Passe d’armes Ibk-Tiebilé-Gouvernement ! Où va le Mali ?

162
Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita et Tiebilé Dramé (D-G)
Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita et Tiebilé Dramé (D-G) –  Photo montage maliweb.net

Honteux ! Pathétique ! Dramatique ! Les qualificatifs, plus lamentables les uns que les autres, fusent en ce moment pour étiqueter la comédie à laquelle se livrent le président Ibrahim Boubacar Kéïta et son gouvernement avec le président du Parena, Tiébilé Dramé. Depuis dimanche, la République s’est transformée en un champ de clashes dignes de clans rivaux de rappeurs.

Tout est parti d’une déclaration (déplorable) d’IBK (à son retour de France, dimanche) accusant, sur fond d’intimidation, Dramé. Promptement, le lendemain, celui-ci rectifie le tir, rétablit la vérité, mais avec la manière forte, se disant implicitement prêt à mourir, ayant subi pire que de simples menaces. Dans les heures qui suivent, soit mardi soir, le gouvernement rallume la flamme, dorlote IBK, magnifie ses actions, réitère la menace présidentielle et promet, à son tour, de sévir dorénavant contre tous les « esprits mal intentionnés ». Ce folklore au sommet de l’Etat et de la haute sphère de la politique se tient au moment où les priorités du pays et les attentes des populations se situent ailleurs. Dommage !

« Je suis le commandant de bord et je tiens fermement la barre. Il faut dire  à ce petit monsieur, qu’il est temps d’arrêter ». Le président de la République se serait ainsi confié à la presse dimanche, à son retour de la visite d’Etat effectuée en France du 20 au 24 octobre derniers. Ibrahim Boubacar Kéïta faisait allusion, d’une manière générale, au comportement, qu’il jugeait déplorable, en prélude de sa visite, de certains leaders de l’opposition, tout en nommant Tiébilé Dramé. Le chef de l’Etat accuse le président du Parena d’avoir conçu, fait circuler et publié des tracts, dans le but de saboter sa visite. IBK met alors en garde « ce petit monsieur », qu’il intime « d’arrêter ». Sinon ?

 

Cinglant désaveu !

Cette sortie d’IBK, digne d’un élu national ou local, a été mal appréciée par l’opinion nationale. Pour moult observateurs et pour tous tout court, le président devrait se mettre au-dessus de la mêlée. Il ne devrait jamais créer et s’engluer dans les rivalités de clocher.

Même des responsables et militants de partis politiques de la majorité présidentielle se disent déçus de cette déclaration de leur mentor.

Mais pour IBK, le plus grand désaveu viendra de deux fronts : la réponse de Tiébilé Dramé et la lettre ouverte des signataires des tracts incriminés. Toutes, sont implacables et démontrent à quel point le chef de l’Etat est mal conseillé.

Après avoir pris connaissance des accusations du chef de l’Etat, le président du Parena, visiblement profondément affecté et choqué, riposte sans coup férir.

Dans une réaction qui semble avoir mis plus d’un Malien à l’aise, Tiébilé Dramé dicte tout d’abord les préceptes de l’Islam à IBK.

Ensuite, Dramé oppose le démenti le plus catégorique aux déclarations faites par le président de la République. Et cette démonstration qui plonge IBK : « Je suis… arrivé à Paris, le lundi 19 octobre pour des raisons strictement privées. De mon arrivée au retour du président au Mali,  je n’ai pris contact avec aucune autorité française (vous pouvez vérifier, M. le président), avec aucun homme politique français, de gauche comme de droite, avec aucun journaliste africain ou français, avec aucun homme politique malien (pas même les dirigeants du PARENA à Paris). Je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation. Je n’ai, par conséquent,  évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit, ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract… La vérité (Allah est témoin) est que je n’ai rien fait de tout ce que le président de la République a malencontreusement affirmé à Bamako-Sénou».

A l’instar de beaucoup de Maliens, Tiébilé se dit désolé et triste de constater que le président  d’un pays aussi respecté que le Mali ait pu faire des déclarations aussi légères sans se donner la peine de vérifier ses informations alors qu’il a tous les moyens de  le faire.

L’ancien ministre rappelle au président que la démocratie malienne est antérieure à son accession au pouvoir, et qu’ayant subi, comme beaucoup d’autres maliens, les atrocités de la dictature, les menaces d’IBK, ses invectives et ses doigts agités ne l’impressionnent guère.

Pour Tiébilé Dramé, les raisons de la colère du grand IBK, tout au long de sa visite en France, sont à chercher dans sa gouvernance patrimoniale, sa confusion entre l’État et sa famille, entre l’État et sa propriété privée.

En conclusion à toutes les accusations portées sur lui, Dramé met IBK face à face avec Dieu.

Justement, dans ce duel de titans, Dieu semble avoir pris partie pour Tiébilé Dramé. Car, dès le lendemain de sa réaction, des voix plus autorisées que celle de l’accusé décident de rétablir volontairement la vérité autour des conditions de rédaction et de diffusion des tracts à Paris le 24 octobre 2015, lors de la rencontre du chef de l’Etat avec les Maliens de France à l’Hôtel Westin. Implacable !

« Suite à vos propos tenus, d’abord devant la communauté malienne de France, ensuite et surtout ceux visant à rendre Tiébilé Dramé initiateur d’une action dont nous ne serions accepter que la paternité soit détournée.

Cette mise au point vise à clarifier les évènements autour de l’action commune de nos organisations qui en sont les auteurs sans aucun amalgame.

Nous revendiquons la diffusion de ce texte que nous avons signé, suite à des concertations au foyer Masséna situé à Paris 13ème. Les problèmes évoqués dans le document concernent nos préoccupations sur la gouvernance actuelle et l’avenir du Mali. Ces problèmes sont ceux de tous les maliens qui observent avec inquiétude la gestion de l’accord de paix, avec ses insuffisances dont la scandaleuse situation à Kidal où notre Ministre de l’Education n’a pu s’y rendre pour la rentrée. La mobilisation des maliens de France sur ces questions n’est pas nouvelle ; car l’Ambassadeur du Mali en France vous a transmis notre lettre de protestation sur ce sujet remise lors de la manifestation du 15 août 2015 à Paris…Monsieur le Président,…nos organisations s’assument pleinement sur la publication de ce tract. Le tract reste encore une forme de sensibilisation quasiment courante en France… ».

Cette lettre ouverte adressée au chef de l’Etat est signée des représentants du Collectif des Maliens de France pour la paix (Cmf), Madame Ramata Coulibaly, de la Section de France de l’Union pour la République (Urd), Djibril Koïta et de la Section de France du Parti pour la Renaissance nationale (Parena), Mahamadou Cissé. C’est un désaveu sans appel pour NOTRE PRESIDENT.

 

Le communiqué qui enfonce…

Comme au Mali, « le ridicule ne tue pas », le gouvernement entre dans la danse et exhibe des pas du mauvais pied, sous la forme du communiqué le plus contesté de l’histoire démocratique du Mali. Tous les Maliens sont restés cois devant leurs petits écrans après la lecture de ce communiqué dans le journal télévisé du soir du mardi 27 octobre.

Au lieu de réparer de manière subtile la gaffe présidentielle, le gouvernement tombe, à son tour, plus bas, beaucoup plus bas, avec des mensonges d’Etat, de la contre-vérité et des menaces. Morceaux choisis :

«Des esprits mal intentionnés tentent par les temps qui courent de saboter les succès palpables et vérifiables des actions du gouvernement sous la conduite du président Ibrahim Boubacar Keita. Ils sont allés jusqu’à proférer des propos malveillants à l’adresse du président de la république… »

« Ceux qui s’aventurent sur ce terrain juste pour nier les faits sont de mauvaise foi. Et cela est connu. Or, comme le disent les hommes de droit, les faits sont  têtus…La visite d’Etat du président de la République en France  du 20 au 24 octobre 2015 a été un franc succès… »

« Cette visite d’Etat et la Conférence d’appel de fonds en faveur du Mali…vont permettre au Mali de donner un coup d’accélérateur à son développement, à sa reconstruction et à la consolidation des acquis de l’Accord  pour la Paix  et la Réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger… ».

« Le gouvernement prend le peuple à témoin et se réserve le droit de tirer toutes les conséquences des agissements qui corrodent la démocratie, la liberté d’expression à laquelle il demeure profondément attaché et ramènent le débat démocratique à un niveau inacceptable qui ne reflète pas la maturité de la classe politique malienne… ».

A cause de ce communiqué, le gouvernement malien est devenu aujourd’hui la risée du monde entier. Avec pour revers de la médaille, d’humilier encore plus le président de la République et de donner du poids, de la crédibilité et de la popularité à Tiébilé Dramé, qui devient un martyr.

C’est réellement pathétique qu’une telle passe d’armes ait lieu au moment où les priorités du pays sont liées à sa relance économique, à sa situation sécuritaire, au développement des infrastructures socioéducatives et sanitaires.

Au plan microéconomique, les populations aspirent à l’amélioration de leur quotidien et non à des comportements prohibés de leurs dirigeants.

Sékou Tamboura

 

PARTAGER

162 COMMENTAIRES

  1. Sambi Touré , Moussa Traoré avait raison de te foudre la merde car tu fait parti des indignes qu’ils veulent profiter de tous les pouvoirs. Joue seulement ton rôle de griot et de communicateur.

  2. TAKO KELE
    3 commentaires
    29 oct 2015 à 13:58
    Nfp est un genre débile de personnage. Son existence même est une calamité pour sa propre famille. Un peu comme TIEBILE.
    …/…
    Mugabe Le MALIEN
    552 commentaires
    29 oct 2015 à 13:56
    Nfp , c’est bien le problème. C’est un genre de malien. Quand tu tentes de moderniser un genre de malien, tu crées un tocard
    …/…
    Vicky
    564 commentaires
    29 oct 2015 à 13:53
    J’ignore si c’est la vérité ou pas. J’ai cru lire que Nfp séjournait depuis pas mal de temps dans l’hexagone.
    …/…
    Jeunesse pour la PaIx
    12 commentaires
    29 oct 2015 à 14:01
    Parler de Nfp, c’est encore faire honneur à un autre PETIT MONSIEUR.
    …/…
    Vicky
    564 commentaires
    29 oct 2015 à 15:53
    Nfp ne méprise personne, il est lui-même méprisable.
    …/…
    Génération IBK
    9 commentaires
    29 oct 2015 à 15:56
    Nfp—- C’est justement ce que j’étais en train de tenter de faire comprendre.
    …/…

    ET DIRE QUE LEUR MISSION EST DE PARLER……… D’IBK ! 😯 😯 😯
    Quand le comptable de Koulouba va s’apercevoir qu’au lieu de ça, ces cons ont passé la journée à se focaliser sur un certain NFP inconnu du pouvoir, IL VA REFUSER DE LEUR PAYER LEUR JOURNEE ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  3. GENERATION IBK (qui revient à la charge! 😆 :mrgreen: )
    “Nfp—- C’est justement ce que j’étais en train de tenter de faire comprendre. Tu commences ta phrase par génération zonkeba, ce qui n’est pas de mon gout, Et je rigole moins”

    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Ca tombe bien: C’ETAIT LE BUT! 😆 😛 😀

    “En français soutenu pas trop sure que tu en connaisses grand-chose.”
    UN: Sachant que Français “soutenu” ne veut rien dire! 😛 je présume que veux dire Français “châtié”! 😆 😆 😆 😆
    DEUX: Dans la mesure où le reste de ton post laisse à penser que tu es un homme, évite d’écrire “je suis pas trop surE”! 😆 😆 😆 😆 A moins bien sur tu n’ais subi une castration-surprise au milieu de ta phrase! 😆 😛 😀 :mrgreen: 😀 😀

    ” Le ton que tu as choisi pour t’exprimer sur ce forum n’est que le reflet de la personne que tu es. Ne nous fait pas croire que tu deviens facilement un coq,”
    Mon cher, ce n’est pas parce que tu appartiens toi-même à une brigade de PINTADES, qu’il voir en tout internaute…….UN VOLATILE! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    “J’ai appris que la plaisanterie est le propre des rigolos et de ceux qui manquent cruellement de vision.”
    Au même titre, TOUT LE MONDE SAIT PERTINEMMENT 😛 que l’absence d’humour est le propre des cons! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    GENERATION ZONKEBA, N’HESITE PAS A ME “RENTRER DEDANS” QUAND TU VEUX DU HAUT DE TES 9 COMMENTAIRES, JE RESTE A TON ENTIERE DISPOSITION! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Quand tu veux! 😆 😛

    Regards 😛

    • TOUT LES BAMAKOIS TE CONNAI ❗ 😀 ET QUI ME CONNA A MISSIRA ‘EST QUI JE SUIS ❗ UNE DIGNE DAME BIEN AIMER DANS SA FAMILLE ET DANS SON ENTOURAGE :mrgreen: C’EST PAS TON CAS—-HOUBIEN Mme DEMBELé —TU ES VRAIMENT FOUTUE ❗ :mrgreen:

  4. MYNTI (Galliforme d’élite! 😛 )
    “Cependant s’il y a la démocratie , il y a aussi la justice , les lois à respecter , les droits et les devoirs”

    Absolument! 8) 8) 8) 8)

    Heu, quand tu parles si solennellement de lois à respecter, de droits, de devoirs, je suppose que fais (entre autre) allusion à:

    – La déclaration de patrimoine pour tout chef d’état élu…

    – Le respect des conditions de passation des marchés telles que définies par la DGMP (direction générale des marchés publics)…

    – L’absence totale de nominations relevant du népotisme…

    – Le devoir d’utiliser au mieux les deniers publics.. etc etc etc.

    HOUBIEN? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Cépassa? 😆 😛

      • QUI a volé l’argent des contribuables maliens pour t’envoyer à l’etranger???
        Un grand gâchis. 👿

        • AHHHHHHHHHHHH TOUBAB MOUSSOKORABANI-LAKALAKATONI :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: —OU EST MARIAM ❓ SES DOCUMENT ❓ QUI LA AMENER EN ITALIE ❓ AVEC QUELLE VISA ❓ ETC ❗

  5. Certains hommes politiques sont loin d ‘être des hommes moralement investis de qualités nobles, incapables de s’élever au dessus des pesanteurs de l’argent. Ils allument le feu , attisent les flammes et observent l’incendie de loin . Ils ne semblent vivre que pour semer la zizanie.
    D’autres croient qu’ils sont là pour s’enrichir d’abord,leur principale préoccupation est avant tout de se servir et non de servir d’où le recul de l’Afrique.
    Je cite ici un conseil de management: ”On n’arrive jamais à la racine d’un problème sans avoir demandé au moins 5 fois ” POURQUOI” ❓ ❓ ❓
    Ils ne seront pas sortis de l’auberge tant qu’ils ne se demanderont pas assez ” pourquoi ” ?
    Mr Tamboura , après vous avoir lu ,je suis assez impressionnée par la pertinence et la lucidité des propos tenus .

    • VOILA Mme TA VULGARITé NA RIEN AVOIR AVEC UNE DAME MALIENNE :mrgreen: ❗ SEI RIDICOLA ❗ PATETICA ❗ BUGIARDA ❗ FALSA ❗ INAFFIDABILE ❗

  6. Je n’ai aucun interet a prendre parti ni pour celui-ci ni pour celui-la.Mon seul point d’ appui qui ,je pense, doit servir de point d’ancrage a toute dispute politique ce sont les interets superieurs du Mali.Je ne connais pas Ibrahima Keita,notre President elu.Je l’ai apercu a deux reprises seulement.Mais j’ai ecoute ,sans mot dire,des dirigeants du Parti ADEMA parler de lui,longuement.J’ai ete frappe par un mot de Chef de l’Opposition actuelle qui disait:”En tout cas,je suis plus moderne que lui.”Au debut de son mandat,j’ai eu des moments d’espoir comme des moments de doute. Les moments d’espoir,quand il a trace ses lignes rouges.Les moments de doute,quand il a commence a place les membres de sa famille a des postes clefs,quand il a impose l’achat d’un autre avion de commandement,rehabilite sa residence a Sebenikoro,et entrepris ses nombreuses missions a l’exterieur.Mais ce qui m’a completement bouleverse,c’est la maniere avec laquelle les decisions capitales ,difficiles a prendre,j’en conviens,des dures decisions etaient prises.C’est vrai que le Mali etait au fond du puits.Le pays etait dans une position tres faible par une combinaison de manigances entre les rebelles appuyes par la France et la Communaute Internationale qui se rangeait derriere Paris.C’etait le moment pour affirmer la position clare et nette de l’Etat Malien et de refuser qu’on sauté au-dessus de la ligne rouge.Ainsi ,Kidal est devenu le sanctuaire de la CMA,Tessalit a ete ferme a l’Armee Malienne.Menaka ,Anefis reclamaient des decisions de principe.On a decide que la Communaute Internationale parlerait pour le Mali.Pourtant notre delegation a Alger semblait capable de s’imposer a des decisions qui ne respectaient plus les resolutions du Conseil de Securite.Nous nous trouvons actuellement dans un imbroglio,une stragie-comedie incroyable.Un accord est signe.Mais quelle confusion!Regime Federal ou decentralisation baptisee de regionalisme.L’armee n’a jamais ete renforcee au beau milieu de la crise parce que Paris ne voulait pas.Le devoir ultime de tout gouvernement serait d’equiper cette armee a tout prix.C’est la crise de la Federation du Mali qui a emmene le President Modibo Keita a se rapprocher de la Russie pour creer un forte armee.Le pays se trouve toujours dans cette faiblesse miltaire car pour le pouvoir il n’y a d’autre alternative que la France.IBK est le President du Mali.Ses hautes responsabilites le placent au-deessus des affaires familiales ,au-dessus de ses amities personnelles qui sont en conflit,qui ont ete en conflit avec ses responsabilites.Cependant tout n’est pas perdu.Mais toiut n’est pas gagne non plus.Le pe4uple du Mali veut un President fermement a la barre.Si cela est,nous serons tous derriere lui,y compris Tiebile Drame dont la personalite seduit.

    • SEI SOLO UNA STUPIDA BUGIARDA ❗

  7. Nfp—- C’est justement ce que j’étais en train de tenter de faire comprendre. Tu commences ta phrase par génération zonkeba, ce qui n’est pas de mon gout, Et je rigole moins. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿
    J’ai cru lire que ton impolitesse avait des limites, mais à priori non. En français soutenu pas trop sure que tu en connaisses grand-chose. Le ton que tu as choisi pour t’exprimer sur ce forum n’est que le reflet de la personne que tu es. Ne nous fait pas croire que tu deviens facilement un coq, après avoir été aussi longtemps un âne. Il n’y a pas plus aveugle que celui sui refuse de voir. Quand je perds de mon temps pour te lire, je vois en toi une personne sans positionnement, je crains que cela soit pareil dans ta vie.

    😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 C’est pathétique parce que tu entraines des maliens perdu comme toi dans la même logique de plaisanterie. J’ai appris que la plaisanterie est le propre des rigolos et de ceux qui manquent cruellement de vision. Les injures envers le président de la République malienne sont base de ton argumentation. Tu n’as aucun respect pour personne. A mon avis, tu dois avoir trop souvent insulté ton père et ta mère. Ils ne doivent pas trop être fiers de toi. Du haut de tes 40 ans, tu continues de singer, c’est grave.

    • TE VOILLA MmE DEMBELé LA MALGAMATRISE COMME TJRS !!!RIEN N’EST IMPOSSIBLE SUR L’ORDINATEUR …TA VULGARITé ST TOUT T’ECRIS MEME ENVERS L.ONU ❗ ENVERS LE TOUT PUISSANTALLAH .QUI NE TE CONNAI PAS AU MALI ❓ COMME LA MECHANTE DIABLIQUE DAME BLANCHE ❓ 😳 VOLEUSE .COMME TU VIENS DE LE FAIRE ICI EN ITALIE DEMANDER DE L’ARGENT AUX GENS AUX NOMS DES ENFANTS MALIENS . ❓ POUR TA POCHE ❗ J INSULTE JAMAIS PERSONNE A PARTE TOI LA BETE VIEILLE VULGAIRE WEB .SEULE POUR DEFFENDRE MA NATION ❗ TA INSULTER TOUS LS MALIENS NON SEULEMENT DANS E JOURNAUX MAIS DEVANT MES YEUX 😯 EN DISANT QUE LES MALIENS SONT DE IDIOTS .DES CONS DES NULLARDS ETC ETC ….Mme MOI J’ADORE MON PRESIDENT IBK ,J’ADORE MOUSSAMARAAAAATOUT EST SUR WEB 😉 —-JE SUIS LA POUR TOI ❗ TES ZIZANES NE MARCHES PLUS —HONTE A TOI —SURMENT TA FINIE TA BIERRE 😛 VIVEEEEEEIBK COMME TJRS VIVE A TOUS GENS DE BON COEUR POUR UN MALI MEILLEUR 😉 VIVE LA FRANCE DES MALIENS 😉 A BAS LA MANIPULATRISE MALGAMATRISE ENTRE FRERES MALIENS 😛 Mme L.D.R 😀

    • ON S’EN FOUS DE TON GOUT ….DE TON SOURIT SANS LES VRAIS DENTS ❗ FOUS -NOUS TA GRANDE GUEULE Mme —LA VERITé FAIT MAL A TA PERSONA ❗ BUGIARDA CHE SEI ❗

      • HEUREUSEMENT MA MAMAN EST VIVA 😉 ET J’ADORE ! P 😉 PAPA C’EST REMARIé EN GUINéE AVEC MON AIDE ❗ MES PARENTS SONT MA VIE ❗ —-TU C’EST TRES BIEN COMME TES FILS TES TRAITES ❗ NE ME FAIT PAS PARLER TROP 😀 HOUBIEN LEURS EDUCATION ❓ :mrgreen: RIEN A QUE VOIR AVEC MOI ET UN ENFANTS MALIENS :mrgreen: HOUBIEN Mme L.D.R

  8. Nfp ne méprise personne, il est lui-même méprisable. C’est le petit malien vivant dans l’hexagone et qui appel son pays le bled. Il est typiquement l’image du petit africain qui est désormais sans repère.
    👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 😯 8) 😯 8) 👿 👿

    Son orgueil est tel qu’il n’a aucun respect pour ceux qui dirigent le pays. Il n’a d’yeux pour la politique malienne seulement quand il doit la dénigrer. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 Il entretient un spectre de dénigrement qui est reflet de ce qu’il a reçu comme éducation en milieu familiale.

    Ceux qui l’adulent, le plus souvent, se sentent inférieur à lui, c’est des moutons de son pâturage. Pour ma part, il reste un chien de la pire espèce. Si l’homme est véritablement le roi de la création, le chien peut, sans être taxé d’exagération, en passer pour le baron, tout au moins :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • AHAHHHHHHHHHHHHHHHCE QUE TU FAIT DANS CET PETIT AFRIQUE ❗ 😳 –NOUS ON-S’AFFICHES DE TA GRANDE-GUEULE !!Mme -DEMBELé -L.D.R- 😳

  9. Mon dieu, les supporteurs de Aladjini Kabako sont super excites aujourd’hui. On vous a paye en avance les heures supplementaires ou quoi? Or vous avez seulement goute les echantillons de vin que le faux grand avait dans ses valises.
    Maintenant je vrais ecouter un peu de Zao:
    Tout le monde m’appelle soulard
    Je ne suis pas soulard ho
    Le vin rouge a rougit mes yeux
    ….—–……””””””,,,(((
    J’oublie mon Lingala .
    🇲🇱🇲🇱🇲🇱🇲🇱🇲🇱🇲🇱🇲🇱🇲🇱🇲🇱
    Allez les aiglonnets .

  10. Pour ma part, le temps ou le journalisme était encore un métier noble est révolu. Ce temps semble appartenir au passé. Un passé très lointain.

    Ce journaliste a certainement vendu son âme au Diable. On ne peut pas être un normal et avoir une telle approche et ignorer les fait. La seule tache reste l’intervention du ministre de la communication à la télé.
    Sinon, le coup de gueule d’IBK à l’endroit de TIEBILE DRAME est convenable. Un journaliste sérieux se saisit en temps réel des faits, avant de se lancé dans ce que je suis tenté d’appeler la bêtise du siècle. La bêtise journalistique, j’entends !!!!!!!!!! ………

  11. CE QUE LES MALIENS DOIVENT SAVOIR!!!!!!

    « Mensonges », « accusations gratuites », « affirmations malencontreuses », « déclarations légères sans se donner la peine de vérifier ses informations »… Voilà la réplique de Tiébilé Dramé au président de la République du Mali qui l’avait qualifié, non sans raison, de « Petit Monsieur ».
    Débat démocratique qui dérape et qui tourne au vitriol ou réaction d’un homme excédé qui subit, depuis deux ans, les insinuations, les invectives et les insultes les plus basses de la part de contradicteurs, le « Petit monsieur » et son parti ?

    Depuis quelques jours, on a rabattu la meute sur la blogosphère. Pour se déchainer sur le Président IBK. Tout a été entrepris pour étouffer, à défaut minimiser l’écho, l’impact et les retombées de cette visite d’État « exceptionnelle ». On a commencé par dire, très sérieusement, que point d’honneur et d’orgueil il n’y avait en tirer parce que ce n’était pas une première : avant l’actuel locataire du palais de Koulouba, IBK, le président ATT a été reçu un certain 5 septembre 2003 avec faste à l’Élysée. Tout en gardant soigneusement de dire qu’il s’agissait là d’une visite officielle et non d’une visite d’État.

    Dans un message posté sur Malilink, où est-il très actif, Tiébilé Dramé dit « opposer le démenti le plus catégorique aux déclarations faites par le président de la République à son arrivée à Bamako, le dimanche 25 octobre 2015 ».
    De quoi s’offusque Tiébilé Dramé ?
    De faisant, le point de sa visite d’État à la presse nationale, le président IBK, déclare : « On a essayé de saboter ce voyage. Monsieur Dramé a fait le voyage pour aller publier des tracts à Paris contre l’Accord, déformant les faits à souhait. Mais je dis à ce « Petit monsieur » qu’il est temps d’arrêter. Qu’il est temps d’arrêter d’attenter à la République. Il y a des lois, il y a des règles en démocratie.
    Je suis le Chef de l’État, pour tous ceux qui viendraient à l’oublier, je le dis haut et fort : le Capitaine du bateau a la barre en main, il la tient fermement et nul ne l’ébranlera.
    Cela dit je pense que nos compatriotes de Paris n’ont pas été dupes, ils ont parfaitement compris et je puis dire qu’ils sont à l’unisson de notre ensemble national.
    L’Accord de Paix n’est pas la panacée. Il n’est pas la solution extraordinaire. Non ! On n’a jamais dit ça. Mais au moins il ouvre la voie à une paix durable, soutenable, et attendue par les Maliens »

    Celui qui fait de l’outrage au chef d’État, son sport favori depuis 2 ans, écrit dans ce billet, posté sur Malilink, « accuser gratuitement, mentir est susceptible du « hakè », punition divine sanctionnant l’injustice et le mensonge », que « je suis, en effet, arrivé à Paris, le lundi 19 octobre pour des raisons strictement privées.
    De mon arrivée au retour du président au Mali, je n’ai pris contact avec aucune autorité française (vous pouvez vérifier, Mr le président), avec aucun homme politique français, de gauche comme de droite, avec aucun journaliste africain ou français, avec aucun homme politique malien (pas même les dirigeants du PARENA à Paris). Je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation.
    Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract.
    Si j’avais voulu » saboter » Votre « visite » Mr le président, je ne me serais pas limité à la diffusion d’un tract, je me serais organisé autrement. »
    Tiébilé veut-il convaincre ou se convaincre lui-même lorsque toutes les preuves le coincent et le confondent ?

    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », au même moment, des trouble-fêtes, pardon des rabats joies, sont à Paris surprendre la crédulité de certaines officines (comme Amnesty International dont on connaît l’anti-malianisme primaire) et pour subvertir la communauté malienne, notamment celle de Yélimané à laquelle on vend sans scrupule l’idée que ses ressortissants sont arrêtés par le président IBK et son régime pour des raisons politiques. Objectif : noyauté la rencontre initialement prévue à Montreuil, à travers des actes de provocation, pour la faire capoter, suivant le même plan mis en œuvre en 2007 contre le président ATT.
    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », l’opposition extrémiste et versatile lance un tract à Paris et appelle les Maliens de France à une marche au jour et heure choisis de leur rencontre avec le président IBK, le samedi 24 octobre.
    La concomitance de ce séjour privé de Tiébilé Dramé, président du Parena, à Paris avec la visite d’État du président IBK relève-t-elle d’un simple hasard ? Il faut d’emblée l’écarter. Tiébilé aurait pu invoquer un rendez-vous médical, calé de longtemps date, la présomption de bonne foi aurait plaidé en sa faveur. C’est donc très commode d’invoquer « des raisons strictement privées », si on ne veut pas assumer un activisme politicien qui vire au fiasco et une hérésie démocratie qui a du mal à passer.

    Les preuves
    En disant « je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation. Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract », Tiébilé Dramé étale sa duplicité et son manque de courage politique. Parce que c’est un grossier et éhonté mensonge.
    En effet, son parti, le Parena est bel et bien signataire, en même temps que l’URD, la CM Paix, le MDDM et le FNC, du Tract qui a circulé à Paris et sur Internet. Et ce sont bien les militants du Parena qui ont tenté de distribuer le même Tract, dans la salle, lors de la rencontre du président IBK avec les Maliens de France.
    Mieux, certains Malilinkers se sont posé la question de l’opportunité, du lieu et de la pertinence (à Paris et non à Bamako) d’un tract, dénonçant le régime à travers une marche à Paris. Et c’est bien un responsable du Parena qui s’est chargé de faire l’avocat de l’initiative.
    Mahamadou Cissé, que tout Paris connaît, président de la section Parena de France, secrétaire adjoint aux relations extérieures du Comité Directeur du parti du « Petit monsieur », écrit :
    « Merci pour les félicitations,
    Vos propos créent une certaine ambiguïté dans l’appréciation.
    Est-ce à dire que la lutte des Maliens de France est inutile ?
    Pourquoi devons-nous venir à Bamako faire ce que ceux qui vivent là-bas devraient faire ?
    Chacun fait ce qu’il peut, là où il vit.
    Mobilisons les citoyens chacun là où nous vivons.
    Ce ne sont pas les Maliens de France qui ont décoré IBK, cependant il appréhende leur manifestation de protestation médiatisée ; car son nombril est au bord de la seine. C’est connu.
    Il se trouve aussi que, l’opinion mondiale est plus accessible à Paris qu’à Bamako. Et celle-ci est plus prompte à influencer le comportement de nos dirigeants, et même les Maliens tout court. C’est aussi connu !
    On compte sur vous pour que le jour de son retour avec sa médaille de France, vous fassiez savoir ce que vous en pensez ! Les Burkinabés ont capitalisé toutes les luttes de partout ! »

    De qui se moque-t-il ce « Petit monsieur » ? Tiébilé va-t-il nous convaincre que lui, Tiébilé, est un pantin de chef de parti qui débarque à Paris sans chercher à rencontrer les responsables de son parti ? Sans se concerter avec le président de la section de son parti en France ? Que le président de cette section Parena de France, membre de son Comité Directeur, n’ait pas tenu, par loyauté partisane, à l’informer de l’initiative subversive dans laquelle s’est inscrit son parti ? Que Mahamadou Cissé ne lui ait pas pipé mot de l’organisation de la marche contre le président du Mali au moment où le Mali est honoré en France ? Tiébilé Dramé veut-t-il nous convaincre que c’est son parti qui a tout organisé et que, lui, Tiébilé Dramé, n’a rien à voir avec les activités de son parti à Paris, au moment où il y séjourne ?
    Si tel est le cas, il devrait démissionner de la présidence du Parena et présenter des excuses à tous ses militants qui l’ont suivi dans sa croisade personnelle et haineuse contre le président IBK et à tous les Maliens qui lui prêtent encore le bénéfice du doute. Parce qu’il est clair que son parti est une auberge espagnole (Ton djon djè), au sein duquel l’action, notamment l’acharnement contre le régime, ne repose sur aucune valeur et sur aucune éthique.

