Modibo Sidibé : « Je suis le candidat de la Convergence et de la synthèse »

0
0

L’ancien Premier ministre Modibo Sidibé a annoncé sa candidature à la présidence, ce mardi 17 janvier 2012, devant un parterre de journalistes conviés à cet effet, au Quartier général de campagne du candidat, sis à Bolibana. « Le Candidat de la convergence et de la synthèse que je suis, s’y engage pour bâtir le Mali dont nous rêvons tous », a-t-il indiqué. Il a placé sa candidature sous le signe du « renforcement et de l’extension des acquis », de l’innovation avec un « Projet articulé d’accélération du développement économique, social, culturel et technologique de notre pays ».

\"ModiboSelon le désormais candidat déclaré, Modibo Sidibé, notre label démocratique n’est point usurpé. « C’est un précieux acquis que nous avons tous œuvré à asseoir et à consolider. Le peuple Malien a su, avec courage, lucidité, imagination et fierté, hisser progressivement, au cours de son histoire, notre pays dans le peloton de tête des démocraties reconnues et respectées sur la scène africaine et internationale. Notre pays a également enregistré des progrès économiques notables notamment au plan agricole et au plan infrastructurel. Rendons-en grâce à Dieu ! », a-t-il dit. Modibo Sidibé a salué « le rôle fondamental et les leçons de démocratie vivante données par les Présidents Amadou Toumani Touré et Alpha Oumar Konaré ».             

La candidature de l’ancien Premier ministre d’ATT a été sollicitée par de nombreux mouvements associatifs et clubs de soutien qui entendent la porter, de même que des partis politiques. Ils viennent donc d’avoir leur réponse, après que le candidat ait fait le tour du pays profond. Les amis de l’ancien Premier ministre étaient présents à ses côtés en ce jour historique : son épouse, ses proches collaborateurs Zoumana Mory Coulibaly, Sory Makanguilé, Farouk Camara, Abou Sow, l’ancien ministre Abou Bakar Traoré, les présidents des clubs et associations de soutiens à la candidature de Modibo Sidibé étaient tous là.                    

C’est après avoir parcouru pendant un mois le territoire national, « échangé avec mes compatriotes du monde rural, éleveurs, agriculteurs, avec les notables, sages, chefs religieux, dignitaires et patriarches, les femmes et jeunes de toutes conditions dans les villes, villages, organisés ou non, engagés politiquement ou non, en somme avec le Mali vivant, le Mali des profondeurs et du quotidien », que Modibo Sidibé a décidé de soumettre « avec humilité, confiance, sérénité et détermination » sa candidature à la Présidence de la République, lors de la Présidentielle du 29 Avril 2012. Modibo Sidibé compte nouer avec ses compatriotes  « un contrat de confiance, un contrat d’action, une action basée sur une vision et des valeurs fondamentales de notre Nation ». Ces valeurs sont : l’intégrité, le don de soi, le respect, le travail, la solidarité et la responsabilité. Il a placé sa candidature sous le signe du « renforcement et de l’extension des acquis », de l’innovation avec un « Projet articulé d’accélération du développement économique, social, culturel et technologique de notre pays qui passe par une gouvernance remodelée, dans un Etat fort, un Etat juste, avec des institutions solides garantes de stabilité et de sécurité ». Le candidat indépendant qu’il est, compte rassembler, le plus largement possible, « tous ceux et toutes celles qui ont conscience qu’il nous faut retrouver le chemin du labeur, de l’effort et du mérite ». Ces valeurs doivent permettre à chacune et à chacun de trouver la place qui lui revient dans notre société, a-t-il poursuivi. « Le Candidat de la convergence et de la synthèse que je suis, s’y engage pour bâtir le Mali dont nous rêvons tous », avant de déclarer que « par éthique et par principe, je ne céderai pas à la démagogie des promesses de circonstance ». Cependant sa conviction est que « nous entamons les premières années du nouveau cinquantenaire avec un potentiel extraordinaire et avec la capacité de transformer notre pays pour peu que nous ayons davantage confiance en nous-mêmes, pour peu que nous y croyons ». Modibo Sidibé soumettra, dans les semaines à venir, sa vision et les grands axes et articulations de son projet «Mali Horizon 2030» afin d’en faire connaitre les contours. La Convention nationale réunira en Février 2012 les mouvements et clubs de soutien, partis politiques, citoyens, diverses associations et organisations de soutien aux actions de Modibo Sidibé. Le premier tour de l’élection présidentielle malienne est prévu pour le 29 Avril 2012.                                    

B. Daou

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.