Marginalisation des cadres du PDES : Dr Abdoulaye Nènè Coulibaly victime de sa hiérarchie

18

Le constat est amer aujourd’hui au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Et pour cause. La nouvelle patronne du département s’est lancée dans des règlements de comptes personnels. Du coup, ce sont des agents très compétents qui sont envoyés «au garage» car, ils font de l’ombre à d’autres camarades ou que Mme le ministre n’aime pas leurs têtes.

Nous avons voulu savoir ce qu’est devenu le Dr Abdoulaye Nènè Coulibaly, ancien DG du CHU Gabriel Touré et du Cniecs. Après information, il se trouve à la Direction nationale de la Santé.

Après un bref passage au Cnam, où il a été très apprécié par l’ensemble du personnel et les malades pour la gestion de la maladie à virus Ebola, le Dr Coulibaly a été remercié sans autre forme de procès. Ni l’intéressé ni aucun autre agent n’a compris ce débarquement inattendu malgré les excellents résultats obtenus au cours de cette lutte.

Jugez en vous-mêmes, les autorités sanitaires de l’époque croyaient dur comme fer que  le virus n’allait pas pénétrer dans notre pays à cause de la forte chaleur qui prévaut au Mali. Un plan de contingence avait été élaboré à cet effet avec 2 scenarios :

1 Le pays sans un seul cas, mais toujours menacé ;

2 Le Mali connait des cas d’Ebola ;

Chaque scénario a fait l’objet d’une budgétisation et des formations engagées çà et là. Les conflits d’intérêts et la bataille de leaders dont les Maliens sont champions, toutes catégories, ne faisaient que compliquer l’éventualité d’un succès en cas d’épidémie.

C’est ainsi qu’on fera appel au Dr Abdoulaye Nènè Coulibaly, Médecin d’urgence et de catastrophe, pour être un trait d’union entre différentes structures du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique en août 2014. Très rapidement, l’Usaid, sentant l’imminence du danger, organisera avec l’armée américaine un atelier à Abidjan pour échanger avec les pays à très haut risque pour faire face  à Ebola. Le choix du Dr Coulibaly s’est révélé très pertinent. Car le meilleur dispositif organisationnel pour faire face à Ebola se trouvait être un Centre des opérations d’urgences (COU). Ce dispositif avait fait ses preuves au Nigeria, réputé pays de désordres  qui, en un temps record, a pu circonscrire les cas importés.

II fallait mettre le même dispositif au Mali pour gérer une telle catastrophe. C’est ainsi que la sempiternelle bataille de leadership redémarra. C’était entre le Cnam du Dr Samba Sow, la DNS du Dr Binta Keita, de l’Inrsp du Pr Mamadou S Traoré.

Comme une formule magique, le Dr Coulibaly, au lieu d’être point focal du COU, se retrouva adjoint de Samba Sow, et Sow comme Coordinateur du COU, cumulativement avec son poste du DG du Cnam, Chef du projet CVD au Cnam. Car le Dr Coulibaly,  réputé proche de l’ancien couple présidentiel, ne devrait pas occuper un poste en vue. Mais que dire du Pr Samba Sow qui, un temps, était considéré comme le premier fils de ATT, et à ce titre, il a été nommé DG du Cnam sans être fonctionnaire titulaire par le ministre Oumar Ibrahima Touré, alors ministre de la Santé, au grand dam de ses conseillers, dont un certain Ousmane Koné. Mieux, après le coup d’Etat, il a fallu l’intervention du Général Ibrahim Dahirou Dembélé, alors Chef d’état-major général des armées, pour surveiller sa maison à Djicoroni-para, tellement l’homme était proche de ATT ce qui du reste n’est pas un crime. Qui n’a d’ailleurs pas servi ATT ? Mais en fait, les cadres ont servi plutôt le Mali et non pas une personne, fut-elle le Président de la République.

