Mali : tenue des Concertations nationales en fin novembre

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les Concertations nationales au Mali se tiendront du 26 au 28 novembre prochain dans la capitale malienne Bamako, a indiqué samedi lors d’une conférence de presse le président de la commission nationale d’organisation des dites concertations, Pr. Oumar Kanouté.

« Les Concertations nationales dont les dates ont été fixées par le Président de la République par intérim (Pr. Dioncounda Traoré, Ndlr) aux 26, 27 et 28 novembre 2012, sont prévues au Centre International de Conférences de Bamako (CICB) », a-t-il précisé.

M. Kanouté a par ailleurs indiqué qu’il importe de « mentionner que ces assises nationales n’ont d’autre objectif que de trouver des solutions aux crises sécuritaire et institutionnelle affectant le Mali, les présentations faites par la Commission nationale d’organisation suivant essentiellement à susciter le débat ».

Celui-ci a précisé que « en tout état de cause, c’est aux Concertations nationales qu’il revient de faire des choix judicieux pour sortir le pays de cette situation de crise ».

Dans ses explications détaillées, il a laissé entendre que « l’objectif général est de doter le pays d’organes capables de conduire le recouvrement de l’intégrité du territoire national afin d’assurer le retour et le fonctionnement régulier de l’Administration publique et d’organiser des élections démocratiques, transparentes et fiables ».

Evoquant les objectifs spécifiques, M. Kanouté a fait savoir qu’ils « consistent à convenir d’une feuille de route pour la période de la Transition ».

La feuille de route comportera « l’Acte fixant les modalités d’ organisation et de fonctionnement de la Transition ; le délai et le chronogramme ainsi que les tâches opérationnelles à accomplir par les différentes organes de la Transition ».

En ce qui concerne l’ élaboration des différents documents (notamment les Termes de Références des concertations nationales, les communications sur les organes et la feuille de route de la transition), le conférencier a dit que « la commission nationale d’organisation s’est inspirée des contributions de Regroupements et Organisations et de personnes ressources (Familles fondatrices, Leaders religieux) »

Celui-ci a précisé que l’organisation de ces assises qui vont enregistrer la participation de « 586 y compris le président des Concertations nationales, coûtera 78 millions de francs CFA ».

Par ailleurs, selon M. Kanouté, la tenue des concertations nationales est attendue, vivement souhaitée par la communauté internationale notamment la CEDEAO et l’Union africaine.

Publié le 2012-11-18 09:49:39 | French. News. Cn

9 Réactions à Mali : tenue des Concertations nationales en fin novembre

  1. toure aameed ben hamat

    PRESIDENT,

    PREMIER MINISTRE, ONT VOUS AVERTIS, LE MALI NES PASNEGOCIABLE, ILS ONT EGORGER LAPIDER A MORT ILS ONT BRULER LE DRAPEAU VERT JAUNE ET ROUGE, NOS SOLDATS ONT ETE EGORGEES, HA MR LES CHEFS REFFLECHISSER AVANT DE METTRE LES CHARUS AVANT LES BOEUFS. LE MNLA, LES ISLAMISTES, LES SEPARATISTES LES NARCOTRAFICANTS, ALQUAIDA MAGHREB DOIVENT ETRES TOUS ARRETTEZ AUX BURKINA POUR LES REMETTRES A LA JUSICE MALIENNE AFIN DE LES EXECUTEZ TOUS.

    PAS DE CONCERTATION OU DE DIALOGUE AVEC EUX.

    PAR TOURE AMEED CALIFORNIA USA

  2. Gouss

    Comment il peut y avoir une concertation Nationale sans le nord?Et nos parents, frères et soeurs du nord? Ils n’ont pas droit à participer et être écouter aussi? Vraiment Mr le président, une concertation nationale sans le nord serait comme accepter la partition du Pays.Car ça ne sera plus une concertation nationale si le nord est occupée,ça sera une concertation bamakoise alors

  3. Dr ANASSER AG RHISSA

    QUI ACCEPTE D’ÊTRE TAXÉ DE NON ASSISTANCE AU MALI ET A SES POPULATIONS EN DANGER ?

    LE FDR, EN NE PARTICIPANT PAS AUX CONCERTATIONS NATIONALES, SERA TAXÉ DE CETTE MANIÈRE.

    EST-CE LE MOMENT ? LEUR RÉPONSE EST INDISPENSABLE.

    Bonjour,
    Comme le FDR défend, comme disent ses membres et ses supporteurs, la démocratie et le respect des institutions et des droits de l’homme, il doit participer aux concertations nationales pour le faire valoir.

    Tous ensemble, les Maliens sortiront de cette crise qui paralyse le pays. L’expérience du FDR dans la gestion des institutions peut être mise à profit en y participant.

    Leur absence sera synonyme d’abandon de leurs principes (respect de la démocratie, des institutions et des droits de l’homme en particulier recherche de l’équité, …) et de non assistance au Mali et à ses populations en danger.

    Le Mali et ses populations, aujourd’hui, ont besoin de l’assistance de tous, ils sont vraiment en danger et l’unité est davantage mise à mal par ce type d’agissement par refus du FDR et d’autres de participer aux concertations nationales.

    Ce n’est sûrement pas le moment d’être aux abonnés absents.

    Quant aux organisateurs de ces concertations nationales, ils doivent les ouvrir pour qu’un grand nombre de Maliens, y compris ceux des régions et de la diaspora, n’acceptant pas le terrorisme et exigeant l’intégrité territoriale du Mali, la laïcité et le respect des droits de l’homme y participent.

    ILS DOIVENT AUSSI ACCEPTER QUE LES TERMES DE RÉFÉRENCE DE CES CONCERTATIONS NATIONALES ÉVOLUENT POUR INTÉGRER LES GRANDES LIGNES DU FUTUR SOUHAITÉ PAR TOUS LES MALIENS.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com

  4. saboutourou

    Mr kanouté parle de doté le pays d’organes capables alors veut-il nous dire que les organes en place sont ils incapables?????? quelles snt les limites des organes actuels???????? en quoi sont ils incapables????????
    vraiment ce monsieur est un digne héritier de moussa traore. ceux sont eux qui ont mis moussa dans les erreurs et maheur pour le mali car ils ont un plan de restauration de leur régime dictatorial de 23 ans.
    le peuple malien vous observe et ne saurai tarder à réagir.

  5. 1FILSDUMALIBA

    Consertations nationales oui! le probleme du Maliba c’est vous les politicards mal intentionnes qui sont entrain de plonger de plus en plus le Mali dans une descente aux enfers sans issues. :evil: .

  6. Toufan

    vivement la libération du Mali de Kayes à Kidal!!!!

  7. malindivisible

    Vivement ces assises nationales !

  8. fakolyhakika1

    du n’importe quoi 8-O 8-O 8-O 8-O :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: