Mamadou Lamine Haïdara, délégué de Bamako : «Rien ne marche. IBK ne fait que se promener aujourd’hui pour inaugurer ce que le président ATT a préparé»

71

Cette première convention nationale du parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli) signifie beaucoup de choses pour moi.  Vous n’ignorez pas qu’en ce moment notre pays va mal. Il est bon qu’au moment où la première Convention nationale du parti, qui se réclame de l’opposition constructive et républicaine, se tienne pour que nous puissions débattre des sujets qui intéressent les citoyens. Deux sujets assez importants seront traités durant cette Convention : l’accord d’Alger où les Fare ne sont pas en accord avec ce que le gouvernement a signé et les élections communales et régionales qui doivent se tenir. Les recommandations qui sortiront de cette Convention nationale édifieront le peuple malien de la volonté des Fare à faire en sorte que ce pays soit non seulement apaisé, mais aussi qu’on puisse aller à des élections démocratiques. Cette mobilisation des militants, que vous avez constatée, signifie que le gouvernement et le président ne sont pas à la hauteur des attentes du peuple malien. Rien ne marche. IBK ne fait que se promener aujourd’hui pour inaugurer ce que le président ATT a préparé.

 

Ali Dicko, délégué d’Abeïbara :

«Il faut que les enfants du pays puissent se parler»

 

Ma participation à cette première Convention nationale des Fare est un engagement, un sentiment de satisfaction pour booster les idéaux du parti. Cette Convention nationale vise à inciter les militants du parti à se donner la main pour construire le parti. Et à essayer, à l’horizon 2018, de faire passer le candidat des Fare afin que le programme du parti puisse être appliqué pour le bien-être et le développement du Mali. La paix et la réconciliation seront des sujets à débattre au cours de cette Convention. Il faut que les enfants du pays puissent se parler. L’autre aspect, c’est la vie du parti qui sera aussi débattue.

 

Mohamedoune Agaly, délégué Kidal :

«La gestion du pays est aujourd’hui à la dérive et nous rappelle l’année 2012»

 

La première Convention du parti Fare me réconforte parce que, pour moi, c’est un début de solution aux piétinements de l’Etat. La gestion du pays est aujourd’hui à la dérive et nous rappelle l’année 2012.  On ne voit pas une solution et ça va de mal en pis. Pour moi, l’accord d’Alger est un espoir  mort-né. Jusqu’à présent, nous sommes dans des camp de réfugiés.

 

Propos recueillis par Diango COULIBALY

Résolutions et de Motions de la 1ère Convention Nationale du parti Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence  (FARE An Ka Wuli)

 

Le Parti FARE An Ka Wuli a tenu sa 1ère Convention Nationale le samedi 19 décembre 2015 au CICB.

A l’issue des travaux, après avoir entendu et examiné, les rapports des Coordinations des Régions, le rapport du SEN, les communications  sur les thèmes  « l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger » et « les Elections communales, régionales et du District de Bamako : Enjeux, défis et perspectives pour le parti FARE »  et les débats qui en ont découlé, la Convention Nationale recommande :

  1. Au titre du Secrétariat Exécutif National

Résolution N1 : Améliorer l’organisation et le fonctionnement du SEN par :

  • Renforcer les capacités des membres du SEN en relation avec leurs missions et les objectifs du parti ;
  • Procéder à la redynamisation du SEN par la désignation de membres intérimaires ;
  • Améliorer la communication et l’information entre les différents niveaux du parti (actualisation de la base de données….).

Résolution N2 : Poursuivre l’élargissement de la base du parti à travers notamment la mise en place effective des structures (Comités Sous-sections, Sections, Mouvements affiliés, tenue régulière des Instances, etc.)