La menace Ebola devenait réelle et le 20 octobre 2014, notre pays découvrait son premier cas importé de la Guinée.                                  La patiente, une fillette, après un prélèvement effectué par trois médecins maliens, sera reconnue positive par l’équipe du Pr Ousmane Koita du laboratoire Serefo de la Faculté de médecine de Bamako. Alors, branle-bas de combat. Une très forte délégation quittera Bamako pour Kayes. En cours de route, l’équipe apprendra le décès de la fillette. Que faire du corps ? Kayes était en état de choc. Le gouverneur décide la fermeture des classes, certaines familles en quarantaine, ainsi que des agents de l’hôpital de Kayes, a qui il faut rendre un vibrant hommage. Le cas de Kayes a été vite circonscrit dans les règles de l’art. Un centre des opérations d’urgence verra le jour au Cnam et un centre de traitement Ebola fut aussi mis en place. Le Dr Coulibaly interviendra avec l’appui de Médecins sans frontières Espagne pour apporter les corrections. Mais le Mali n’était pas pour autant au bout de ses peines. Un second foyer apparu à la Polyclinique Pasteur, un marabout infecté en Guinée, sera la cause du décès de 6 autres patients dont un médecin, le Dr Hassana Diomandé. Un centre de formation construit par l’ONG américaine IMC porte le nom du Dr Diomandé, à la demande du Dr Abdoulaye Néné Coulibaly. Prés de 800 agents ont participé à cette lutte. Samba Sow y a pris part certes, quelle a été sa contribution ? Il n’a été présent à aucune réunion de coordination qui se tenait tous les jours avec les différentes commissions sous la présidence du Dr Coulibaly. Tous les partenaires du Mali y prenaient part. Dr Sow ne venait qu’à la Primature pour les réunions hebdomadaires avec les ministres pour raconter sa version des faits. Au cours d’une de ses réunions, le Dr Sacko Ramata de l’Inrsp lui fera un rappel à l’ordre sec; en lui demandant de faire le bilan de ses actes posés, car il n’a brillé que par ses absences. Qu’il n’avait qu’un seul langage : « j’ai fais, j’ai été appelé par Bill Gates, Obama ou IBK». C’était une façon t’intimider. Cela a pourtant bien marché car, au final, seul Samba a eu le mérite d’avoir «Sauvé le Mali». La machine de l’imposture avait marché à plein régime.

A la fin de l’épidémie au Mali, notre pays a eu l’opportunité de disposer du fonds de la Banque islamique de développement (BID) pour un montant de 2 500 000 dollars, les négociations se déroulèrent en Guinée encore en épidémie. Il fallait trouver un cobaye à envoyer au charbon, le Dr Abdoulaye Nènè Coulibaly était tout indiqué pour participer aux négociations. L’accord obtenu, d’autres acteurs pointèrent le nez. Un projet initié pour trois mois depuis janvier 2015 peine encore à être exécuté.

Il faut signaler que tous ceux qui ont participé à la gestion de l’épidémie Ebola au Mali, à part Samba Sow, personne n’a eu même une simple lettre de félicitations à fortiori une prime de motivation     ni indemnité encore moins une promotion. Ils ont tous eu droit à des sanctions. Dr Coulibaly relevé, car proposé avec le Pr Mamadou Sounkalo Traoré à un stage de 4 mois à Atlanta, aux USA, pour faire un vrai Centre des opérations d’urgences (COU) au Mali.

Entre temps, le Dr Togo Madeleine Togo est arrivée au département. La philosophie est de nettoyer tous ceux qui ont eu un poste de responsabilité, ou qui ont plus de 50 ans ou qui ne sont pas ses sujets. Plus question de compétences, c’est la tête du client. Son ennemi juré est le Dr Abdoulye Nènè Coulibaly dont le crime est d’avoir été médecin urgentiste, d’avoir été DG de Gabriel Touré et surtout d’avoir osé procéder à des reformes dont elle n’a pu faire en tant que directrice.

Des ingénieurs sortis de l’ENI étaient aux ordres d’un technicien, la départementalisation des services. Il s’agit du regroupement des services en départements et services pour une meilleure fonctionnalité. Des chefs de services ont été poussés à la révolte pour faire partir le Dr Coulibaly. Ces faits sont confirmés par le Dr Coulibaly qui aurait même saisi à l’époque le ministre de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, par lettre confidentielle. Le même procédé a été utilisé sous la transition, pour créer des agitations syndicales et faire partir le DG, le Dr Coulibaly, car au Mali on peut tuer des soldats, marcher sur le drapeau si on a des appuis, rien ne se passera. Bien au contraire ! Une promotion est au bout.

En plus de la départementalisation qui est une fierté de Mme le Ministre, il faut signaler l’installation des générateurs d’oxygène et de la solution hydro-alcoolique très efficace contre Ebola.

