N’Diaye Bah au lancement du Pdes comité de Kalaban-Coro : « Il s’agit d’abord d’appuyer le parti partout et le candidat qui sera choisi remportera les élections en 2012 »

0

Le Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) continue son implantation à travers le Mali. C’est dans ce cadre qu’a été lancé  le samedi dernier le comité de Kalaban-Coro. C’était  en présence de plusieurs responsables du parti dont le 2e vice-président du PDES, N’Diaye Bah, le point focal de Kati, Modibo Babo, le secrétaire général du Comité PDES de Kalaban-Coro, Sanou Sarr et Mme Diallo Bodji Sène, ancienne ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

Pour le 2e vice-président du PDES, N’Diaye Bah, la validation du comité PDES de Kalaban-Coro marque une étape importante, car c’est l’un des cercles les plus vaste du Mali. A l’en croire, « l’heure n’est pas au choix d’un candidat. Il s’agit d’appuyer d’abord  le parti partout et ainsi, le candidat qui sera choisi remportera les élections en 2012 ».

Selon le point focal de Kati, Modibo Babo, le lancement du comité PDES de Kalaban-Coro atteste la vivacité du parti.

Quant au secrétaire général du Comité PDES de Kalaban-Coro, Sanou Sarr, il a donné l’assurance que le PDES se porte bien dans les 10 quartiers et 13 villages que compte leur commune. Il a remercié  les militants et les militantes pour la mise en place des structures de base que sont les cellules. « Au PDES, nous faisons la promesse de faire la politique autrement pour reprendre  la promesse de notre président Hamed Diané Séméga, qui a prôné l’engagement de dire la vérité au peuple, à le mettre au travail, seul défi à relever. Nous engageons à ne pas distribuer de l’argent, des Tee-shirts pour acheter des voix, sinon des consciences», a promis le secrétaire général du comité PDES de Kalaban-Coro, Sanou Sarr.

En marge de ce lancement du comité PDES de Kalaban-Coro, il a été procédé à une plantation d’arbres par la jeunesse.
Oumar Camara

PARTAGER