Non contents de la gestion des affaires : Des manifestants assiègent la résidence du Premier ministre

18 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Hier, tôt le matin des manifestants en colère sont allés assiéger la résidence du Premier ministre sur la route de Moribabougou. Il a fallu un renfort des forces de l’ordre pour que Cheick Modibo Diarra puisse se dépêtrer de la marée humaine pour se rendre à la Primature.

 

Cheick Modibo Diarra, PM

Mercredi 21 novembre 2012, un groupe de manifestants en colère contre la gestion des affaires publiques a jugé nécessaire d’aller assiéger tôt le matin la résidence princière du Premier ministre de pleins pouvoirs, Dr. Cheick Modibo Diarra. Ils y ont scandé des propos hostiles au Premier ministre et son gouvernement pour les nombreuses maladresses constatées dans la conduite de la transition. Mais qui étaient ces manifestants impénitents ?

Nous avons tenté d’en savoir plus en nous rendant sur les lieux aux environs de 11 h. Malheureusement il n’y avait personne. Nous n’avons trouvé qu’un dispositif sécuritaire constitué de gendarmes devant la résidence du PM. Interrogés au sujet des manifestants, ils ont poliment botté en touche avec des propos du genre : « Nous ne sommes pas habilités à parler à la presse privée. Allez-vous renseigner en ville ! ». Nous avons ensuite tenté d’en savoir plus sur l’identité réelle des manifestants. Selon ce qu’on nous a dit, c’est que ce sont des gens du Mouvement  » Yèrèwolo ton  » et les 263 radiés de la fonction publique qui avaient décidé de rendre au PM une jolie mauvaise matinée.

Dans tous les cas, ces derniers temps, la pression se fait de plus en plus forte sur le Premier ministre de transition. Chaque jour que Dieu fait Cheick Modibo Diarra voit la liste de ses adversaires s’allonger. Hier c’était le FDR et l’ex-junte, aujourd’hui, c’est le mouvement incendiaire appelé « Yèrèwolo ton » et celui des 263 radiés de la fonction publique qui se font appelés « Ne touche pas à mes droits ». Sans oublier que la volonté du gouvernement de dialoguer avec les narcoterroristes du Nord-Mali n’a pas reçu l’adhésion populaire au sein de l’opinion nationale.

Cela veut dire que le PM est en train d’être de plus en plus isolé sur la scène politique et aujourd’hui on se demande sur quoi repose désormais sa légitimité à diriger un gouvernement au Mali. Même le Haut conseil islamique qu’on avait un moment considéré comme un paravent pour le locataire de la Primature, a pris ses distances.

Aussi le cas de « Yèrèwolo ton » (ce fameux mouvement qui a assiégé l’Assemblée nationale pendant des mois avec des invectives aux députés) parait-il étrange en ce sens que ce mouvement était considéré à la solde de Cheick Modibo Diarra.

Abdoulaye Diakité

SOURCE:  du   22 nov 2012.    

18 Réactions à Non contents de la gestion des affaires : Des manifestants assiègent la résidence du Premier ministre

  1. diallokarym

    que modibo revoie sa copie sinon l’horizon s’annonce.ET PORTANT LES MALIENS AVAIENT CONFIANCE EN LUI.

  2. cheikmodibo sanogo

    Je suis sur que ce pays na plus d’avenir, car je ne comprends pas ceux que le premier ministre est entrait de faire en se contredisant tout les jours. IL disait personne ne viendra libérée se pays a la place de non forces armés et aujourd’hui il dit le contraire à quand un homme de parole pour ce pays ? Ou bien il était sous informé par ses complices SANOGO et DICKO. Se qui est arrivé au Général Moussa TRAORE en 1991 et a ATT en 2012 ne va pas l’échappé. Il connait très mal le Mali et le malien. D’après Alpha BLONDI ont applaudit pour te faire monté sur l’arbre après ont applaudit pour te faire descendre. Le PM.na jamais été un premier ministre de transition car pour moi un premier ministre de transition doit être d’abord quelqu’un d’impartial et transparent. Je voulais qu’il renonce a tout les anciens systèmes, c’est à dire nous dire a combien un ministre est payé au Mali? A combien il est rémunéré? Nous dire aussi si un ministre est en déplacement les frais de déplacement coûte combien au pays? Car je voie si un ministre se déplace il est accompagné par des dizaines de V8 comme au temps d’ATT. Hors nous vivons dans un pays pauvre; tout les maliens voient que non militaires se déplacent avec ces même V8 en masse. Je voulais qu’il nous dise ses militaires fonts quoi avec ses grosses cylindrés dans un pays pauvre comme le Mali, et que la consommation et l’entretien coutent chers. nous voulons qu’il nous dise combien est payé un Directeur , un sécréteur général dans un ministère et quels sont leurs droits en terme de déplacement pour rassuré la population et semer la confiance entre nous les pauvres et les Hommes aux pouvoirs que des ministres, des Directeurs, des Généraux , des Capitaines, des Colonels, des lieutenants, des commissaires, des Douaniers, des inspecteurs, des présidents par intérims des premiers ministre au plait pouvoir deviennent Milliardaires au détriment des pauvres citoyens qui se tuent entre eux sans cherché a comprendre parce que tu es leurs proches ou parce que tu viens de leurs région et non de te soutenir a travers tes dits et tes actes. Merci à vous les INTERNAUTES dans un pays ou les gens changent : de langage, de soutien et de promesse pour des intérêts personnels. Car il y’a des chefs religieux aujourd’hui milliardaire dans se pays !!!! Étant donnée en 1990 ils ne se sont jamais intéressé de la politique ni du pouvoir et en 2002 ils étaient tous porche ou même conseillers du président ATT !!! Et aujourd’hui ils sont devenues alliés et complices avec le premier ministre et le capitaine SANOGO pour leurs propres intérêt et non l’intérêt de Dieu ou de la nation, que nous les pauvres villageois non informés non instruis et qu’ont ne voient pas loin de notre nez passent notre temps à lès applaudir soit disant Musulman !!! Et d’ailleurs ces même musulmans disaient au Général Moussa de coupé les mains des voleurs, de tué ceux qu’ils fonts l’adultères étant mariés, de n’est pas avoirs de l’argent qui dépasse 10 millions de n’est pas acheté des voiture dont la valeur dépasse 5 millions aujourd’hui ils sont tous MILLIARDAIRES avec des véhicules dont la valeur dépasse les 60 millions. Nous vivons donc dans quel pays MUSULMAN ??? Pour faire dormir la conscience des pauvres ???Car il dit chaque fois aux pauvres que demain vous appartenez pour lès soulager et continuer a menacés les leaders politiques avec ces pauvres pour dire que le politique ne doit rien décidé sans nous ???

  3. Ici en France quand on te limoge de ton travail tu cherches ailleurs sans faire la guerre c'est le princpe

    Vous savez je ne sais pas ce que vous aviez l’intention de faire mais si vous mettez vos mains sur lui vous allez savoir la vie autrement.
    Les mécontentements vis à vis d’un gouvernement se font dans la sagesse et non dans la violence.
    Certaines personnes devraient savoir que la largeur de népotisme a une fin car elle n’est pas éternelle si elle n’est pas matérialisée.
    Tel est le cheval de bataille de nous tous qu’il faille mettre l’homme à la place
    qu’il faut pour faire le pays.

  4. L'homme des tenebres

    Vous voulez le tabasser lui aussi? Oh! Le pauvre!

  5. samil

    Je pense que si la bêtise pouvait tuer,, le Mali serai décimé aujourd’hui. Et ce qui me fait le plus mal dans tous ça ce sont des soit disant intellectuel qui manipule tout ça. Quand est ce que le malien aimera sa Patrie au point de s’unir pour le sortir du de cette crise? J’ai encore espoir qu’on s’en sorte parce que j’espère que nous accepterons un jour de se réunir et d’imposer une intervention armée très rapidement au Nord.
    Que Dieu benissent notre Mali

  6. koussata

    Mes cher GENDARMES ILS FALLAIT lésée ses MANIFESTENT A BOTÉ CEUT TIRANT CHEIK AVEC BEAUCOUP DE NOMS un fléau humanitaire pour le Mali un thunami qui est entrain de ravager le Mali

  7. Dieu sait tout

    Même les va-t-en guerre avaient dénoncé l’agression de Dioncounda en son temps. Malheureusement, personne n’en tire profit puisque la même chose aurait pu se produire avec le PM.
    Mais le comble est que cela provienne de ceux qui ont fait l’objet d’intrusion frauduleuse dans le système.
    On ne peut pas imaginer pure arrogance.
    L’urgence est ailleurs. les gesticulations stériles de ceux qui ont perdu de leurs privilèges indus ne devront pas nous dérouter de nos vrais objectifs.

  8. samba sow

    Chers braves gendarmes du MALI, ne laissez pas les délinquants anvahir le domicile de notre PM, force doit rester à la loi, les 263 faux fonctionnaires radiés doivent savoir avant tout qu’ils doivent rembourser les salaires qu’ils ont perçus malhonnêtement avant l’annulation de leur arrêté d’intégration à la fonction publique. Il est grand temps dans ce pays que les maliens ouvrent leurs yeux pour faire face aux vrais problèmes de ce pays. Il faut chercher et sanctionner ces fauteurs de troubles qui ne sont que des manipulés du FDR et de l’UNTM. Courage Tonton PM, les appatrides ne doivent jamais te detourner de ton chemin de construction de la patrie. Le chemin est très long mais pas impossible.

    • Intello

      Et ton PM CMD que tu defends…ouvre t-il ses yeux pour faire face aux vraies problemes du Mali???? :lol: :lol: :lol:

      Pourquoi veux tu que les autres ouvrent leurs yeux si lui il les ferment?

      N’est ce pas un peu injuste de ta part? :lol: :lol: :lol:

      Reflechis dessus. 8) 8) 8) 8)

  9. velo

    le pire reste à venir pour le Mali tant que les maliens ne prennent pas leurs responsabilités.
    Faire des attaques directes à l’armée et au gouvernement.
    on ne peut pas continuer à cotiser pour les malatards maliens

  10. Lasstuss

    C’est quelle histoire d’aller manifester devant le domicile du premier ministre, si vous voulez qu’on vous prenne au serieux, allez crier devant la primature et non devant sa maison……..

  11. Diakt

    Rien ne sera fait si ceux qui doivent faire la guerre, c’est à dire les militaires ne sont pas réconciliés. Comment pouvez vous imaginer la reconquête du nord sans la troupe d’élite de l’armée malienne? La première chose à faire c’est de réunir les représentants de tous les corps pour une sorte de justice – vérité – réconciliation pour aplanir le différend et faire face au problème commun à eux. Réconcilier les militaires n’est pas chose difficile;c’est des gens qui sont habitués à se soumettre et au sacrifice.
    Aussi, il faut arrêter avec cette stupide concertation nationale. Il suffit de désigner un homme de poigne comme Moussa Balla COULIBALY à la tête d’une équipe pour aller négocier avec les bandits armés. La négociation étant le souhait de ceux qui veulent nous aider, nous ne pouvons pas l’éviter au risque de demeurer dans la crise; puisque nous mêmes n’avons pas de solution… N’en voulez pas au Premier Ministre, seulement il s’est rendu compte des réalités de l’exercice du pouvoir. Si on n’est pas au pouvoir, on voit les choses plus facile qu’elles ne le sont.

