Marche de la COPAM 2: «Notre pays ne sera jamais une terre de confrontation contre l’islam…», dixit Younouss Hamèye Dicko

46

Entouré d’un important dispositif sécuritaire, les membres de la Coalition des Organisations et Patriotiques du Mali (COPAM), ont marché hier de la place de liberté à la place de l’indépendance. L’objet de cette démonstration de force est de dénoncer la CEDEAO et sa politique de deux poids, deux mesures et la somme de libérer els armes de l’armée délibérément bloquées dans des ports ouest-africains.

Ce sont des centaines de marcheurs qui ont bravé le boulevard de la place de liberté  à celle de l’indépendance, hier jeudi. Cette marche a été dirigée par Younouss Hamèye Dicko, président de la COPAM, Dr Oumar Mariko, membre influent et secrétaire de la SADI et bien d’autres mouvements affiliés.

Sur les pancartes et banderoles, on pouvait lire  des déclarations hostiles à la CEDEAO, à la communauté internationale, au président par intérim et au FDR, un adversaire de taille, comme par exemple : « la CEDEAO à Bamako, notre souveraineté confisquée », « libérez nos armes ! ».

Selon la déclaration lue à la fin de la marche par le président de la COPAM, les manifestants exigent à la CEDEAO  de livrer les armes du Mali détenu dans certains pays voisins, sans délais et qu’elle dédommage le peuple malien pour la rétention illégale et prolongée de ces armes. Et surtout, les manifestants avertissent  tout intervenant dans la crise malienne « que le Mali ne sera jamais une terre de confrontation contre l’islam en se servant de la présence bien réelle d’islamistes criminels chez nous ». Mais cependant pour les organisateurs : « cette guerre est celle de la nation malienne. Elle doit la mener héroïquement. Et pour cela, elle réclame l’aide et l’assistance de ses amis à ses forces de défense et de sécurité et non une substitution forcée d’armées étrangères à nos propres efforts. » La marche est une démonstration de la colère du peuple qui ne  tolère pas l’arrivée d’une force étrangère à Bamako. Car selon les initiateurs de la marche, l’arrivée de troupes de la CEDEAO est  source de désordre qui va installer l’insécurité  de telle manière que tout se passe comme si le Mali était occupée au sud comme au nord. Par contre explique l’un des orateurs, cette force étrangère sera la bienvenue sur le front. Donc sur le champ de bataille.

Après ce succès, il est prévu dans els jours à venir, d’autres manifestations mais d’ici là, la COPAM organisera une conférence de presse demain samedi pour se prononcer sur la plainte que le parti SADI avait introduite à la cour de la CEDEAO contre les présidents Alassane Ouattara, président en exercice de la l’institution sous régionale, Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne et Thomas Yayi Boni, président de la commission de l’Union Africaine. Un  procès qui aura lieu le 25 octobre prochain à Abuja et dont le dossier sera défendu par les avocats : Me Phillipe Zadi, l’ivoirien  et les maliens Me Mamadou Gakou et Me Mariam Diawara.

Benjamin SANGALA

PARTAGER

46 COMMENTAIRES

  1. Dites à Mariko, Younous Hameye et consors de nous laisser tranquilles. Je peux comprendre Mariko fasse des choses comme cela mais Younous, je ne peux comprendre son attitude. Ou du moins Younous a décidé de sacrifier ses parents de Bamba sur l’autel des intérêts égoïstes. Sinon comment peux-tu demander à une armée qui n’a jamais eu honte une fois de detaler comme des lapins au premier coup de fusils pour abandonner le Nord. Ces fils de généraux, les enfants maudits de grande famille, ratés et qui n’ont pu poursuivre des études conséquentes indélicats, constituant des charges sur leur famille. Ainsi les parents s’en sont déchargés en les incorporant dans la grande muette; croyez un seul instant que ceux sont prêts à donner leur vie pour sauver le Mali. Et jusque-là Ce généreux pays continue à leur attribuer d’importantes sommes car dit-on ils en guerre. Une guerre, mon oeil! Et pourtant les l2/3 du Mali sont encore occupés par des Fous, des drogués des traficants de tour genre.

