Parti de la différence au Mali –PDM à Kalaban coro : Les membres du bureau en conclave

0
1





Ils étaient réunis le samedi 03 décembre 2012 en réunion extraordinaire sous la conduite de Jean DEMBELE président du parti. Il s’agissait de débattre des perspectives de la formation politique à court, moyen et long terme.

Pour le premier responsable du PDM, la rencontre s’articule autour des préoccupations suivantes : préparation du congrès devant se tenir le 19 Janvier de l’année prochaine, la formation d’un bureau provisoire devant être présenté aux congressistes, le soutien du parti à IBK et les difficultés vécu par le PDM dans le cadre du PUR, Partis Unis pour la République…                          

En effet, les membres du bureau doivent s’activer en vue l’organisation du congrès de janvier 2012 a affirmé le président DEMBELE à ses camarades. Pendant lequel congrès, les hommes capables de gérer les échéances électorales seront choisis, et le bureau exécutif provisoire formé sera soumis à l’approbation des délégués du parti venus de l’ensemble du territoire national.                                   

Pour M. DEMBELE, IBK demeure le seul candidat apte à diriger le pays en 2012, au regard de nombreux problèmes socio économiques et politiques, auxquels notre pays est confronté de nos jours. Il s’agit entre autres de la crise scolaire, de l’insécurité alimentaire due à la mauvaise pluviométrie, de la rébellion au nord mali aggravé avec le retour des rapatriés de la Libye. Donc, le parti rejoint du coup l’appel à la candidature d’El hadj Ibrahim Boubacar KEITA. Le président du Rassemblement Pour le Mali RPM, IBK, est l’homme idéal pour le Mali.  

Par ailleurs, le président Jean affirma que tout est transparent au PDM. ‘’ Nous sommes le parti de la différence au Mali, c’est un parti qui voit autrement les choses’’  a-t-il soutenu devant les membres du bureau.          

Abordant les soubresauts qui ont animé les PUR, le président Jean a fait la génèse des incompréhensions et malentendus. L’unité au sein de ce regroupement a été mis a mal. Car , l’accent a été trop mis sur les intérêts individuels des principaux acteurs. Le consensus qui devait être trouvé dans le dialogue et l’écoute a été foulé aux pieds. Des actions en justice furent engagées par les uns contre les autres. Et finalement, le PDM a décidé de s’aligner avec le RPM. Dans la mésure où, il partage les mêmes idéaux avec celui-ci.

Bany

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.