    • fakolyhakika1

      Diak, je suis tout à fait d’accord avec toi sur la réconciliation de tous les maliens. Et c’est ce que les acteurs politiques des vingts dernières années ont fait. Mais, il faut que le Premier Ministre CMD sache que l’Etat est une continuité. J’ai eue l’avantage et le privilège de rencontrer Cheick et j’avoue que son problème: c’est qu’il est plein de rancune et d’esprit de vengeance. Pour ce Monsieur, le Mali démocratique n’a de qualité que d’avoir plonger le peuple dans le K.O, alors il faut décapiter pour ne pas dire exterminer tous les gestionnaires du Mali de ces vingts dernières années. Et saisir la même occasion pour restaurer la dictature de sa famille politique et légitimité par la même veine les méfaits et exactions de son beau père. Un pays ne se gère pas comme ça!!!!! Il faut qu’il sache raison gardée comme dit l’autre. Si le Mali était si mal géré, je ne suis pas sure que lui allait quitter les Etats unis pour venir nous trouver vivant. Au moins Modibo Keita, Moussa Traoré, Alpha oumar Konaré, Amadou Toumani Touré ont osé , et ils ont fait ce qu’ils pour ce pays, Mais nous n’avons pas encore vue ce que Cheick Modibo Diarra a fait pour le Mali en dépit de son « expérience » à la NASA. Ce qui est encore plus décevant chez lui: c’est son incapacité de faire une sereine lecture de l’évolution politique en rapport avec le contexte actuel!!!: Un coup d’état mal inspiré qui a entraîné la perte des 2/3 du pays, divisé l’armée, la classe politique et la société civil. Le tissus économique et social du pays est en déliquescence. Dans une telle situation, lorsque de façon consensuelle les acteurs politiques te portent leur confiance sans aucun préjugé, il faut avoir un esprit de rassemblement, de convergence et de synthèse. Malheureusement Cheick est loin de là et il souffre mal d’être contredit même quant il n’a pas raison. C’est dommage pour lui qu’à huit mois de gestion « primatoriale » du Mali, il ne soit pas parvenu à se mettre au dessus de la mêlé, à s’adapter. Ce qui me fait dire qu’il n’est qu’un amateur politique, et le Mali a besoin présentement de quelqu’un de mure, très très opérationnel.

    • LE BOUCHER

      « N’en voulez pas au Premier Ministre, seulement il s’est rendu compte des réalités de l’exercice du pouvoir. Si on n’est pas au pouvoir, on voit les choses plus facile qu’elles ne le sont » N’en voulez pas au PM mais beaucoup en veulent à ATT : là aussi c’etait l’exercice du pouvoir . Leçon : nul mortel n’est parfait , seul WAHIDOU peut .

  12. fakolyhakika1

    Bientôt les masques vont tomber, juste une question de temps. Allah ka bè sara ni dina ni haniya yé.

  13. Kassin

    Crise, nation et pouvoir: le Mali qui s’affaisse.

    Au moment où le combat de coq s’estompe entre le Mnla et le Mujao à Ménaka, Romano Prodi, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le Sahel estime à septembre 2013 la date d’une éventuelle intervention militaire étrangère au Mali.

    Diversion ou réelle estimation?

    En tout cas, ce délai grand format contraste avec les accélérations des événements politiques, diplomatiques et militaires des dernières semaines qui se sont achevés à Abuja le 11 novembre 2012 par l’adoption d’un « concept d’opération » devant être défendu à l’Onu par les pays africains en faveur d’une action militaire étrangère au nord du Mali.

    Par ailleurs l’union européenne, en posant quatre conditions au Mali, pour reprendre la plénitude de sa coopération avec le Mali, emboîte le pas aux États-Unis d’Amérique pour ce qui est le respect de la légalité constitutionnelle au Mali.

    Elle posent comme conditions, entre autres, l’organisation des élections et la mise à l’écart des putschistes du 22 mars dans l’exercice du pouvoir transitoire pour bénéficier de la plénitude de l’aide européenne.

