Message à la Nation du Président de la Républiques, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, à l’ occasion de la commémoration du 23eme anniversaire du 26 mars 1991

22
 23ème anniversaire de la Commémoration du 26 Mars, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA s'adresse  à la Nation
23ème anniversaire de la Commémoration du 26 Mars, le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA s’adresse à la Nation

Bismillahi, Rahman, Rahim
Chers compatriotes,
Le balancier du temps revient sur une date majeure de notre Histoire immédiate.
Une date capitale.
Avec hélas, son lot de tristesses, sa part de sang et de larmes.

 

 

Les grandes nations, vous le savez chers compatriotes, sont celles-là qui assument leur Histoire, dans ses forces comme dans ses faiblesses. Et, par là même, arrivent à en tourner les pages, même les plus sombres, sans rien occulter.

 

 

C’est d’ailleurs pour ne rien oublier, et se rappeler les messages de la lutte, qu’a été instituée la semaine des martyrs que nous célébrons en ce moment.

Des jeunes parmi nos garçons et nos filles sont tombés.
Des femmes parmi nos épouses sont tombées en se levant, parce qu’il n’y avait plus de dignité à rester assis.

 

 

Permettez-moi d’invoquer de nouveau Ramatoulaye, ma fille, douce enfant de lumière dont la pensée ne m’a jamais quitté le long de ces décennies.
Elle symbolise la dépouille injuste de l’innocence.

 

 

En ce soir de recueillement et de résolutions renouvelées, prions pour les dizaines, voire les centaines de nos fils et filles, frères et sœurs, pères et mères, épouses et époux qui, à l’instar de Ramatoulaye, ont laissé la vie lors des tragiques journées de mars 1991.

 

 

Parents de martyrs, sachez que le sacrifice des vôtres n’a pas été vain, qu’il ne saurait être vain, et que les grandes nations capitalisent toujours ! Le MALI est une grande nation.

 

 

Nous sommes une grande nation, parce que nous sommes une nation productrice de civilisation et d’humanisme brillant.

Nous sommes une grande nation, parce que nous sommes une nation résiliente.
Nous sommes une grande nation, parce que nous sommes une nation capable de dépassement et de compromis.

Nous sommes une grande nation parce que notre nation sait surmonter les passions, l’adversité et les rancœurs.

Tous, toutes, fils, filles de la même nation, certes diverse, nous savons nous mettre d’accord sur l’essentiel, à savoir vivre ensemble.

 

 

Chers compatriotes,

Nous devons alors rendre grâce à Dieu, pour avoir fait de nous ce peuple majeur. Ce peuple brassé qui, privilège exceptionnel, peut réunir pour les mêmes événements sociaux, Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré, Dioncounda Traoré, Ibrahim Boubacar Keita. Comme il a su réunir héritiers de Fily Dabo Sissoko et de Modibo Keïta.
Oui, la nation malienne est une réalité tangible, un capital solide qu’il nous faut préserver et fructifier.

 

 

C’est cette perspective qui inspire la Commission Vérité, Justice et Réconciliation récemment adoptée par l’Assemblée nationale.

Exigence d’un temps de reconstruction, cet instrument s’appuiera sur les leviers de la vérité et de la justice.

Avec pour objectif d’œuvrer au retour définitif de la paix dans notre septentrion où s’appliquera, comme dans les autres régions de notre pays, un processus revu et corrigé de décentralisation.

 

 

Aussi, le gouvernement adoptera-t-il, dans les jours à venir, la stratégie de mise en œuvre de ce processus repensé qui, au-delà de la décentralisation, vise la dévolution.

 

 

Donc l’exigence d’un autre Etat, le mouvement pour mieux d’Etat, afin que le citoyen soit centre et finalité du processus de développement national. En cela nous resterons pleinement dans l’esprit du 26 mars.

 

 

Tirant les leçons du passé, nous ferons en sorte que toutes les légitimités, traditionnelles comme modernes soient désormais représentées dans les instances de gouvernance locale bénéficiant d’une large capacité de décision.

 

 

Car l’Etat centralisateur a vécu.

Il doit faire place à un Etat dispensateur de justice impartiale et souveraine, digne et respectée, avec des citoyens égaux devant les opportunités et une armée véritablement outillée et motivée pour veiller la République et défendre l’intégrité du territoire national.