    Bien sûr que « les menaces d’IBK, ses invectives et ses doigts agités (n’) impressionnent guère » le « Petit monsieur » parce que le président IBK semble encore croire aux vertus de la civilité, dans le débat démocratique, au détriment des exigences de l’État de droit et de l’autorité de l’État.

    La république et la démocratie sont une exigence non pas seulement une vue d’esprit, un état d’esprit. Elles sont sources de droits, mais aussi de devoirs. Or, sur ce terrain, des subversifs, comme Tiébilé Dramé, sont largement disqualifiés.
    L’histoire du Mali est connue, de même que les aspirations des Maliens. Aucun parcours politique, fut-il d’un héroïque (avec beaucoup de générosité), dans le Mouvement démocratique ne peut justifier un Ponce-pilatisme contre la République et la paix sociale.
    L’action politique, au sein de l’opposition, n’est et ne saurait être une immunité politique. L’éducation, la culture malienne, et le respect de la loi doivent être la mesure et la température du débat démocratique. La Constitution commande à chaque Malien de défendre et de respecter la république. Défendre la république, c’est donc respecter les institutions. Or, c’est loin de respecter la première institution du pays que de l’invectiver et de l’insulter quotidiennement. Pour moins que ça, dans la république de Dramé, 5 journalistes ont été embastillés. Qu’on ne l’oublie surtout pas…

    Par Sambi TOURÉ……………….

    • TU N’EST RIN POUR NOUS LES ❗ MAIENS ON DOIVENT SAVOIR RIEN A TRAVERS TOI ❗ UNE VIEILLE VULGAIRE E PLUS ❗

  12. J epense que ,nous sommes dans une phase importance de l'histoire notre pays , Dans la mesure de sa relance economique, de son developpement dans le tout domanes confondus , de reforcement aux insufissances observes de l'accorde d'Alger.
    Par ailleur, en tant qu'un citoiyen Malien preocuper de son avenit n donc j'invite a tout les freres Malien fil du Mali ,de mettre en synergie actioin de complentarire des bon esprit afin de construire ce beau pays.

  13. J epense que ,nous sommes dans une phase importance de l'histoire notre pays , Dans la mesure de sa relance economique, de son developpement dans le tout domanes confondus , de reforcement aux insufissances observes de l'accorde d'Alger.
    Par ailleur, en tant qu'un citoiyen Malien preocuper de son avenit n donc j'invite a tout les freres Malien fil du Mali ,de mettre en synergie actioin de complentarire des bon esprit afin de construire ce beau pays.

  14. 114 commentaires!!!LA PAUVRE MAIN DE Mme DEMBELé ❗ UNE VIEILLE DAME SUR WEB A LONGUEUR DE LA JOURNéESANS AUCUNE PERSONNALITé NI SCRUPULE .UNE VRAIE MANIPULATRISE ❗ ELLE SUR NOS JOURNAUS AFRICAINS ❗ ET NON SUR LES JOURNAUX DE SA NATION ITALIA ❗ A RIDICULISER LE GOUVERNEMENT MALIEN ,LES PEUPLES MALIENS ET NOS JOURNALISTES ❗ N.2 ELLE CULPABILISE TJRS LES AUTRES. FAIRE CROIRE AUX AUTRES QU’ILS DOIVENT ETRE PARFAITS .QUAND C’EST ELLE LA PLUS MAUVAISE VIEILLE VULGAIRE DU WEB .UNE VIEILLE GRANDE-MéRE ARCHINUL ❗ ❗ ELLE SèME LA ZIZANIE ET CHERCHE DE CREER LA SUSPICION 😉 ELLE CHANGE TJRS ET CARREéMENT LES SUJETS DES ARTICLES DE FACON DéGUISéE :wink:ELLE MISE SUR L’IGNORANCE DES AUTRES ET FAIT CROIRE 😉 EN SA SUPéRIORITé QUELLE NA PAS 😛 OUIIIIILE VRAI –BLACKOUT TOTAL DE MANIPULATRISE :mrgreen: INFINIS DE SA PAUVRE VIE :mrgreen: UNE DAME FRUSTRER SURMENT SOUFFRANTE DE TOUS SES PROBLEMES DE SOU-IDENTITé 😉 MAI JE ME DEMANDE POUQUOI INSISTER SUR L’IDENTIFICATION DE CETTE DAME TERRIBLE SUR NOTRE WEB ❗ 8) ELLE EST MONSTREUSE .INCOHéRENCE MENTALE .SURMENT ELLE SOUFFRE DE DéPRESSION ..STRESS 😉 ETC ETC ….. ❗ VIVE IBKKKKKKK VIVE A TOUS GENS DE BON COEUR POUR UN MALI MEILLEUR ❗ VIVE LE GOUVERNEMENT POUR LE BIEN DE LEUR FASO :mrgreen: Mme PAUVRE DE TOI !!!! :mrgreen:

    • EN PLUS Mme ❗ TU AS TRAHIS LE PEUPLE MALIEN ❗ QU’ON TA DONNER LA NOTRE NATIONNALITéE QUE TU LE MERITE PAS 🙁 –ET VOILA —JE LIS LES JOURNAUX ITALIENS ❗ MAIS AVEC TOUT RESPECT ❗ J’AI AUSSI LA NATIONALITé ITALIENNE AVEC RESPECT ❗ JE SUIS PAS GRANDE GUEULE VULGAIRE MALPOLIE COMME TOI …ATTENTION JE SUIS UNE DAME MALIENNE ❗ 😉 JE TIENS A L’EDUCATION ❗ —TU RIDICULISE LES JOURNAUX AFRICAINS ❗

      • TU ME CHERCHAIS Mme ME VOILA ❗ TOUT POUR TOI ❗ DAME SANS PUDEUR SANS HONTE .ELEGANZE ZEROOOOOOOOOOOOOOOOOOO :mrgreen:

      • J’ose espérer que l’abruti d’hurluberlu ,le terroriste verbal, un je-sais -tout grossier ,odieux que vous êtes ira croupir dans une cellule capitonnée avec une camisole de force.Et encore c’est trop gentil par rapport à ce que vous méritez.
        Sale pugiliste ! 😛 😛 😛

        • Black-colère 😆
          “’ose espérer que l’abruti d’hurluberlu ,le terroriste verbal, un je-sais -tout grossier ,odieux que vous êtes ira croupir dans une cellule capitonnée avec une camisole de force” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

          Eh Allah! 😆
          Toi aussi!… Un peu d’indulgence: C’est notre psychopathe-hermaphrodite-Italo-Martien, Monsieur/Madame Dembélé! 😆 😆 😆 😆

          Il n’y en avait QU’UN SEUL en liberté, et c’est Maliweb qui en a hérité! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Les autres sont tous enfermés en service psychiatrie! 😛 😀 😀 😆

  15. Parler de Nfp, c’est encore faire honneur à un autre PETIT MONSIEUR.
    Laissez les guignols faire leur théâtre. Ils s’y retrouvent

  16. Nfp est un genre débile de personnage. Son existence même est une calamité pour sa propre famille. Un peu comme TIEBILE.
    👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 😥 😥 😥 😥 👿
    Le même rang, la même vision minuscule de la sphère politique. Ceux qui sont bon qu’à distraire comme des guignols. 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Te fâcher contre eux, revient à t’inscrire au panthéon de la médiocrité. Le cas CHOGUEL doit tous nous interpelé. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  17. Nfp :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: , c’est bien le problème. C’est un genre de malien. Quand tu tentes de moderniser un genre de malien, tu crées un tocard qui deviendra par la suite un poison pour toi et pour la République. C’est le constat qu’auraient fait les américains en 2012. SANOGO avait reçu des formations financées par les Etats maliens et américains, et en 2012 il s’est tourné contre son propre pays. Allez savoir ce que Nfp représente pour la nation malienne ; du moins pour ceux qui le suivent. Les adeptes de l’ignorance. Ceux qui n’ont d’yeux que pour la bêtise.

  18. J’ignore si c’est la vérité ou pas. J’ai cru lire que Nfp séjournait depuis pas mal de temps dans l’hexagone. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    J’ai comme l’impression que le milieu occidentalisé ne lui réussit pas beaucoup. Il est si débile qu’on croirait avoir à faire à une PI. 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆

    Il insulte des compatriotes comme s’il était au-dessus d’eux et comme s’il avait le monopole du bon sens. Pourtant ces publications ne sont que mépris et injure. Les maliens modernes mon cul !!. 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    • Vicky
      “Il insulte des compatriotes comme s’il était au-dessus d’eux”

      Erreur, je nourris les meilleures relations avec mes COMPATRIOTES, et les seuls que j’insulte effectivement (et qui me le rendent bien 😛 ) ce sont les pintades d’une part, et les adeptes du “c’est la faute des autres” d’autre part!

      En bref, je n’ai pas de scrupules à insulter LES CONS! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        • 😉 😉 😉 😉 😉 Salut Black-sister!

          Je vois que jusqu’ici nous n’avons pas encore eu droit à une zouli citation, mais d’ici la fin de de la soirée, JE NE DESESPERE PAS! 😆 😆 😆 😆 😆

  19. Je remarque que Nfp est un vraiment un provocateur. En plus de n’avoir d’éducation, il a du mal à maitriser ses écarts de langages. C’est quand même grave de voir que certains maliens se sentent supérieur aux autres, simplement parce qu’ils communiquent à leur manière en faveur du président de la République.

    • Génération Ibk
      “Je remarque que Nfp est un vraiment un provocateur. En plus de n’avoir d’éducation, il a du mal à maitriser ses écarts de langages. C’est quand même grave de voir que certains maliens se sentent supérieur aux autres, simplement parce qu’ils communiquent à leur manière en faveur du président de la République.” 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      Mon cher Génération Zonkeba 😛 ,
      Mes écarts de langage, comme tu dis, sont parfaitement conscients et intentionnels de ma part; :mrgreen: C’est le “ton” que j’ai choisi depuis le début pour m’exprimer sur ce forum, mais j’aurais pu tout aussi bien en choisir un autre, beaucoup plus littéraire par exemple! 😆 😆 😆 (je sais le faire aussi…)

      Enfin, tu poses mal le problème concernant le prétendu sentiment de supériorité que tu me prêtes! Je m’explique:
      _ En fait, bien que j’estime EFFECTIVEMENT qu’il faut être particulièrement CON pour défendre une politique aussi lamentable que celle de Zonkeba 1er, ce n’est pas pour autant que je me sens nécessairement SUPERIEUR à ceux qui le font! 😉 😉 😉

      Il serait plus juste de dire que……….JE LES SENS INFERIEURS à nous tous qui avons la lucidité! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  20. vivement un coup je ne sais lequel mais un coup qui met fin a ce pouvoir honteux et patrimonial d'ibk.qu'on le veille ou pas il y'aura des hommes libres qui se leveront contre ce pouvoir de clan

  21. vivement un coup je ne sais lequel mais un coup qui met fin a ce pouvoir honteux et patrimonial d'ibk.qu'on le veille ou pas il y'aura des hommes libres qui se leveront contre ce pouvoir de clan

  22. CE QUE LES MALIENS DOIVENT SAVOIR!!!!!!

    « Mensonges », « accusations gratuites », « affirmations malencontreuses », « déclarations légères sans se donner la peine de vérifier ses informations »… Voilà la réplique de Tiébilé Dramé au président de la République du Mali qui l’avait qualifié, non sans raison, de « Petit Monsieur ».
    Débat démocratique qui dérape et qui tourne au vitriol ou réaction d’un homme excédé qui subit, depuis deux ans, les insinuations, les invectives et les insultes les plus basses de la part de contradicteurs, le « Petit monsieur » et son parti ?

    Depuis quelques jours, on a rabattu la meute sur la blogosphère. Pour se déchainer sur le Président IBK. Tout a été entrepris pour étouffer, à défaut minimiser l’écho, l’impact et les retombées de cette visite d’État « exceptionnelle ». On a commencé par dire, très sérieusement, que point d’honneur et d’orgueil il n’y avait en tirer parce que ce n’était pas une première : avant l’actuel locataire du palais de Koulouba, IBK, le président ATT a été reçu un certain 5 septembre 2003 avec faste à l’Élysée. Tout en gardant soigneusement de dire qu’il s’agissait là d’une visite officielle et non d’une visite d’État.

    Dans un message posté sur Malilink, où est-il très actif, Tiébilé Dramé dit « opposer le démenti le plus catégorique aux déclarations faites par le président de la République à son arrivée à Bamako, le dimanche 25 octobre 2015 ».
    De quoi s’offusque Tiébilé Dramé ?
    De faisant, le point de sa visite d’État à la presse nationale, le président IBK, déclare : « On a essayé de saboter ce voyage. Monsieur Dramé a fait le voyage pour aller publier des tracts à Paris contre l’Accord, déformant les faits à souhait. Mais je dis à ce « Petit monsieur » qu’il est temps d’arrêter. Qu’il est temps d’arrêter d’attenter à la République. Il y a des lois, il y a des règles en démocratie.
    Je suis le Chef de l’État, pour tous ceux qui viendraient à l’oublier, je le dis haut et fort : le Capitaine du bateau a la barre en main, il la tient fermement et nul ne l’ébranlera.
    Cela dit je pense que nos compatriotes de Paris n’ont pas été dupes, ils ont parfaitement compris et je puis dire qu’ils sont à l’unisson de notre ensemble national.
    L’Accord de Paix n’est pas la panacée. Il n’est pas la solution extraordinaire. Non ! On n’a jamais dit ça. Mais au moins il ouvre la voie à une paix durable, soutenable, et attendue par les Maliens »

    Celui qui fait de l’outrage au chef d’État, son sport favori depuis 2 ans, écrit dans ce billet, posté sur Malilink, « accuser gratuitement, mentir est susceptible du « hakè », punition divine sanctionnant l’injustice et le mensonge », que « je suis, en effet, arrivé à Paris, le lundi 19 octobre pour des raisons strictement privées.
    De mon arrivée au retour du président au Mali, je n’ai pris contact avec aucune autorité française (vous pouvez vérifier, Mr le président), avec aucun homme politique français, de gauche comme de droite, avec aucun journaliste africain ou français, avec aucun homme politique malien (pas même les dirigeants du PARENA à Paris). Je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation.
    Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract.
    Si j’avais voulu » saboter » Votre « visite » Mr le président, je ne me serais pas limité à la diffusion d’un tract, je me serais organisé autrement. »
    Tiébilé veut-il convaincre ou se convaincre lui-même lorsque toutes les preuves le coincent et le confondent ?

    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », au même moment, des trouble-fêtes, pardon des rabats joies, sont à Paris surprendre la crédulité de certaines officines (comme Amnesty International dont on connaît l’anti-malianisme primaire) et pour subvertir la communauté malienne, notamment celle de Yélimané à laquelle on vend sans scrupule l’idée que ses ressortissants sont arrêtés par le président IBK et son régime pour des raisons politiques. Objectif : noyauté la rencontre initialement prévue à Montreuil, à travers des actes de provocation, pour la faire capoter, suivant le même plan mis en œuvre en 2007 contre le président ATT.
    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », l’opposition extrémiste et versatile lance un tract à Paris et appelle les Maliens de France à une marche au jour et heure choisis de leur rencontre avec le président IBK, le samedi 24 octobre.
    La concomitance de ce séjour privé de Tiébilé Dramé, président du Parena, à Paris avec la visite d’État du président IBK relève-t-elle d’un simple hasard ? Il faut d’emblée l’écarter. Tiébilé aurait pu invoquer un rendez-vous médical, calé de longtemps date, la présomption de bonne foi aurait plaidé en sa faveur. C’est donc très commode d’invoquer « des raisons strictement privées », si on ne veut pas assumer un activisme politicien qui vire au fiasco et une hérésie démocratie qui a du mal à passer.

