Manipulation des médias : Deux responsables politiques aux manœuvres

7 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La politique est un art ! Non que cette articulation soit chose aisée. S’il existe une science de l’éthique (la sociologie weberienne en est le meilleur exemple) l’éthique n’est pas une science ; et l’action est irrémédiablement condamnée au risque: échec, démesure, abus, imprévu, effet boomerang… «Aucune éthique au monde ne peut nous dire non plus à quel moment et dans quelle mesure une fin moralement bonne justifie les moyens et les conséquences moralement dangereuses.»

Dans notre parution n° 817 du jeudi 1er novembre 2012, je parlais d’un texto intitulé: « Stop au complot « Islamistes et Mahmoud Dicko » et des innocents du Haut conseil islamique visant à mettre Iyad Ag Ali président du Mali et Mahmoud Dicko premier ministre. » Message envoyé par le numéro de téléphone 71 63 52 30 et tombé sur mon portable le 19 octobre 2012 à 10 heures 50 minutes.

Amis lecteurs, comme vous le constatez, le présent texte est rédigé à la première personne, le « je » remplace donc le « nous savant » habituellement consacré pour la rédaction des textes journalistiques. Ce changement de style signifie tout simplement que je mène « un combat » personnel au nom des autres confrères, contre des politiques malintentionnées qui travaillent à la manipulation des médias.

Poursuivant mes enquêtes pour connaître l’auteur ou les auteurs du grossier mensonge, j’apprends que deux responsables bien connus sont aux manœuvres de cette sordide machine qui cherche avec la plus ignoble des manières, à ternir l’honorabilité du Haut Conseil Islamique. Ce sont eux qui ont également dit à Christophe Boisbouvier qu’il existerait « Un axe IBK, Dicko, Iyad ». Amis lecteurs, vous constatez avec moi la correction de leur travail. « Complot islamiste Iyad président et Dicko premier ministre», ne passe pas dans le plus simpliste des esprits maliens. Donc il faut un moyen pour peindre avec plus de dextérité un beau tableau susceptible de tromper le subconscient des hommes à la réflexion courte. Dans leur ignoble manigance, ils sont parvenus à faire dire à Christophe, l’existence d’une collusion entre IBK, Mahmoud et Iyad. Sans définir qui aura quoi dans cette alliance, on peut aisément attribuer la présidence à Ibrahim Boubacar Kéïta, une thèse assez plausible accusant IBK de pactiser avec les terroristes pour arriver à ses fins politiques.

Deux monstres au service du mal français !

« L’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité ne sont pas contradictoires, mais elles se complètent l’une l’autre et constituent ensemble l’homme authentique, c’est-à-dire l’homme qui peut prétendre à la vocation politique » Le Savant et le politique, 1919, Paris, Plon, Coll.10/18, 1963.

Au crépuscule de leur fin politique les deux responsables politiques  et tous les autres de leur espèce, « des monstres d’égoïsme et d’ingratitude», livrent leur dernière bataille pour rester vaille que vaille dans la bergerie de l’Etat. Ces deux messieurs sont les têtes astucieuses d’un groupe d’hommes politiques grands patrons réunis au sein d’un regroupement de « bons à rien », font pression sur le gouvernement, le Haut Conseil Islamique et la République entière pour imposer leur propre schéma de conduite des Affaires dans le pays. Un vrai scandale. Je constate avec amertume, que des gens sans conviction veulent ou prétendent parler au nom de la République, donc des populations, ils ne sont pas qualifiés pour çà. Et pour cause !

Au moment précis où les responsables maliens doivent prendre de nouvelles décisions difficiles pour faire face à la tourmente financière de l’heure et alors que des échéances électorales décisives approchent et que notre pays est toujours sous coupe réglée d’une poignée de chenapans, le positionnement que doivent adopter les hommes politiques en cette période de «gros temps» doit utilement s’inspirer de la célèbre analyse de Max Weber sur l’éthique de responsabilité et l’éthique de conviction. Mais hélas ! Attirés par le gain et uniquement, les forces obscures au service du mal pour leur intérêt, ils sont prêts à mettre le feu au Mali entier pourvu que soit sauvegardé leur privilège.

Ses frasques mises à part, les deux  responsables politiques  rusés que réellement intelligents sont tristement réputés adroits dans l’exécution des saletés au sein de leurs formations politiques.

Après l’esclavage, la colonisation, la décolonisation, les pseudo-indépendances et la globalisation, l’Afrique entre dans une nouvelle phase de géopolitique. Durant chacune de ces grandes mutations événementielles, le continent noir a été et demeure la proie des sociétés industrialisées. La faim, la mauvaise gouvernance, la confiscation du pouvoir, le non-respect des droits de l’Homme, la corruption et l’institutionnalisation d’un favoritisme récurrent, les guerres, les rebellions, les génocides, le népotisme au sommet du pouvoir et la dictature institutionnalisée s’enracinent en Afrique sous un bouclier protecteur occidental, en particulier français. N’est –ce pas Christophe de RFI !

A.K Dramé, Journaliste, Indépendant

SOURCE:  du   8 nov 2012.    

7 Réactions à Manipulation des médias : Deux responsables politiques aux manœuvres

  1. saidi

    M le journaliste a la place d’IBK je demande simplement aetre rembourser vous ajoutez a la confusion sur ce soit disant au lieu de le blanchir comme deande

  2. komboro

    très sincèrement ton texte est académique et confus pour moi

  3. Miniankaden

    M A.K.Dramé, vous êtes pathétique. On n’a pas beoin de tout ce verbiage: donnez nous implement les noms des 02 personnes. Vous dites dites journaliste: si vous êtes sûr de vous alors livrez nous les noms au lieu de nous débiter du Max Weber. Comme vous aimez les auteurs je citerai Montesquieu:  » <>

    • koudis

      :lol: :lol: :lol: :lol: Pour une fois un Sénoufo est d’accord avec son petit Minianka!!! Je suis d’accord avec toi, je n’ai rien compris de cet article!!! :lol: :lol: :lol:

      • Miniankaden

        Cher cousin, :lol: c’est souvent « douloureux » de lire certains articles!

    • Miniankaden

      <>

      • Miniankaden

        « Ce qui manque aux orateurs en profondeur, il nous les donnent en longueur. » (Montesquieu) :mrgreen: :lol: Quels petits soucis avec l’ordi!!!