    Dites donc à ces apatrides de COPAM de coller la paix. Parmi ces gens il n’y a que des écervelés.

  2. la question c’est par rapport à la légitimité des dirigeants
    il faut revoir le système de gouvernance des gens venus de n’importe où sont nommés et placé au centre d el’appareil d’etat sans foi ni loi. ouvrez les yeux et on laisse le peuple en dehors de ce jeu de partage de gateau
    Personne ne travaille pour personne c’est la honte

  3. Le professeur Younouss et son clan COPAM manque de compassion pour les populations du Nord. C est parcequ’ils vivent en paix a Bamako, c’est pour cela qu’ils continuent leur blocus de tout processus de paix; mais trop c’est trop.

    • Eh Frère Maru, le professeur Yanouss tout comme mariko ont une compassion infinie pour leur propre personne. Quand tu as compris ça, tu as TOUT compris… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  4. Ces gens n’ont aucune honte encore moins aucune logique dans leurs demarches malheur pour mali 😈

  5. Sous prétexte de “liberté d’expression” et de “liberté d’opinion”, on est donc obligé de supporter l’imbécilité patente de ce ramassis de connards COPAM/SADI etc… 😈 😈 😈 😈 😈

    Je n’arrive même pas à comprendre que quiconque étant dôté d’un cerveau “normal” puisse adhérer à ces mouvements qui n’ont pas la moindre teneur idéléogique réelle, et qui n’existent qu’en semant la merde et en perturbant tout ce qu’ils peuvent perturber!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Ah, c’est vrai! J’oubliais!… Il n’y aucun cerveau “normal” dans leurs rangs 😆 😆 😆 Et les mauvaises langues affirment même qu’il n’y pas de cerveau du tout! 😀 😀 😀 😀 😀

    C’est aussi mon avis…

    • ………”””””””””Il n’y aucun cerveau « normal » dans leurs rangs Et les mauvaises langues affirment même qu’il n’y pas de cerveau du tout!””””””””” …….
      POUF ! Je n’y avais pas pensé ……il suffit de repasser les images …..comparer avec celles de “ceusses” qui ont passé la frontière ….et forcé …… on va identifier DOUCARA ! ! ! ! ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Putain , pas de cerveau normal , pas de cerveau du tout ….je n’y avais pas pensé ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Eh Cécoco!!!!! 😆 😆 😆 Monpottcoco!! 😆

        Alors Cobaye ça fait un co!!! pardon, je voulais dire: “alors coco, ça fait un bail”!!! 😆 😆 😆

        Tu yavépapensé alorkeumoaoui, cénormal, cépaske jeusuitrointélizan, DEH!!! 😆 😆 😆 😆 😆

  6. Heureusement SH Dicko a dit notre pays. Donc il reconnait qu’il vit dans ce pays avec d’autres qui ont les mêmes droits que lui. Il pr au dept de ph à la Fast. Il n’est pas théologien. Tout laisse à croire que ces gens ont fait un pact avec les islamistes pour faire le coup d’etat. Je ne vois pas pourquoi certains adhèptes du CH de Nioro marchent. Je veux dire qu’ils peuvent marcher en tant que maliens de la copam, mais pas montrer leur appartenance confessionnelle. A ce que je sache la marche n’est pas religieuse.
    Mariko vrai Satan au Mali, il peut denoncer le ministere des religions, mais solicite la participation des religieux à sa marche.

  7. Qu’est ce qu’on peut être coooooonnnnnnnnnnnnnnns, du coté de la COPAM!

  8. on appelle cela l idiocratie.j ai honte et pitie pour le mali .il faut niquer ces islamistes du nord.

  9. SH Dicko a des peaux de saucisson devant les yeux ou quoi: le Mali et les Malin(ne)s sont confrontés aux islamistes, pas à l’islam, que ce monsieur le veuille ou pas, car les islamistes sont très très loin d’être des hommes au service de Dieu, mais plutôt des miliciens débiles qui se prennent pour Dieu quand ils essaient de faire régner leur loi sadique faite de violences en tout genre (viols, lapidations, atteinte à l’intégrité physique, assassinats, tortures, terreur), sauf qu’ils ne sont pas Dieu et resteront à tout jamais des monstres hypocrites avides d’argent, ne possédant pas la moindre parcelle d’humanité !
    A bas le Dicko et les djihadistes fanatiques terroristes drogués qui ne sont que de pitoyables barbares !!