Résolution N3 : Répliquer l’expérience de la section de France en matière d’adhésion et d’engagement individuel des militants vis-à-vis du parti

Résolution N4 : Accélérer l’organisation des Congrès de l’Union des Femmes et de l’Union des Jeunes du parti

Résolution N5 : Définir un mode de financement pérenne du parti

Résolution N6 : Accélérer le processus de création du Pôle Politique de la Gauche Républicaine et Démocratique

  1. Au titre de la situation nationale

Résolution N7 : Condamne fermement tous les actes terroristes et de violences au Mali et ailleurs

Résolution N8 : Invite le Gouvernement à préciser sa vision et la lisibilité de ses actions ; à organiser dans les meilleurs délais une assise nationale regroupant l’ensemble des forces vives de la nation sur la refondation de l’Etat en vue d’une paix durable au Mali

Résolution N9 : Invite le gouvernement à donner tous les moyens qu’il faut aux forces armées de défense et de sécurité pour accomplir leurs missions

Résolution N10 : Invite le Gouvernement à améliorer la gouvernance économique, à s’engager résolument dans la lutte contre l’insécurité, la corruption, la délinquance financière et l’impunité, à lutter efficacement contre le chômage des jeunes, le sous-emploi et la cherté de la vie

Résolution N11 : Invite le Gouvernement au strict respect des libertés fondamentales, des valeurs républicaines et démocratiques

Résolution N12 : Invite le Gouvernement à clarifier sa vision de l’avenir des institutions de la république afin d’organiser dans les meilleurs délais et les conditions requises les élections communales, régionales et du District de Bamako.

Les  motions

La 1ère Convention Nationale du parti FARE :

  • Remercie l’ensemble des partis amis ayant honoré de leur présence la présente assise ;
  • Salue l’engagement militant des délégués et des observateurs pour la défense et la préservation des acquis démocratiques dans notre pays ;
  • Se félicite des initiatives entreprises avec d’autres partis politiques pour la création d’un Pôle Politique de la Gauche Républicaine et Démocratique ;
  • Encourage le SEN à maintenir et à renforcer la veille et la vigilance citoyennes, démocratiques et républicaines ;
  • Remercie les partenaires, la MINUSMA et l’ensemble de la communauté internationale pour l’accompagnement, le soutien et la solidarité avec le Mali ;
  • Félicite, encourage et soutient les forces armées de défense et de sécurité dans l’accomplissement de leurs missions régaliennes sur toute l’étendue du territoire national ;
  • Soutient et compatit avec toutes les victimes d’actes terroristes et de violences ;
  • Se félicite de la tenue d’élections jugées crédibles et transparentes en Guinée-Bissau, au Nigéria, en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Burkina Faso.

La Convention nationale

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

71 COMMENTAIRES

  1. Espérons que les mots n’emanent pas à attribuer à Mohamed Lamine Haidara dit Mao, autrement il serait éhonté que la plus grand spéculateur foncier de Bamako éreinte le gouvernent actuel. Qui ne se rappelle pas de la cavale de ce monsieur en 1999 pour échapper aux poursuites judiciaires?
    VIVE LA REPUBLIQUE

  2. je sais pas c est si on a un probleme d accepter qu un president part att n a pas inaugurer les oeuvre d alpha un etat c est la continute on peut ne pas aimer un chef d etat mais on pas dire que tout ce qu il a fait est mauvais demain ne sera pas ibk c est un autre qui inaugure ce que ibk a commencer merci n oublions pas d abord le mali

  3. A mon avis mon cher journaliste, j’ignore les liens qui vous unissent à l’Ex président, j’aimerais vous dire que le Mali ne saurait être un bien individuel. Par conséquent, je vous demande de faire la part belle entre la chose commune et individuelle. D’ailleurs, il faut comprendre que tous les présidents que le Mali a connu, ont tous apporté leur pierre à l’édification de notre pays et j’en passe.

  4. Pour ma part, j’aimerais féliciter et encourager le président pour toutes ces réalisations. En effet, je tiens à dire que le Mali n’est et ne sera jamais la propriété privée de quelqu’un. Nous contribuons chacun à sa manière à la construction de ce pays. Donc monsieur le journaleux, c’est parce que ATT n’est pas là aujourd’hui que nos institutions devraient s’arrêter de tourner?
    Epargnez nous de vos torchons SVP!!!