    Les preuves
    En disant « je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation. Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract », Tiébilé Dramé étale sa duplicité et son manque de courage politique. Parce que c’est un grossier et éhonté mensonge.
    En effet, son parti, le Parena est bel et bien signataire, en même temps que l’URD, la CM Paix, le MDDM et le FNC, du Tract qui a circulé à Paris et sur Internet. Et ce sont bien les militants du Parena qui ont tenté de distribuer le même Tract, dans la salle, lors de la rencontre du président IBK avec les Maliens de France.
    Mieux, certains Malilinkers se sont posé la question de l’opportunité, du lieu et de la pertinence (à Paris et non à Bamako) d’un tract, dénonçant le régime à travers une marche à Paris. Et c’est bien un responsable du Parena qui s’est chargé de faire l’avocat de l’initiative.
    Mahamadou Cissé, que tout Paris connaît, président de la section Parena de France, secrétaire adjoint aux relations extérieures du Comité Directeur du parti du « Petit monsieur », écrit :
    « Merci pour les félicitations,
    Vos propos créent une certaine ambiguïté dans l’appréciation.
    Est-ce à dire que la lutte des Maliens de France est inutile ?
    Pourquoi devons-nous venir à Bamako faire ce que ceux qui vivent là-bas devraient faire ?
    Chacun fait ce qu’il peut, là où il vit.
    Mobilisons les citoyens chacun là où nous vivons.
    Ce ne sont pas les Maliens de France qui ont décoré IBK, cependant il appréhende leur manifestation de protestation médiatisée ; car son nombril est au bord de la seine. C’est connu.
    Il se trouve aussi que, l’opinion mondiale est plus accessible à Paris qu’à Bamako. Et celle-ci est plus prompte à influencer le comportement de nos dirigeants, et même les Maliens tout court. C’est aussi connu !
    On compte sur vous pour que le jour de son retour avec sa médaille de France, vous fassiez savoir ce que vous en pensez ! Les Burkinabés ont capitalisé toutes les luttes de partout ! »

    De qui se moque-t-il ce « Petit monsieur » ? Tiébilé va-t-il nous convaincre que lui, Tiébilé, est un pantin de chef de parti qui débarque à Paris sans chercher à rencontrer les responsables de son parti ? Sans se concerter avec le président de la section de son parti en France ? Que le président de cette section Parena de France, membre de son Comité Directeur, n’ait pas tenu, par loyauté partisane, à l’informer de l’initiative subversive dans laquelle s’est inscrit son parti ? Que Mahamadou Cissé ne lui ait pas pipé mot de l’organisation de la marche contre le président du Mali au moment où le Mali est honoré en France ? Tiébilé Dramé veut-t-il nous convaincre que c’est son parti qui a tout organisé et que, lui, Tiébilé Dramé, n’a rien à voir avec les activités de son parti à Paris, au moment où il y séjourne ?
    Si tel est le cas, il devrait démissionner de la présidence du Parena et présenter des excuses à tous ses militants qui l’ont suivi dans sa croisade personnelle et haineuse contre le président IBK et à tous les Maliens qui lui prêtent encore le bénéfice du doute. Parce qu’il est clair que son parti est une auberge espagnole (Ton djon djè), au sein duquel l’action, notamment l’acharnement contre le régime, ne repose sur aucune valeur et sur aucune éthique.

    Bien sûr que « les menaces d’IBK, ses invectives et ses doigts agités (n’) impressionnent guère » le « Petit monsieur » parce que le président IBK semble encore croire aux vertus de la civilité, dans le débat démocratique, au détriment des exigences de l’État de droit et de l’autorité de l’État.

    La république et la démocratie sont une exigence non pas seulement une vue d’esprit, un état d’esprit. Elles sont sources de droits, mais aussi de devoirs. Or, sur ce terrain, des subversifs, comme Tiébilé Dramé, sont largement disqualifiés.
    L’histoire du Mali est connue, de même que les aspirations des Maliens. Aucun parcours politique, fut-il d’un héroïque (avec beaucoup de générosité), dans le Mouvement démocratique ne peut justifier un Ponce-pilatisme contre la République et la paix sociale.
    L’action politique, au sein de l’opposition, n’est et ne saurait être une immunité politique. L’éducation, la culture malienne, et le respect de la loi doivent être la mesure et la température du débat démocratique. La Constitution commande à chaque Malien de défendre et de respecter la république. Défendre la république, c’est donc respecter les institutions. Or, c’est loin de respecter la première institution du pays que de l’invectiver et de l’insulter quotidiennement. Pour moins que ça, dans la république de Dramé, 5 journalistes ont été embastillés. Qu’on ne l’oublie surtout pas…

    Par Sambi TOURÉ

  23. Bozo
    586 commentaires
    29 oct 2015 à 09:13
    😥 😥 😥 😥 😥 CE QUE LES MALIENS DOIVENT SAVOIR!!!!!! 😥 😥 😥

    Et toi, ce que “tu devrais savoir”, c’est qu’avec BOZO comme pseudo :mrgreen: 8) , si jamais CANDIDE te tombe dessus, TU VAS SOUFFRIR! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Il va te remettre vite fait dans ta pirogue! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    I KARABENTA! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  24. Les journalistes qui changent de plume sont ceux qui se voient bénéficier d’une aide pécuniaire. Il est difficile de trouver des journalistes patriotes. C’est malheureusement tous pour la plus part des crèves de faim. Le patriotisme n’existe pas dans leur mode fonctionnement. C’est loin d’être une notion qu’ils connaissent. Un journaliste qui insulte le président se sent bien dans sa peau. Triste réalité

  25. LES AMIS, VOICI REVENUS AU BOULOT LES MUGABE, LES KENT KENT, LES MYNTI, LES KADIA, LES ROUGEO, LES VAN MO, etc etc….. 😆 😆 😆 😆 😆
    BREF: VOICI REVENU LE POULAILLER AU GRAND COMPLET JUSQU’A CE SOIR, HEURE DE LA DESCENTE! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    PAR SOLIDARITE AVEC CES PAUVRES VOLATILES QUI ONT POUR MISSION TITANESQUE 😆 DE FAIRE LE PLUS DE KIA KIA KIA POSSIBLE A CHAQUE FOIS QU’IBK FAIT UNE NOUVELLE CONNERIE (c’est à dire tout le temps! 😛 ), JE PROPOSE QU’ON SE COTISE POUR CONSTITUER DES DOTATIONS EN ALIMENT VOLAILLE! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    ON POURRAIT CREER PAR EXEMPLE UNE NOUVELLE ONG HUMANITAIRE APPELEE “PINTADES SANS FRONTIERES” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Houbien? 😛

  26. Très bonne analyse , très bonne contribution dans le débat politique .

    En effet le chef du Parena ne peut convaincre que lui même avec un tel démenti bizarre et risible .

    Encore une fois il raté une occasion de se taire . Son silence aurait plus joué en sa faveur que son démenti pathétique .

    Je ne comprends pas toute cette agitation médiatique contre la déclaration du président de la république .

    Le président de la république aussi a le droit de s’exprimer pour dire ce qu’il pense de quelqu’un .

    C’est ridicule et absurde de crier contre la liberté d’expression et dénier cette même liberté d’expression au président de la république .

    Dès que le président s’exprime contre quelqu’un , il est aussitôt diabolisé comme s’il venait de suspendre ce quelqu’un à un croc de boucher .

    La démocratie n’est pas partielle et partiale , elle est totale .

    Quand on est démocrate , on doit accepter toutes les expressions même venant des camps adverses .

    Cependant s’il y a la démocratie , il y a aussi la justice , les lois à respecter , les droits et les devoirs .

    IBK est arrivé à la tête d’un pays en lambeaux , un pays qui renait de ses cendres .

    IBK est arrivé à la tête d’un pays où tout est à refaire et à reconstruire .

    Est ce que c’est le moment de chercher à mettre “les bâtons dans les roues” de ce fragile Etat ?

    Est ce que c’est le moment de semer le trouble et la confusion dans l’esprit des compatriotes ?.

    TIEBILE n’est pas le seul opposant au Mali , il ne joue même pas dans la cour des grands

    TIEBILE est l’opposant le plus irresponsable au Mali de part ses agissements .

    Ce que nos compatriotes ne comprennent pas ,c’est pas la personne d’IBK qui est visée dans les tracts .

    Ce qu’il faut voir dans ces tracts , c’est l’image écornée de notre pays et la tentative de déstabilisation orchestrée à l’étranger .

    Une tentative de déstabilisation planifiée pour faire capoter le bon déroulement de la visite d’Etat du président de la république .

    Donc les agissements du “petit monsieur” sont plus nuisibles à notre pays qu’à IBK .

    C’est pour cette raison que le président est en colère , mais comme il n’est pas un très bon orateur , il gesticule plus qu’il ne s’exprime .

    Mais heureusement les maliens le comprennent même s’il se trompe souvent dans ses déclarations comme par exemple : “je souffre qu’on ne m’aime pas , mais je ne souffre pas qu’on ne puisse pas aimer le Mali” . En réalité il voulait dire ceci:

    “Je ne souffre pas qu’un malien ne puisse pas m’aimer , mais je souffre profondément qu’un malien ne puisse pas aimer le Mali”.

    Comme vous savez tous , il faisait allusion à TIEBILE et le message est maintenant compris .

    L’entourage du “petit monsieur ” doit le conseiller pour qu’il se calme .

    Si le “petit monsieur” tombe sous le coup de la loi , il ira en prison pour très longtemps .

    Ce serait dans ce cas une affaire de justice et non d’IBK

    Que dieu bénisse le Mali

  27. Ibk-Tiébilé-Gouvernement ! Où va le Mali?

    “Le cliquetis des petits sentiments desséchés” (Nietzsche)

    Tracts et menaces, prises de bec de questions-réponses, le tout dans un tout et dans rien!

    La particularité de l’attrapade malienne est qu’elle réside dans la haine qui peut avoir quelque chose avec les cliquetis des sentiments désséchés dans les grandes cités de Paris et Bamako. Le monologue intérieur des deux individus se déroule sans pensées, donc sans créativité pour le peuple, parce que comme “Zarathoustra”, les detours empruntés par l’un et l’autre ne peuvent aboutir sur le peuple, mais plutôt sur un contact de fous dans une fange où pourrissent d’ailleurs tous les grands sentiments en même temps que les idées…

    La rupture entre le gendre et le premier ministre de l’ancien président semble d’autant plus consommée que ne laissaient croire jadis les tentatives dites de réconciliations que la sagesse malienne avait tentée d’amorcer à travers notabilités religieuses, politiques…

    Mais, quel est l’intérêt réel de ces ressentissents entre deux personnes pour les Maliens?

    Rien à priori!

    – Sinon un jeu d’échecs du double jeu des joueurs et adeptes qui n’apprennent rien de plus urgent au peuple que d’être patient, le plaisir de se perdre inconsciemment par la ruse et le détour des acteurs, la danse et le jeu, pour se retrouver capable de façonner sa vie comme une ironique oeuvre d’art.

    -L’intérêt, c’est aussi l’obligation pour le peuple de retrouver sa maturité au jeu, au sérieux qu’on doit retrouver dans le jeu, donc sans sortir de l’enfance. Loin de toute espérance Bonapartiste, on conduit donc ce peuple vers une distraction stratégique en faisant cuire ses idées, sa conscience en marchandant son avenir!

    -L’intérêt, c’est aussi conduire le peuple à écrire ses mémoires dans le pésent au lieu dans du passé et son avenir dans le passé tout en prenant le soin de l’habiller dans des projets et prévisions du présent!

    Ainsi parlaient IBK et Tiéblé Dramé!

  28. Choguel s’est comporté comme un enfant de dix ans en répondant à ce con de Tièbilé qui incarne la montagne de l’idiotie !!! Non seulement il met en mal son image, celle du gouvernement, mais aussi celle du président de la république par cet acte !!!

  29. C’est ce document qui a courroucé Ibk jusqu’à lui faire perdre tout sens de la mesure? Ibk a donc les nerfs à fleurs de peaux. Examinons attentivement ce document et voyons les critiques nouveaux( ?) qu’il contient sur l’accord d’Alger
    1) Le contrôle à posteriori qui est une grosse erreur veut dire que Le Président de la région (qui est élu au suffrage universel direct) et son équipe prendront des décisions qui seront contrôles après. Devinez ce que peut nous coûter cette situation
    2) Une indépendance qui ne dit pas son nom conséquence du premier point
    3) La police territoriale .Une autre inquiétude car les contours sont mal définis. En effet si on met une police il faut l’armer car son rôle c’est le maintien d’ordre. Mais avec ce qui s’ est passé : des rebelles intégrés à la suite d’accord qui ont rejoint une énième rébellion. Ne devrait on pas être inquiet?
    3 ) Le développement des régions du nord N’ ya t il pas d’autres localités que celles du sahel aussi moins développées que les localités du Nord.
    4) L’impunité pour les criminels qui ont du sang sur la main. Rappelez-vous d’Aguelhoc
    5) Etat au service du Nord.
    6) insécurité aussi bien dans le Nord que dans le Sud

    La conclusion du document invite tous les acteurs à un grand forum une grande assemblée où tous ces points toutes ces inquiétudes seront clarifiées. C ‘est vrai que l accord prévoit une large concertation sur certains comme le nom Azawad. Mais ce document pour moi est un cri de cœur de patriotes maliens qui sont inquiets de la situation de leur pays mais aussi en tant que maliens de la diaspora ont des revendications comme la difficulté d”avoir un passeport (les prix au lieu de 50000fcfa vont jusqu’à 200000).Les signataires du document indiquent que l’indispensable renforcement des Forces de Défenses et de Sécurité passe par la fin de la gabegie et des dépenses de prestige de la gouvernance IBK

    Ce qui est grave pour Ibk c’est que le document est signé Quelle autre tribune les maliens de l’extérieur peuvent t ils avoir pour exprimer leurs inquiétudes leurs revendications aussi appropriée qu’une visite présidentielle. De surcroît il est signé des partis de l’opposition. Monsieur le président combien de fois avez-vous critiqué l’Opposition à l’étranger (Maroc Dakar Paris)
    Monsieur le président prenez de la hauteur. Pour bien gouverner laisser vos collaborateurs dire des choses, Utiliser les comme fusibles. Votre sortie maladroite de Paris et le communiqué du gouvernement sont des menaces inacceptables pour notre démocratie Cette démocratie sans laquelle vous seriez un illustre inconnu aujourd’hui

  30. 321
    “un gouvernement sérieux doit répondre à dramé en publiant les preuves contraires. le ridicule, dramé publie toujours avec des preuves, ce pauvre gouvernement est incapable d’apporter des épreuves réfutant celles de dramé”

    Mais mon frère, c’est JUSTEMENT le grand problème de Zonkeba et sa clique! 😛 :mrgreen:
    Et à l’inverse, c’est JUSTEMENT le grand point fort de Dramé! 😛 :mrgreen:

    Et compte tenu de celà, il était TOTALEMENT DEBILE de la part d’Ibk d’insulter et de diffamer gratuitement Dramé juste pour jouer (verbalement!) les gros bras devant ses supporters (et alors que le même Dramé ne lui demandait rien 😆 :mrgreen: 😛 ), DANS LA MESURE OU CE MEME PRETENDU “PETIT MONSIEUR” :mrgreen: TIENT EN MAIN (entre autres) LE DOSSIER DES TRACTEURS, ET QUE JUSQU’ICI, IL DEMANDE UN DEBAT PUBLIC PLUS QUE GENANT POUR LE POUVOIR! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Comme chaque fois qu’il “l’ouvre”, Ibk aurait bien bien mieux fait de “la fermer”! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Conclusion: Je suis prêt à parier qu’aujourd’hui, après s’être couvert de ridicule, Ibk EUSSE 1000 FOIS PREFERE avoir fermé sa grande g…! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  31. Pour ma part, le temps ou le journalisme était encore un métier noble est révolu. Ce temps semble appartenir au passé. Un passé très lointain.
    Ce journaliste a certainement vendu son âme au Diable. On ne peut pas être un normal et avoir une telle approche et ignorer les fait. La seule tache reste l’intervention du ministre de la communication à la télé. Sinon, le coup de gueule d’IBK à l’endroit de TIEBILE DRAME est convenable. Un journaliste sérieux se saisit en temps réel des faits, avant de se lancé dans ce que je suis tenté d’appeler la bêtise du siècle. La bêtise journalistique, j’entends !!!!!!!!!!

  32. merci monsieur tangara d'avoir ettayer les faits de maniere professionnelle. je pense que le petit monsieur au mali cest bien IBK .je pense que mme s'il a rabaisser ce pays il devrait au moins prendre de la hauteur lui mme.vs avez raison de dire que c'est le communiquer le plus lamentable de l'histoire du mali et il fallait un petit monsieur pour le lire et TIOGUELE MAIGA etait le mieux a mme sur ce point la.