De nos jours, le Dr Coulibaly se trouve à la Direction nationale de la Santé (DNS), avec d’autres anciens DG ou DGA ou selon elle, elle les envoie au cimetière. Quand on est Ministre de la République, on est au service de l’Etat et non pour régler des comptes personnels. Le Dr Coulibaly rassure qu’il n’a nullement été surpris d’être relevé par Mme Togo, tout ceux qui savaient la nature de leur relation d’ailleurs. De tout le temps «cette dame, pour qui j’ai beaucoup de respect, n’a jamais voulu me sentir; j’ai informé mon épouse à sa nomination que j’en avais pour un (1) mois à mon poste, surtout que le Pr Samba Sow me trouvait très gênant…. Les sujets qui m’opposent à Sow seront connus par d’autres canaux qui ne sont pas les miens, car l’imposture est trop grosse à mon sens pour ne pas être sue des autorités compétentes. Il est un jeune frère, et je lui avais permis de travailler à Gabriel Touré, car mon prédécesseur à l’époque, le Pr Bayo Sinè, lui avait interdit l’accès et il sait pourquoi».

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique est devenu un véritable laboratoire de règlement de comptes au su et au vu de tout le monde. Le Mali est-il la propriété de quelques individus ? Ceux qui ont eu des déboires avec la Justice de notre pays sont devenus des conseillers occultes du ministre. Ils ont été vus à la tâche, ou leurs      enfants ont été placés à des postes de recettes, occasionnant des pertes se chiffrant à des millions. Ceux-là peuvent-ils juger la moralité d’un cadre pour un poste de nomination ?

Le Président de la République a été élu avec 77 % des voix, le reste des 23% ne sont-ils pas des Maliens ? N’est-on pas en train de semer les graines d’une rébellion au Sud de notre pays ?

Paul N’GUESSAN

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. Oh mon dieu vous appellez ce monsieur journaliste ? , je pense s’il était professionnel au lieu d’écrire ces mensonges succès des doigts , Il devait passer voir les agents qui ont travaillé avec ce type soit au Ministère comme Chargé de Mission , au CNIECS, ou à Gabriel Touré ou alors au CNAM , il aurait vite compris que Champion comme il aime à se faire nommer ne mérite pas qu’on s’y attarde sur son sujet, tellement il est une calamité à tout point de vue. On vous a déjà parlé de son cursus scolaire et universitaire qui était plein de tricherie. Un docteur en médecine avant tout doit être fier des patients qu’il a pu soigner dans sa cariere de medecin. Ce monsieur n’a pas soigné un seul jour même un animal à fortiori sauver une personne. Comment pourrait il concevoir un Centre opérationnel d’urgence ? Les autres personnes qu’il tente de salir font la fierté de leurs generations pas seulement comme administrateur, mais aussi comme médecins tout cour. On ne les a jamais connu militants d’un parti politique.Ils doivent leur poste seulement à leur mérite (cela est vérifiable auprès de leurs pairs ).Quid de Mr Coulibaly ? Le ridicule ne tue pas. Il est passé par tous les partis politiques au pouvoir depuis le 26 mars 1991 et ne soyez pas étonné de le voir au RPM d’ici la fin du régime IBK. Concernant “ces hauts faits ” à Gabriel Touré seront détaillés très prochainement s’il plaît au Bon Dieu.

