Mali: « pas de coup d’Etat », un nouveau Premier ministre bientôt nommé

78 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra, le 29 août 2012 à Bamako
© AFP

Le porte-parole de l’ex-junte malienne, Bakary Mariko, a démenti mardi tout coup d’Etat après la démission forcée du Premier ministre Cheick Modibo Diarra, assurant qu’un nouveau chef de l’exécutif sera nommé dans les prochaines heures par le président malien.

Ce n’est pas un nouveau coup d’Etat, a affirmé à la chaîne de télévision France 24 M. Mariko, qui a reproché à M. Diarra, arrêté dans la nuit par des militaires, de ne pas avoir agi en homme de devoir face à la crise au Mali, mais en fonction d’un agenda personnel.

Le Premier ministre sera remplacé dans les heures qui viennent par le président de la République, Dioncounda Traoré, a-t-il affirmé.

Cheick Modibo Diarra a annoncé dans la nuit de lundi à mardi sa démission et celle de son gouvernement peu après avoir été arrêté à Bamako sur ordre du capitaine Amadou Haya Sanogo, ancien chef des putschistes qui avaient renversé le président Amadou Toumani Touré en mars.

Cette démission plonge encore un peu plus dans la crise et l’incertitude le Mali dont la moitié nord du territoire est occupée depuis juin par des islamistes armés liés à Al-Qaïda. Une intervention militaire étrangère, demandée par M. Diarra et contestée par M. Sanogo, est à l’étude pour les en chasser.

Cheick Modibo Diarra n’est pas un élu, il a été nommé suite à l’accord-cadre signé début avril entre la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et la junte, qui avait alors remis le pouvoir aux civils, a rappelé Bakary Mariko.

Il avait deux missions principales, notamment la libération du nord du Mali et l’organisation d’élections libres et transparentes, a-t-il affirmé, jugeant que depuis sa nomination, il n’a pas agi en homme de devoir. Tout ce qu’il a fait, il l’a fait au nom de son agenda personnel, a-t-il dit, accusant l’ex-Premier ministre d’avoir voulu s’éterniser au pouvoir.

Selon ce proche du capitaine Sanogo, le départ de M. Diarra doit régler le bicéphalisme qui règne au sommet de l’Etat et va permettre au Mali d’agir en son nom et dans son intérêt, alors que la communauté internationale demande au Mali de parler d’une seule voix.

L’ensemble des forces vives du Mali, avec son armée, vont prendre les décisions qui s’imposent pour sortir le Mali de la crise institutionnelle, a assuré le porte-parole.

Evoquant le nord, il a affirmé que l’armée malienne a les ressources nécessaires et la volonté d’aller libérer son pays. Si la communauté internationale doit tarder, l’armée malienne prendra ses responsabilités pour libérer son territoire, a-t-il dit.

(©AFP / 11 décembre 2012 09h57)

SOURCE:  du   11 déc 2012.    

78 Réactions à Mali: « pas de coup d’Etat », un nouveau Premier ministre bientôt nommé

  1. Inchallah je pense

    Bonjour tous
    Dieu le se contredit jamais, lorsqu’Il dit a ADam, descendé du Paradis, vous serez Ennemi les uns des autres, voila bien, un aspect de la situation
    Chaque Ame doit savoir qu’il rendra compte un jour. un face a l’histoire, et l’aude la.
    Sanogo et compagnie, penser à la situation de ATT, il a fait combien de temps dans l’aisance de mars 1991 à marss 2012.
    dit vous que chacun a son tour chez le coiffeur. soit tu ne feras coiffeur ici bas ou tu te feras coiffé dans l’aude la.

