Marche pour soutenir l’armée dans la reconquête du nord : Les organisateurs font le point

8

Hier, le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la République (FDR) et le collectif des ressortissants du Nord (COREN) étaient face à la Presse, au siège de l’URD à Badalabougou, afin d’expliquer les raisons de cette grande marche qu’ils ont qualifiée de « patriotique et citoyenne ».

Ibrahima N’Diaye, vice-président FDR

Cette marche, qui se déroulera le jeudi 11 octobre pour soutenir l’armée malienne dans sa mission régalienne de reconquête des territoires occupés par des groupes armés, sera co-organisée par le FDR et le COREN et commencera à partir de la Place de la Liberté sise face du ministère de l’Education nationale. Pour annoncer cette marche, les responsables du FDR et du COREN ont lancé un appel à tous les citoyens épris de justice. Selon le vice-président du FDR, Ibrahima N’Diaye dit « Iba », le FDR ne s’est pas constitué pour énumérer les faiblesses des régimes passés. « Tous les régimes se sont terminés de  façon dramatique, à part celui de 1992 à 2002», déclare-t-il. Il a par ailleurs rappelé que le FDR  vise trois principaux objectifs : le retour à l’ordre constitutionnel, la reconquête des territoires occupés et des élections libres et transparentes. En détaillant les objectifs, le vice-président du FDR a estimé que le retour de l’ordre constitutionnel est là, mais demeure inachevé. Concernant la reconquête des territoires occupés, Iba N’Diaye a déclaré que le point de départ vient d’être entamé avec la requête des autorités introduite auprès de la CEDEAO et de l’ONU. « Le FDR avait demandé que l’armée exécute sa mission régalienne de reconquête avec l’appui des forces extérieures…Nous avons avancé sur ce point avec la requête des autorités maliennes », a-t-il souligné  avant de constater qu’à part quelques réunions, l’organisation des élections reste confuse.

De ces précisions, il ressort que le FDR a décidé d’initier cette marche pour signifier son soutien à l’armée malienne et aux récents appuis demandés aux organisations internationales par le Chef de l’Etat et le gouvernement pour appuyer l’armée dans sa mission. « Le but de notre marche est de soutenir l’armée malienne, saluer et soutenir les démarches des autorités qui tendent vers le soutien de l’armée malienne dans le cadre de la reconquête des territoires…Nous voulons que cette démarche des autorités puisse avoir l’écho favorable au niveau du peuple…Notre démarche est favorable à l’unicité du pays, à la laïcité, à l’unité nationale, à l’intégration africaine et à la coopération internationale…», a expliqué le vice-président du FDR. Pour sa part, le Secrétaire général du COREN, Abdoulaye Dicko, a souligné que son Collectif adhère à tout ce qui va dans le sens de la reconquête des territoires occupés. Pour ce faire, il a invité tous les Maliens à  participer à cette marche dite « patriotique et  citoyenne».

Oumar Diakité

 

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Vraiment on peut s’attendre a tout venant d’un politique, honte aux politiciens et syndicalistes du FDR 😳 😳 😳

  2. Les jeunes du COREN, ne vous laisser pas manupiler par le FDR car nous savons tous que les membres du FDR sont des ennemis de la nation alors mes frères faites rapidement la part des choses avant qu’il soit trop tard pour vous.
    Au lieu de marcher pour la venue des troupes de la CEDEAO, marcher pour liberer nos armes retenues par cette même CEDEAO dans les ports de Guinée, Sénégal et la Côte d’Ivoire. Si réellement vous êtes des maliens digne de ce nom, vous aurez dû marcher pour liberer nos armes, si vous pensez que la CEDEAO vient nous aider, vous foutez le doigt dans l’oeil alors nous patriotes vous nous verrez sur votre chemin le jeudi avec des machettes et des coupes coupes pour vous montrer comment nous traitons les ennemis de la nation.
    J’invite des les patriotes à sortir avec leur machette et coupe coupe le jeudi pour donner une bonne correction aux ennemis de la nation qui sont les membres du FDR.
    Vivement la correction le jeudi.

  3. il faut annoncé cette marche a la télévision et a toutes les radios du pays qu’elle soit dans toutes les capitales de nos régions se n’est pas seulement de soutenir l’armée mais aussi lui rappeler sa mission de libérer nos populations du nord q’ue’lle sorte des casernes et de kati pour se mettre en ordre de bataille maintenant car il n’y a aucune autre issus possible si le mali veut contrôler le pays il faut les chasser par la force et négocié après avoir mis l’état dans ses droits pas de négociation avant la libération du pays et maintenant

  4. Iba, C’est toi encore après l’humuliation au stade du 26 mars.
    Moi je te croyais mort de honte depuis…….

  5. Le Mali est au centre de l’actualité internationale et cela par la faute du CAPITAINE sanogo, qui avide d’argent et de pouvoir a remis les 2/3 du pays aux bandits armés. Sinon comment comprendre qu’à près 6 mois du départ d’ATT, aucune action militaire n’a été entreprise pour la libération du nord mali. Pire cette coalition d’alcooliques de KATI refuse même l’arrivée de la CEDEAO pour aider le mali, que le ridicule ne tue plus.
    La junte a menti au peuple malien en disant qu’ATT n’avait pas commandé des armes et ne voulait pas faire la guerre mais aujourd’hui elle se rétracte pour dire que seules les armes commandées par ATT peuvent libérer le Nord. O vaillant peuple malien notre destin est entrain d’être bafouillé par la junte et le DICKO du HCI ? Nous devons prendre conscience et agir au plus vite.
    Un premier ministre qui ne fait que la promotion de l’ignorance et de la carence pour preuve la nomination du nullard capitaine comme président du fameux comité de reforme car bien avant le retour de Dionkounda la décision avait été prise. L’affaire du journaliste Aissat Ibrahim MAIGA , les promotions au niveau de la police …..
    Le rapport confidentiel de l’ONU confirme ce que nous savions déjà, la connexion de la junte avec les pros BAGBO pour déstabiliser la CI mais aussi le recrutement des mercenaires pour déstabiliser aussi le FASO. Oumar MARICO sert de trait d’union entre les opposants de ces deux pays et la junte d’une part et d’autre part entre les opposants de ces deux pays et les bandits armés qui sévissent au nord enfin de déstabiliser nos pays voisins qui veulent nous aider au non de la solidarité.
    La roue de l’histoire tourne et chacun aura son tour. L’exécution sommaire de plus de 20 militaires bérets rouges enfouis dans une fosse commune sera sans nul doute l’événement qui rattrapera cette clique de bandits de KATI qui en réalité font plus de maux que le MNLA et autres.

Comments are closed.