  5. Franchement, je ne comprends pas ces journalistes. Parce que ATT a construit un ouvrage, donc IBK n’est pas sensé inaugurer ça. Mais dit donc où sommes nous enfin ? Au grand marché de Bamako, que sais-je encore.
    A ce que je sache, ATT pourrait pas transporter avec lui dans son exil toutes ces réalisations. D’ailleurs je vous apprends que c’est avec l’argent du contribuable et les partenaires que ces réalisations ont été faites.
    Répondre

  6. Pour ma part, je pense qu’il faut être idiot pour ne pas comprendre que l’Etat est une continuité.
    LE MALI N’EST PAS EGAL A ATT.
    LE MALI EST EGAL A TOUS.
    VIVE LE MALI !!!

  7. Le mali est dans une dynamique de développement alors laissez IBK travailler et accompagner le au lieu de manipuler la jeunesse pour la mettre sur le dos du président de la république.

  8. C’est seulement maintenant que Modibo sidibé se rend compte qu’il y a une jeunesse qui a besoin d’emploi?
    Combien d’emplois a bien t-il pu créer pendant qu’il était premier ministre?
    Arrêtez de distraire le peuple!

  9. La refondation du Mali est déjà engagée par le président IBK.
    Des gens qui ont géré ce pays sans produire les résultats attendus par la population osent s’exprimer sur la gestion actuelle.
    Au fait on espère que la refondation envisagée n’est pas perçu en termes de LEGALISATION DU MARIAGE HOMO-SEXUEL?

  10. Pour Modibo Sidibé, la reprise économique, tant attendue, peine à se réaliser et se ressentir dans le quotidien des Maliens. «Il nous faut sortir de l’immobilisme actuel et redonner espoir à nos populations. Nous voulons un gouvernement qui fonctionne, qui est aux affaires et non dans les affaires. Nous voulons un Etat qui ne soit plus le monopole d’un clan, ni l’affaire d’un seul homme», a-t-il déclaré.
    Et c’est seulement maintenant qu’il se rend compte. Qu’il nous prenne un peu au sérieux car c’est ce que moi j’appelle l’hypocrisie et même l’ingratitude car Modibo semble avoir la mémoire très courte. La primature a été à lui à un moment donné il n’a rien fait et c’est maintenant il sait que le pays a des problèmes.

  11. Je crois que Modibo est mieux placé pour démentir les affirmations de ceux qui parleraient de particularisme dans ce pays car lui-même a occupé une institution qu’est la primature et ce n’est pas parce qu’aujourd’hui il y a un groupuscule de profiteurs qui lui font la cour qu’il va dénigrer les autorités en place.

  12. Le gouvernement est l’initiateur de cet accord de paix et mets tout en œuvre pour son application.
    Je pense que Modibo devrait plutôt expliquer cela à ses « partisans » plutôt que de leur montrer la mauvaise foi du gouvernement. On ne peut pas être instigateur d’un accord et ne pas vouloir le mettre en œuvre.

  13. «Il n’y a pas de transition institutionnelle, sans transition sécuritaire par la refondation de notre système et de nos forces», a-t-il précisé.
    Ce sont des choses qui sont déjà en cours et Modibo ne fait qu’un rappel.

  14. L’état fait tout pour doter nos forces de moyens conséquents pour qu’elles puissent assurer leur mission régalienne. Et tout dernièrement le chef de l’état a promis des hélicoptères à nos forces pour leur permettre plus de mobilité.

  15. Eeeeeeeh on aura tout vu dans ce pays dèh!
    Modibo sidibé le pédé sait maintenant qu’il y a une population qu’il doit écouter?
    Je parie que c’est une invasion du pays par les pédés qui se prépare.
    Que Dieu nous en garde!

  16. «Rien ne marche. IBK ne fait que se promener aujourd’hui pour inaugurer ce que le président ATT a préparé» 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 Déclaration d’un attardé.

    C’est dans les fesses de Modibo que rien ne marche. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Voici quelqu’un qui fait des déclarations en fonctions des lectures qu’il fait à travers Facebook 🙁 🙁 🙁 🙁

  17. Il faut être idiot de ton genre pour avoir des raisons pareilles. L’état est une continuité donc IBK est un bâtisseur et il avait pour soucis de soulager cette population.
    Le gouvernement est en phase d’application des accords de paix et les choses avancent bien avec la libérations de prisonniers et aussi l’intégrations des chefs des mouvements dans le gouvernements.