  2. Ce sont des individus comme ça qui ont mis le Mali en retard et qui veulent toujours continuer à enfoncer notre chère patrie, il est grand temps de les écarter des affaires publiques, nous avons vu sa gestion catastrophique de l’Hôpital Gabriel Touré. les gens comme le Dr Abdoulaye Nénè Coulibaly ne font que se plaindre des hommes honnête qui font du bon travail et qui se sacrifient pour ce pays, le Dr Coulibaly est un homme qui devait être juge et puni depuis très longtemps pour sa gestion catastrophique de l’Hôpital Gabriel Touré mais par erreur ou par pitié s’est retrouvé encore un poste au CNAM, comme il dit qu’il devait être coordinateur du COU, mais cela ne fut pas le cas pourquoi n’a t’il pas refuser le poste de coordinateur adjoint en tant que camarade de promotion du Dr Coulibaly dit champion, je vous informe qu’il était l’un des plus grand copistes de sa promotion dans la classe, il trichait à tous les examens, meme son recrutement a la fonction publique n’est pas clair, mieux son passage pour faire médecine d’urgence, il na jamais pu avoir son diplôme de médecin urgentiste, pour preuve est il capable de publier son diplôme? il dit qu’il a intervenu à l’Hôpital Gabriel Touré après le prof sine Bayo, cela est faut car c’est le ministre Marie Madeleine qui est venu après Bayo et non le Dr Coulibaly. D’ailleurs le Dr Marie Madeleine que je félicite et remercie au passage a bien fait de ne pas maintenir le Dr Coulibaly a des postes de responsabilité car c’est un destructeur tout fait. En tant que partenaire je confirme qu’il a présidé beaucoup de reunion tout simplement parce qu’on lui laisser par courtoisie la présidence mais aussi parce qu’il n’avait pas la capacité physique, intellectuelle, technique et le courage d’affronter le terrain comme les autres dans les conditions difficiles. pour finir il n’y pas plus intimidateur que le Dr Coulibaly la preuve en est cette publication dans les journaux sur ses propres collègues, frères et sœurs, il va jusqu’à parler de rebellion dans le sud du mali comme si il était le seul cadre relevé de son poste: hé hé !!! en ye Allah mè en ma i mè ganiya Djougou Sara be a a yèrè bolo. le Dr Coulibaly fera mieux Pdes et ATT en paix car meme lui t’aurais relevé à cause de sa mauvaise gestion a gt. L’heure est à la vérité, le peuple malien n’est plus dupe. le Pdes en son temps a relevé des cadres de son partie et meme d’autres parties pour l’intérêt du Mali, alors Dr Coulibaly pourquoi n’accepte tu pas d’être relevé carrant comme toi?

  3. Hello Dr Coulibaly N
    Ha les hommes politiques politiciens du Mali, vraiment tu fais honte aux Coulibaly sinon il parait que le jour de la passation tu as dis tout sauf ce que tu viens de publier au web. Soyons honnête, je pense que tu es au Mali et que si ce n’était pas ce même Mali ou on encourage les malfrats a perdurer dans leur forfaiture je pense que tu avais déjà prouvé de quoi tu es capable au CHU-GT vu ta mauvaise gestion.
    Dieu dit malheur a ce qui cache ou manipule la vérité a cause de leur intérêt personnel. Si tu es croyant et honnête cherche ton frère collègue Prof. Sow et tu lui présentes tes excuses.
    Je pense que ce genre de comportement n’honore pas a celui qui se respect.
    Merci

  4. Qu’est ce que cet homme n’a pas fait A Gabriel Toure?. iL a laissé plus de 2 milliards de dette intérieure!! Question!
    Où sont tes” amis d’affaire” de nos jours:
    -L’ancien ministre Omar IbrahimTouré( qui était coll2 serrer avec LOBBO et ATT°
    – Mohamed Cissé ( DG cisse tech)
    -Alou sylla ( l’inventaire de la magouille SIDA au mali)
    – Le Français Jacques sourdin DG de Cames( sté qui a servi Cissé tech) pour verser dans la mafia sous ATT

  5. Il est compétent, il a été mis ailleurs pour pouvoir améliorer là-bas, pourquoi les cadres maliens ne veulent pas quitter leur poste??

  6. Cest vraiment aberrant, l'injustice est à son comble au Mali. Je n'ai jamais connu une telle terreur sur les maliens àtous les nivraux. 77% ont voté en 2013, aujourd'hui c'est l'inverse 23% d'opportunistes qui leurs suivent dans leurs délires.

  7. je viens confirmer et ajouter d’autres informations sur monsieur coulibaly dit champion. au fait j’ai connu monsieur coulibaly en france il n’a jamais obtenu son diplome de medecin, donc un menteur. dites a monsieur coulibaly de venir chercher les femmes qui l’ont hébergé à montreuil en france, au lieu d’épouser la plus grosse prostitué du mali.

  8. Honte à toi Mr le journaliste,combien as tu pris avec Dr Coulibaly pour faire ce sale travail? Le Mali n’appartient à personne pour être malhonnete comme notre ami champion.

  9. Pardon M. le journaliste. Je suis promotionnaire du Dr dont vous parlez, et m’étonne que vous l’appréciez. Je tairai les autres surprises constatées en lisant votre article. Je prédis que vous êtes un homme malhonnête déjà. On se connait ici au Mali. Ton Dr sait comment il est arrivé à la fonction publique. Toutes mes félicitations au Pr SOW. Je pense que vous confondez le 02 hommes. ABLO NENE Cly est très malhonnête. Merci

  10. Regardez moi encore ces journalistes corrompus apatrides qui continuent a porter gloire a des personnes malhonnêtes qui sans scrupules qui ont pillé les resources ee tapant leur poitrine conscient que rien ne leur perturbera. Ah Le Mali …. Que Dieu sauve ce pay…..