  33. Le #Petit Monsieur est aigri :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Il n’a pas été chef de fil de l’opposition, il n’a eu aucune place au sein du gouvernement, il rêvait d’être le président de la commission d’organisation du sommet France-Afrique 2016 pour pouvoir voler l’argent destiné à cette organisation comme sous ATT, il ne l’a pas été !!! En un mot il a été lésé sur tous les bords, donc obligé qu’il soit frustré !!! Qui est Fou ?

    • Wesh broo l’opposition n’a pas besoin de chef ce sont les magouilles de ibk

  34. C’est tout simplement INDIGNE, REVOLTANT et INSULTANT ce communiqué du gouvernement contre un individu, n’importe lequel, alors que d’autres voies plus judicieuses existent. Une attaque personnelle d’un gouvernement contre un citoyen lamda par le biais d’un communiqué est tout juste une première au Mali surtout sur un sujet fallacieux. je rappelle à IBK que le Mali n’est plus un royaume et n’importe qui peut dire n’importe quoi aux gouvernants dans la limite de la loi. Au delà, on saisit la justice. J’ai une grande estime pour CHOGUEL qui est en train d’effriter cette estime par ses sorties hasardeuses et ses mauvaises “griotties”. Que ferait IBK s’il était HOLLANDE quand Marine LE PEN a dénoncé en direct le suivisme de l’Allemagne par Hollande et son gouvernement???? 🙄

  35. Tièbilé est juste jaloux, il n’arrive pas à accepter qu’il soit écarté du poste du chef de fil de l’opposition. A mon avis, il se sent très délaissé, abandonné et surtout isolé. Or, je pense que Soumi est devenu le chef de fil de l’opposition, cela doit suffire tous les opposants car malgré qu’ils sont tous bêtes et ignorants Le seul qui peut assurer ce poste c’est bien sûr Soumaila Cissé.

  36. Il est temps que le Parena prend conscience, il ne peut pas passer tout son temps à critiquer le régime actuel. Ce pays a assez connu pour en ajouter encore. Il faut être un égoïste comme Tièbilé pour susciter à chaque fois problèmes à son propre pays.

  37. Ces opposants doivent laissez ce régime tranquille. Heureusement que le sort du Mali ne repose pas sur le cette opposition, sinon le ce pays allait pénétrer dans le gouffre à jamais. Quoi qu’ils puissent dire, l’essentiel est d’avoir la confiance et le soutien des maliens, et IBK est déjà bénéficiaire de cela.

  38. Depuis la nomination de Soumaila Cissé à la tête du Cabinet du Chef de Fil de l’Opposition. Il semble que le président du parti Parenan comme vous le connaissez tous Tièbilé Dramé se sent isolé et sous-estimé. Pour tout vous dire ce dernier se voyait déjà diriger ce cabinet. Mais comme surprise, il s’est aperçu que finalement c’est Soumaila qui a pris le devant. Voilà en quelques mots les raisons qui poussent Mr Dramé à agir comme un malade ces derniers temps. Il essaie de tout faire pour créer les scandales là où il n’en a pas.

    • Kady l’opposition n’a pas besoin de statut no de chef tieble est légitime pour critiquer la majorité il est responsable de parti

  39. Finalement, la colère commence à emporter Tièbilé Dramé, il n’arrive plus à garder ses peines et ses douleurs au fond de lui. J’avoue que je n’aurai jamais cru que Mr Dramé allait avoir si mal et agir de la sorte. C’est vrai que vous n’avez pas eu la tête du CFOP, mais à mon avis si Soumaila a été nommé cela doit être la fierté de vous tous. Malheureusement, Dramé ne veut plus garder sa colère au fond de lui. Il a quand meme le courage de payer un billet d’avion juste pour aller boycotter la visite d’Etat d’IBK.

  40. Le Parena continue avec son cirque, quoi qu’il en soit les maliens ont confiance en leur président. Je rappelle que Tièbilé Dramé est celui qui a détourné les fonds du Sommet France-Afrique en 2005. Convoqué le 4 septembre dernier par la brigade d’investigation du Pôle économique et financier du tribunal de 1ère instance de la commune III du District de Bamako, le président du Parena a été entendu sur la gestion du 23ème sommet Afrique-France. Mais malheureusement, il a fallu que le président ATT intervienne en dernière position pour tripatouiller le dossier.

    • Le pare a na fait que son devoir Ibk doit apprendre à supporter les critiques surtout quand on est Corrumpu comme lui

  41. Les intentions de Tièbilé sont connues, il ne veut non seulement pas adhérer au gouvernement tandis que le président IBK lui a tendu la main. Mais il veut en même temps faire porter le mauvais chapeau à nos gouvernants. Toutes les actions posées par le président de la République ou encore par ses ministres sont à la seconde mis en cause par le Parena.

  42. TIEBILE DRAME
    T = Trouant de la pire espèce
    I = Ignorance politique d’envergure
    E = Education de basse-cour
    B = Bisexualité non assumé
    I = Imbécilité hors norme
    L = Laideur légendaire
    E = Entourloupe machiavélique

    D= Diable sur terre
    R= Race de vipère
    A= Ange du malheur
    M = Mauviette politique
    E = Enculé

    #PETIT MONSIEUR

  43. Comme à chaque fois, il faut toujours que la tête de Tièbilé apparaisse, tôt ou tard vous finirez par accepter le président IBK. Que vous le voulez ou non c’est lui qui gouvernement tout le Mali. Cette opposition ne cessera jamais de me surprendre !!!!

  44. Laissez ce monsieur c’est un affamé et aigris social, d’ailleurs, il est toujours contre les actions présidentielles. Il débuté quelque chose qu’il ne peut jamais achevé. Maintenant qu’il a été répondu, il sent la peur.

  45. Nous savons tous de quoi est réellement capable ce fumier de Tièbilé, qu’il cesse d’employer le nom de DIEU dans ses propos car nous savons qu’il n’a pas peur de lui, sinon il n’aurait pas passé son temps à voler l’argent des pauvres maliens, à mentir sur les gens, à mettre ses désirs politiques !!! Après avoir prit connaissance de tout cela, si tu me demande encore où va le MALI, je te dirai qu’il fonce droit dans ton cul !!!

  46. S’il vous plait, aidez moi. Tiebilé Dramé agit ainsi parce qu’il est convaincu qu’il ne sera plus président de la République, donc il faut tout mettre sens dessus-dessous ou veut-il montrer aux maliens qui ont voté IBK qu’ils sont tous bêtes?
    Si c’est la seconde hypothèse, alors le monsieur file du mauvais coton car prendre tout le monde pour des oies, revient à étaler sa sottise dans la quête de l’électorat. Pauvre de petit bougre d’âne politique, si tel est son raisonnement tactique.

    Mais la République vaincra sans lui et ses Tiébiléphiles et ses Soumicrates.

    VIVE LA REPUBLIQUE

  47. On sait qui est qui et qui fait et qui dit quoi dans ce pays. Donc on se connait tous, pas la peine de se déguiser. La population n’a pas les yeux bandés ni l’esprit fermé. A moins qu’on ne fasse expresse sinon on sait qui aime ce pays et qui ne l’aime pas. On sait qui cherche un profit et qui cherche le profit de la nation. On sait qui se sacrifie pour avoir gain de cause dans sa lutte personnellement menée et qui se sacrifie pour la survie, le bonheur et la dignité du peuple tout entier. Mais sachons surtout qu’IL PLEUVE OU NEIGE, LES ABORDS DU FLEUVE N’EN MANQUERONT JAMAIS D’HUMIDITÉ.

  48. Que le ciel ait pitié de notre pays et de ses autorités à travers la personne du président IBK. Ibk est un homme qui se bat tous les jours pour sauver l’honneur et la dignité du Mali et des maliens. Mais nous entendons également tous les jours des gens qui se plaignent de lui. On doit savoir que les opposants sont tous des menteurs et des diffamateurs de la réalité.
    Que faire ?
    Que dire ?
    Où aller ?
    Qui se confier ?

  49. Le PARENA et l’URD sont devenus maintenant un parti rempli d’hommes aigris et malintentionnés contre le gouvernement tout entier et contre la personne du président de la république. Ils sont dirigés ou je ne sais moi, commandés, par des fous qui ignorent par quel chemin il faut mener pour atteindre leurs objectifs. En tout cas, tous les moyens peuvent les amener quelque part sauf ce qu’ils sont en train de faire sous la couverture de l’opposition.

  50. Tous les maliens ont un seul et unique ennemi. Après la rébellion et les djihadistes, c’est Tièbilé et ses partisans qui sont considérés comme les pires ennemis de la nation. D’ailleurs je peux me permettre de dire que tous les opposants sont dans ce navire. Ce sont des gens non seulement aigris mais aussi et surtout égoïstes et menteurs.

  51. c’est pathétique le président et son gouvernement, ibk se croirait au congo de sassou, où, un jour, pour son propre confort, change de constitution.
    la lecture de cet art. me fait penser à un régime soviétique; mais, quand je lis une réaction de ce grand journaliste, sambi, qui, comme beaucoup de la place, n’a pas fait de journalisme, qui s’impose par son journal, vient s’inféoder à un régime, me donner la sensation que ce pays recule. mais, plus inquiétant, les réactions de internautes payés pour polluer les foras, quel recule!, quel dommage! personne du mali ne sait que la rébellion est la résultante de la gestion catastrophique de les tous qui se sont succédé dans ce pauvre pays où la médiocrité est la denrée la plus partagée.
    la suivante révolte emportera et l’état et la rébellion.
    un gouvernement sérieux doit répondre à dramé en publiant les preuves contraires. le ridicule, dramé publie toujours avec des preuves, ce pauvre gouvernement est incapable d’apporter des épreuves réfutant celles de dramé, mais, s’adonne au sport favori de tous les pauvres régimes africains, la menace; comme si, les besoins qui il gèrent sont confondus à leurs biens personnels.
    le mali, le seul pays au monde, en 2015, où la reddition des comptes n’a jamais été faite. ce mali est malade dans tous ses compartiments.
    de Modibo en passant par moussa, alpha, att et ibk, aucun suivant n’a demandé la reddition de son prédécesseur pendant que le pays plonge dans la mauvaise gouvernance.
    preuves contre preuves, le peuple, du moins les 20%, qui savent à peine lire, fera sa part de choses.
    quand ibk prend dans son gouvernement des gens comme choquel, me tall, le mr du sport, qui n’ont aucune assise politique, dans la situation actuelle du pays, on est à se demander si ibk sait vraiment la situation réelle, j’en doute.
    les petits calculs qui ont amené son cousin bien aimé touré dans son exil à dakar sont repris, et cette fois de la plus mauvaise manière.
    ibk est un mauvais totalitaire qui est arrivé au mauvais moment.
    il a intérêt à lire kassim.

    • N’amenez pas votre outrecuidance jusqu’au Congo où le peuple congolais est souverain. C’est vraiment le comble que de s’attaquer au problème d’autrui alors que vous pensez que vous êtes dans un bourbier.
      N’en déplaise aux “Tiébiléphiles” et aux “Soumicrates”, la République avance et allègrement. Le navire Mali suit son cap avec assurance contre vents et marrées. A bas tous ceux qui souffrent de “l’Ibkphobie.”

      Houbien??? 😆 😆

      Walahi la République vaincra.

      VIVE LA REPUBLIQUE

      • quand des africains comme toi peuvent affirmer que c’est le peuple de Brazza qui s’était exprimé, le 25/10/15; il faut désespérer de cette Afrique.
        nous aimons notre pays; un point, c’est tout.
        pour ma part, je vous apprends que je suis insatisfait de les tous les régimes du mali.
        mieux, je n’ai aucune confiance ni dans dramé encore dans ibk, car, tous sont des pourris.
        ibk comme dramé ont contre eux des rapports qui accusent leur gestion.
        la pourriture du mali a pris source après 1991.

  52. Un leader politique qui aime son pays ne peut jamais tenter de saboter une visite d’État de son président de la république. Ce n’est le président qui est le plus important mais plutôt c’est l’image d’un pays tout entier sur le plan international qui est en jeu.

  53. Si ce n’est pas les opposés, personne n’ose dire que le président n’a rien fait dans ces deux années. D’ailleurs, ce sont ces deux ans qui nous ont permis de savoir que le pays a pris une bonne direction et risque pas de devenir un pays en crise infiniment profonde et grave. Le président, en compagnie des braves hommes, est parvenu à obtenir un accord de paix et de réconciliation nationale.
    En plus de cela notre économie est en train de connaitre une nouvelle orientation avec la présence de Mamadou Igor à la tête du ministère de l’économie et des finances.
    Le secteur agricole, quant à lui, était menacé par l’histoire calfeutré des engrais frelatés. Mais, il a été révélé que c’était mensonge et calomnie contre la personne de Tréta. Les paysans ont donné un résultat bien plus favorable et évolué que les autres années.
    Sur le plan partenarial, nous tendons chaque jour vers la consolidation de nos relations avec les partenaires tant financiers que techniques. Un acte qui symbolise la confiance que les autres pays ont envers le nôtre.
    Je ne saurais terminer avec la liste des progrès sans ennuyer mes lecteurs, mais retenez qu’IBK est et demeurera toujours une solution et une meilleure pour les maliens de combattre tant la crise que le retard économique et le développement social et culturel. Pour se faire, nous ne manquerons jamais de compliment pour lui décliner notre confiance et notre soutien à son égard.

  54. J’aimerais que Tièbilé, Soumi, Gassama PPR et les autres chiots sachent qu’ils sont tout sauf des opposants et des démocrates. Leurs cœurs sont remplis de rancœur et de méprise pour le régime. Ils ne font que le travail d’un homme mécontent de voir son rival le diriger. Ces opposants voient que toutes les portes leur ont été fermées et qu’ils sont maintenant obligés d’exécuter et non ordonner. Alors, est-ce des perfides ou des opposants. Ils ne sont que des perfides !!!

  55. si croyez qu’en soutenant IBK que vous aurez des places détrompez vous par ce que vous ne faite parti de la famille.Qui dit que la visite apporte quelque chose au Mali se trompe et puis je ne sais quand est ce que vous seriez dignes dans la vie , vous vous glorifiez de la mandecité quelle honte;depuis quand la France donne une chance a un pays de ses colonies hé les malien a ta ka a fa na ba kama de vous mettre au travail au lieu de se promener chaque jour de porte en porte pour demander a manger.D’ici la fin du monde dans cette situation cet pays n’aura jamais un jour meilleur avec des lâches , des vaut rien ,des insouciants ,des parasites et autres.Mais pour IBK c’est déjà fini par ce que lui il est vieux ,aussi président de la république sa vie et celle de sa famille sont garanties a jamais.Et vous? vous êtes là entrain d’aider les vieux loups a hypothéquer votre avenir,comme vous êtes fait pour souffrir a vie que dieu vous montre l’enfer terrestre amene

  56. Le Mali avance à une allure infernale qu’aucun homme, fort ou méchant soit-il, ne peut arrêter. Nous sommes en train de montrer au monde entier que nous sommes un pays responsable, démocratique, républicain, uni, souverain, et fort. Malgré tous les efforts déployés par le président et ses illustres ministres des individus ni foi ni loi se donnent le plaisir de mettre des bâtons entre les roues ceux-ci. Cela deviendra un combat public entre le président, ses ministres, la population et toutes les personnes qui disent non à la voix publique.

  57. Tièbilé Dramé résumant de sa manière user de la démocratie prouve qu’il n’a aucune capacité nécessaire pour gouverner ce pays. Il fait preuve d’insouciance et d’immaturité.

  58. Si HAMADOU HAMPATE BAH disant, je cite : « L’HOMME EST LE BOULANGER DE SA PROPRE VIE » ; moi je dirai que les MALIENS SONT EUX AUSSI LE BOULANGER DE LEUR AVENIR.
    Je préconise qu’on se donne les mains pour construire ensemble le Mali dans lequel nous voulons vivre demain.
    Que le GRAND PUISSANT NOUS AIDE ET NOUS METTE A L’ABRI DE NOS ENNEMIS !!!!!!!