    Les maliens à travers CMD et ses gouvernements de copains familiaux, Dioncounda Traoré et les membres du Cnrdre ne cessent de défier américains et européens pour saboter chaque jour la légalité constitutionnelle au Mali et faire la promotion de l’illégalité militaire et civile à travers la carte blanche donnée à l’organisation illégale qu’est le Cnrdre, ses membres et ses partis et associations politiques supporteurs, dans la conduite des affaires de la transition politique au Mali.

    Leur dernière trouvaille, ce sont les « concertations nationales » ou sa mascarade qu’ils veulent substituer à notre constitution pour diriger le Mali dès le 26 novembre 2012, au moment même ou tout le monde s’active pour aider le Mali, malgré la panne de légalité constitutionnelle déjà inquiétante dans le pays.

    C’est un véritable pied de nez à tous ceux qui aspirent à voir un Mali démocratique.

    Du coup notre pays, avec les souffles du chaud et du froid des dirigeants de la transition politique, n’est plus crédible au yeux de nos partenaires européens et américains.

    C’est pour cela qu’ils nous la jouent eux aussi à l’envers, en nous imposant la négociation contre nature avec les criminels du Mnla, qu’ils savent non sérieux et non crédibles également.

    Mais entre nous quelle est la différence entre non crédible et non crédible?

    Franchement rien!

    Donc le Mnla requinqué par ces appels à négociation a commis l’erreur aussi arrogante que fatale de s’attaquer au Mujao, c’est à dire son grand frère et le résultat n’est pas du tout beau à voir: un véritable carnage à Ménaka, un peu comme Aguelhoc élevé à la puissance deux.

    Blaise Compaoré se prend trop au sérieux avec ces guignols du Mnla crime, qui deviennent du coup ses enfants adoptifs un peu trop gâtés.

    CMD le grand troubadour de la transition qui rêve de diriger le Mali comme président après l’avoir fait comme premier ministre « pleins pouvoirs nuls », multiplie les contradictions et les voyages inutiles pour finalement revenir à la cage négociation avec le Mnla et Ansardine (après tant de crimes abominables de ces deux organisations criminelles), c’est à dire exactement au même stade où se trouvaient ATT et son régime juste avant le coup d’état qui les ont balayés le 22 mars 2012.

    22 mars 2012, 22 novembre 2012, cela fait 8 mois jour pour jour que le Mali tourne en rond sans avoir ni une orientation claire sur la conduite de la transition politique incrédule (qu’on n’aurait j’aimais entammé simplement en refusant le coup d’état stupide, inutile et dangereux pour notre pays) ni une vision claire pour régler le problème du nord (guerre ou négociation même l’Onu ne le sait plus malgré l’activisme de François Hollande, car le Romano Prodi le prédit pour septembre 2012 si jamais guerre il y aura).

    Mais le Mali a perdu entre temps et bêtement, sa démocratie, sa stabilité politique, sa cohésion sociale et son dynamisme économique, le pays qui était à genou s’affaisse maintenant sur lui même comme un loup servier s’écroule sous les balles de chasseurs professionnels.

    Chaque jour que Dieu fait, les populations du nord du Mali souffrent en majuscule alors que Bamako et ses responsables politiques et militaires brillent en minuscule par une incrédule irresponsabilité qui me laisse pantois.

    Ainsi va le pays de Soundiata Keita et de Modibo Keita.
    Quel gâchis!

  14. Salim K

    «Non contents»ne s’emploie pas dans ce contexte.Quand quelqu’un pose un premier acte et veut en poser encore on dit alors«non content de faire ceci il veut faire celà»

  15. Bouglass

    Il a donc manqué de se retrouver en soins intensifs en France. Et peut oser dire que le proverbe « il n y a jamais deux sans trois » ment? C’est de la délinquance pure si l’on peut attenter impuniment à la vie et aux biens de ceux commis à parler et à agir au nom de la nation. Le Mali ne mérite pas cette image qui se confirme aux yeux du monde.