Modibo Sidibé en 3e et 4e région : Pour tâter le pouls du pays

0
0

L’ancien Premier ministre Modibo Sidibé est dans le pays profond. Objectif : prendre contact avec les notabilités, les chefs religieux, les autochtones et d’une manière générale, les populations de Sikasso et de Ségou, les deux régions les plus peuplées du Mali et considérées comme bétail électoral dans notre pays.

Cette tournée nationale, qui a commencé par Bougouni, s’est achevée à Ségou. Modibo et la délégation qui l’accompagnent ont passé la nuit du lundi à mardi à Yanfolila et ont poursuivi leur route sur Niéna, Kadiolo… avant de faire cap sur Sikasso, relais vers Ségou, 4e région administrative du pays.

Selon des informations recueillies sur place, Modibo Sidibé a été accueilli avec ferveur, enthousiasme et joie par une foule des grands jours partout où il est passé. L’ancien Premier ministre entend ainsi rencontrer les populations du pays profond pour connaître davantage les réalités quotidiennes, s’enquérir de leur problème, et certainement, y trouver des solutions une fois élue. Il leur a aussi signifié de son intention de briguer la magistrature suprême. Modibo est sur les traces de son prédécesseur ATT qui a procédé de la même manière pour conquérir l’électorat au plan national. Et ce, au moment où les autres s’entredéchirent dans des querelles de leadership.

Les problèmes des populations, dans les zones visitées, portent sur l’agriculture, la santé, la scolarisation des enfants, la commercialisation des produits locaux et souvent l’état des routes. Mais le véritable objectif de Modibo est de prendre attache avec les notabilités et les autochtones, trait – d’union avec les populations. Très généralement, leur mot d’ordre est suivi. Après cette étape, Modibo entend nouer des relations basées sur la confiance avec ces notabilités qui pourront servir de points focaux lors des élections à venir. C’est après toutes ces étapes que l’ancien Premier ministre aura à cœur de déclarer sa candidature en janvier 2012. A croire que la bataille des dinosaures n’est plus loin ?

 

Salif Diallo

 

 

 

 

 

 

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.