  10. Il est curieux que la copam fasse un transfert sur la Cédéao qui serait d’après elle, source de désordre, alors qu’elle est largement responsable de la pagaille qui règne au Mali depuis des lunes. C’est pour cela , et à cause de la copam, que la Cédéao doit intervenir car cette situation n’a que trop duré. La copam est toujours contre quelque chose, c’est une tradition chez elle, toujours insatisfaite et toujours prête à mettre les bâtons dans les roues. Et puis pourquoi cette fixation sur les armes bloquées? Si la copam et les militaires s’étaient comportés en personnes responsables, désirant un mieux-être pour le Mali, les armes seraient rentrées depuis longtemps. Mais avec tous ces “rigolos” mal intentionnés, il vaut mieux se méfier !

  11. coco=blanche neige= sanene ba kulé fa kulé den kulé itzkou bakou 👿 ❓ 👿

    spéciale dedikaSS au rétraité dégueux, ouvreur de braguette pro à plus de 60 piges, ki pris sa retraitre dans le beau pays de maliweb.com
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 👿 👿 👿 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  12. Moi qui pensais que l’Afrique c’est les Africains, je ne savais pas que les troupes de la CDEAO de l’Afrique de l’ouest sont vraiment juger comme des étranger à Bamako par ces grévistes (sur leurs pancarte). Alors c’est simple si vraiment l’appui des pays voisins pour aidez à libérer le nord du Mali est juger illégale veillez bouger vos sale fesses et allez libérer le nord toute seule. En plus si vous attendez toujours que la CDEAO vous livre vos armes, vous allez attendre des siècles pour ça. Bande de merde, un pays sous le règne d’un coup d’état, il est injuste et illégale de vos laisser prendre ces armes et d’aller vous entrer-tuer. La CDEAO à parfaitement raison d’avoir bloquer ces armes car jusque là il faut d’abord de l’ordre à Bamako. Un bateau c’est pas avec deux capitaines, bande de cafards.

  13. 👿 ouvrez l oeil.Il faudra une intervention urgente pour chauver le pays.N, écoutez pas ces fossoyeurs.

  14. nous sommes entrain de montre au monde entier que nous sommes ridicules
    ces gens qui nous fait honte, ils faut les eliminer tous

  15. Pauvre COPAM!!! Ces gens n’ont aucune honte encore moins aucune logique dans leurs demarches. L’armée malienne, elle même, a demandé un soutien international car elle n’est pas en mesure, elle seule, en l’état actuel d’intervenir efficacement dans les régions nord du Mali. Mieux, la lettre adressée à la communauté internationale pour venir aider notre armée en exprimant ses besoins; cette lettre, disais je du Président Traoré, a été élaborée de concert avec la hiérarchie militaire malienne. La COPAM veut que l’armée aille libérer les régions nord, l’armée demande une aide internationale, alors à quoi bon persister à moins d’avoir d’autres desseins?
    Je me demande si les membres de la COPAM sont sensibles aux souffrances de nos parents des régions nord qui vivent sous le joug de la terreur et de l’obscurantisme. Comme ils sont ‘couchés’ à Bamako, libres de leurs mouvements; alors ils peuvent pavaner dans les rues et dire des insanités. Peu importe l’aide que nous recevons, nous devons aller libérer nos parents et c’est la seule chose qui vaille aujourd’hui.
    LA COPAM se trompe de combat et elle voit que sa position est de moins en moins partagée par les maliens. Nous ne voulons plus de combats politiques ou de positionnement, nous maliens, voulons seulement la libération de notre pays, la liberté et la paix pour nos parents des régions du nord. Il sera temps, plus tard, pour mariko et compagnie ainsi que le FDR et autres de revenir à leurs querelles de chapelles politiques. Nous on veut notre grand Mali ensemble et après il sera temps de demander à chacun de répondre de ses actes. À bon entendeur……

  16. Encore la COPAM!!! 👿 Leur quotidien n’est qu’une succession de catastrophe.Il doit vraiment y avoir un moyen d’arrêter cette folie!