  18. Le financement de ces projets ne provient d’un fond personnel d’ATT et lorsqu’il signait ce contrat avec la BAD c’était avec l’état malien. IBK a pris la responsabilité de continuer ce projet qui était important pour nous population

  19. Les hommes passent les institutions restent. C’est bête de votre part de penser que ce sont des projets d’ATT. D’ailleurs tu ne vas de toute de même comparer celui qui a fait 10 ans au pouvoir à celui qui a à peine fait 2 ans.
    Vous avez un vrai problème dans ce pays. N’oublie pas que comparaison n’est pas raison

  20. Je vais t’informer aussi que ton ATT que tu aimes tant à laisser comme héritage la crise du Nord. Vous allez son éloge avec cette crise qui a plongé dans une guerre qu’IBK cherche à résoudre.
    Si vous n’avez rien à dire fermer votre bec, on vous connait ici

  21. IBK pouvait bien laisser ce projet mais il a jugé bon de le finaliser pour le bien-être de sa population donc arrêtez d’étaler votre carence et ignorance ou je ne sais votre haine car nous savons tous que l’état est une continuité. La BAD a financé le projet mais sache que c’était le Mali qui paiera la dette et non ton ATT

  22. ATT a aussi inauguré certaines infrastructures d’Omar Alpha KONARE c’est vraiment ignorant de votre part. Tout bon journaliste est censé relayer de bonne information plutôt d’exposer son état d’âme qui laisse entrevoir sa haine et son manque de professionnalisme

  23. Nous courrons un grand danger avec une telle opposition négative de ce genre qui cherchent à mettre le feu dans notre pays. ATT n’est pas aussi bon président car il est à la base de ce problème d’insécurité que vit notre pays aujourd’hui.

  24. ATT a fait tuer les bérets rouges et il a laissé ces dossiers à IBK et ajouté à la crise du nord. Il ne faut pas montrer ton idiotie à tout bout de champ comme si c’était celui même qui a construit le Mali.
    Ce n’est pas un exemple dans ce pays Mamadou Lamine HAIDARA

  25. IBK est un bâtisseur et il est bon pour vous de fermer clapette sieur Mamadou Lamine HAIDARA. Ce sont plusieurs personnes qui construit un pays. Chacun doit apporter sa pièce à l’édifice. ATT a joué sa partition et c’est IBK qui est là que vous voulez ou pas c’est notre président.

  26. Nous sommes satisfait de la réalisation de ces infrastructures. Ce qui est important à noter c’est le Mali qui gagne. Nous saluons notre IBK national qui a tout mis en oeuvre que ces projets soient effectifs.
    Nous voulons un Mali développé et émergent comme nous l’a promis IBK et nous sommes confiant qu’il réussira sa mission

  27. 💡 💡 C’est sous le régime d’ATT que le Mali a sombré dans la crise multidimensionnelle et existentielle. 👿 👿 👿 👿

  28. ATT détruit et IBK construit, n’oublions pas cela. La crise du nord Mali a pris de l’ampleur sous le régime d’ATT, l’armée malienne a perdue toute sa digité sous le régime, les caisses de l’État ont été vidé par ATT et ses proches tant d’autres chose à citer. Nous pouvons dire alors que le règne d’ATT (le traitre de la nation) a fait plus de mal que nous pouvons l’imaginer.

  29. La politique malienne en partie l’opposition malienne a perdu toute sa véracité. Le parti des pédophiles aussi veulent intervenir dans le débat, c’est du n’importe quoi, on n’aura tout vue.

  30. Le ridicule ne pas, sinon Modibo Sidibé et ses compagnons l’aurait été depuis longtemps. C’est seulement ce faire de la popularité dans le théâtre de la politique malienne. La politique au Mali c’est fini pour Modibo Sidibo, il n’a qu’a entreprendre d’autre chose.

