Manifestations “sauvages” à Bamako et Kati : Bizarre façon d’exprimer… son patriotisme !

17

Depuis quelques temps, il ne passe plus de semaine sans que Bamako ou Kati ne connaisse une manifestation de foule pour tel ou tel motif. Actes d’insouciance, d’inconscience ou simplement d’irresponsabilité de la part de manipulateurs tapis dans l’ombre ?

 Au-delà des désagréments inouïs que ces marches et autres obstructions de voies publiques causent à la population déjà durement affectée par les effets de la crise persistante, ces actes contribuent à ternir davantage l’image de notre pays à l’extérieur. Dans certains milieux diplomatiques on les assimile simplement à l’insouciance ou à l’inconscience doublée d’irresponsabilité de la part d’hommes politiques pour des agendas personnels.

Certes, la loi garantit à tout citoyen la liberté d’expression et d’opinion pourvu que ce droit s’exerce dans l’ordre et la discipline. Mais pendant que le pays brûle et que des centaines de milliers de nos compatriotes sont contraints à l’exil, certains Maliens ont décidé d’installer une sorte de chienlit dans le pays, malgré la situation gravissime que l’on connait.

Leur ambition n’est assimilable à rien d’autre qu’une volonté manifeste de rendre le pays ingouvernable et provoquer le chaos généralisé. Cependant, la plupart des regroupements politiques à l’origine de ces manifestations ont au moins un représentant dans le gouvernement de Diango Cissoko.

Face à tous les fauteurs de troubles, l’Etat doit faire preuve de fermeté en prenant toutes les dispositions qui s’imposent en pareilles circonstances. De façon insidieuse, les initiateurs de ces manifestations prétendent agir au “nom du peuple”. De quel peuple peut-il s’agir ici à un moment où le pays est en guerre contre des terroristes, des djihadistes et des narcotrafiquants ?

La seule onction du peuple qui vaille, c’est dans les urnes. Alors, de grâce, comme l’a dit Me Mountaga Tall récemment lors d’une conférence de presse, “il est temps que l’on sursoit, à tous les niveaux, aux agendas personnels pour faire face au seul défi important du moment : la guerre contre le terrorisme (un serpent à mille têtes) qui veut faire main-basse sur notre pays”.

Le temps viendra pour chacun de mesurer au besoin sa popularité et son audience à la faveur d’élections crédibles dès lors que le pays aura retrouvé son intégrité territoriale. Mais, pour l’heure, il s’agit de sauver et le pays et le peuple tout entier. Un  peuple qui, assurément, a le dos très large pour être en même temps l’objet et le sujet de toutes les tentations.

Puisse Dieu, Tout-Puissant, inspirer chaque Malien sur la seule voie du salut, celle de la sagesse en ces heures d’amertume et de profonde tristesse !

Que Dieu Sauve le Mali !

Bréhima Sidibé

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Les autorités doivent décrété un état de guerre et réprimer toute manifestation opportuniste tendant à distraire les maliens de l'essentiel qui est la libération du Nord du Pays.

    Trop c’est trop. Parce qu’on les laisse faire, les opportunistes du MP22 et du COPAM continuent de fragiliser le Mali par leurs manifestations apatrides et cupides.

    Il faut que les autorités s’assument en prenant des mesures draconiennes pour réprimer de la façon la plus sévère tous les opportunistes et fauteurs de troubles en ce moment où la patrie est en danger.
    Les manipulateurs, chercheurs de portefeuilles et d’intérêts égoïste comme Oumar Mariko, IBK, Aminata Darhamane Traoré, Issa Ndiaye, Younous Hamèye Dicko, Amion Guindo, … doivent être arrêtés et jugés.
    En plus de cela, il faut que la population s’occupe de règler le compte à tout apatride qui incite au soulèvement qui déstabilise le pays.
    Bon entendeur salut

  2. Le titre de l’article reflète la réalité même si beaucoup d’entre nous n’accepte pas.Il faut reconnaitre que les manifestations intempestives ne font que renforcées l’ennemi qui se trouve a quelque pas du pouvoir central.C’est a travers ces mêmes agitations qu’on a perdu nos 3 régions,donc maintenant c’est la capitale qui est visée.

