Oumar Ibrahim Touré, président de l’APR, à la 1ère Conférence nationale des jeunes et femmes de l’APR : « La paix n’a pas besoin de nous, c’est nous qui avons besoin de la paix »

0

L’Alliance Pour la République (APR) a tenu ce samedi 09 et dimanche 10 Avril, au centre international de conférences de Bamako, sa  1ère conférence nationale et le 1èr congrès du mouvement des femmes et du mouvement des jeunes. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée devant le président du Parti Monsieur, Oumar Ibrahim Touré, Monsieur Sambel Bana Diallo non moins ministre de l’aménagement du territoire, Monsieur Ousmane Diallo secrétaire général du Parti et bien d’autres cadres du parti. Elle a également enregistré la présence des responsables de partis amis et une foule de grand jour.

D’entrée de jeu le secrétaire général du parti, Monsieur Ousmane Diallo, dira que le contexte politique effrité n’a pas empêché l’exécution du programme du parti. Selon lui, le parti dispose à ce jour 1 député à l’Assemblée Nationale élu à Mopti, deux Ministres, 18 maires et des centaines de conseillers municipaux. Prenant la parole, le Président du Parti Monsieur Oumar Ibrahim Touré a remercié les militantes et les militants pour leur grande mobilisation. Aux dires de Oumar Ibrahim Touré, notre pays le Mali, n’est pas de cette nature aléatoire qui laisse partir au gré des soubresauts politiques et au gré du vent occasionné par le bruit des armes, ses convictions et ses valeurs. Notre pays le Mali n’est pas de cette nation qui se disloque au moindre frissonnement, a-t-il indiqué. A l’en croire, le bateau Mali a tangué par moment mais sans perdre ses repères.  Selon le Président du Parti, l’APR n’est pas née après le beau temps, car portée sur les fonds baptismaux dans les moments, puis que créée en 2013. Et de cette date à nos jours que de chemins parcourus ! Pourtant, selon OIT, il serait hasardeux de tirer un bilan exhaustif du parti sur la scène politique tant la vie est appelée à se caractériser par sa longévité.  A en croire OIT le Mali sort inexorablement et avec détermination de la spirale négative, construite à dessein par certains pour nous.   C’est ainsi qu’il appela à intégrer dans la mise en œuvre de l’accord issu du processus d’Alger dans les habitudes politiques  de tous les jours. C’est pourquoi, du haut de la tribune, Oumar Ibrahim Touré invita tous les maliens, sans aucune distinction de bord politique à s’approprier l’esprit de l’accord pour œuvrer à sa mise en œuvre. Car dit-il « la paix n’a pas besoin de nous, mais nous avons besoin de la paix. » Selon le Président du parti, le slogan du parti « le Mali pour tous » n’est pas une rhétorique politique mais une invite au patriotisme, à plus d’implication dans la construction du pays.  Le Mali pour tous, explique Oumar Ibrahim Touré, est une croyance que nous souhaitons, par notre action, érigée en véritable principe de gouvernance. Selon l’ex ministre de la santé, l’APR par tous commence par les jeunes et les femmes. C’est pourquoi, « je me réjouis de ce premier congrès des femmes et des jeunes du parti ainsi que la tenue de la première conférence nationale du parti. » Le Président Oumar Ibrahim Touré a réaffirmé l’appartenance de l’APR à la majorité présidentielle.

Avant de déclarer ouverte la cérémonie de la première conférence nationale du parti, l’ex Ministre de la santé a appelé les uns et les autres à une participation qualité afin d’avoir une ligne directrice et des textes qui garantissent de la politique conformément aux ambitions du parti. Ce fut ensuite le tour des responsables des partis amis de prendre la parole. Tous ont loué la qualité du Président du parti et ont réaffirmé leur amitié à l’APR.

Abdrahamane Sissoko.

PARTAGER