  11. Tais toi voleur de Docteur!!
    A l’appui des dires de Z.toto; je confirme que tous les marchés BTPde Gabriel Touré revenaient à la Famille de Diarra-djan à Koulikoro ou aux gens de cette region.
    C’est lui qui est a la base de la surfacturation de la boite de films numeriques en complicité toujours avec Cisse-tech à 400.000 cfa( prix reel 75000cfa).Dieu fait bien les choses. Il doit s’apprêter pour la retraite .

    -Où est passé son Ex adjoint Dr Cissouma?…qu’il a fait nommer à l’hopital mere-enfant qui est aujourd’hui en fuite aux Etats Unis après avoir imité son ami et promotionnaire Abdoulaye Nene à Gabriel
    Chose bizzare,ces gens ne savent pas qu’ils sont honnis par le peuple.

  12. Paul Nguessan- Attention-attention. Vous ne connaissez rien du Dr Abdolulaye Nene Coulibaly.Je m’en vais vous dire une seule chose sur ce poltron de gars:
    -C’est lui qui a initié la 1 ère surfacturation avec Cisse Technologie sur la numérisation de la radio de l’Hopital Gabriel Touré. Un equipement normalement à 20 millions a été facturé à 212 millions de francs cfa, en complicité l’ancien Ministre de la Santé Mr Touré ( un autre protégé de Lobbo)
    -Ensuite, il a fait installer un nouveau scanner acheté à 700 millions cfa( prix réel 200 millions) et enleva l’ancien scanner qui marchait à merveille et …fut jeter à l’intempérie…..hé hé hé- tu ne connais pas l’homme Abdoulaye Nene Coulibaly..Il ne pouvait ne pas tomber dans la nasse de la” putainne” de la Republique…Dieu est omniscience-Omnipotence-Omnipresence…..et tous ceux qui trahi ce peuple verront un jour le malheur devant leur porte..En cela j’y crois .Paul Nguessan le cadre Malien d’une manière générale est FAUX.
    Ton cher Dr doit boire à son tour le calice jusqu’à la lie

  13. Paul Nguessan- Attention-attention. Vous ne connaissez rien du Dr Abdolulaye Nene Coulibaly.Je m’en vais vous dire une seule chose sur ce poltron de gars:
    -C’est lui qui a initié le 1 ère la surfacturation avec Cisse Technologie sur la numérisation de la radio de l’Hopital Gabriel Touré. Un equipement normalement à 20 millions a été facturé à 212 millions de francs avec en complicité l’ancien Ministre de la Santé Mr Touré.
    -Ensuite, il a fait installer un nouveau scanner acheté à 700 millions cfa( prix réel 200 millions) et enleva l’ancien scanner qui marchait à merveille et …fut jeter à l’intempérie…..hé hé hé tu ne connais pas l’homme Abdoulaye Nene Coulibaly..Il ne pouvait ne pas tomber dans la nasse de la” putainne” de la Republique…Dieu est omniscience-Omnipotence-Omnipresence…..et tous ceux qui trahi ce peuple verront un jour le malheur devant leur porte..

    • Ce paul n’guessan yapi yao koffi adjoua amani kouakou konan……….. ici c’est le MALI, maudit journaliste occupe toi des 3000 morts de Laurent Gbago et Alassane. C’est de la salade. Cela n’est pas le travail d’un professionnel, du bavardage. LE MALI AUX MALIENS. Retourne chez toi indésirable

  14. Paul Nguessan- Attention-attention. Vous ne connaissez rien du Dr Abdolulaye Nene Coulibaly.Je m’ens vous dire une seule chose sur ce poltron de gars:
    C’est lui qui a initié le 1 ère la surfacturation avec Cisse Technologie sur la numerisation de la radio Gabriel Touré. Un equipement normalement à 20 millions a été facturé à 212 millions de francs avec en complicité l’ancien Ministre de la Santé Mr Touré.

  15. qu’entendez vous par marginalisation Mr Nguessan, Donc ce poste de Directeur du CHU gabriel Toure était taillé pour votre protégé à vie alors?

    • Il n’a jamais exercé cette fonction de médecin urgentiste au Mali , dites moi quel service dans quel hôpital? Pitié mon journaliste malhonnête et escroc.

Comments are closed.