  3. ne vous presse pas enemi du Mali COPAM MP22 bientôt vous auriez a conserte et legitime avec MUJAO,ANÇARDINE,AQMI j victoire est proche a quelque km dodeure de bko,bientôt vous aurîez a faire un choix ,faite déjat vos liste vous aller legitime et conserté

  4. Trop de bavardage pour presque rien. Yad Agh aly et ses associés ne connaissent pas ce que signifie légitimité ou concertations nationales.Ce qui est dans leur tête c’est le Coran et leur aveuglement par la loi islamique.

  5. Les memes bizarreries qu’en 2012: des manifestations sans fondement, et pendant que les vrais militaires sont au front, les “fuyards” en profitent pour envahir le palais degarni de securite.

    Pourquoi Katyi ne monte-t-il toujours pas au front? Et poutant c’est lui qui est a la base de la partition du pays.

  6. c’est bizarre on entend plus dicko quand il s’agit de défendre la patrie il doit être trop occupé en ce moment pour commenter le fait que ses copains djihadistes attaquent le sol nationale ! plus de son plus d’image pour le chef du HCI devenu l’organe de presse des wahabbites…

    • Moussa est le prenom d’un des cinq de l’elite des Prophetes et Envoyes qu’ALLAH a suscite parmi les humains. Alors MoussaC il faut faire preuve de sagesse et de clairvoyance. Dicko est celui qui s’est rendu au nord pour faire liberer nos soldats fait prisonniers pendant des mois. Ce geste est une lachete pour toi. Si tu cherches un adversaire pour le combat va au front toi, Dicko ne saurait l’etre. Vous lancez des accusations gratuites pour salir les hommes de Dieu, et Allah sait tout. Je ne sais pas quel qualite de musulman es-tu, mais saches que l’Islam autentique n’est que Hahabisme(ou sunnisme) allez le constater en Arabi saudite, berceau de l’Islam, en Jordani, au Pakistan, en Indonesie plus grand pays musulman, en Inde etc. Ne soyez pas comme un poussin qui croix que le monde s’arrete a la coquille qui le porte. Attend et regarde, la verite triomphera. Dans les annees 50 les wahabites etaient persecutes au Mali, mais aujourd’hui, peut-on parler d’islam sans eux.Prend garde a toi.

  7. Monsieur « tekoum rewoun », ce n’est pas responsable de votre part être un outil de propagande à distance. Cette pratique est maintenant connue, une chose est certaine si vivre sur une dune de sable ou dans des grottes a des avantages vous allez la savoir. Vous ne pouvez pas détruire vos villages et vivre parmi nous .Ce comportement est de nature à casser le moral des hommes qui savent ce qu’ils doivent faire. Les décors de la guerre c’est les cadavres .Ce que vous savez avant est terminé, prendre des armes pour ensuite devenir quelque chose dans l’armée. Vous allez rester au stade de bergers esclaves derrière les animaux volés en attendant la sécheresse. Tu dois prendre conscience de la situation de tes parents dans les camps de refugiés au burkina et en mauritanie. Cette situation ne doit pas t’encourager à faire la promotion de la guerre.
    Chers frères restez soudés comme un homme pour faire face à des individus mal intentionnés qui veulent casser notre solidarité à travers la propagande. Réagissez sans attendre dès que l’ennemi découvre son front. L’intoxication fait partir des stratégies de la guerre.

  8. La “Concertation” ne nourrit personne a ce qu’on sache! Si ces Gens là peuvent Marcher, Manifester,donner leur opinion parcequ’il au moins une certaine legitimité des institutions! il ya encore quelques piliers de cette Democratie!
    SINON le CHAOS que ces marcheurs veulent si cela s’installe, ils verront pourront manifester autant ou si on les entendra!
    le REGIME D’EXCEPTION qu’ils veulent les Mangera cru!
    Des Associations et collectifs qui n’ont de raison d’existance que l’interet de leur repondant.OU sont ceux qui voulaient marcher mains nues vers le Nord?
    En associant les eleves hier,ils viennent de montrer leur vrai visage d’insouciant-irresponsable!