  17. :mrgreen: :mrgreen: Nous disons non à toute intervention militaire malienne à Bamako et meme à travers tout le mali………….1000fois ouiiii aux militaires etrangers –cedeao et miondial………..oui à tous sauf lesmaliens………ces vaurien 😆 😆 😆 😆 Prut etre Kati a bsoin des militr maliens….

  18. Que Oumar Mariko, par réaction, pour avoir un poste, par stratégie de nuisance, s’oppose à la libération du pays, se comprend. Mais que Younouss Hameye Dicko, professeur de son état, qui doit normalement avoir des parents au Nord Mali, s’oppose à la paix au Nord, à la normalisation du pays, voilà qui est proprement incroyable et incompréhensible. Aura-t-il renié ses parents au point de souhaiter leur malheur ? Cela dure 8 mois maintenant que l’armée malienne a avoué qu’elle ne bougera pas de Kati sans les moyens qu’elle n’a pas, que ces Younouss osent encore s’opposer à d’autres solutions ! Insouciant, impassible, se délectant probablement du malheur du pays. Car depuis 8 mois ce n’est que destruction ou blocage de l’éducation, de la santé, des infrastructures routières, vols, viols, mariages forcés, trafics de drogues et d’armes, enlèvements, assassinats, etc. etc. etc. Ces gens ressemblent à ces stars de la musique ou du cinéma, Charlie Hebdo, Salman Rushdie et autres Tueurs en série prêts à tout pour que l’on parle d’eux. Il faut simplement les ignorer ou les enfermer dans un asile de fou. De toute façon, la CEDEAO, les NU et l’armée malienne libéreront le pays et organiseront des élections. . Le seul problème est que l’Algérie sournoise et la Mauritanie parfois obscure dont le président vient d’échapper aux balles probables d’un djihadiste, ferment leurs frontières pour que les avions et l’armée malienne en pointe puissent détruire en quelques semaines, au maximum quelques mois, toutes les armes lourdes des bandits armés. Ensuite les brigades d’autodéfense formées, armées et encadrées par l’armée et la CEDEAO devraient protéger les villes et villages dégarnis que ces bandits isolés ne manqueront pas d’attaquer. Les villes importantes pourront toujours être protégées par les troupes de la CEDEAO qui éventuellement pourraient sécuriser la reprise des projets de développement importants déjà financés au Nord Mali (Barrage de Taoussa, Route Niono-Tombouctou, Route Bourem-Kidal, etc.) Car, il ne faudrait jamais oublier que le banditisme/terrorisme se nourrit de l’analphabétisme, surtout du chômage et du désespoir de jeunes désœuvrés. En attendant que la CPI, dans le labyrinthe de ses procédures, arrête les criminels du MNLA qui vivent au Burkina, en Mauritanie, en Algérie ou en France…

    • on ne vous a pas dit pas d’intervention d’une force mais que cette se positinnne au nord pas au sud pour faire quoi? ils disent que l’armée malienne est incompetante pour méner cette guerre et pourtant ils disent encore l’armée sera en premiere ligene pour combattre. Je suis pas un espere en la matiere ce dont je sais on ne doit pas donner une arme à quelqu’un qui ne peut pas tirer. Les presidents de la CEDEAO se contredisent. Je me demande que viendra faire une armée de 3000 hommes environ à bamako si ce n’est de preparer le scenario ivoirien. il reflechir avec vos têtes merci.

      • @ azerrrrrt
        Ne me pousse pas à te mâcher ce mot “BÊTE DE NATURE”
        sa vas pas ou quoi? toi tu pense que une guerre, voilà c’est lever et puis se foutre dans la gueule du loup? alors là t’as louper. Une guerre se prépare, ce planifie et tout ceci avec discrétion. En est l’armer Malien d’abord devant, car c’est eux qui maitrise le terrain.