  59. Quand le soleil se lèvera toute la République saura les milliards que Choguel a volés à CRT.
    Le saviez –vous : Choguel a recrute plus 35 personnes membres sa famille a CRT
    Le saviez –vous : Choguel a recrute plus 22 personnes membres de son parti a CRT
    Le saviez –vous : choguel avait un salaire de 7 millions 5 de francs CFA
    Le saviez –vous : Choguel se payait des perdiems de plus de 1 millions par jour à CRT quand il est en voyage.
    Le saviez –vous : Choguel a placé sa femme a orange Mali ce qui du reste doit être interdit puisque son mari gère l’organe de régulation des télécommunications
    Le saviez –vous :Choguel a envoye tous ses enfants en TURQUIE et au Canada directement sur le compte de CRT.
    LES FAITS SONT TETUS POUR TOUT MONDE MONSIEUR CHOGUEL KOKALA.
    ET VOUS LE SAURIEZ UN JOUR A VOS DEPENDS

  60. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Candide
    617 commentaires
    29 oct 2015 à 02:38
    MUGABE, au lieu de tourner pour publier de tels articles rédigés par des *******vieux de 50 ans comme Sambi, pourquoi tu ne lui demandes pas de les envoyer maliweb?

    C’est pas mieux que de publier de façn muscler et là àa devient un tract

    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    ——————————————————

    CANDIDE n’est pas bon !
    Ou alors …….il est très fort ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    En effet …..COCO ,cauritologue de son état , affirrme que SAMBI TOURE est un spécialiste connu et reconnu en la matière !

    Et COCO n’en dira pas plus …. 😉 😉 😉
    Ne précisera rien ……. 😉 😉 😉 😉 😉
    Mais rigole …….rigole ……
    Sacré CANDIDE !
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  61. Tièbilé Dramé n’est pas en bras de fer avec le régime d’IBK. Le petit monsieur ne fait que piaillé, IBK l’a simplement rappeler de la bonne gérance du pays.

  62. L’attitude du PARENA et de ses dirigeants ne m’étonne guère. Son analyse reflète immédiatement son niveau de compréhension et ses carences en matière de construction d’un pays. Mais j’avoue qu’il est bête et sauvage à la fois. Quand on ne connait pas quelque chose je pense qu’on doit demander ou se taire de préférence.

  63. Excellent article Monsieur Tamboura, tout aussi bien écrit que lucide! 😉 😉 😉

    “A cause de ce communiqué, le gouvernement malien est devenu aujourd’hui la risée du monde entier. Avec pour revers de la médaille, d’humilier encore plus le président de la République et de donner du poids, de la crédibilité et de la popularité à Tiébilé Dramé, qui devient un martyr.”

    Et oui! Une analyse sans faille! 😉 😉 😉

  64. Une visite d’État qui a tant été crédible pour le Mali. Malgré, cela des opposants apatrides se permet de tenter de la sabotée, dans le seul cadre de satisfaire leurs ambitions.

  65. nous somme dans un état de droit, un état dans lequel on a la liberté de s’exprimer.
    je pense que TIEBILE ait tord ou raison, IBK et son gouvernement sont allés très loin.
    ils ont donné à M.DRAME ce qu’il veut.
    ce qui se passe actuellement est un recul de la démocratie et nous ne l’admettrons pas.
    qu’on arrête ces menaces qui ne construisent rien et que si le gouvernement et IBK veulent être seulement amadouer, qu’ils fassent en sorte que cela se fasse.
    je crois que c’est dans les critiques qu’on voit ses erreurs et ces dans ces critiques qu’on peut construire un pays.
    rien ne se construit sans contradiction, sans opposition.
    ce gouvernement et surtout son porte parole sont prêts à tout pour rester et piller ce pays. ils font tout ça pour détourner l’attention d’IBK et du peuple et se mettre à leur jeu favori: le détournement de nos biens.
    il est temps qu’on ait pitié de ce pays et de ses misérables.
    ce pays a tellement de priorité et on a l’impression que nos dirigeants ne le savent pas. tout est à faire dans ce pays.
    le communiqué que j’ai écouté l’autre jour doit se faire dans une dictature et pas chez nous. le ton était trop menaçant et haineux. les mots étaient très mal choisis.

  66. Le Mali est confrontée à un déphasage de politique, à un déphasage d’homme politique intègre et honnête. Nos fâcheux hommes de l’équipe de l’opposition sont tous, presque tous, frappés par une carence de niveau intellectuel. Ce sont franchement des gens qui n’ont aucune vision politique pour notre pays. Mais ce sont des gens qui visent tous un intérêt particulier qu’ils n’osent pas avoué.

  67. Une visite d’État qui a tant été crédible pour le Mali. Malgré, cela des opposants apatrides se permet de tenter de la sabotée, dans le seul cadre de satisfaire leurs ambitions.

  68. L’habitude est une seconde nature, il n’est pas aussi facile de s’en débarrasser du jour au lendemain. Tiébilé Dramé a l’habitude de s’adonner à des jeux de ce genre. Il fait tout pour mettre à mal la gestion d’IBK.

  69. Sur le plan national et international Tièbilé Dramé fait la honte de la politique malienne.

  70. En disant « je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation. Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract », Tiébilé Dramé étale sa duplicité et son manque de courage politique. Parce que c’est un grossier et éhonté mensonge.
    En effet, son parti, le Parena est bel et bien signataire, en même temps que l’URD, la CM Paix, le MDDM et le FNC, du Tract qui a circulé à Paris et sur Internet. Et ce sont bien les militants du Parena qui ont tenté de distribuer le même Tract, dans la salle, lors de la rencontre du président IBK avec les Maliens de France.
    Mieux, certains Malilinkers se sont posé la question de l’opportunité, du lieu et de la pertinence (à Paris et non à Bamako) d’un tract, dénonçant le régime à travers une marche à Paris. Et c’est bien un responsable du Parena qui s’est chargé de faire l’avocat de l’initiative.
    Mahamadou Cissé, que tout Paris connaît, président de la section Parena de France, secrétaire adjoint aux relations extérieures du Comité Directeur du parti du « Petit monsieur », écrit :
    « Merci pour les félicitations,
    Vos propos créent une certaine ambiguïté dans l’appréciation.
    Est-ce à dire que la lutte des Maliens de France est inutile ?
    Pourquoi devons-nous venir à Bamako faire ce que ceux qui vivent là-bas devraient faire ?
    Chacun fait ce qu’il peut, là où il vit.
    Mobilisons les citoyens chacun là où nous vivons.
    Ce ne sont pas les Maliens de France qui ont décoré IBK, cependant il appréhende leur manifestation de protestation médiatisée ; car son nombril est au bord de la seine.
    C’est connu.
    Il se trouve aussi que, l’opinion mondiale est plus accessible à Paris qu’à Bamako. Et celle-ci est plus prompte à influencer le comportement de nos dirigeants, et même les Maliens tout court. C’est aussi connu !
    On compte sur vous pour que le jour de son retour avec sa médaille de France, vous fassiez savoir ce que vous en pensez ! Les Burkinabés ont capitalisé toutes les luttes de partout ! »
    De qui se moque-t-il ce « Petit monsieur » ? Tiébilé va-t-il nous convaincre que lui, Tiébilé, est un pantin de chef de parti qui débarque à Paris sans chercher à rencontrer les responsables de son parti ? Sans se concerter avec le président de la section de son parti en France ? Que le président de cette section Parena de France, membre de son Comité Directeur, n’ait pas tenu, par loyauté partisane, à l’informer de l’initiative subversive dans laquelle s’est inscrit son parti ? Que Mahamadou Cissé ne lui ait pas pipé mot de l’organisation de la marche contre le président du Mali au moment où le Mali est honoré en France ? Tiébilé Dramé veut-t-il nous convaincre que c’est son parti qui a tout organisé et que, lui, Tiébilé Dramé, n’a rien à voir avec les activités de son parti à Paris, au moment où il y séjourne ?
    Si tel est le cas, il devrait démissionner de la présidence du Parena et présenter des excuses à tous ses militants qui l’ont suivi dans sa croisade personnelle et haineuse contre le président IBK et à tous les Maliens qui lui prêtent encore le bénéfice du doute. Parce qu’il est clair que son parti est une auberge espagnole (Ton djon djè), au sein duquel l’action, notamment l’acharnement contre le régime, ne repose sur aucune valeur et sur aucune éthique.
    Bien sûr que « les menaces d’IBK, ses invectives et ses doigts agités (n’) impressionnent guère » le « Petit monsieur » parce que le président IBK semble encore croire aux vertus de la civilité, dans le débat démocratique, au détriment des exigences de l’État de droit et de l’autorité de l’État.
    La république et la démocratie sont une exigence non pas seulement une vue d’esprit, un état d’esprit. Elles sont sources de droits, mais aussi de devoirs. Or, sur ce terrain, des subversifs, comme Tiébilé Dramé, sont largement disqualifiés.
    L’histoire du Mali est connue, de même que les aspirations des Maliens. Aucun parcours politique, fut-il d’un héroïque (avec beaucoup de générosité), dans le Mouvement démocratique ne peut justifier un Ponce-pilatisme contre la République et la paix sociale.
    L’action politique, au sein de l’opposition, n’est et ne saurait être une immunité politique. L’éducation, la culture malienne, et le respect de la loi doivent être la mesure et la température du débat démocratique. La Constitution commande à chaque Malien de défendre et de respecter la république. Défendre la république, c’est donc respecter les institutions. Or, c’est loin de respecter la première institution du pays que de l’invectiver et de l’insulter quotidiennement. Pour moins que ça, dans la république de Dramé, 5 journalistes ont été embastillés. Qu’on ne l’oublie surtout pas…

  71. La liberté de tout un chacun s’arrête ou comme celle des autres. Certes, le Mali est un pays démocratique, mais la démocratie aussi des limites et des principes à respecter au risque d’être sanctionner.

  72. Tellement qu’ils sont nombreux à ne pas accepter la visite d’IBK en France qu’ils ont décidé d’inventer des histoires. J’ignorai qu’on pouvait haïr quelqu’un jusqu’à ce point.

  73. En conclusion il ya un seul petit monssieur car le Boubou de president est trop grand pour lui. :mrgreen: :mrgreen:

  74. 😥 😥 😥 😥 😥 CE QUE LES MALIENS DOIVENT SAVOIR!!!!!! 😥 😥 😥

    « Mensonges », « accusations gratuites », « affirmations malencontreuses », « déclarations légères sans se donner la peine de vérifier ses informations »… Voilà la réplique de Tiébilé Dramé au président de la République du Mali qui l’avait qualifié, non sans raison, de « Petit Monsieur ».
    Débat démocratique qui dérape et qui tourne au vitriol ou réaction d’un homme excédé qui subit, depuis deux ans, les insinuations, les invectives et les insultes les plus basses de la part de contradicteurs, le « Petit monsieur » et son parti ?

    Depuis quelques jours, on a rabattu la meute sur la blogosphère. Pour se déchainer sur le Président IBK. Tout a été entrepris pour étouffer, à défaut minimiser l’écho, l’impact et les retombées de cette visite d’État « exceptionnelle ». On a commencé par dire, très sérieusement, que point d’honneur et d’orgueil il n’y avait en tirer parce que ce n’était pas une première : avant l’actuel locataire du palais de Koulouba, IBK, le président ATT a été reçu un certain 5 septembre 2003 avec faste à l’Élysée. Tout en gardant soigneusement de dire qu’il s’agissait là d’une visite officielle et non d’une visite d’État.

    Dans un message posté sur Malilink, où est-il très actif, Tiébilé Dramé dit « opposer le démenti le plus catégorique aux déclarations faites par le président de la République à son arrivée à Bamako, le dimanche 25 octobre 2015 ».
    De quoi s’offusque Tiébilé Dramé ?
    De faisant, le point de sa visite d’État à la presse nationale, le président IBK, déclare : « On a essayé de saboter ce voyage. Monsieur Dramé a fait le voyage pour aller publier des tracts à Paris contre l’Accord, déformant les faits à souhait. Mais je dis à ce « Petit monsieur » qu’il est temps d’arrêter. Qu’il est temps d’arrêter d’attenter à la République. Il y a des lois, il y a des règles en démocratie.
    Je suis le Chef de l’État, pour tous ceux qui viendraient à l’oublier, je le dis haut et fort : le Capitaine du bateau a la barre en main, il la tient fermement et nul ne l’ébranlera.
    Cela dit je pense que nos compatriotes de Paris n’ont pas été dupes, ils ont parfaitement compris et je puis dire qu’ils sont à l’unisson de notre ensemble national.
    L’Accord de Paix n’est pas la panacée. Il n’est pas la solution extraordinaire. Non ! On n’a jamais dit ça. Mais au moins il ouvre la voie à une paix durable, soutenable, et attendue par les Maliens »

    Celui qui fait de l’outrage au chef d’État, son sport favori depuis 2 ans, écrit dans ce billet, posté sur Malilink, « accuser gratuitement, mentir est susceptible du « hakè », punition divine sanctionnant l’injustice et le mensonge », que « je suis, en effet, arrivé à Paris, le lundi 19 octobre pour des raisons strictement privées.
    De mon arrivée au retour du président au Mali, je n’ai pris contact avec aucune autorité française (vous pouvez vérifier, Mr le président), avec aucun homme politique français, de gauche comme de droite, avec aucun journaliste africain ou français, avec aucun homme politique malien (pas même les dirigeants du PARENA à Paris). Je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation.
    Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract.
    Si j’avais voulu » saboter » Votre « visite » Mr le président, je ne me serais pas limité à la diffusion d’un tract, je me serais organisé autrement. »
    Tiébilé veut-il convaincre ou se convaincre lui-même lorsque toutes les preuves le coincent et le confondent ?

    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », au même moment, des trouble-fêtes, pardon des rabats joies, sont à Paris surprendre la crédulité de certaines officines (comme Amnesty International dont on connaît l’anti-malianisme primaire) et pour subvertir la communauté malienne, notamment celle de Yélimané à laquelle on vend sans scrupule l’idée que ses ressortissants sont arrêtés par le président IBK et son régime pour des raisons politiques. Objectif : noyauté la rencontre initialement prévue à Montreuil, à travers des actes de provocation, pour la faire capoter, suivant le même plan mis en œuvre en 2007 contre le président ATT.
    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », l’opposition extrémiste et versatile lance un tract à Paris et appelle les Maliens de France à une marche au jour et heure choisis de leur rencontre avec le président IBK, le samedi 24 octobre.
    La concomitance de ce séjour privé de Tiébilé Dramé, président du Parena, à Paris avec la visite d’État du président IBK relève-t-elle d’un simple hasard ? Il faut d’emblée l’écarter. Tiébilé aurait pu invoquer un rendez-vous médical, calé de longtemps date, la présomption de bonne foi aurait plaidé en sa faveur. C’est donc très commode d’invoquer « des raisons strictement privées », si on ne veut pas assumer un activisme politicien qui vire au fiasco et une hérésie démocratie qui a du mal à passer.