  31. Comme on le dit si bien « l’Etat est une continuité » c’est la loi de la nature. A commencé par Modibo Keita, Moussa Traore, Alpha oumar Konare Amadou Toumani Touré et enfin Ibbrahim Boubacar Keita la gouvernance est faite ainsi, il est tout à fait normal qu’un président termine le travail de prédécesseurs.

  32. Le plus important, dans cette inauguration de château d’eau à Macina est que c’est la population qui dispose des avantages. Le président ATT a inauguré plusieurs infrastructures sous son régime qui n’était point son projet, alors je ne vois point de polémiques si IBK inaugure des infrastructures dont le projet vient du régime passé.

  33. Mais que le journaliste est naïf, je tiens à le rappeler que l’Etat est une continuité. ATT a inauguré plusieurs projets de ses prédécesseurs sous son régime, alors monsieur le journaliste vous devriez être en mesure de savoir aussi que son successeurs inaugurera obligatoirement des projets nés sous le régime d’ATT.

  34. Mais que le journaliste est naïf, je tiens à le rappeler que l’Etat est une continuité. ATT a inauguré plusieurs projets de ses prédécesseurs sous son régime, alors monsieur le journaliste vous devriez être en mesure de savoir aussi que son successeurs inaugurera obligatoirement des projets nés sous le régime d’ATT.

  35. Tu as raison, l’Etat est une continuité et cela tout individu normal doit le comprendre. IBK a mis plusieurs projets en cours dont certains d’entre eux ne prendront point fin pendant son régime.

  36. Certes, c’est sous le régime d’ATT que le projet du château de Macina a vu le jour, mais si le président IBK n’était pas déterminé se projet n’aurai point lieu d’aboutissement.

  37. Monsieur le journaliste, faite preuve de maturité s’il vous plait. Les logements qui portent aujourd’hui le nom d’ATT ( ATT-bougou) sont des logements dont l’histoire débouta sous le régime D’AOK. Alors réfléchissez avant de parler.

  38. 😀 😀 😀 😀 😀 😛 😛 Les Pintades de Koulouba aiment dire que l’État c’est la continuité et moi j’ajoute que c’est aussi la complémentarité. ATT est un beau travailleur et IBK est un beau parleur paresseux qui se réveille tous les jours à midi moins quinze pour aller inaugurer ce que l’autre a fait. Les deux se complètent !! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  39. Ce monsieur ne connait absolument rien dans la gouvernance actuelle du pays. Jamais le Mali n’aura un autre président qui peut gérer mieux qu’IBK ce pays post crise. Nous devons accepter le fait que le Mali traverse une période difficile bien avant l’élection d’IBK.

  40. C’est vrai que le Mali traverse un moment difficile, mais cela ne veut dire qu’on se mette à critiquer le président de la République. Je rappelle qu’il n’y ait pour rien dans cette crise multidimensionnelle. Le coup d’Etat du 22 mars 2012, est en grand parti la cause qui a plongé ce pays dans la crise.

  41. Avant toute chose, je rappelle que le président Ibrahim Boubacar Keita n’est pas venu au pouvoir toute seule. Nous l’avons aidé à grimper, donc nous devons aussi être là à ses côtés au moment où ça ne va pas.

  42. Tous ensemble pour un Mali un et indivisible, laissons nos différends de côté et bâtissons un Mali meilleur. Seule l’union peut sauver le Maliba et non les critiques. Au cas vous l’ignorez, IBK n’est pas la cause de ce malheur qui s’abatte sur notre pays.

  43. L’Etat est une continuité, si cela est vrai Ibrahim Boubacar Keita a bien le devoir et la fierté d’inaugurer les sentiers de son prédécesseur. A ce que je sache ATT aussi a fait la même chose pour son prédécesseur.

  44. J’approuve que le président Ibrahim Boubacar Keita se promène pour inaugurer les œuvres d’ATT que de mettre une croix sur ces œuvres. Ce n’est pas les critiques qui vont nous faire avancer mais plutôt l’union et la cohésion sociale.

