Modibo Sidibé et Koulouba 2012 : Un candidat de la convergence…

0
2





C’est un Modibo Sidibé (après des mois de silence) confiant et déterminé qui a éclairé mardi 17 janvier dernier dans son nouveau « QG » de campagne sis à Hamadallaye, devant un parterre de journalistes venus l’écouter très attentivement après la convention d’investiture d’Ibrahim Boubacar Kéïta du RPM samedi dernier au stade omnisports « Modibo Kéïta » qui a mobilisé du monde. Le Directoire ainsi que des personnalités et non les moindres proches et sympathisants étaient présents dans une cour bien aménagé et dont les murs étaient ornés de photos qui tracent le parcours de l’homme d’Etat.

 

Longtemps attendue cette déclaration n’a surpris aucun observateur avisé de la scène politique malienne vue la confiance engrangé par 25 jours de périple à travers le Mali profond en contact avec les anciens, les religieux, les chefs de villages et de tributs du nord du pays. En fait, c’est un candidat requinqué qui par son verbe et surtout son charisme, qui a déclaré devant les hommes de médias qu’il est le candidat de : « la convergence et de la synthèse » après que de « nombreux mouvements et associations ainsi que des clubs de soutien aient sollicité  sa candidature et entendent la porter, de même que des partis politiques ».

 

Pour le candidat Modibo Sidibé, c’est après « avoir parcouru un mois durant le territoire national, échangé avec nos compatriotes du monde rural, éleveurs, agriculteurs, avec les notables, sages, chefs religieux, dignitaires et patriarches, les femmes et les jeunes de toutes les conditions dans les villes, villages, avec le mali vivant, le Mali des profondeurs et du quotidien, que Jimmy a décidé de soumettre avec humilité, confiance, sérénité et détermination sa candidature à la présidence de la république, lors de la présidentielle du 29      avril prochain ». Pour Modibo qui a placé sa candidature sous le signe d’une « démarche inclusive «  afin de nouer avec chacune et chacun, un contrat de confiance, un contrat d’action, une action basée sur une vision et des valeurs fondamentales de notre Nation : intégrité, le don de soi, le respect, le travail, la solidarité et la responsabilité ».

 

Renforcement et extension des acquis

Basé sur la continuité des acquis, Modibo Sidibé s’engage au « renforcement et à l’extension des acquis » ainsi qu’à l’innovation axé sur l’accélération du développement économique, social, culturel et technologique de notre pays. Pour l’orateur, ce défi ne saura se relever sans « une gouvernance remodelée, dans un Etat fort, un Etat juste, avec des institutions solides garantes de stabilité et sécurité ».

 

Patriote dans l’âme…

Cadre d’Etat, patriote dans l’âme, Modibo Sidibé vient de le réaffirmer en ces termes : « Totalement dédié au service de la Nation, je compte rassembler, le plus largement possible, tous ceux et toutes celles qui ont la conscience qu’il nous faut retrouver le chemin du labeur, de l’effort et du mérite » Des valeurs selon lui qui « doivent permettre à chacune et à chacun de trouver la place qui lui revient dans notre société ».

Un Mali de rêve

Après avoir acquis une expérience au sein de l’appareil d’Etat, Modibo Sidibé se veut le candidat de la « convergence et de la synthèse » pour bâtir le Mali de nos rêves ». Cet engagement de l’homme d’Etat se fonde sur l’espoir et la confiance qu’il a en l’avenir du pays et de notre jeunesse « inventive, patriotique encouragée par une énergie décomplexée ».

 

Plus de place à la démagogie

En bon Général, le futur Président du Mali selon ses partisans a laissé entendre devant les journalistes que : « par éthique et par principe, qu’il ne « cèdera pas à la démagogie des promesses de circonstance». Donc la restauration de l’autorité de l’Etat et la fin de la chienlit et du laissé aller. Il a ensuite demandé à nos compatriotes « d’avoir confiance en nous même tout en croyons que le changement et le développement de notre Mali sont possibles ». Il suffit d’avoir de la volonté. C’est dans ce cadre dit-il : qu’il soumettra dans les jours et semaines venir son projet de « MALI HORIZON 2030 » afin que chaque malien et malienne y adhère.

 

Il s’agit enfin de construire le présent et le futur d’un mali qui gagne et où chacun s  y retrouve afin de rassurer les nouvelles générations.

 

Enfin le candidat Modibo Sidibé a réitéré les prières de chaque malien et malienne ainsi que notre soutien et engagement à ses côtés afin qu’ensemble ils réussissent le « pari de la mobilisation et du dynamisme » pour relever tous les défis sur le chemin du développement harmonieux d’un Mali prospère.

 

En fait, «cette rencontre avec les hommes de médias, le premier du genre a été sobre comme l’homme et sa manière de voir et de faire de notre pays, un modèle développement », nous confie un proche.

Bokari Dicko

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.