Nouveau report des Concertations Nationales : La Société Civile déjoue le Complot

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

In extremis ! Le mot n’est pas fort. La baraka de nos anciens a inspiré les membres du Conseil National de la Société Civile. Les Concertations Nationales programmées pour démarrer ce mardi même, n’auront plus lieu, pas en tout cas à cette date.

Une victoire nationale obtenue au prix d’une grosse patience, une géniale écoute, d’un sens civique et patriotique. En fermant les yeux, le CNSC se serait rendu coupable de la plus grosse trahison en ce qu’il se serait rendu coupable d’un crime de complicité d’une tentative de coup d’état politique aux conséquences incalculables.

Une autre date, aux calandres grecques ? C’est, il faut le dire, le merveilleux cadeau de la Noël 2012 aux populations du Mali, singulièrement à celles du sud, victimes de la grave crise politico- institutionnelle en cours depuis les évènements du 22 mars.

En laissant ces assises se tenir, le CNSC qui, vient de remporter une historique victoire politico – sociale, se serait rendu coupable de la plus lourde faute socio- politique, faute susceptible de compromettre son existence. Il a, aux termes de ses propres introspections, des rencontres initiées en son sein et après celles organisées avec les autorités de la transition, réussi à déjouer ce qui aurait pu être un horrible complot contre la stabilité socio – politique de l’ensemble du pays.

Il n’est un secret pour personne que, ici à Bamako, ces Concertations Nationales s’inscrivaient dans la ligne droite d’une certaine déstabilisation des institutions de la république. La primature à travers le PM, sans qu’on ne sache pourquoi, s’est soudainement trouvée dans la position d’une cible privilégiée. L’information selon laquelle, les tenants ‘’tchoco- tchoco’’ des dites assises, en veulent au Premier Ministre a fini par inquiéter les maliens qui, pour une rare fois, ont vu le danger beaucoup plus pressant ici à Bamako, la capitale du sud plus que partout ailleurs dans le pays. Ces assises ne venaient en rien résoudre nos problèmes. Elles s’invitaient juste pour régler quelque soit les conséquences pour le pays, une atroce lutte de positionnement. Le Premier Ministre qui ne serait plus dans la logique de ceux qui couraient derrière lui hier seulement, serait débarqué. Tout çà pour çà, un fauteuil de PM. Un des points les plus importants de ceux qui s’agitaient pour cette histoire de Concertations Nationales, alors qu’il y a plus urgent à faire dans un pays occupé depuis plus de 8 mois. Dieu seul sait, ce qui aurait pu se passer si ces assises avaient eu lieu. Le PM, Cheick Modibo Diarra qui est considéré comme un baroudeur se serait – il laissé faire ? Au lieu de la reconquête des régions du Nord, nous allions tout droit nous retrouver dans une guerre civile bêtement motivée par la seule quête du pouvoir. Quelle humiliation pour notre pays ? Que dira l’opinion internationale sur un pays, qui, incapable de reconquérir l’intégralité de son territoire, brûle ce qui reste du petit et minuscule 1/3 du territoire.

Que faut – il dire après cet in extremis report obtenu, sinon que la baraka est toujours à nos côtés. Une fière chandelle à Allaye Ibrahim Touré et l’ensemble des associations et organisations membres du CNSC.

Sory de Motti

SOURCE:  du   11 déc 2012.    

2 Réactions à Nouveau report des Concertations Nationales : La Société Civile déjoue le Complot

  1. justinloo

    « le CNSC se serait rendu coupable de la plus grosse trahison en ce qu’il se serait rendu coupable d’un crime de complicité d’une tentative de coup d’état politique aux conséquences incalculables. » Il le sont déjà sinon comment comprendre qu’une structure aussi forte et impartiale de cette envergure se laisse bernée par des politicards verveux :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: et sans vergognes :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: pour trainé notre Cher MALIBA dans du je ne sais quoi: ils sont complice de tout

  2. samakéba2

    Mais Monsieur le journaliste je ne vous comprends pas. Si c’était un article d’hier 10-12-2O12, je pouvais comprendre,mais vous parlez ce matin alors que le PM est débarqué ou qui s’est fait débarquer? Je ne vois pas la victoire ou le sens patriotique ou même le cadeau de Noël de la Société Civile dont vous parlez. Souhaitons seulement que la suite soit bonne pour notre chère Maliba.Inch Alla!