Meeting de l’opposition : Les valses ne peuvent plus tromper

2
 Les élucubrations de Tiebilé Dramé
Soumaila Cissé et Tiébilé Dramé (G-D)

Le ridicule ne tue plus au Mali, a-t-on coutume de dire ! Cette célèbre vérité fait son chemin dans la vie politique de notre pays. En fait, pour lutter contre le général Moussa Traoré, les diables se sont associés aux patriotes pour faire front commun. L’issue n’a échappé à personne : le régime rétrograde du général a tété déboulonné avec la force Hercule du peuple malien. Mais le constat dans cette lutte était que bien de gens avaient retourné leurs vestes avec l’espoir qu’au bout du rouleau, ils pourraient se réaliser des fortunes colossales.

 

Après Moussa Traoré, les charognards ont rempli le ciel malien, jusque dans les finances du régime issu du cataclysme de mars 1991. Partout, les courtisans politiques ont eu du boulot à savoir la courtisanerie et la flagornerie illicites : n’importe qui s’associe à n’importe qui, les bandits politiques aux patriotes, les chats aux souris, le pétrole au lait. C’est bien cela que l’on appelle opportunisme politique.

En son temps, dès qu’il y a remaniement ministériel en vue, on remue ciel et terre, on consulte féticheurs et marabouts, devins et jeteurs de cauris, tout cela pour des postes à «sous». Si les postes sont insuffisants par rapport aux courtisans, on en crée de toutes pièces. Ce fut le cas du ministère des «Zones arides et semi-arides».

 

Curieusement, ce ministère est né avec Tiébilé Dramé entrant dans le gouvernement d’Alpha Oumar Konaré. Comble du ridicule : le même ministère est mort avec le départ du même Tiébilé du gouvernement. C’est bien cela qui s’appelle opportunisme politicien, sans idéal pour le pays, mais professant les meilleures leçons de patriotisme. Comme pour dire que les valses politiques sont nées de cette gestion calamiteuse d’Alpha Oumar Konaré. Et depuis, les politiciens maliens ne mènent que ces danses ténébreuses et sorcières qui s’arrêtent chaque fois qu’ils obtiennent des postes de responsabilité.

 

Avec ATT, bien de bruits ont retenti dans les oreilles des Maliens à propos d’éventuelles gaffes des fonds du Sommet Afrique-France par Tiébilé Dramé. Mais que s’est-il réellement passé ? L’affaire a disparu des bouches sans que le peuple malien en sache plus. Sans être dans le secret des diables, des pourparlers ont dû avoir lieu.

 

Avec le meeting de l’opposition, dont le Parena (Parti pour la renaissance africaine) est membre, du dimanche 06 septembre 2014, nous nous sommes rendu à l’évidence que cette histoire d’opposition au Mali cache mal la nature de nos politiciens qui, il faut se rassurer, n’ont que faire des intérêts fondamentaux du peuple au nom duquel ils crient et se taisent suivant qu’ils ont ou n’ont pas à boire. Ils doivent à présent se rendre à l’évidence que ces valses politiques exposent avec clarté ce que sont leurs auteurs.

 

L’on comprend donc que l’opposition au Mali à quelques rares exceptions, est une opposition de façade : crier pour avoir des postes et se taire !

Il est donc temps que le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) fouille dans les nombreux dossiers de malversations financières du Vérificateur général et cela pour boucler ceux qui doivent l’être. Car au Mali, on a trop tournoyé sans servir notre peuple.

 

Fodé KEITA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le sommet France /Afrique financé par le Trésor Français a été un succès de l’analyse de celui qui a donné de l’argent . Si des retombées ont été constatées par rapport au revenu de certains Maliens , je me demande où est le problème . Monsieur , vous méconnaissez la procédure de gestion des Français. Vous pensez qu’un Nègre peut utiliser impunément les fonds Français ? Non et non mon frère . Vous aviez eu des marchés , vos réactions ne seraient pas la défense de l’intérêt du Mali . Les Sénégalais organisent des foras du genre chaque année sans tambour battant. Les rapports de Tiéblé ne souffrent d’aucune ambiguïté auprès du partenaire Financier . Voulez vous que des étrangers viennent organiser des rencontres du genres dans notre pays ? Non et non , enfant mal née .

  2. Que ce Tiébilé Dramé s’explique d’abord sur sa gestion financière du Sommet France Afrique 2005.
    N’a t-il pas octroyé dans ce cadre un marché de gré à gré de centaine de millions à une agence de communication sans experience ( Océan communication de Mabo Touré, fille du Président de l’epoque)? Cette agence a fini par sous traiter ce grand marché à la dernière minute à une verritable agence de communication pour eviter la debacle du sommet. Toi Tiebilé qui est ta femme ? Alors arrete de critiquer jalousement la famille presidentielle actuelle. Chancun à son temp.
    Et explique tes leçons de bonne gestion aux personnes qui ne te connaissent pas.
    Espece de nouveau aigri :mrgreen:

Comments are closed.