  45. Travaillons main dans la main et laissons nos rancunes de côtés pour donner une image forte et assidus à notre Maliba. Cet héritage est notre vie, on ne peut pas tenir coupable IBK de tout ce qui arrive à ce pays. Il a aussi des institutions qui sont là pour l’accompagner dans son exercice, pourquoi ne pas se poser des questions sur ceux-ci.

  46. C’est très facile d’accuser quelqu’un que de reconnaître ces propres fautes. Chacun de nous à un rôle très important à jouer dans la résolution de cette crise que traverse notre pays. Ne le prenez pas mal Mr Haidara, mais des individus comme vous ne veulent pas le progrès de notre pays.

  47. Je suis contre personne, mais il faut reconnaitre que le Mali vit bien dans cette crise avant aujourd’hui. Donc, ne nions pas la réalité des choses, ne faisons pas comme si c’est IBK et sa famille qui ont plongé le Mali là où il est aujourd’hui.

  48. C'est de n'importe quoi seulement. De grâce si vous n'avez rien à donner au peuple comme information, fermez-la, s'il vous plait. Avez-vous oubliez que notre Etat comme tout autre Etat est une continuité? Les gouvernants passent mais l'Etat demeure. Att est passé. Aujourd'hui c'est le tour d'IBK et demain ce serai le tour de quelqu'un d'autre. Peut-être vous-même, on ne sait jamais.

  49. Monsieur Haïdara, au cas où vous l’auriez oublié, l’Etat n’est pas une personne physique comme vous et moi. Il est plutôt une entité morale, de ce fait une personne morale de droit. Il est aussi une continuité. Amadou Toumani Touré incarnait la première institution qui le Président de la République, la première institution, d’ailleurs. Donc ne parlez pas de constructions faites par lui et inaugurées par IBK.

  50. L’Etat est une continuité. Peu importe que ces infrastructures soient toutes des projets qu’a entamés ATT durant son mandat. C’est le présent qui nous concerne en tant que sujets physiques du Mali. Nous félicitons Ibrahim Boubacar Keïta pour ces réalisations. Il pouvait ne pas continuer ces projets. Mais il ne l’a pas fait.

  51. Le président de la république est une institution de l’Etat qui est une continuité partout dans le monde. Une personne, aujourd’hui président de la république, peut commencer un travail et à la fin de son mandat il s’en va et laisse la place à une autre personne. Ce ne sont ces deux personne en tant que telles qui ont fait ce travail mais l’Etat.

  52. Pourquoi il a fui votre USAIN BOLT? Désolé pour vous. Quoi que vous fassiez IBK sortira par la grande porte dans son mandat. Déjà il a réussi à ramener la paix dans le pays, l’éducation commence à prendre une nouvelle visage, l’armée en pleine reconstruction, les fonctionnaires bien rémunérés, quoi de plus ?

  53. Bravo IBK, vous êtes l’homme de la situation raison pour laquelle, les maliens dans le désespoir total vous ont élu avec un plébiscite pas possible et puis un score pour la première fois au Mali 77, 88% des voies. Où est votre ATT actuellement, jaloux que vous êtes.

  54. Le Mali n’est ni pour Amadou Toumani Touré ni pour Ibrahim Boubacar Keïta. C’est le patrimoine commun de tous les maliens. Nous savons que le premier a eu à occuper la première institution mais cela ne vaut nullement dire qu’il est le propriétaire de ce pays.

  55. Vous racontez des n’importes quoi comme cela. Qu’est qui appartient à ATT à part ce qu’il a réussi à réalisé durant ses mandats, sinon tous les restes sont des projets du Mali et même après IBK aussi son remplaçant va faire comme cela.

  56. Le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta est le locateur actuel de Koulouba. Le mérite de tout ce qui se réalisera sous son mandat lui revient. Donc ce qui veut dire qu’il est bien la seule personne à féliciter pour toutes ces réalisations dans la région de Ségou et partout dans le pays. 😈 😈 😈 😈 🙄 🙄 🙄

  57. Regarde moi encore ces idiots. Jusqu’à présent vous vous ne saviez pas que les édifices publiques n’appartiennent à personne? ATT était en mission, il a échoué et on a fait appel à IBK pour qu’il vienne nous sauver. Bravo IBK !!!

