Nord-Mali : les forces aériennes d’Alger sommées d’intervenir ?

6
Les forces de la Cédéao commencent à se déployer.

Le quotidien arabophone Al Khabar dans son édition de samedi a rapporté que la France via les États-Unis presse Alger pour mobiliser ses forces aériennes. Les deux puissances craignent que les groupes terroristes d’Al Qaïda au Maghreb islamique qui contrôlent le Nord-Mali reçoivent, dans les jours qui viennent, des armes sophistiquées de contrebande en provenance de la Libye.

Selon les informations rapportées aujourd’hui par le quotidien arabobphone, El Khabar, La France aurait demandé aux États-Unis d’Amérique de peser de tout son poids diplomatique pour persuader Alger d’engager ses forces aériennes dans les opérations militaires au Nord-Mali.  Selon la même source, de hauts responsables militaires et des cadres de la sécurité ont été expressément invités à une réunion spéciale pour discuter de la guerre imminente dans le nord du Mali.

Al Khabar relève que les besoins de la Cédéao pour soutenir au moins 60 avions de chasse et des dizaines d’avions de transport et un grand nombre d’hélicoptères (hélicoptère), ne sont pas disponibles en force d’intervention africaine. Le ministère français de la Défense et les chefs des armées de certains pays européens se seraient ainsi engagés pour la fourniture de cet appoint en flotte aérienne de guerre.

D’ores et déjà, l’on croit savoir que des avions de combat des forces conjointes franco-américaines sont prêts à être utilisés par les troupes ouest africaines en vue de l’opération militaire contre Al Qaïda au Maghreb islamique. Les forces aériennes des bases militaires françaises au Niger seraient également mobilisées à participer non seulement à ces opérations militaires mais aussi dans la recherche des otages occidentaux.

Le quotidien Al Khabar citant une source “de l’intérieur“, révèle que l’Armée de l’Air de l’Exagone a fourni 16 hélicoptères et plusieurs  avions de reconnaissance avec ou sans pilote, ainsi que des avions de transport de forces spéciales entraînées pour des opérations antiterroristes et d’intervention pour libérer des otages. La même source ajoute que des militaires français seraient déjà arrivés il ya deux jours au Burkina Faso pour préparer le transfert de ces forces spéciales, et collecter toutes les données de terrain.

La France et les Etats-Unis, selon les rapports de sécurité, craignent que les groupes terroristes d’Al Qaïda soient capables, dans les semaines qui suivent, d’avoir accès aux armes modernes de contrebande en provenance de la Libye. Ce qui explique l’urgence d’une telle opération conjointe et les pressions menées sur Alger afin qu’il mobilise sa flotte aérienne. Lors de sa tournée africaine, la semaine dernière, le résident français, François Hollande, a affirmé dans son discours de Dakar que le “temps de la Françafrique était révolu“, une déclaration qui semble écarter le soutien militaire logistique de la France à l’intervention au Nord-Mali hors de toute lecture “néocolonialiste” de l’ancienne puissance coloniale et de ses précédentes interventions en Afrique en faveur de régimes dictatoriaux conspués et ayant généré des massacres de populations.

De son côté, l’Algérie qui vient d’achever une tournée de la dernière chance pour sa démarche dialoguiste dans les pays du Sahel, dits “du champ“, semble se rallier à l’intervention militaire au Nord-Mali. Des contigents de l’ANP viennent d’être renforcés aux frontières sud et le commandant de la gendarmerie nationale, en tournée dans les régions du sud, a procédé à une réunion d’urgence avec les walis.

L.M/ El Khabar /  lematindz.net/ 20/10/2012 13:43:00

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. alors 60 avions de chasse juste pour des terroristes c’est beaucoup , c’est pas une armée régulière avec aviation quand même 🙄 .

    sinon la seule arme sophistiquée que les terroristes ont pu avoir des stock de khadafi c’est le ” strela 2 ” missile sol-air à très courte portée , efficace contre les hélico imprudent mais qui ne peut rien face a des avions de chasse moderne qui volent trop haut et trop vite pour lui … donc la France (rafale) a les moyens d’assurer cette appuis aérien seule, les usa aussi (F16 ect.) et même l’Algérie pourrait l’assurer seule car elle dispose aussi d’avions moderne (su 30 mka / su 24 modernisé pour les gros bombardement ) ….

    Sinon la participation de l’aviation algérienne est très possible mais il ne faut pas que ca se passe comme pour la Libye ou la France avait ignoré la volonté de l’Algérie de trouver une solution pacifique et accourut a l’option militaire avec les résultats qu’on connait sur la Libye et toute la région ….

    et sinon je pense que si mnla et autorité malienne trouvait une solution pacifique autour d’une table et rassemblerait tout les bon malien , l’Algérie participerait volontiers a les aidés a éliminé le reste des terroristes et fanatique qui ne déposeraient pas les armes

  2. ATT a au contraire favoriser l’installation de ces salafistes , en leur donnant de l’argent et cela dans le seule but de proroger son mandat , l’intention reelle etait de cela , non pas dans un but de faire perdre le Mali , de toute facons c’est la trahison , cet homme au nez ephate on dirait un …,voudrait rester president du Mali , le president le plus mediocre que le malien ait connus .

    • Mon cher Goby, ATT a accueilli ces bandits en provenance de la Libye avec la bénédiction de beaucoup de nos compatriotes aussi !Ici même sur MWB, quand nous dénoncions cet accueil chaleureux réservé à des terroristes « armés jusqu’aux dents », des voix s’élevaient pour nous répondre avec une grande naïveté que le « Mali ne voit pas de mal du retour au bercail des maliens partis aidé Khadafi… ».D’autres innocents mais encore plus naïfs voyaient en ces armes, « une dotation de plus pour notre armée nationale »!ATT n’était pas seul à avoir applaudi l’occupation du nord par des bandits. 😉

  3. Le monde entier n’arrive pas à avoir des hommes et des armes pour chasser quelques centaines d’islamistes au nord du Mali et on demandait à l’armée malienne de faire ce travail seule sous ATT. Et ce monde entier sait que l’extrémisme religieux constitue un danger commun et permanent pour l’ensemble des pays du monde. Et aujourd’hui on nous dit encore qu’il ya des renforts venant du sahara et du soudan tout cela pour faire peur aux pays qui envisagent de fournir des hommes et aussi le reste de la communauté internationale. Il est claire que si la communauté intrnationale ne prend pas le taureau par les cornes, ce taureau finira par percuter tout le monde

    • att pouvait grace aux renseignements, des arrestations préventives, des expulsions d’islamistes etc… stoppé l’arrivée et l’installation de ces fou d’allah dans notre pays. Il n’a rien fait!!!

Comments are closed.