Mali: prochaines “discussions formelles” entre MNLA et Ansar Dine

4
Photo fournie le 11 mars 2012 par le groupe islamiste armé Ansar Dine montrant le chef du groupe Iyad Ag Ghaly (g) priant avec ses hommes dans un endroit non précisé (Ansar Dine)

PARIS — Des “discussions formelles” vont être ouvertes “dans les prochains jours” entre les rebelles touareg du MNLA et le groupe islamiste armé Ansar Dine, qui vient de renoncer à imposer la loi islamique au Mali, a annoncé mercredi à l’AFP un haut responsable du MNLA.

“Nous prenons acte de cette évolution positive et très encourageante”, a réagi Mossa Ag Attaher, coordinateur diplomatique du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) en Europe. “Des discussions formelles avec Ansar Dine” vont avoir lieu “dans les prochains jours” afin que “les forces vives de l’Azawad (région du nord du Mali) parlent d’une même voix pour aller à des négociations politiques”, a-t-il ajouté.

Ansar Dine, l’un des groupes islamistes armés occupant le nord du Mali, a renoncé mercredi à vouloir imposer la loi islamique dans tout le pays, sauf dans son fief de Kidal, un revirement qui a lieu sous la menace d’une intervention armée africaine.

Pour le MNLA, cette annonce d’Ansar Dine “est un pas supplémentaire qui répond aux attentes du MNLA, de la Cédéao et de la communauté internationale”. “Il reste une petite ambiguité, c’est quand Ansar Dine dit qu’ils vont appliquer la charia à Kidal. Nous souhaitons qu’ils y renoncent”, a ajouté M. Ag Attaher.

Contrairement à Ansar Dine dirigé par le chef touareg Iyad Ag Ghaly qui disait jusqu’ici lutter pour la charia, le MNLA est un mouvement touareg laïque qui combat pour l’autodétermination du nord du Mali.

“Nous pensons qu’Ansar Dine lève de plus en plus d’obstacles qui nous empêchait de discuter avec lui”, s’est félicité M. Ag Attaher. “Ansar Dine a effectivement son mot à dire dans l’Azawad (vaste territoire du nord du Mali) car ils sont des +Azawadiens+ comme nous”.

“Nous voulons que les forces vives de l’Azawad parlent d’une même voix pour aller à des négociations politiques pour le bien de l’Azawad”, a-t-il conclu.

Ansar Dine s’est également dit mercredi prêt à aider à “débarrasser” le nord du Mali du “terrorisme” et des “mouvements étrangers”. A Paris, le MNLA avait déjà affirmé un peu plus tôt vouloir “faire le travail” en chassant “les terroristes et narcotrafiquants de l’Azawad” sans les “dégâts collatéraux” que risquerait, selon lui, de provoquer une force étrangère.

Ansar Dine (Défenseurs de l’islam), ainsi que les jihadistes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), occupent le nord du Mali depuis avril et y appliquent de façon très stricte la charia (amputations, lapidations…).

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Les groupes armes qui sont aptes a negocier avec l’Etat Malien sont :
    1)Les groupes armes non impliques dans les activites terroristes et criminelles ;
    2}Les groupes armes qui acceptent de reconnaitre ,sans conditions, l’unite et l’integrite territoriale du Mali ;
    3 ) Ainsi que le caractere laic de l’Etat Malien.
    Ansar Dine se declare pret a rejeter toute forme d’extremisme et de terrorisme et a lutter contre la criminalite transfrontiere organisee. Cependant , Un haut responsable d’Ansar Dine juge contraire a l’ethique de son Mouvement le fait de combattre d’autres groupes musulmans comme AQMI et MUJAO. Pour prouver sa bonne foi et se montrer credible, Ansar Dine devrait deposer les armes et se mettre a la disposition de l’Etat Malien.
    Quant au MNLA, cette Organisation , au lieu de reclamer maintenant l’Independance ,met une condition a la reconnaissance de l’unite et de l’integrite territoriale du Mali .Elle demande que son droit a l’autodetermination soit reconnue c’est-a-dire, le droit d’opter pour l’independance quand il decidera. Cette Organisation vient donc aux negociations soit pour reclamer l’independance immediate, soit pour chercher l’autonomie politique qui n’est que la derniere etape vers l’independance politique.Le MNLA ne remplit donc pas les conditions specifiees, au preable, pour ouvrir les negociations. Ses discussions formelles a Paris avec Ansar Dine visent a amener cette organisation a adherer a ses objectifs politiques.Si l’on ajoute a cela les declarations contracdictoires de ces deux Organisations, j’estime qu’ouvrir, a cette periode precise, des negociations avec ces deux Mouvements ,ce serait perdre du temps , Cela ne pourra servir qu’a constater leur mauvaise foi.