  9. Mr Sidibe le journaleux, ce n’est pas en jouant avec les mots que vous allez endormir le peuple encore une fois. Ca coute combien a Dioncounda d’organiser ces concertations? Vous criez “crise du nord, crise du nord”, a ce jour s’il avait deja envoye les militaires au front on saura effectivement qu’il se bat pour le nord. Tant que cela n’est pas le cas il n’y aura aucune concession quand aux revendications legitimes du peuple.

  10. Urgent!! Urgent!! Urgent!! Les éléments d’ Ançardine et du M.U.J.A.O viennent à l’instant même d’infliger une cuisante défaite à l’armée malienne dans les environs du village de Kona. D’après une source villageoise qui déclare avoir vu de ses propres yeux les cadavres de 21 soldats maliens ce matin aux environs de 7h00, et affirme avoir pris la fuite et s’être caché, en ayant entendu de nombreuses voitures des éléments terroristes lourdement armés et criant “Alahou Akbar!” faire mouvement vers lui. Les soldats maliens auraient été piégés et pris en tenaille. C’est ce qui semble expliquer, selon la source villageoise citée par BBC News, comme témoin oculaire, que 27 soldats maliens se seraient faits prisonniers et leurs matériel militaire aurait été complètement consumé et détruit!

    • Monsieur “tekoum rewoun” cessez s’il vous plait les propagandes pareilles destinées à annihiler le moral des citoyens maliens. Vous dites exactement le contraire de ce qui se passe sur le terrain. A quelle fin? Vous êtes certainement un sympathisant des rebelles et islamistes.
      Que préserve le Mali contre des gens comme vous !!!

    • un vrai malien ne dira pas des choses comme ça en temps de guerre. Si le monsieur est à bamako qu’i soi sure d’une chose l’arrivé des islamis n’arrenge personne.

    • arrêter avec vos histoires. Vs devez être de l’autre bord à savoir du côté de la rébellion pr tenir des inepties pareils. Armée malienne, nous vous soutenons, laver l’affront. Vive l’armée malienne, vive le Mali.

  11. Ce ne sonts pas manifestants ceux sont ce que on appel des rebelles ils doivent être traitent comme tel tu sais c’est fini on ne s’ensortiras jamais nous somment maudit

