Oumar i. Touré sur son avenir politique : « J’ai eu des contacts avec l’Adéma, mais rien n’est décidé »

2
0

C’est un Oumar Ibrahim Touré très étonné par les rumeurs de son départ de l’URD que nous avons rencontré mercredi. S’il n’a pas encore quitté son parti, l’ancien ministre de la Santé a confirmé des contacts avec l’Adéma/PASJ et devrait décider très prochainement de la suite à donner à sa carrière politique.

Oumar Ibrahima Touré ancien ministre malien de la Santé

Il a été annoncé en début de semaine le départ de l’ancien ministre de la Santé, Oumar Ibrahim Touré, de l’Union pour la République et la démocratie (URD). Les mêmes rumeurs ont indiqué qu’il avait même atterri dans la Ruche. Une nouvelle accueillie avec beaucoup de joie par les militants de l’Adéma/PASJ très contents d’accueillir en cette veille de présidentielle, un tel renfort, mais ils devront patienter encore pour le retour au bercail de leur ancien camarade.
Rencontré hier, le toujours 2e vice-président de l’URD a confirmé qu’une forte délégation de l’Adéma, composée de ses vice-présidents, Ibrahima Ndiaye, Sékou Diakité, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, etc., s’est effectivement rendue chez lui à domicile le jeudi 23 février 2012. Les échanges auraient porté sur son éventuel retour à l’Adéma, « mais pour l’instant rien n’a été arrêté ».
L’ancien ministre de la Santé a fait savoir que ce n’était pas la première qu’il recevait une délégation de l’Adéma et que ce parti n’est pas le seul à venir lui proposer une adhésion. « Même les gens de Modibo Sidibé sont venus me voir pour ça », dira-t-il. Avant d’ajouter qu’il n’a rien promis à qui que ce soit. « Pour l’instant, je suis dans mon parti », précisera-t-il.
Jusqu’à preuve du contraire, Oumar Ibrahim Touré rappelle qu’il est le 2e vice-président de l’URD, un poste qu’il occupe depuis les premières heures du parti. Siégeant au gouvernement depuis l’arrivée d’ATT au pouvoir en 2002, Oumar Ibrahim s’est vu contraint à la démission en 2010, suite à l’affaire du Fonds mondial.
Il a été placé sous contrôle judiciaire par la Cour suprême. Et comme pour régler son compte, des proches de Soumaïla Cissé qui lui reprochent toujours son soutien à ATT, lui ont demandé de surseoir à toutes ses activités politiques. Ce qu’il a mal pris et considéré comme une déclaration de guerre de Soumaïla Cissé et ses affidés. En son temps, il nous avait dit qu’il n’était nullement concerné par de telles mesures et qu’il bénéficie toujours de la sympathie des militants du parti.
Depuis lors les différents partis se sont lancés à la conquête de l’homme. Pour qui connait ses capacités de mobilisation, chacun aimerait l’avoir avec soi. On dit de lui qu’il a véritablement contribué à l’ascension de l’URD, surtout quand il était ministre. C’est pourquoi certains militants du parti voient une ingratitude de la direction du parti envers Oumar Ibrahim.
Ils ne comprennent pas qu’après tant de sacrifices consentis par l’homme pour l’implantation du parti, que la direction se démarque de lui au moment où il a le plus besoin de son soutien. Ses militants sont déterminés à le suivre jusqu’au bout. Et quand on sait que c’est lui qui a fait de l’URD ce qu’elle est aujourd’hui, sa conquête par l’Adéma peut être un tournant important de la présidentielle prochaine pour Dioncounda Traoré.
Abdoulaye Diakité

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
djamani<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 23</span>
Membre
djamani 23
4 années 6 mois plus tôt

Il vient de perdre sa maman et paix à son ame.
L’enterement est prévu pour ce soir à 16 heures chez le ministre.

Badrikeita<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 11</span>
Membre
Badrikeita 11
4 années 6 mois plus tôt

Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi l’investiture de Modibo Sidibe n’a pas eu lieu le weekend passé comme prévue ?

wpDiscuz