  2. Les groupes armes qui sont aptes a negocier avec l’Etat Malien sont :
    1)Les groupes armes non impliques dans les activites terroristes et criminelles ;
    2}Les groupes armes qui acceptent de reconnaitre ,sans conditions, l’unite et l’integrite territoriale du Mali ;
    3 ) Ainsi que le caractere laic de l’Etat Malien.
    Ansar Dine se declare pret a rejeter toute forme d’extremisme et de terrorisme et a lutter contre la criminalite transfrontiere organisee. Cependant , Un haut responsable d’Ansar Dine juge contraire a l’ethique de son Mouvement le fait de combattre d’autres groupes musulmans comme AQMI et MUJAO. Pour prouver sa bonne foi et se montrer credible, Ansar Dine devrait deposer les armes et se mettre a la disposition de l’Etat Malien.
    Quant au MNLA, cette Organisation , au lieu de reclamer maintenant l’Independance ,met une condition a la reconnaissance de l’unite et a l’integrite territoriale du Mali .Elle demande que son droit a l’autodetermination soit reconnue c’est-a-dire, le droit d’opter pour l’independance quand il decidera. Cette Organisation vient donc aux negociations soit pour reclamer l’independance immediate, soit pour obtenir l’autonomie politique qui n’est que la derniere etape vers l’independance.Le MNLA ne remplit donc pas les conditions specifiees au preable, avant d’ouvrir les negociations. Ses discussions formelles a Paris avec Ansar Dine visent a amener cette organisation a adherer a ses objectifs politiques.Si l’on ajoute a cela les declarations contracdictoires de ces deux Organisations, j’estime qu’ouvrir, a cette periode precise, des negociations avec ces deux Mouvements ,ce serait perdre du temps , Cela ne pourra servir qu’a constater leur mauvaise foi.

  3. “A Paris, le MNLA avait déjà affirmé un peu plus tôt vouloir « faire le travail » en chassant « les terroristes et narcotrafiquants de l’Azawad » sans les « dégâts collatéraux » que risquerait, selon lui, de provoquer une force étrangère”.

    C’est très facile de nous faire croire que vous avez chassé les narcos_terros alors que ce sont les même forces “mnla, ansar dine, aqmi”

  4. Discutez… prenez du thé… sniffez vos drogues ensemble… en un mot comme en mille… vivez votre vie ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Vous avez l’air de plaisanter… les autres ne plaisantent pas, et ne rigolent pas face à vos comportements d’enfants gâtés. :mrgreen:

    Le crimes d’Aguel’Hoc ne resteront pas impunis… Les viols, les lapidations, les mariages forcés (viols), les vols d’armes lybiens, le trafic d’armes… la destruction des infrastructures publiques, vos liaisons dangereuses avec ATT… le partage des rançons des blancs que vous avez kidnappé et tué… vous devez répondre à ces accusations.

    Si vous tombez entre les mains des petits gars de SanoGaulle, il vous couperont les mains… avant de vous envoyer rejoindre vos 90 vierges éternelles… qui ne voudront même pas de vous… et c’est pas Allah qui va les obliger à vivre auprès des infirmes ! 😀 😀 😀 😀

Comments are closed.