  12. Encore des diversions. Des diversions. Et du dilatoire. Des touaregs ont compris qu’il faut prendre les armes pour obtenir des postes juteux, de l’argent, etc. Comme des politiciens et syndicalistes à Bamako ont compris qu’on est récompensé en fonction de son pouvoir de nuisance. On dit qu’il n’est pire ennemi que les ennemis de l’intérieur. Ces COPLAN/SADIQUE/YERENOGOTON me font penser à ces stars de musique ou du cinéma, Charlie Hebdo, Salman Rushdie et autres tueurs en série prêts à tout pour que l’on parle d’eux. L’exercice favori de Satan est de se présenter sous les couleurs du Bien. Ainsi en fut – il de Kaddafi, Sadam Hussein et j’en passe. Nous ne pouvons que compter sur notre armée, surtout que les troupes de la CEDEAO ne viendront pas pour l’éternité au Mali. Mais le représentant actuel de l’armée ‘’le CNDERRIERE’’ n’a rien posé comme acte pour le mériter, à part s’attaquer aux civils désarmés. Si des anarchistes et des traitres de COPLAN/SADIQUE/YERENOGOTON soutenus en sous-main par le CNDERRIERE se moquent éperdument de la libération du Nord et de la tenue des élections, au gouvernement de prendre ses responsabilités EN METTANT AUX ARRETS LES FAUTEURS DE TROUBLES JUSQU’A LA LIBERATION DU NORD ET A LA TENUE DES ELECTIONS. Chieck Modibo Diarra (CMD) n’étant plus là pour servir d’épouvantail, la nouvelle équipe au pouvoir n’a qu’à justifier sa nomination ou démissionner. Tout se passe comme si les bandits armés du Nord (MNLA/ANE SARDINE/AQMI/BOKO HARAM/MUJAO/ANESARU…) et les bandits armés du sud (CNDERRIERE/COPLAN/SADIQUE/YERENOGOTON) s’entendent ET S’EVITENT PRECAUTIEUSEMENT et mettent tout en œuvre pour S’OPPOSER A L’ARRIVEE DE TROUPES INTERNATIONALES. Ayant rêvé hier avec les évènements de KONA que la libération au Nord pointait à l’horizon, voilà qu’immédiatement que COPLAN monte sur ses grands chevaux pour crier, menacer et réclamer sur les antennes la tenue des concertations nationales, condamner l’approbation de la feuille de route par l’Assemblée Nationale. Et comme par hasard, le lendemain, des voyous brûlent des pneus, bloquent la circulation pour exiger la tête de DIONCOUNDA, en définitive, nous divertir de l’essentiel, à savoir la libération du Nord, la préparation et la tenue d’élections libres et transparentes. COMME POUR DIRE QU’ILS SONT LES COMPLICES LOGIQUES DES DJIHADISTES. Comme pour nous dire clairement : CREER L’INSTABILITE A BAMAKO POUR QUE NOUS NE PENSIONS PAS AU FRONT ET AUX ELECTIONS (on peut comprendre qu’IBK et Mariko s’en fichent du Nord Mali, mais qu’un HAMEY DICKO ressortissant du Nord et AMION GUINDO originaire du pays dogon sous occupation se renient à ce point !). CEPENDANT, IL FAUT QUE DJANGO SABATA TRINITA LE SACHE : SON PREDECESSEUR A ETE HONNI PARCE QUE SUR LES DEUX QUESTIONS DE LA LIBERATION DU NORD ET DE LA TENUE DES ELECTIONS, IL N’Y AVAIT AUCUNE AVANCEE.
    ALORS QUE LES MILITAIRES ONT DIT, REDIT QUE CMD N’A RIEN APPORTE A L’ARMEE (bizarrement, ce sont des armes commandées par un ATT honni qui ont été reçues), ALORS QUE NOUS SAVONS TOUS QUE MEME LA CEDEAO DECLARE NE PAS AVOIR LES MOYENS FINANCIERS DE TENIR LA GUERRE. ALORS, QUELLE SOLUTION MIRACLE CES CONCERTATIONS NATIONALES VONT NOUS APPORTER ? ET LA MAJORITE SILENCIEUSE (FDR, COREN et autre société civile) SE TAIT, LAISSE FAIRE, AUCUNE PROTESTATION DE MASSE, JUSTE DES COMMUNIQUES LACONIQUES…
    Donc, espérons alors que de sa virée sous-régionale, DJANGO SABATA TRINITA parviendra simplement à : i) trouver les 200 millions de dollars avec une diplomatie plus efficace pour financer notre guerre ; ii) disposer des 3300 soldats de la CEDEAO, , iii) obtenir les appuis aériens de la CEDEAO, des drones américains, de l’OTAN, des Russes, des Chinois ou des Arabes amis du Mali pour pourchasser les fuyards du désert ; iv) encadrer les brigades d’autodéfense déjà utilisées par le passé avec succès par l’armée malienne, car nous savons que toutes les armées du monde ne pourront pas protéger les villages et villes dégarnis de la ligne de front; v) préparer concomitamment les élections; vi) tenir les élections immédiatement après la libération des 3 capitales régionales du Nord pour qu’enfin; vii) le nouveau gouvernement démocratiquement élu puisse s’atteler à donner de l’emploi aux jeunes du Sud et du Nord surtout, pour qu’ils ne retombent pas dans les activités criminelles du MNLA/AQMI/ANE SARDINE/BOKO HARAM/ANESARU…

  13. Très belle analyse M SIDIBE, des insouciants ces fouteurs de troubles mais ” le marabout qui prédit la fin du monde, il en fera parti aussi”. Personne ne fera le Mali à notre place et faisont en sorte que nos enfants et pétits enfants héritent d’un Mali meilleur.

Comments are closed.