoyens maliens.

 

 

« Que chacun mesure sa responsabilité. Que chacun s’engage à travailler avec l’Etat, à respecter les règles, payer ses impôts, s’impliquer dans la question publique pour qu’ensemble nous sortions notre pays de l’ornière », a souligné Moussa Mara.

 

 

Au programme, figurent également la sécurité et la réconciliation nationale ou encore l’éducation et le développement économique et social. Des axes déjà fixés et annoncés par le président Ibrahim Boubacar Keïta et que le nouveau Premier ministre entend fidèlement reprendre. Il compte toutefois le faire en les réorientant pour les adapter « au bien-être des Maliens ».

 

Nous allons veiller à ce que l’intégrité absolue des membres du gouvernement soit réelle.
Moussa MaraPremier ministre malien.09/04/2014

Écouter

 

par RFI

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Vous avez vu l’extincteur derriere Tatam Ly? Que fait-il a cette place? Il y a un symbole subtil.

    • Oui quelle est le problem ? a la premature il ne doit pas y avoir des extincteurs ?

  2. Merci monsieur LY et bonne chance monsieur le premier ministre MARA,vous aviez toutes nos benedictions pour faire avancer notre chere patrie le Mali,inchaallah vous allez reussir.

Comments are closed.