Micmac : Violation flagrante du serment d’Hippocrate

2
Violation flagrante du serment d’Hippocrate
Le premier ministre Moussa MARA

Le nouveau Premier Ministre jure la main sur cœur que le retour de l’administration est effective dans l’ensemble des régions du Nord-Mali. Ses affirmations sonnent visiblement comme un supplice dans les rangs des usagers du secteur de la santé dans la Cité des 333 Saints. Et pour cause. Dans le retour timide qu’a effectué l’administration dans la ville, les structures sanitaires régionales font une cinglante exception. Il nous revient que les médecins de l’Etat, pour des raisons qu’on ignore, refusent catégoriquement de regagner leurs postes respectifs. Les plateaux techniques ainsi que les infrastructures sont abandonnés à l’usage de leurs homologues étrangers au service de MSF ou encore aux médecins de l’armée et à la protection civile. Conséquence :! Pour certaines catégories de patients l’occupation n’est pas encore terminée parce que la capitale constitue leur principal recours.

 

A. KEITA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. “Violation flagrante du serment d’Hippocrate”

    N’importe quoi! 🙄 🙄 🙄 🙄

    En quoi des questions d’affectations concernent le serment d’Hippocrate? Ce journaliste, afin de faire un titre-choc, n’hésite pas à écrire N’IMPORTE QUOI! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  2. Sois sérieux au moins pauvre journaliste apprenant , en quoi le fait de ne pas rejoindre son poste d’affection peut – il équivaloir à une violation de serment ? Cherches d’abord en quoi correspond le serment d’Hippocrate avant de nous balancer des balivernes? Ce serment exhorte à la bonne pratique du métier et ne dis aucunement d’aller se faire hara-kiri , pour une raison que tous les Maliens en savent n c’est dire l’insécurité et l’absence totale des locaux et matériels tous saccagés non ? 😳 😳 😳 😳 😯

    Et dis nous en âme et conscience qui des journalistes Maliens on daigné faire une couverture au nord Mali sous occupation Jihado-Islamiste ?

Comments are closed.