    Les preuves
    En disant « je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation. Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract », Tiébilé Dramé étale sa duplicité et son manque de courage politique. Parce que c’est un grossier et éhonté mensonge.
    En effet, son parti, le Parena est bel et bien signataire, en même temps que l’URD, la CM Paix, le MDDM et le FNC, du Tract qui a circulé à Paris et sur Internet. Et ce sont bien les militants du Parena qui ont tenté de distribuer le même Tract, dans la salle, lors de la rencontre du président IBK avec les Maliens de France.
    Mieux, certains Malilinkers se sont posé la question de l’opportunité, du lieu et de la pertinence (à Paris et non à Bamako) d’un tract, dénonçant le régime à travers une marche à Paris. Et c’est bien un responsable du Parena qui s’est chargé de faire l’avocat de l’initiative.
    Mahamadou Cissé, que tout Paris connaît, président de la section Parena de France, secrétaire adjoint aux relations extérieures du Comité Directeur du parti du « Petit monsieur », écrit :
    « Merci pour les félicitations,
    Vos propos créent une certaine ambiguïté dans l’appréciation.
    Est-ce à dire que la lutte des Maliens de France est inutile ?
    Pourquoi devons-nous venir à Bamako faire ce que ceux qui vivent là-bas devraient faire ?
    Chacun fait ce qu’il peut, là où il vit.
    Mobilisons les citoyens chacun là où nous vivons.
    Ce ne sont pas les Maliens de France qui ont décoré IBK, cependant il appréhende leur manifestation de protestation médiatisée ; car son nombril est au bord de la seine. C’est connu.
    Il se trouve aussi que, l’opinion mondiale est plus accessible à Paris qu’à Bamako. Et celle-ci est plus prompte à influencer le comportement de nos dirigeants, et même les Maliens tout court. C’est aussi connu !
    On compte sur vous pour que le jour de son retour avec sa médaille de France, vous fassiez savoir ce que vous en pensez ! Les Burkinabés ont capitalisé toutes les luttes de partout ! »

    De qui se moque-t-il ce « Petit monsieur » ? Tiébilé va-t-il nous convaincre que lui, Tiébilé, est un pantin de chef de parti qui débarque à Paris sans chercher à rencontrer les responsables de son parti ? Sans se concerter avec le président de la section de son parti en France ? Que le président de cette section Parena de France, membre de son Comité Directeur, n’ait pas tenu, par loyauté partisane, à l’informer de l’initiative subversive dans laquelle s’est inscrit son parti ? Que Mahamadou Cissé ne lui ait pas pipé mot de l’organisation de la marche contre le président du Mali au moment où le Mali est honoré en France ? Tiébilé Dramé veut-t-il nous convaincre que c’est son parti qui a tout organisé et que, lui, Tiébilé Dramé, n’a rien à voir avec les activités de son parti à Paris, au moment où il y séjourne ?
    Si tel est le cas, il devrait démissionner de la présidence du Parena et présenter des excuses à tous ses militants qui l’ont suivi dans sa croisade personnelle et haineuse contre le président IBK et à tous les Maliens qui lui prêtent encore le bénéfice du doute. Parce qu’il est clair que son parti est une auberge espagnole (Ton djon djè), au sein duquel l’action, notamment l’acharnement contre le régime, ne repose sur aucune valeur et sur aucune éthique.

    Bien sûr que « les menaces d’IBK, ses invectives et ses doigts agités (n’) impressionnent guère » le « Petit monsieur » parce que le président IBK semble encore croire aux vertus de la civilité, dans le débat démocratique, au détriment des exigences de l’État de droit et de l’autorité de l’État.

    La république et la démocratie sont une exigence non pas seulement une vue d’esprit, un état d’esprit. Elles sont sources de droits, mais aussi de devoirs. Or, sur ce terrain, des subversifs, comme Tiébilé Dramé, sont largement disqualifiés.
    L’histoire du Mali est connue, de même que les aspirations des Maliens. Aucun parcours politique, fut-il d’un héroïque (avec beaucoup de générosité), dans le Mouvement démocratique ne peut justifier un Ponce-pilatisme contre la République et la paix sociale.
    L’action politique, au sein de l’opposition, n’est et ne saurait être une immunité politique. L’éducation, la culture malienne, et le respect de la loi doivent être la mesure et la température du débat démocratique. La Constitution commande à chaque Malien de défendre et de respecter la république. Défendre la république, c’est donc respecter les institutions. Or, c’est loin de respecter la première institution du pays que de l’invectiver et de l’insulter quotidiennement. Pour moins que ça, dans la république de Dramé, 5 journalistes ont été embastillés. Qu’on ne l’oublie surtout pas…

    Par Sambi TOURÉ

    • Réellement il n’y a jamais eu de fumée sans coup de feu. Si TIEBILE n’avait pas une part de culpabilité dans cette histoire, IBK n’aurait jamais lui parlé ainsi. Depuis quand TIEBILE est là à critiquer et il a tout dit mais IBK ne l’a jamais répondu. Donc cette fois ci c’est peut être qu’il a trop dépassé.

  75. Les jaloux sont comme les fous et les ivrognes, ils ne se rendent jamais compte de leurs souffrances. La jalousie provient d’un manque de confiance non pas envers l’autre, mais envers soi-même.

  76. A bas le PARENA, à bas le Républicain, à bas TIEBILE et tous ce qui partagent les mêmes idéologies qu’eux. A vous TIEBILE si tu veux te montrer aux maliens que tu vaux quelque chose sois président d’abord. Vilain que tu es!!!!!!!!

  77. Le bélier malheureux était en France et ses plans n’ont pas marché raison pour laquelle il veut transformer les propos d’IBK en autre chose. Le grand bélier IBK a fait juste le SINANKOUNYA avec toi. N’ayez pas peur il ne s’opposera jamais à vos critiques parce qu’il sait comment il a été choisi par les dignes et conscients maliens. Môkôlankolo !!!!!

  78. Le petit monsieur et ses chiots il est temps que vous arrêtez :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Le commandant commence à en avoir marre de vos imbécillités. Si vous dépassez les bornes, il risque de vous rejeter dans l’eau. Dernier avertissement!!!!

  79. On aura tout vu avec certains journalistes. Il arrive parfois que je me demande si ces personnes ont réellement une conscience

  80. Tiébilé Dramé est un envieux.
    L’envieux mourant éteindrait volontiers le soleil afin que personne n’en jouisse après lui.
    Fais bien, tu auras des envieux ; fais mieux, tu les confondras.
    La calomnie n’est bonne qu’à déprécier les talents, c’est l’arme préférée des envieux.
    La calomnie est l’arme préférée des envieux.
    Qui a réussi dans la vie ne peut manquer d’envieux.

  81. Le Mali est un pays béni, les gens malintentionnés ne peuvent rien contre ce pays. Que TIEBILE comprenne qu’il se fatigue pour rien, les maliens ne suivent plus personne bêtement et les jeux politiques n’emportent plus le malien. Tous les maliens sont conscients du passé récent.

  82. On dirait que Tiébilé et ses partisans n’ont pas conscience que le peuple a accordé à IBK toute sa confiance et que rien ne peut changer cela. Qu’ils le veulent ou pas il terminera son mandat et rien n’empêchera cela. Donc le mieux que gens-là puissent faire c’est d’accepter que c’est un fait de Dieu et l’être humain ne peut absolument rien contre la volonté d’Allah.

  83. Le gouvernement à travers Choguel, n’avait pas à se mêler de ce clash entre IBK et le petit monsieur. Tièbilé va se croire plus influent alors qu’il est le plus nul de tous les hommes politiques du Mali.

  84. Ibrahim Boubacar Keïta tchieh fary chii. Tièbilé est petit il ne peut rien faire contre IBK. Personne ne peut tomber dans un piège ci médiocre

  85. TIEBILE ne critique plus et il ne dénonce plus cela devient de l’égoïsme. Qu’est qu’il était allé faire en France le 19 octobre passé? On n’arrive plus à comprendre qu’est ce que TIEBILE veut au juste d’IBK ou de ce pays. Trop c’est trop Tièbilé !

  86. C’est tièbilé même qui tombera dans ces propres pièges. Tous ce qu’il complote contre IBK se retournent contre lui. A sa place j’essaierais d’être l’ami d’IBK que d’être son ennemi.

  87. Le Mali est en grand danger avec des hommes politiques comme TIEBILE. Ce monsieur n’a aucune bonne intention pour ce pays. Parce qu’IBK est au service du peuple malien, quant il s’attaque à IBK, c’est comme il s’attaque aux intérêts du Mali.

  88. Tièbilé n’est qu’un petit ******, il n’a pas de plan. IBK ne peut pas tombé dans le piège de Tièbilé, car c’est un petit et il ne connait rien.

  89. « Dites à ce petit monsieur qu’il est temps d’arrêter. Je suis le commandant du bateau Mali et je tiens la barre fermement » bien dit mon président.

  90. Tous les maliens connaissent l’intention de Tiébilé Dramé envers IBK. Tiébilé même ne l’a pas caché à travers ses différentes interventions sur la gestion d’IBK. On apprécie le travail de quelqu’un même si on n’apprécie pas autant la personne en question, mais malheureusement ce n’est pas ce que nous montre Tiébilé Dramé. Cependant, il n’est pas étonnant qu’il ait voulu saboter la présence d’IBK en France. Comme on peut s’en rendre compte cet homme est capable du pire pour obtenir satisfaction.

  91. Tièbilé écoute mes conseils: Ibrahim B Keïta est un Mandeka aïwa les Mandeka ne blague pas deh. Ceux sont les descendants de Soundjata Keïta, donc fait gaff petit Tièbilé.

  92. Tièbilé est un diffamateur, sa place est en prison. Qu’à même je suis très content du président pour la mise en garde qu’il a fait à Tièbilé. C’est la bouche de cet imbécile qui se trouve dans tous les affaires.

  93. Le Président Ibrahim Boubacar Keïta ne proférera jamais des propos ignobles contre Tiébilé si réellement il n’a rien fait. Il faut reconnaître que Tiébilé Dramé est capable de tout. Contrairement à lui, IBK est un homme d’honneur.

  94. Cette fois ci Tièbilé a dépassé les bornes. S’il ne tenait qu’à moi, maintenant allait trouver cet imbécile de Tièbilé derrière les barreaux.

  95. Depuis qu’IBK est venu au pouvoir Tiébilé met tout en œuvre pour saboter les actions d’IBK et son gouvernement. Son comportement laisse désirer qu’il a une dent contre IBK. Ce qu’il faut comprendre est qu’il n’a pas jusqu’à présent accepter que le peuple ait choisi Ibrahim comme Président de la République du Mali.

  96. Tout le monde sait que Tièbilé agit injustement, ce qu’il fait c’est de la diffamation. Le mieux pour lui c’est d’arrêter avec ces imbécilités car IBK ne blague pas.

  97. Ceux qui sont en train de crier partout que le président n’avait pas le droit de répondre à Tièbilé, ne pensent pas aux conséquences du fait. C’est pour l’honneur du pays qu’IBK a repondu à Tièbilé.

  98. M. le journaliste le clash c’est pour les rappeurs. Il n’y pas de clash entre IBK et Tièbilé, le président lui juste fait un avertissement. Tièbilé a l’habitude de faire ces critiques mais le président ne dit rien mais cette fois ci il est allé trop loin.

  99. Quoi??? Pariis, tu ne connais pas l’histoire politique de ton pays? Ce n’est pas une divergence fondamentale de vue sur la gestion du pays, il s’agit d’un règlement de compte politique qui date de 2007 lorsque IBK n’a pas voulu se rallier au PARENA parce que Tièbilé s’est entêté à garder une femme à la tête de liste contre toute volonté des militants des deux partis, lors des communales.

  100. Critiquer c’est normal et bien mais ce serait préférable dans un contexte qui fera avancer le pays ou pousser le gouvernement à mieux faire. A quoi sert de chercher toujours à nuire les actions gouvernementales?

  101. IBK ne s’est jamais opposé aux critiques dans ce pays et il n’a jamais arrêté ou interpellé quelqu’un parce qu’il a dit quoi que ce soit. TIEBILE et sa bande vous êtes priés de laisser ce pays tranquille.

  102. IBK est un ivrogne, fou qui se moque totalement du Mali. Pour ce chien c’est sa famille d’abord. Qui ne maîtrise plus rien il na pas la carrure d’un président
    Ces facile d accuse les autres quand ont est faible
    Tieble n’est pour rien pour les traces elles ont été établis dans le 13em arrondissement à Paris et l’autorisation de manifester à Ete délivre par la préfecture de Paris
    Ibk doit mettre dans sa tête qu il na pas hériter le Mali

  103. Le gouvernement critique tiebilé Dramé pour rien tiebilé a expliqué son voyage en France au maliens maintenan il faut que le gouvernement explique au maliens ce que tiebilé Dramé a fait pour sabotté lues voyages en France au maliens au lié de critiqué tiebilé Dramé

  104. Ibk est un ***** pour le Mali il est venu vendre kidal a la France pour sauver sa tête une personne complexe .
    Qui ne maîtrise plus rien il na pas la carrure d’un président
    Ces facile d accuse les autres quand ont est faible
    Tieble n’est pour rien pour les traces elles ont été établis dans le 13em arrondissement à Paris et l’autorisation de manifester à Ete délivre par la préfecture de Paris
    Ibk doit mettre dans sa tête qu il na pas hériter le Mali

  105. Ce est dommage que le gouvernement soit tombé dans le piège de Mr l haineux à ce propos le PRM n a pas eu de bons conseillers car comme le dit un adage chez nous quand l âne te donne des coups de pieds en lui retournant les mêmes coups vous devenez pareils
    En agissant de la sorte vous avez accordé de l importance à ce va t en guerre à tout va
    Quel dommage !
    Mais pour autant ça ne fera jamais de lui un Président du Mali Mr Drame n a pas non plus cette carrure d être PRM au Mali car trop de haines en lui et ce là est mauvais
    EN d autres circonstances lui même nous a prouvé qu’il ne défend point les intérêts du Mali alors faut arrêter un moment on est pas des niais

    • Pourquoi parles tu de haine? Quelle haine? Pourquoi? Tu n’as pas vu IBK et Tiébilé dans l’opposition ensemble entre 2007 et 2011? Il n’y a pas de haine, il y a une divergence fondamentale de vue sur la gestion du pays. Pas de problème de personne, je vous en prie.
      Pour IBK, le Mali c’est sa famille d’abord, pour Tiébilé, c’est 16 millions d’abord

  106. La trouille du gouvernement immobile et l’excès de zèle d’un IBK qui se trompe de pays!

    Il est de coutume de dire que le peuple malien est un peuple patient à la limite de la passivité.

    Mais méfiez vous de l’eau qui dort!

    Le régime de Moussa Traoré du haut de ses 23 ans de pouvoir sans partage, en a su à ses dépens en 1991.

    Même le colonisateur français sait mieux que quiconque de quoi le peuple malien est capable pour avoir essuyé de nombreuses résistances à la pénétration françaises de Kayes à Kidal.

    IBK qui n’a pas conquît le pouvoir de haute lutte au Mali, n’est autre chose qu’un locataire passager de Koulouba investi des pouvoirs que le peuple a bien voulu lui accorder pour 5 ans.

    L’exercice de ce pouvoir a des règles édictées dans la constitution de notre pays et dans nos lois et règlements.

    Au Mali, nous sommes un état de droit et une démocratie et cela confère des droits et des devoirs aux citoyens maliens quelles que soient nos convictions politiques.

    Pour avoir été reçu en visite d’état à Paris grâce au respect et à l’amitié du peuple français envers le peuple malien, IBK comprend à l’envers le sens de ce geste français et crois que les honneurs qui lui ont été faits en France lui permettent de s’arroger le droit de monter sur un piédestal autre que sa fonction de président de la république du Mali lui permet.

    Il en profite pour gesticuler en s’arc-boutant pour proférer des menaces et lancer des invectives à l’encontre des citoyens maliens au motif que son honneur à lui a été atteint parce que sa politique chaotique et désastreuse des affaires publiques au Mali fait l’objet de critiques objectives.

    Non IBKni tu te trompes sûrement de pays et de peuple.

    Tu crois être âgé et avoir vécu, mais tu connais très mal le malien.

    Le jour où l’arrogance qui s’éveille en toi, pique vraiment ce vaillant peuple du Mali tu sauras ce jour pourquoi je t’appelles IBKni car les opportunistes qui arpentent les rues de l’aéroport pour scander ton nom avec balafon et Djembé en te faisant croire qu’ils sont 100% IBK ou “N’tachidon” vont disparaître un à un et tu seras pris SEUL dans un trou de ras comme ton ami Gbagbo.

    Si tu me crois pas, demande au général 10 étoiles Sanogo, à Cheick Modibo Diarra ou aux Capitaines Dadis Camara ou Blaise Compaoré.

    Ils se croyaient tous intouchables comme toi et étaient tous arrogants comme toi.

    Donc Sabali!

    “Sabali dè, ni bè n’ga fantan kan mè”!

    Exerce ton pouvoir dans le cadre du droit malien et respecte les lois du Mali.

    Ce sont nos lois qui nous donnent la liberté d’expression et d’opinion au Mali et ton pouvoir est trop petit pour enlever ces droits au peuple malien.

    Donc Sabali!

    Une fois de plus!