 

 

L’Etat patrimonial aussi a vécu.

La corruption qui plombe notre développement sera impitoyablement combattue tout comme l’impunité.

Nous l’avons compris.
Et nous allons, sans faiblir, dans cette direction.

Elle ne sera pas celle de réformes cosmétiques mais d’une modification profonde de notre rapport à l’Etat et du rapport de l’Etat au citoyen.

En cette veille du 26 mars, occasion solennelle de commémoration de la révolution malienne qui a permis le dialogue avec la rébellion d’alors, puis la signature historique du Pacte National en 1992, je veux renouveler mon appel aux mouvements rebelles du Nord.

 

 

Qu’ils viennent autour de la table !
Qu’ils acceptent, sans atermoiements et sans subterfuges, le dialogue qui nous permettra de valider un avenir mieux assuré pour nos régions septentrionales aux vulnérabilités hélas réelles !
Qu’ils fassent en sorte qu’apaisés et remobilisés, nos frères et sœurs des camps de réfugiés puissent envisager sans tarder le retour dans leurs sites respectifs !
Mais qu’ils viennent à ce dialogue tant attendu avec la certitude que l’Etat restera unitaire, un et indivisible !

 

 

Chers compatriotes,

Le 26 mars 1991, la jeunesse était debout, certes pour exiger le pluralisme démocratique devenu, depuis, une réalité dans notre pays, même s’il reste perfectible.

Mais chez nos jeunes, il y avait également en lame de fond, le désir d’avenir, d’un avenir différent, légitime et garanti.

L’école et l’emploi sont les deux principales garanties de cet avenir.
En 1994, un effort volontariste et méritoire avait créé l’université du Mali, bien des décennies après les premières universités coloniales africaines :

– Foura Bay College, Freetown,créée en 1827
– Makerere University,Kampala créée en 1922
– Legon University, Accra, créée en 1943
– Université de Dakar, créée en 1957.

 

 

Notre université nouvellement créée était de bien loin la cadette de l’Université du Niger, créée en 1974, l’Université du Tchad créée en 1971, pour ne citer que l’exemple de deux pays qui partageaient, avec le Mali, les mêmes caractéristiques socioéconomiques.

 

 

C’est dire donc que notre Université est une jeune université.
Il fallait donc oser. Et nous avons osé.
Mais nous ne mettons pas, pour autant, la tête sous le sable.

 

 

Nous savons que notre enseignement supérieur souffre de tares gravissimes qu’il faut immédiatement éradiquer, tant dans les domaines de la gouvernance, de la pédagogie que de l’articulation formation-emploi.
Les journées nationales de concertation incessamment prévues sur l’avenir de l’enseignement supérieur seront pour nous un moment de refondation du secteur vital de l’éducation.

 

 

Aucun ordre d’enseignement, durant notre mandat, ne sera oublié.

Nous ausculterons. Nous échangerons. Nous proposerons les justes remèdes. Et nous nous assurerons que ceux-ci sont correctement administrés, car le Mali peut et doit être au niveau des pays performants.

 

 

Nous donnerons à notre jeunesse une chance à l’employabilité avec une formation de qualité, inch’ Allah !

Mais l’éducation ne suffira pas, nous le savons.

Notre économie doit être en mesure de répondre à la demande sociale, en gagnant elle-même le pari de la performance, en faisant en sorte que toutes les niches d’opportunités soient exploitées.

Avec notre formidable potentiel agricole, pastoral, halieutique, l’entreprenariat rural doit être une réalité palpable dans les court et moyen termes et concourir à la masse critique de richesses à la disposition de nos ambitions.

Des PME et PMI maliennes doivent voir le jour et marquer l’apport irremplaçable de nos couches moyennes à l’émergence du Mali.

 

 

Cette émergence, nous n’avons de cesse à le dire, est dans l’ordre du réalisable.
Tous les partenariats requis pour cela, seront noués.
Le gouvernement est mobilisé à cette fin.
Premier ministre, ministres, ils sont tous debout pour le projet du Mali émergent.

J’irai partout, je plaiderai partout pour que tous ces partenariats soient une réalité, une réalité entre les mains d’une nation industrieuse qui était à la pointe hier des marchés de sel, d’étoffes et de kola et qui a tous les ressorts pour redevenir une nation-phare.

 

 

Pays de foi, de dialogue et de solidarité, qui a donné au monde le sinankuya, ce cousinage à plaisanterie que tant de nations nous envient, le Mali éprouvé renoue avec sa volonté d’aller de l’avant, grâce à Dieu ; grâce au grand peuple que nous sommes. Puisse-t-il rayonner en Afrique et dans le monde comme il le fit hier, pour que…

Puissent nos martyrs dormir en paix !

VIVE LA REPUBLIQUE !
VIVE LE MALI !

(Koulouba, le 25 mars 2014)

Présidence de la République du Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

22 COMMENTAIRES

  1. Tous ceux que vous venez de dire mon Président AOK nous a dit lors de chaque 26 mars de son mandat 1et 2.
    pareil pour ATT,meme Dioncouda qui etait de passage nous l’a dit aussi.donc on a beaucoup entendu les evennement du 1991,et nous en sommes pas fier et nous sommes de coeur avec les ramatoulaye comme vous le prefere et les autres marthirs tombés.
    maintenant place aux actes concrès et non les beaus discours qui ne nous donnent que dalle.pardon 77/100 des maliens ont placés leur confiance en vous mon president donc ne nous decever pas s’il vous plait.je prefere faire mon jugement après 365 jours et non 186 jours
    mais avant essayez au moins d’ouvrir une seule porte parmi tant d’autres fermées pourqu’on puisse espérer.mes respets.

  2. entre son bourreau de criminel et son libérateur, le peuple saura choisir le sien. mais c’est d’une évidence banale que le compromis peut aller jusqu’au pardon mais jaimais à la compromission. GMT est et restera un sanguinaire. il n’a donc rien avoir ni avec ATT et encore moins AOK. c’est bien votre problème à vous monsieur le président, si vous le considérez comme un grand républicain. l’histoire saura quant à elle, faire clairement la part des choses, sans doute…

    • Rebel, ITE’ HAKILI SORO!!!!!!!!!!!!!!!!
      ATT ETAIT LE CHEF DES GARDIENS DU PALAIS DE MOUSSA TRAORE’ ET ALPHA ETAIT LE MINISTRE DU MEME MOUSSA TRAORE’!!! ILS ONT TOUS DEUX TRAVAILLE’ POUR GMT ET C’EST LE MEME MOUSSA QUE TU VEUX DIABOLISER, QUI LES A LANCE’S SUR ORBITE!!!!
      REBEL, JE TE RAPPELLE QUE NOUS AVONS PLUS DE 400 000 MALIENNES ET MALIENS DEPLACE’S EN CE MOMENT MEME! LE PROBLEME DU NORD EST UNE PLAIE OUVERTE!!!!! PLUS DE 6000 SOLDATS ETRANGERS SONT DEPLOYE’S AU MALI!!!!!
      C’EST BIEN FACILE DE QUALIFIER GMT DE TOUS LES MAUVAIS ADJECTIFS QUE TU PEUX IMAGINER MAIS IL FAUT RECONNAITRE QU’IL A SU MAINTENIR UN MALI UNI, IL N’Y AVAIT PAS 400 000 MALIENNES ET MALIENS DEPLACE’S SOUS SON REGIME, IL N’Y AVAIT PAS 6000 SOLDATS ETRANGERS POUR LA SECURISATION DU NORD ET SOUS MOUSSA, LE MALI N’A CONNU AUCUNE OCCUPATION DE SON NORD PAR DES NARCOTRAFIQUANTS!!!
      REBEL, LE BILAN DE MOUSSA EST MEILLEUR QUE CELUI DE TES DEMOCRATES!!!!

      • c’est la pire des malédictions que d’avoir l’esprit aussi borné que vous après tout ce dont vous vous vantez ici comme cursus. hélas, vous continuez à étaler vos raisonnennements aussi idiots que les réponses de Toto le cancre. mais bon, sachez que le Mali n’a et ne sera jamais la propriété d’un grivéton comme GMT pour que les Maliens réfusent de servir leur pays au motif qu’un incapable et sa bande s’en soient accaparés de force. GMT n’a jamais eu l’onction du peuple malgré les mascarades qu’il a voulu faire passer pour des élections. quant au Mali uni, c’est une fable. il a passé son temps à diviser ce pays entre son clan et ses ennenis, c’est naturel qu’un esprit faible comme le votre n’en pige rien.

  3. Bonjour,
    Excellent et émouvant discours du Président Ibrahim Boubacar Keita lors de la commémoration de la journée des martyrs et de la révolution du 26 mars 1991.

    En parlant de sa fille Ramatoulaye, symbolisant la dépouille injuste de l’innocence comme il le dit, et de nos enfants, frères, sœurs, amis, parents, époux et épouses, martyrs, morts pour notre liberté et notre démocratie, il nous émeut tous.

    Que de pertes pour le Mali. C’est atroce.

    Malgré tout, notre résilience aidant, les Maliens ont su prendre de la hauteur, ont su se retrouver et ont su cultiver le vivre ensemble.

    Cette culture du vivre ensemble, indispensable pour la réconciliation nationale, exige que la vérité, la justice et la non impunité soient mises en avant.

    UNE COLLABORATION, EN BONNE INTELLIGENCE, ENTRE LA JUSTICE ET LA COMMISSION CVJR (COMMISSION VÉRITÉ, JUSTICE ET RÉCONCILIATION) PERMETTRA D’ASSEOIR UNE TELLE JUSTICE POUR TOUS, ÉQUITABLE ET IMPARTIALE, REPOSANT SUR LA VÉRITÉ.

    La réconciliation nationale ne peut se faire que si chaque Malien (e) s’engage et participe aux pourparlers inclusifs pour lesquels le Président IBK tend la main aux uns et aux autres.

    Que tous les Maliens, y compris ceux des groupes armés, prennent cette main tendue, afin d’avancer, ensemble, vers la réconciliation nationale et la refondation durable d’un Mali Un et Indivisible dans lequel chacun (e) doit jouer pleinement son rôle dans le cadre d’une régionalisation qui ne peut être faite sans l’apport et la participation de tous.

    Responsabilisant chacun (e) et permettant l’interaction entre les niveaux, national, régional et local, la régionalisation permettra un développement endogène, utilisant autant que possible et de façon optimale, les ressources régionales et locales.

    Ainsi, les régions deviendront des centres de production de services et de valeur ajoutée.

    Leurs services pourront être utilisés de partout, à travers la mutualisation, le partage et la collaboration.

    Elles contribueront à la richesse nationale.

    Créons cette richesse à travers la régionalisation dans un Mali Un et Indivisible et mutualisons-la pour le bien-être des Maliens et des Maliennes, sans exception.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com
    TEL 78 73 14 61

    • Le discours n’interesse plus les maliennes et les maliens! Ils veulent voir des actions concretes!!!
      Mitterand a renverse’ son President malien qu’il n’aimait pas et Sarko a renverse’ son President malien qu’il n’aimait pas! Le premier a utilise’ des politiciens et la rue. Finalement des officiers ont agi malgre’ eux pour sauver ce qui pouvait etre sauve’ de notre Maliba. Le second a utilise’ le MNLA et des pays africains. Finalement, des officiers subalternes, des sous-officiers et des soldats ont agi pour sauver ce qui pouvait etre sauve’ du reste de notre…Maliba!
      PLEASE, IL N’Y AVAIT PAS DE REVOLUTION!!!! CESSEZ DE FAIRE DE NOUS DES DINDONS DE CETTE MAUVAISE FARCE!!! Mon propre beau pere doit me pardonner mais je pense que leur coup d’etat contre Moussa n’etait pas necessairement une bonne chose! WHAT DO I KNOW???? LE TEMPS NOUS DONNERA PLUS D’INFORMATIONS POUR ARRIVER A’ UNE CONCLUSION DEFINITIVE!!!
      DES CIVILS ” REVOLUTIONNAIRES” QUI N’AVAIENT DE COMPTE A’ RENDRE A’ PERSONNE ET QUI ONT PILLE’ NOTRE FASO AU VU ET AU SU DU MONDE ENTIER!!!
      AW KA KA’ ALLAH DE’ YE’ AW KA TO AN’KA TEME’!!!!!
      Je peux dire que le defunt professeur Mohamed Lemine Traore’ qui crea MIRIA croyait aux ideaux! Les autres, en voyant l’ARGENT, ont oublie’ la “revolution”!!!!
      Comme j’ai un faible pour Alpha (que j’aime bien), j’aimerais qu’il m’explique si c’est le pouvoir qui changea la “revolution”!!!! Bon, je suis entrain de rire!!! Le prochain livre de tantie Adam Ba Konare’ sera: COMMENT MON EPOUX TUA LA REVOLUTION MALIENNE ET COMMENT MON GENDRE ECHOUA AU NORD!!!! (another bad joke from me!!!!)

  4. EST-CE QU’IBK APRES S’ETRE MONTRE’ INGRAT ET HYPOCRITE A’ L’ENDROIT DU GENERAL SANOGO, PEUT TOUJOURS DIRE SON NOM?
    LES FAITS SONT TETUS ET PERSONNE NE PEUT EFFACER L’HISTOIRE. LE GENERAL SANOGO EST UNE PARTIE INTEGRANTE DE L’HISTOIRE DU MALI!!!

  5. Parmi les anciens Chefs d’Etat cités on a oublié un capitaine général ancien chef d état de Kati.

  6. Aidez moi à beau relire le discours j’ai vu le nom de tous les anciens Chef d’Etat du Mali, mais je ne parviens toujours pas à voir le nom d’un capitaine général que lui et ses partisans ont affirmé qu’il est un ancien chef d’Etat.

    • Salut Né yéré.Qu’IBK cite ou pas le nom du général 4* Amadou Aya SANOGO, Sanogo fut un chef d’état (même si c’est une autoproclamation) au moment de la signature de l’accord de Ouaga(c’est lui qui a sa signature sur ce papier comme représentant du Mali).C’est comme sous GMT, on ne parlait pas de Modibo KEITA et sous ce dernier on ne pouvait pas dire le nom de Fily DABO…aujourd’hui a bè di?Il faut seulement donner le temps au temps car après l’amnistie votée par l’AN pour le coup d’état, Sanogo a droit à tous les avantages dignes d’un ex-chef d’état du Mali. 😉

  7. Un discours de maître,merci monsieur le president.

    Qu’Allah le tout puissant benisse le Mali et son peuple.

  8. Un très bon discours rassembleur . Je pense qu il nous faut tourner la page et attendre les prochaines élections pour nous exprimer . Il ne sert à rien d utiliser toutes les occasions pour canarder les autorités . Ce discours ne peut en aucune manière être sujet de discussion car les mots utilisés, les personnes référencées , l esprit derrière sont sans reproche . Ramatoulaye au delà d être la fille de Karim et de Aissata Cisse était une fille courageuse qui a donné sa vie pour défendre une cause . En le citant IBK utilisé un symbole pour rappeler la mémoire de tous les martyrs . Parler des prédécesseurs va dans le même sens à mon avis car il prône la réconciliation . Alors attendez un vrai faux pas dans ses futurs discours car celui la est juste bon . Une précision, je ne suis ni RPM, , ni IBK .

  9. Je ne sais pas qui écrit ces discours du président mais ce passage: ” Ramatoulaye, ma fille…” pourrait provoquer des vagues de remous côté ADVR puisque toutes les victimes devraient se valoir pour un chef d’état! Ce n’est pas la peine de citer le nom d’une seule même si elle était la fille de Karim DEMBELE (CMLN)et de Aïssata CISSE (ORTM).Que dieu ait l’âme de tous nos martyrs. 😉

  10. Ma désapprobation commence avec les premiers mots. Le Mali est laïc, le president est à son image. Allah n’a rien voir dans les affaires du Mali. Le pays n’est pas une republique islamique ET TOUT LE MONDE N’EST PAS MUSULMAN.
    IBK N’A PAS LE DROIT D’INVOQUER UNE DIVINITE QUELCONQUE EN TANT QUE PRESIDENT.

    • Est ce que tu sait de quoi tu parle? Qu’est ce qui empêche le Nom de Dieu qu’on soit chrétien,musulman,hâté ou je ne sais quoi, sait du que BISSIMILAHI VEUT TOUT SIMPLEMENT DIRE AU nom D’Allah et alors s’il avait dit Dieu??????

  11. Un Homme doit toujours travailler pour etre ancre’ dans l’honnetete’, le courage, la droiture, la franchise, la loyaute’, la modestie et la politesse.Je fais tout mon possible pour atteindre toutes les valeurs cite’es plus haut!
    Les problemes du Mali ont commence’ avant le coup d’etat de 1968. Le Capitaine Soungalo Samake’ a ecrit dans son livre intitule’ “Ma vie de soldat” que “…Les soldats partent a’ la retraite sans pensions, dans les compagnies les hommes marchent en haillon…pendant ce temps les miliciens sont correctement habille’s…Les chefs etaient contents de nous voir renvoye’s de l’arme’e sans pension, sans rien. Ils etaient indifferents de nos problemes. Meme devant le siege de l’etat major national de l’arme’e, des sentinelles portaient des pantalons troue’s et rapiece’s….La limite d’age, votre pension, ce sont les armes que vous avez en main. Ca dependra de l’utilisation de vos armes.”
    Fily Dabo, Hamadoun et Kassoum ont ete’ tue’s par le regime Modibo.
    Cheikh Modibo Sanogo, le contexte qui donna naissance au coup d’etat de Moussa Traore’ est bien connu.
    Nous savons que dans les memes conditions, les memes causes produisent les memes effets! IBK DOIT SE RESSAISIR AVANT QU’IL NE SOIT TARD!!!! Aujourd’hui, nous sommes dans une situation ou’ des civils bien connus, se sont donne’s pour mission d’humilier, assassiner et jeter en prison des officiers superieurs, des officiers , des sous-officiers et des soldats des Forces Arme’es et de Securite’de notre faso!!! IT IS NOT A NICE PICTURE!!!! CETTE BASSESSE DOIT PRENDRE FIN IMMEDIATEMENT!

  12. Mon général de corps je suis dessus de te lire, concernant la position d’IBK avec SANOGO je suis d’accord avec toi. Mais tout le problème du Mali de 1968 a non jours ces le Général Moussa TRAORE. Mais toi tu ne peut pas comprendre ces Moussa qui a mit la corruption dans la tête des Maliens, seulement il faut réfléchir mon frère. ces sous sa règne il y’a eu des animaux, des pigeons qui portaient le nom des gens dans se pays et pourquoi.

  13. Bonsoir,je viens de lire le Discours d’IBK tout de suite concernant le 26Mars; un message adresser à la nation malienne,je suis un peu émus car il a dis une chose qui a beaucoup touché mon esprit :”l’employabilité avec une formation de qualité en faveurs de la jeunesse du Mali”.
    NB: a mon avis un chômeur ne pourra jamais défendre sa patrie.
    Très beau Discours mon Président.
    Ensemble aimons le Mali.

    • Vane, je te rappelle que le meme IBK a lance’ une procedure judiciaire contre l’auteur du 26 mars le General ATT! La beaute’ du discours n’est pas importante! Nous voulons des actions concretes!
      La confusion est totale dans l’esprit d’IBK! QU’IL DISE CE QU’IL VEUT ET QU’IL AGISSE DANS LE SENS DES INTERETS SUPERIEURS DU MALI!!!
      AKA AHAKILI SIGUI!! LE POUVOIR NE DOIT PAS LE RENDRE FOU!!! QU’IL SACHE QUE TOT OU TARD, IL QUITTERA CE POUVOIR COMME TOUS SES PREDECESSEURS! QU’IL SOIT HUMBLE, SAGE ET HONNETE!!! A DEFAUT D’ETRE RECONNAISSANT ENVERS CEUX QUI LUI ONT DONNE’ LE POUVOIR, QU’IL LES LAISSE EN PAIX!!!

  14. QU’IBK COMMENCE A’ TRAVAILLER ET CESSER SES DISCOURS IDIOTS QUI NE NOUS MENENT NULLE PART!!!QUE SON REGIME CESSE DE TUER, HUMILIER ET JETER NOS FRERES OFFICIERS ET SOUS-OFFICIERS PARCE QUE TOUT SIMPLEMENT ILS SONT BAMBARAS!!!!
    LES CHARNIERS SONT LES CHARNIERS DE SON REGIME!!!! LES BERETS ROUGES ET LES BERETS VERTS ASSASSINE’S SONT LES VICTIMES DES ASSASSINS QUI OCCUPENT DES POSTES STRATEGIQUES DANS SON REGIME!!!! COMMISSAIRE FANE’ EST LEUR MORT!!!!! LES HUMILIATIONS ET LES TENTATIVES POUR ASSASSINER L’HOMME LE PLUS GRADE’ DES FAMA, VIENNENT DE SON REGIME!!!!
    LE 26 MARS A EU LIEU DANS UN CONTEXTE OU’ IL Y AVAIT UN MALI UNI! LE 22 MARS A EU LIEU APRES L’OCCUPATION DE LA PATRIE ET L’ASSASSINAT DE PRES DE 100 SOLDATS MALIENS A’ AGUELHOC!!!!LE MALI ETAIT DEVENU LA FARCE DU MONDE!!!
    QU’IBK CESSE D’ETRE INGRAT ET HYPOCRITE!!!! IL EST LE PREMIER ET LE PLUS GRAND BENEFICIAIRE DU COUP D’ETAT DU 22 MARS!!!! IL SAIT TRES BIEN QUE SES “AMIS” DU 26 MARS AVAIENT JURE’ QU’IL NE SERA JAMAIS LE PRESIDENT DU MALI!!!! ILS L’ONT CHASSE’ DE SON POSTE DE PREMIER MINISTRE ET DE LA PRESIDENCE DE L’ADEMA AVANT DE LE CHASSER DE L’ADEMA!!!C’EST BIEN LE GENERAL SANOGO L’HOMME DU 22 MARS QU’IL VEUT DIABOLISER AUJOURD’HUI, QUI LUI A DONNE’ LE POUVOIR!!!!
    IBK, SHAME ON YOU!!!!
    IBK, HONTE A’ TOI!!!!
    OUI DES ENFANTS , DES FEMMES ET DES HOMMES AU MALI ONT ETE’ TUE’S LE 26 MARS. NOUS PRIONS POUR QUE LE TOUT PUISSANT ALLAH LES ACCUEILLE DANS SON PARADIS!!!! OUI NOUS POUVONS LE DIRE HAUT ET FORT QU’ILS SONT MORTS POUR QUE QUELQUES CRIMINELS S’ENRICHISSENT ET DEVIENT MILLIARDAIRES AU DETRIMENT DU MALI!!!! PRESQUE TOUS NOS FAUX REVOLUTIONNAIRES DU 26 MARS, SONT AUJOURD’HUI DES MILLIARDAIRES!!!! ILS ONT TROMPE’ LE PEUPLE!!!!! ILS ONT ENVOYE’ LES ENFANTS DES AUTRES POUR S’EMPARER DU POUVOIR ET DETOURNER LES BIENS DE L’ETAT!!!! LES PRIVATISATIONS SAUVAGES QUI ONT PERMIS A’ SOUMI, BOUBEY, IBK ET BIEN D’AUTRES DE DEVENIR DES MILLIARDAIRES, SONT LES OEUVRES DES FAUX REVOLUTIONNAIRES!!!! AU NOM DE LEUR FAUSSE DEMOCRATIE, ILS ONT CONDAMNE’ NOTRE PEUPLE A’ UNE PAUVRETE’ ENDEMIQUE!!!! ILS ONT FAIT DES CENTAINES DE MILLIERS DE NOS DIPLOME’S DES CHOMEURS!!!!
    LA DATE DU 26 MARS EST CE QU’ELLE EST!!!! ELLE A PROFITE’ AUX IDIOTS QUI ONT NIQUE’ LE MALI ET L’ONT MIS A’ GENOUX AU POINT OU’ IL A CONNU L’OCCUPATION DES TERRORISTES ISLAMISTES ET DES NARCOTRAFIQUANTS!!!!
    LE GENERAL MOUSSA TRAORE’ EST UN REPUBLICAIN ET UN VRAI PATRIOTE!!!! IL EST MEILLEUR QUE TOUS CES FAUX ET CORROMPUS INTELLECTUELS IDIOTS QUI N’ONT AUCUN RESPECT POUR LA DIGNITE’ HUMAINE MAIS QUI VEULENT NOUS FAIRE CROIRE QU’ILS SONT ALLAH!!!
    ILS NE SONT NI ALLAH NI DEMOCRATES!!!! ILS NE SONT RIEN D’AUTRES QUE DES VOLEURS!!!!

  15. tres beau discours par le style le fond et la forme dommage que l auditoire ne soit pas a niveau.

Comments are closed.