  2. grand bien

    que ceux qui aiment manger des excréments se réjouissent de la fin du Mali

  3. fakolyhakika1

    les masques commencent à tomber!!!!! :evil: :evil: :evil: :evil:

  4. Bouglass

    Sanogo étant à l’affût, tout le monde sera nommé PM au Mali. Patience seulement et votre tour arrivera.
    Sanogo aussi apprendra à les contraindre rapidement à la démission. On aura des démissions éclaires et de nomminations foudroyantes. Que Dioncounda ouvre ses portes jours et nuits pour des consultations, si il n’est pas conduit manu militari à la RTM pour y lire sa propre démission!N’est-ce pas que tout est possible et envisageable sous le soleil radieux de Sanogo?

  5. sassa

    le probleme du mali nce sanago il faut trouver une solution

  6. Traore fatouma

    La France, ce n’est pas la peine. Au lieu de condamner le coup de force de sabot, elle se contente de demander la nomination d’un nouveau premier ministre.
    C’est cette démocratie là qu’elle nous propose!!!
    Tan pis , pas la France, mais nous africains.
    Pauvre mali, que dieu sauve tes enfants

    • doucara

      Ma soeur de quel coup d état tu parles :?:
      Est ce un coup d état le cas du PM :?:

  7. moussa ag

    « Cheick Modibo Diarra n’est pas un élu, il a été nommé suite à l’accord-cadre signé début avril entre la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et la junte, qui avait alors remis le pouvoir aux civils, a rappelé Bakary Mariko. »

    :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
    ILS SAVENT CE QUE ÇA VEUT DIRE « ÉLU »…. :lol: :lol: :lol:

    Moussa Ag, amusé …amusé…et tes amusé par les PROPOS DU SOLDAT RATÉ …

  8. doucara

    @ Moussa Ag, « soldat réussit »
    le frere pleins d idées des pensées de courages de valeurs
    expert en gestion :wink:
    tu peux envoyer ton cv au capitaine Sanogo pour postuler
    sanogo recrute et « les places sont limitées » 24 au total

    Mon capitaine a qui le tour(….) peut-être le Pr Dioncounda

    :mrgreen:

    • moussa ag

      MON FRÈRE…

      LE JOUR OU TU VAS ME VOIR DANS LA POLITIQUE … TIRES MOI UNE BALLE DANS LA TÊTE….

      Je ne suis pas le plus honnête de ce monde…mais chaque jour qui passe…MOUSSA AG ESSAYE D’ÊTRE PLUS HONNÊTE QUE LE JOUR D’AVANT…

      Moussa Ag, qui ne sera jamais dans la politique… MÊME COMME SIMPLE PARTISANT…VOTEZ EST MON SEUL DEVOIR COMME CITOYEN

      • doucara

        tu devrais être content de cette action du capitaine toi
        qui n arrêtes pas de critiquer le système l « ex » PM cheick Diarra

        • soldat rate

          Mon cher….

          LES MILITAIRES NE SONT PAS ET NE PEUVENT PAS ETRE LES JUGES….

          IL Y’A DE BONNES RAISONS POURQUOI LES CONSTITUTIONS DES PAYS DU MONDE ENTIER….EXIGENT QU’ILS LAISSENT LA TENUE AVANT DE S’IMPLIQUER DANS LA POLITIQUE…..

          LE MALI PENSE ETRE UNE EXCEPTION….ALORS QUE NOUS SOMMES LA RAISON DE LA REGLE…..

          ON VA VOIR….

          Moussa Ag, qui ne sera jamais content pas l’implication des militaires dans la politique….ILS ONT DES ROLES CLAIREMENT DEFINIS ET QU’ILS ONT FUIT….

          • doucara

            « ILS ONT DES ROLES CLAIREMENT DEFINIS »
            tel est le rôle
            quand tu es choisi à un poste il faut faire les tâches si non c’est comme ça
            voilà une fois de plus l honnêteté du capitaine
            il veut à tout prix récupérer le nord de la main du « des maudits» Mnla
            puisque avec le l ex PM le dialogue et l intervention étaient prioritaires
            dialoguer avec des gens qui ont égorgés nos frères :mrgreen:
            dent pour dent oeil pour oeil :wink: