Militantisme politique : L’ADM prépare ses «soldats» à Fana

0
0

Amener ses militants à connaître sa vision et les préparer politiquement, afin qu’ils soient en mesure de défendre ses couleurs, voilà les objectifs recherchés par le Centre d’études stratégiques (CES) du parti Avenir et Développement du Mali (ADM), présidé par le Conseiller aux affaires économiques du président de la République, Madani Amadou Tall. C’était au cours d’une journée d’information à l’intention des militants organisée à Fana le 31 décembre dernier à la Maison des Jeunes. Car un militant formé sait où il va, ont affirmé les responsables du CES, dirigé par le jeune Assane Seye.

Cette journée d’information était pilotée par le Directeur du CES, Assane Seye, avec l’assistance d’Ousmane Coulibaly et de Sidy Diallo, tous membres du CES. Il s’agissait d’apprendre aux militants de l’ADM de Fana comment mettre en place une permanence. Le logo du parti et sa devise ont également été expliqués aux participants.


Pour rappel, l’ADM est un parti qui ambitionne de «mettre la politique au service du peuple»  et le non le peuple au service de la politique. Cette approche nouvelle dans la façon de faire de la politique est en train de se matérialiser un peu partout au Mali, à travers les actes que le parti des trois baobabs pose depuis sa création, il y a un peu d’un plus d’an. En effet, l’ADM a décidé d’être un parti de proximité, pour s’imprégner des préoccupations des populations de base.


En témoignent, entre autres, l’électrification des mosquées dans des villages à Nioro du Sahel et à Deguembéré et des communes de Doucombo et Ber, dans la région de Tombouctou et les ambulances distribuées un peu partout sur le territoire national. Le parti fondé par Madani Tall et ses amis a décidé d’adopter une approche selon laquelle il pose des actes avant de venir s’implanter.
L’occasion faisant  le larron, les jeunes formateurs du Centre d’études stratégiques (CES) ont profité de cette occasion pour présenter le président et fondateur de l’ADM, Madani Amadou Tall, candidat presque déclaré à l’élection présidentielle du 29 avril prochain.
Cette formation a été appréciée à sa juste valeur par les populations de Fana et a été considérée par ces dernières comme très bénéfique. Après la session, des copies des statut et règlement intérieur de l’ADM, des attestations et un fascicule  de formation de 5 pages  ont été remis aux participants. 
Cette formation a été perçue comme une innovation par le chef de village, ce qui lui a fait dire que c’est la première fois qu’un parti politique vient former ses militants chez lui. En reconnaissance, il a béni l’ADM et son président. «J’accompagne  le parti ADM de mes bénédictions pour les prochaines élections» a-t-conclu.
Youssouf Diallo

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.