Opposée au choix du parti de soutenir IBK : La section UDD de Diré décide de voter Soumaïla Cissé

6

Suite aux informations faisant état d’une éventuelle défection de ses trois représentants à l’Hémicycle, l’UDD fait, présentement, face à une sorte de désobéissance de la part de ses structures de base. Celles-ci ne partagent pas le choix de la direction du parti de soutenir IBK dans la course à Koulouba.

 

 

Le président de la section UDD de Diré, Harber Kalil
Le président de la section UDD de Diré, Harber Kalil

Dans une lettre de soutien adressée à la direction de l’URD, le président de la section UDD de Diré, Harber Kalil, et président de l’association Soubahi-Goumo Diré, dit avoir décidé avec les militants des 13 communes de sa structure d’accorder leurs suffrages à Soumaïla Cissé lors de la présidentielle du 28 juillet prochain. Comme on le sait, une telle décision est contraire à celle prise par la direction de ce parti de soutenir  IBK dès le premier tour.

 

 

L’UDD même n’ayant pas de candidat à ladite élection. Après donc les rumeurs faisant état d’un éventuel départ de deux des trois députés de ce parti vers d’autres horizons, voilà que des défections se font jour au risque de secouer sérieusement l’unité et la stabilité du parti du ministre Tiéman Hubert Coulibaly. La présence récemment d’un des trois députés auprès du candidat de l’URD lors de sa tournée à Koutiala est, selon de nombreux observateurs, le signe d’un départ en masse des militants de cette formation politique dont l’unité est désormais soumise à rude épreuve. Des  militants à la base se plaignant du très peu de considération dont ils sont l’objet au niveau de la direction du parti. Selon certains militants de l’UDD, la décision de soutenir le candidat du RPM n’aurait pas été prise de manière démocratique. D’où la persistance chez certains d’un sentiment de frustration voire de révolte vis-à-vis de la direction du parti. En tout cas, lors du récent séjour du candidat de l’URD dans la capitale de l’or blanc, la présence d’un des deux députés de l’UDD de la localité n’est pas passée inaperçue. D’où toutes ces interrogations. C’est dire que ce parti fait l’objet de convoitises qui risquent d’ébranler fortement son unité. Des militants désorientés, des cadres ne pouvant convaincre la troupe des véritables raisons qui ont poussé la direction de l’UDD à aller avec le RPM… Avec cette venue dans les rangs du parti de la poignée de main, l’URD prend, incontestablement, une certaine longueur d’avance sur concurrents. Principalement au nord du Mali où, les observateurs prédisent déjà un bon score à son candidat. Mais attendons toujours de voir…La campagne étant encore loin d’être terminée.

K THERA

 

 

Kassim Diawara président du MJAS

” Seul Soumaila Cissé  peut ramener  le Mali au rang de pays émergent “

Le Mouvement des jeunes pour le soutien aux actions de Soumaila Cissé (MJAS) est un regroupement de jeunes composés d’une trentaine de cellules dont le lancement s’est déroulé en 2011 au Centre Culturel Islamique. Ce regroupement a pour objectif de soutenir le candidat de l’URD, Soumaila Cissé pour le porter à Koulouba à la suite de l’élection présidentielle du 28 juillet.

 

 

Kassim Diawara, président du MJAS
Kassim Diawara, président du MJAS

Pour ce faire les responsables de cette association ont entrepris une tournée auprès des différentes cellules dans le district de Bamako et à Kati pour les inviter  non seulement à aller retirer les cartes d’électeurs mais aussi à plébisciter leur  candidat.

 

 

“Le candidat Soumaila Cissé répond aux aspirations de la jeunesse pour relever ce pays et le ramener au rang de pays émergent. Son parcours, son projet de société bref son expérience nous le prouve aujourd’hui ” a déclaré le président du MJAS Kassim Diawara lors de ses  rencontres avec les différentes cellules et autres groupes de jeunesse. Avant d’inviter les jeunes à se mobiliser autour de ce scrutin pour rehausser le taux de participation.

 

                K.THERA

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Je couraque ibk nepa volor. Me un toto. 6apm me somi. Ete son minister de finance. Coma safe tulque. Somi e viler e. ibk e honete.

  2. Mes freres et soeurs de dire faites comme vous voulez.Vous avez commence vos traitrises et regionalisme c’est vous qui souffrez la bas.Si SOUMAILA POUVAIT QUELQUE CHOSE pourquoi il vous a laisse pour chercher de l’argent un poste qu’il a preferer offert par ATT le bandit pour sauvegarder son poste. soumila est un homme sans coeur .Tout le monde sait aujourd’hui au mali qu’il n’y a que 03 candidats patriotes digne IBK EN PREMIERE POSITION ,MARA EN DEUXIEME ET SOUNMANA EN TROISIEME.SI NON tout les restent son des voleur des trompeurs.merci

  3. sanogo je vois la peur dans tes yeux, n’ayez pas peur on ne vous fera pas un score fleuve

  4. En fait la section section, retenez que vous êtes simplement des bandes d’hypocrites, c’est tout.

    Tout le Sud du Mali souffre de l’hypocritie du Nord.

    • El toro il ne faut pas confondre vitesse et precipitation, vous ne pouvez pas accuser les autres parcequ’ils ne votent pas pour le candidat de votre choix. De la, a mettre tous les problemes du sud sur le dos du nord,il y a un pas dangereux que vous auriez du eviter de franchir. Notre pays n’a pas besoin de cela aujourd’hui. Pour votre plaisir je suis du nord mais je voterai IBK.

  5. si vous regardez le matin la jours va mal tourene vous etez vilain vive IBK ICHALLAH KOULOUBA 2O13

Comments are closed.