  58. ATT était venu pour combler les trous de AOK et IBK aussi est venu pour combler les trous qu’eux ils n’ont pas pu combler.C’est cela le principe de la continuité de l’État.

  59. Quand on est président de la république on a la responsabilité de tout dans un pays, soit directement soit indirectement. L’actuel résident est considéré comme le bienfaiteur de toutes infrastructures inaugurées sous lui. Même si les travaux de constructions sont antérieurs à sa gestion.

  60. Certains citoyens sont des personnes malintentionnées. Je m’attendais à ce qu’un journaliste vaut rien et jaloux dise ce que ce maudit éditeur vient de dire dans son article. Malgré que c’est sous ATT que les travaux de constructions de certaines infrastructures inaugurées par IBK, aient commencé. Mais dit donc que cela n’empêche pas de lui féliciter. 😉 😉 😛 😛 😛

  61. Certains citoyens sont des personnes malintentionnées. Je m’attendais à ce qu’un journaliste vaut rien et jaloux dise ce que ce maudit éditeur vient de dire dans son article. Malgré que c’est sous ATT que les travaux de constructions de certaines infrastructures inaugurées par IBK, aient commencé. Mais dit donc que cela n’empêche pas de lui féliciter.

  62. Si vous étiez à la merci d’ATT, nous nous en foutons de cela. Le Mali n’est pas un patrimoine familiale, c’est à dire les biens œuvres de l’Etat ne sont au nom de personne et personne ne peut les approprier aussi.

  63. On n’est pas un homme politique pour ne raconter que des bobards mais pour iaider le peuple. Etant donné que l’Etat est une continuité, croyez-vous que vous êtes en train de jouer pleinement votre rôle. ? Non j’en doute fort. Car il n’est plus question d’ATT dans toute cette histoire d’infrastructure. C’est le président de la république et cette institution est représentée par IBK aujourd’hui.

  64. Un PD au service de la pédophilie, Modibo Sidibé est un crétin qui se fout la-dan lui même et qui veut nous faire croire qu’il a un grain de soucis pour ce pays ou sa jeunesse !!!

  65. Le Mali est un Etat démocratique, souverain, républicain et laïc. Si c’est sous le contrôle d’Ibrahim Boubacar Keïta que certains cercles ont été dotés d’électricité, soyons reconnaissants envers sa personne. C’est lui que Dieu a voulu que le mérite de toutes ces réalisations revienne. On doit apprendre à ne pas se donner toujours aux comparaisons.

  66. Certes, ces infrastructures ont été initiées et commencées sous le règne d’Amadou Toumani Touré, l’ex-président de la république du Mali. Mais vous n’êtes pas sans savoir que c’est avec Ibrahim Boubacar que ces réalisations ont été portées à merveilles par l’inauguration par IBK. Et c’est du moins sous lui que ces services rentreront pour la première fois en service.

  67. Le FARE ne parle jamais aux sujets intéressants du pays mais aux futilités. Être opposant ne veut pas dire de ne jamais soutenir le gouvernement mais il faut pousser ou aider le gouvernement à travailler dans l’intérêt général du pays.

  68. Le FARE ne parle jamais aux sujets intéressants du pays mais aux futilités. Être opposant ne veut pas dire de ne jamais soutenir le gouvernement mais il faut pousser ou aider le gouvernement à travailler dans l’intérêt général du pays.

  69. Monsieur HAÏDARA toi aussi tu veux aboyer mais c’est vraiment désolant. Moi même je ne te connais pas dans la politique malienne.

  70. Quant on parle de la politique au Mali le FARE ne doit plus ouvrir sa bouche. Qu’est ce qu’ eux ils ont fait pour sauver le pays? Qu’ils nous laissent respirer avec leur égoïsme.

  71. Votre bande de pédés là laissez nous tranquille quand le salaud de Modibo Sidibé était premier ministre pourquoi n’a t-il pas fait ou proposé cela au président IBK. Bande d’hypocrites!

Comments are closed.