  19. Laisser le passé,unissons nous enfin pour sauver le Mali,nous n’avons plus le temps pour les disputes,les jugements,les remontrances et autres chimères,tout ce qui importe aujourd’hui c’est retrouver l’entièreté de notre territoire.le gouvernement de CMD fait comme si nous vivons dans un pays normal,cela n’est point vrai,nous sommes dans un pays ou l’état d’urgence doit être décréter,pour cause de guerre, par nos députes,et cella va avoir comme effet de suspendre les radios privées,les journaux,les sumu sur nos chaines de TV.Les informations,les renseignements et l’effort de guerre vont faire comprendre au peuple malien qu’il y a nécessité de se retrouver,de se regrouper contre l’ennemi commun et c’est après cela que nous allons nous asseoir pour voir ce qui n’a pas marché,dans notre démocratie,puis corriger cela et faire avancer le pays.La haine et la méchanceté gratuites sont des luxes pour nous maintenant. Salut. beffodougou@gmail.com

  20. 2000 personnes comme manifestants, surtout constituer par des fidèles du Chérif Haïdara et de quelques badauds, n’est pa une démonstration de force. À ce veil où la communauté internationale s’organise au cheveux du Mali malade, une telle manifestation est irresponsable. Les organisateurs doivent considéré comme des ennemis du peuple.

  21. Mr DICKO, il te reste qlq chose dans ta boite cranienne exploites le pour revenir dans la republique. T’as bien vu qui t’ont voler la vedette dans cette manif ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ Si tu comptes t’aligner aux gens aux chapelets long très long alors as y ❗ ❗ ❗ ❗

  22. Ila savent qu’ils ne seront jamais dirigeants dans ce pays par les ursnes, voila pourquoi leur violences et perturbation des processus 😉 😉 😉 Bandes d’idiots reunis… J’espere que cet important dispositif est pour securiser les autres population contres ces voyous et non pour les sécuriser… On dirait que le gouvernement et les hommes de Kati sont complice de cette organisation des apatrides.

  23. En manque d’arguments, la COPAM veut activer le levier de l’islamisme. Qui a dit qu’une guerre allait être menée contre l’Islam? C’est un mépris impardonnable contre les musulmans, en les mêlant à quelque chose malgré eux.
    La COPAM est-elle d’accord avec les terroristes et islamistes qui occupent notre pays. Alors, elle doit être dissoute.

  24. Eh bien ceux qui ne veulent pas de l’aide extérieure peuvent monter au front touts seuls pour chasser les occupants ….en tout cas ne comptez pas pour cela ,sur la bande de soldats ratés,fuyards et grandes gueules de kati……………..

  25. Dans ce pays je crois que le ridicule ne tue pas,tout bon malien doit savoir faire la différence entre ceux qui crient sur tout les toits et le font sortir dans la rue.Mais sortir dans la rue avec n’importe qui des gens comme Younous Hameye Dicko dans un passé récent nous l’avons vu le plus mauvais ministre de l’éducation sous ALPHA et en plus il a rallié le COREM avec armes et bagages un ressortissant du nord qui va jamais au nord aucune réalisations dans le nord mais ça n’étonne personne qui cohabite avec Mariko veut tout dire pas de commentaire car lui le régime de ATT la tout fait même faire siéger sa femme à la CENI prier un parti politique d’accepter de faire une liste commune avec le SADI à kolondièba.

  26. Voilà les complices des Wahhabistes qui veulent la prise du Mali tout entier par les islamistes armés.
    La COPAM le HCI et une partie de l’armée doit être surveiller de prés.
    Tout est clair comme l’eau de roche.
    Toutes les villes conquises sont entrent les mains de nos frères Wahhabistes qui circulent parmi nous. Leurs femmes habillées en noir commencent à se moquer de nous et se disent que nous serions bientôt leurs esclaves.

    • Le chien aboie la caravane passe personne ne sera esclave Mamou nous allons nous défendre.Certains ne sont pas prochent de dieu ils ont un harem de femmes d’autres ce sont les petites filles qui les intéresse nous connaissons leur point faible la fornication c’est par la qu’il faut les avoir.Sans armes nous les battront par nos écrits.La plume est pire qu’un missile.

      • vous allez être pire que des esclaves
        surtout les soient disant musulmans qui sont contre les bonnes pratiques de l islam
        l islam n’est point seulement la bouche mais il faut compléter la parole par les actes
        telle est une bonne adoration

        qu avez contre les wahabistes :mrgreen:

Comments are closed.