Naissance de l’APR, le parti du perroquet vendredi dernier au CICB : Oumar Ibrahim Touré appelle les Maliens à l’union sacrée

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

C’est dans la grande salle archicomble du centre international des conférences de Bamako que l’ancien ministre de la Santé, Oumar Ibrahim Touré, a lancé son parti, l’Alliance pour la République (APR) dans l’après-midi du vendredi 24 mai 2013. C’était en présence de plusieurs responsables politiques dont le leader du RPM, Ibrahim Boubacar Kéita. Le président de l’APR a invité la classe politique à se donner la main pour reconstruire le Mali par tous ses fils.

oumar i toure xOn avait annoncé l’arrivée du candidat de l’alliance IBK-Mali-2012, l’honorable Ibrahim Boubacar Kéita alias IBK comme invité d’honneur de cette cérémonie. Ce fut effectivement  le cas vu les hommages spéciaux rendus au kankélétigui par le maître de cérémonie. Son entrée dans la salle, pleine à craquer,  a été particulièrement saluée, suivie quelques minutes plus tard de l’entrée des membres du présidium, avec Oumar Ibrahim Touré en tête.

Après la présentation du bureau provisoire du parti, son premier responsable, Oumar Ibrahim Touré s’est adressé aux militants et aux invités. La création de cette nouvelle formation politique, dira-t-il, est la parfaite illustration d’un engagement total pour la cause du Mali.  » Je veux être convaincu que le Mali doit renaître. Il doit être refondé par l’effort de tous ses fils et de toutes ses filles « , a-t-il indiqué.

Survolant son passé politique, l’ancien ministre de la Santé a souligné que certaines décisions importantes de la vie s’imposent en fonction des circonstances. Parmi ces décisions, celles de voler politiquement de ses propres ailes.  » S’engager en politique est une décision très importante que peu d’hommes ont le privilège de prendre… « , a-t-il ajouté avant de préciser que c’est avec beaucoup d’abnégation qu’il veut saluer les responsables politiques qui ont honoré de leur présence la cérémonie.

Si on avait été demandé à Oumar Ibrahim Touré les raisons qui le poussent à se lancer dans la politique, expliquera-t-il, il ne saurait évoquer autre chose que le malheur qui arrive au Mali. «  Il nous faut repenser le Mali. Il nous faut reconstruire le Mali. Il faut une remise en question de tous… « , a-t-il déclaré.

A l’en croire, le ciel de la vie politique malienne n’est pas bien dégagé. Une forme de vendetta y a droit de cité. C’est pourquoi, il faut accepter de mener le combat pour incarner le renouveau. L’APR se propose donc de rebâtir le nouveau Mali auquel tout le peuple aspire.

Selon le président de l’APR, 2013 est certes une année électorale mais il est aussi une année de résurgence de nos convictions fortes de Maliens convaincus des valeurs de la nation.  » Nous croyons à l’union sacrée et nous prônons le Mali par tous! », a-t-il conclu sous un tonnerre d’applaudissement.

Présentant la nouvelle formation politique, Dr Ousmane Traoré, qui est l’un des membres du bureau provisoire mis en place, a souligné que l’APR s’engage à promouvoir l’unité entre les Maliens et surtout le respect du bien public. Comme pour faire allusion aux accusations non fondées dont le leader du parti, alors ministre de la Santé a fait l’objet dans l’affaire dite du fonds mondial.

Dr Ousmane Traoré a mis un accent particulier sur le slogan du parti, «  le Mali par tous  » comme volonté des responsables de l’APR de lutter contre l’exclusion sous toutes ses formes. La devise de l’APR est : fraternité-travail-justice. Le symbole du parti est le perroquet, comme signe d’une ferme volonté de communiquer et de communier avec tous les Maliens sans discrimination. Les couleurs du parti sont l’orange traduisant l’ambition, la créativité, la richesse, l’honneur, l’espoir ; et le blanc pour illustrer la pureté, l’espérance, la paix et la franchise.

Signalons que les partis invités tels que le RPM avec IBK, le PDES avec Amadou Dagamaïssa, la CODEM avec Alhassane Abba et d’autres ont livré des messages d’amitié et de considération à l’endroit des premiers responsables de l’APR.

BRUNO D SEGBEDJI

 
SOURCE:  du   27 mai 2013.    

9 Réactions à Naissance de l’APR, le parti du perroquet vendredi dernier au CICB : Oumar Ibrahim Touré appelle les Maliens à l’union sacrée

  1. L’argent du fonds mondial est passé par là.

  2. Femme noire

    Hum…

  3. aiss

    c’est homme beni laisser le tranquil merci

  4. diarra abdoul

    c’est déplorable de voire un braquer formé son partie politique?
    1- c’est pour nous braquer
    2- accaparer de nos biens
    3- s’enrichit sur le dos des maliens
    4- s’éteindre le dernier étincelle que le mali a

  5. Mazas

    Vraiment le ridicule ne tue pas. Un voleur qui va créer un parti, c’est pour former des voleurs contre nos biens, et je vois déjà un comme lui à côté. On dirait qu’au Mali, pour se revéler il faut être un déliquant financier et c’est quant tu vole un peu que tu fais les frais, sinon quant tu le fais assez, tu n’es même pas inquiété… Pauvre Mali!!!

  6. seydou camara

    J’ai eu honte de ce Mali quand j’ai entendu que c’est Oumar Ibrahim Touré qui veut créer son parti.
    Cela n’est pas bon et encore tolérable car depuis l’indépendance du Mali jusqu’aujourd’hui, aucun ministère n’a eu la plainte officielle sur lui venant de nos partenaires financiers sauf le ministère de la santé et cela quand lui il était le premier responsable de ce département.On dit qu’au Mali le ridicule ne tue pas.
    Je crois qu’au vu de cela,lui n’a plus la confiance des nos partenaires techniques et financiers et encore moins le parti qu’il a formé.

    • Bougobalini

      Moi j’ai honte en vous lisant.
      « …aucun ministère n’a eu la plainte officielle sur lui venant de nos partenaires financiers sauf le ministère de la santé… » C’est bien tout ca mais soyez honnete et dites depuis que le Mali est devenu Mali, quel est le ministre d’etat qui a demissionne de son plein gre pour faire face a la justice, pour apres sortir blanchi sans aucune charge sur sa tete? QUI???

      Ce sont NOS PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS aussi qui ont dit qu’il etait BLANC comme NEIGE (pas FOUDKG hein :lol: :lol:) apres une longue periode d’enquete sur les detournements de fonds dans son departement.

      Pour que vous soyez un peu plus credible a nos yeux, dites-nous au moins le montant qu’on lui reprochait d’avoir detourne a l’epoque. Si vous en etes incapable, faites nous le plaisir de la boucler. Point barre!

      Quelle honte!!!

  7. Lékécé

    Vive APR!!! ns sommes avec vous le changement que vous incarnez