    Si tu ne peux pas supporter les critiques des maliens quitte le pouvoir dans la dignité tant qu’il est temps.

    Mais tes écarts de langage et les communiqués débiles de tes “yogoromassa” de gouvernement sont en réalité des insultes pour les maliens qui t’ont élu président de la république pour 5 ans.

    Donc respecte les maliens!

    Et c’est la dernière fois qu’on t’avertit!

    A BON ENTENDEUR SALUT!!!

    • Au secours de mon ami Kassin qui est dans un état voisin de la démence. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Manamana kan, kalokalo kan, ounou ounou kan.
      Quelque soit votre niveau intellectuel ou politique, il faut se rabaisser au niveau du peuple. Quand Kassin pense que tous ceux qui ont magnifié IBK Le GRAND, depuis l’aéroport, alors là il devient comme une femme aveuglée par la jalousie. C’est pourquoi Sankingba trouve que Kassin n’est pas libre d’intelligence. Il faut l’envoyer chez son ami Soufi Billali pour des lotions maraboutiques avec un peu de “Tou Bissimilaye, Fatô keleyato wilila djama nofo, Allah ka minè, Chitané ka billa. Ne ko Allah, ne ko a Kira”:lol: 😆 Allah ka nokoya!!!

      Après tout, la République vaincra.

      VIVE LA REPUBLIQUE

  107. La trouille du gouvernement immobile et l’excès de zèle d’un IBK qui se trompe de pays!

    Il est de coutume de dire que le peuple malien est un peuple patient à la limite de la passivité.

    Mais méfiez vous de l’eau qui dort!

    Le régime de Moussa Traoré du haut de ses 23 ans de pouvoir sans partage, en a su à ses dépens en 1991.

    Même le colonisateur français sait mieux que quiconque de quoi le peuple malien est capable pour avoir essuyé de nombreuses résistances à la pénétration françaises de Kayes à Kidal.

    IBK qui n’a pas conquît le pouvoir de haute lutte au Mali, n’est autre chose qu’un locataire passager de Koulouba investi des pouvoirs que le peuple a bien voulu lui accorder pour 5 ans.

    L’exercice de ce pouvoir a des règles édictées dans la constitution de notre pays et dans nos lois et règlements.

    Au Mali, nous sommes un état de droit et une démocratie et cela confère des droits et des devoirs aux citoyens maliens quelles que soient nos convictions politiques.

    Pour avoir été reçu en visite d’état à Paris grâce au respect et à l’amitié du peuple français envers le peuple malien, IBK comprend à l’envers le sens de ce geste français et crois que les honneurs qui lui ont été faits en France lui permettent de s’arroger le droit de monter sur un piédestal autre que sa fonction de président de la république du Mali lui permet.

    Il en profite pour gesticuler en s’arc-boutant pour proférer des menaces et lancer des invectives à l’encontre des citoyens maliens au motif que son honneur à lui a été atteint parce que sa politique chaotique et désastreuse des affaires publiques au Mali fait l’objet de critiques objectives.

    Non IBKni tu te trompes sûrement de pays et de peuple.

    Tu crois avoir être âgé et avoir vécu, mais tu connais très mal le malien.

    Le jour où l’arrogance qui s’éveille en toi, pique vraiment ce vaillant peuple du Mali tu sauras ce jour pourquoi je t’appelles IBKni car les opportunistes qui arpentent les rues de l’aéroport pour scander ton nom avec balafon et Djembé en te faisant croire qu’ils sont 100% IBK ou “N’tachidon” vont disparaître un à un et tu seras pris SEUL dans un trou de ras comme ton ami Gbagbo.

    Si tu me crois pas, demande aux général 10 étoiles Sanogo, à Cheick Modibo Diarra ou aux Capitaines Dadis Camara ou Blaise Compaoré.

    Ils se croyaient tous intouchables comme toi et étaient tous arrogants comme toi.

    Donc Sabali!

    “Sabali dè, ni bè n’ga fantan kan mè”!

    Exerce ton pouvoir dans le cadre du droit malien et respecte les lois du Mali.

    Ce sont nos lois qui nous donnent la liberté d’expression et d’opinion au Mali et ton pouvoir est trop petit pour enlever ces droits au peuple malien.

    Donc Sabali!

    Une fois de plus!

    Si tu ne peux pas supporter les critiques des maliens quitte le pouvoir dans la dignité tant qu’il est temps.

    Mais tes écarts langage et les communiqués débiles de tes “yogoromassa” de gouvernement sont en réalité des insultes pour les maliens qui t’ont élu président de la république pour 5 ans.

    Donc respecte les maliens!

    Et c’est la dernière fois qu’on t’avertit!

    A BON ENTENDEUR SALUT!!!

    • Au secours de mon ami Kassin qui est dans un état voisin de la démence. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Manamana kan, kalokalo kan, ounou ounou kan.
      Quelque soit votre niveau intellectuel ou politique, il faut se rabaisser au niveau du peuple. Quand Kassin pense que tous ceux qui ont magnifié IBK Le GRAND, depuis l’aéroport, alors là il devient comme une femme aveuglée par la jalousie. C’est pourquoi Sankingba trouve que Kassin n’est pas libre d’intelligence. Il faut l’envoyer chez son ami Soufi Billali pour des lotions maraboutiques avec un peu de “Tou Bissimilaye, Fatô keleyato wilila djama nofo, Allah ka minè, Chitané ka billa. Ne ko Allah, ne ko a Kira”:lol: 😆 Allah ka nokoya!!!

      Après tout, la République vaincra.

      VIVE LA REPUBLIQUE

      • Ayi, il doit aller se baisser au badjoliba pour être libérer des esprits malveillants. Sankingba, le cas de kassin le griot de l’Urd n’est pas d’être aveugle, il fait semblant (djoutikè li baliya dédo)

    • C’est tout à fait typique de la part d’un partisan du petit monsieur, le mensonge, voilà ce qui caractérise les acolytes du petit monsieur. Le plus étonnant c’est de voir que vous êtes capables de même jouer avec l’opinion publique pour pouvoir assouvir vos intentions politiques. Où va le Mali…?

  108. Quelle mouche a t elle piqué mande massa?
    Nois tous avons la liberté de nous adfesser a lui d une manière ou d une autre mais mande massa n a aucune o obligation de répondre a qui que ce soit.
    Il a un devoir de réserve car chaque mot de lui ne represente plus sa famille mais concerne 16 millions de personnes.
    Mande massa est il tombe si bas pour apostropher un opposant fut ce t il tiebile Drame et quelque soit ce qu il aurait dit.
    Mande massa n a t il plus de soucis, 2ans apres son élection ou les attentes des maliens restent entières?
    A toutes ces attentes, viennent s ajouter la mort des centaines de maliens sur le chemin de leur foi en Dieu, et mandemassa se rue dans le brancard pour tiebile drame.
    C est notre honte et la presse devrait mettre fin aux commentaires relatifs a la sortie de tiebile drame..
    Que cherche Tiebile drame, il aurait ete plus sage pour lui ne serait ce par respect pour son beau pere alpha oumar a se taire et garder le silence.?
    Cherche t il a se faire entendre?
    Si c en etait le cas il aurait ete mieux pour lui de depander des comptes au ministre H.Diallo et aux agences de voyage et meme organiser des prières a Nioro pour le repos de nos parents morts a mina.
    Tantot il nous parle de surfacturation de tracteurs, tantot de visite en france et de nos parents morts a la mecque pas un seul mot.
    Il devrait interpeller le ministre H.Diallo (qui fait bien son travail) et se soucier des nombreuses veuves, orphelins qui seront laissés pour compte..
    Si mande massa est hué a paris, on dira le president malien et c est l honneur a nous tous a terre.
    S il y a un problème particulier entre les deux que tiebile drame se patiente inchallah dans 3 ou 8 ans si mande massa redevient mr tout le monde, ils regleront leur problème.
    Que Dieu aie pitié de nos parents et de tous les musulmans morts a mina et a la mecque sans oublie les soldats tchadiens et autres nationalités morts pour notre dignite..

  109. CE QUE LES MALIENS DOIVENT SAVOIR!!!!!!

    « Mensonges », « accusations gratuites », « affirmations malencontreuses », « déclarations légères sans se donner la peine de vérifier ses informations »… Voilà la réplique de Tiébilé Dramé au président de la République du Mali qui l’avait qualifié, non sans raison, de « Petit Monsieur ».
    Débat démocratique qui dérape et qui tourne au vitriol ou réaction d’un homme excédé qui subit, depuis deux ans, les insinuations, les invectives et les insultes les plus basses de la part de contradicteurs, le « Petit monsieur » et son parti ?

    Depuis quelques jours, on a rabattu la meute sur la blogosphère. Pour se déchainer sur le Président IBK. Tout a été entrepris pour étouffer, à défaut minimiser l’écho, l’impact et les retombées de cette visite d’État « exceptionnelle ». On a commencé par dire, très sérieusement, que point d’honneur et d’orgueil il n’y avait en tirer parce que ce n’était pas une première : avant l’actuel locataire du palais de Koulouba, IBK, le président ATT a été reçu un certain 5 septembre 2003 avec faste à l’Élysée. Tout en gardant soigneusement de dire qu’il s’agissait là d’une visite officielle et non d’une visite d’État.

    Dans un message posté sur Malilink, où est-il très actif, Tiébilé Dramé dit « opposer le démenti le plus catégorique aux déclarations faites par le président de la République à son arrivée à Bamako, le dimanche 25 octobre 2015 ».
    De quoi s’offusque Tiébilé Dramé ?
    De faisant, le point de sa visite d’État à la presse nationale, le président IBK, déclare : « On a essayé de saboter ce voyage. Monsieur Dramé a fait le voyage pour aller publier des tracts à Paris contre l’Accord, déformant les faits à souhait. Mais je dis à ce « Petit monsieur » qu’il est temps d’arrêter. Qu’il est temps d’arrêter d’attenter à la République. Il y a des lois, il y a des règles en démocratie.
    Je suis le Chef de l’État, pour tous ceux qui viendraient à l’oublier, je le dis haut et fort : le Capitaine du bateau a la barre en main, il la tient fermement et nul ne l’ébranlera.
    Cela dit je pense que nos compatriotes de Paris n’ont pas été dupes, ils ont parfaitement compris et je puis dire qu’ils sont à l’unisson de notre ensemble national.
    L’Accord de Paix n’est pas la panacée. Il n’est pas la solution extraordinaire. Non ! On n’a jamais dit ça. Mais au moins il ouvre la voie à une paix durable, soutenable, et attendue par les Maliens »

    Celui qui fait de l’outrage au chef d’État, son sport favori depuis 2 ans, écrit dans ce billet, posté sur Malilink, « accuser gratuitement, mentir est susceptible du « hakè », punition divine sanctionnant l’injustice et le mensonge », que « je suis, en effet, arrivé à Paris, le lundi 19 octobre pour des raisons strictement privées.
    De mon arrivée au retour du président au Mali, je n’ai pris contact avec aucune autorité française (vous pouvez vérifier, Mr le président), avec aucun homme politique français, de gauche comme de droite, avec aucun journaliste africain ou français, avec aucun homme politique malien (pas même les dirigeants du PARENA à Paris). Je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation.
    Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract.
    Si j’avais voulu » saboter » Votre « visite » Mr le président, je ne me serais pas limité à la diffusion d’un tract, je me serais organisé autrement. »
    Tiébilé veut-il convaincre ou se convaincre lui-même lorsque toutes les preuves le coincent et le confondent ?

    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », au même moment, des trouble-fêtes, pardon des rabats joies, sont à Paris surprendre la crédulité de certaines officines (comme Amnesty International dont on connaît l’anti-malianisme primaire) et pour subvertir la communauté malienne, notamment celle de Yélimané à laquelle on vend sans scrupule l’idée que ses ressortissants sont arrêtés par le président IBK et son régime pour des raisons politiques. Objectif : noyauté la rencontre initialement prévue à Montreuil, à travers des actes de provocation, pour la faire capoter, suivant le même plan mis en œuvre en 2007 contre le président ATT.
    Pendant que Tiébilé Dramé, président du Parena, est à Paris « pour des raisons strictement privées », l’opposition extrémiste et versatile lance un tract à Paris et appelle les Maliens de France à une marche au jour et heure choisis de leur rencontre avec le président IBK, le samedi 24 octobre.
    La concomitance de ce séjour privé de Tiébilé Dramé, président du Parena, à Paris avec la visite d’État du président IBK relève-t-elle d’un simple hasard ? Il faut d’emblée l’écarter. Tiébilé aurait pu invoquer un rendez-vous médical, calé de longtemps date, la présomption de bonne foi aurait plaidé en sa faveur. C’est donc très commode d’invoquer « des raisons strictement privées », si on ne veut pas assumer un activisme politicien qui vire au fiasco et une hérésie démocratie qui a du mal à passer.

    Les preuves
    En disant « je n’ai participé à aucune réunion, à aucune concertation. Je n’ai, par conséquent, évoqué l’Accord d’Alger avec qui que ce soit ni participé à la conception ou à la diffusion d’un quelconque tract », Tiébilé Dramé étale sa duplicité et son manque de courage politique. Parce que c’est un grossier et éhonté mensonge.
    En effet, son parti, le Parena est bel et bien signataire, en même temps que l’URD, la CM Paix, le MDDM et le FNC, du Tract qui a circulé à Paris et sur Internet. Et ce sont bien les militants du Parena qui ont tenté de distribuer le même Tract, dans la salle, lors de la rencontre du président IBK avec les Maliens de France.
    Mieux, certains Malilinkers se sont posé la question de l’opportunité, du lieu et de la pertinence (à Paris et non à Bamako) d’un tract, dénonçant le régime à travers une marche à Paris. Et c’est bien un responsable du Parena qui s’est chargé de faire l’avocat de l’initiative.
    Mahamadou Cissé, que tout Paris connaît, président de la section Parena de France, secrétaire adjoint aux relations extérieures du Comité Directeur du parti du « Petit monsieur », écrit :
    « Merci pour les félicitations,
    Vos propos créent une certaine ambiguïté dans l’appréciation.
    Est-ce à dire que la lutte des Maliens de France est inutile ?
    Pourquoi devons-nous venir à Bamako faire ce que ceux qui vivent là-bas devraient faire ?
    Chacun fait ce qu’il peut, là où il vit.
    Mobilisons les citoyens chacun là où nous vivons.
    Ce ne sont pas les Maliens de France qui ont décoré IBK, cependant il appréhende leur manifestation de protestation médiatisée ; car son nombril est au bord de la seine. C’est connu.
    Il se trouve aussi que, l’opinion mondiale est plus accessible à Paris qu’à Bamako. Et celle-ci est plus prompte à influencer le comportement de nos dirigeants, et même les Maliens tout court. C’est aussi connu !
    On compte sur vous pour que le jour de son retour avec sa médaille de France, vous fassiez savoir ce que vous en pensez ! Les Burkinabés ont capitalisé toutes les luttes de partout ! »

    De qui se moque-t-il ce « Petit monsieur » ? Tiébilé va-t-il nous convaincre que lui, Tiébilé, est un pantin de chef de parti qui débarque à Paris sans chercher à rencontrer les responsables de son parti ? Sans se concerter avec le président de la section de son parti en France ? Que le président de cette section Parena de France, membre de son Comité Directeur, n’ait pas tenu, par loyauté partisane, à l’informer de l’initiative subversive dans laquelle s’est inscrit son parti ? Que Mahamadou Cissé ne lui ait pas pipé mot de l’organisation de la marche contre le président du Mali au moment où le Mali est honoré en France ? Tiébilé Dramé veut-t-il nous convaincre que c’est son parti qui a tout organisé et que, lui, Tiébilé Dramé, n’a rien à voir avec les activités de son parti à Paris, au moment où il y séjourne ?
    Si tel est le cas, il devrait démissionner de la présidence du Parena et présenter des excuses à tous ses militants qui l’ont suivi dans sa croisade personnelle et haineuse contre le président IBK et à tous les Maliens qui lui prêtent encore le bénéfice du doute. Parce qu’il est clair que son parti est une auberge espagnole (Ton djon djè), au sein duquel l’action, notamment l’acharnement contre le régime, ne repose sur aucune valeur et sur aucune éthique.

    Bien sûr que « les menaces d’IBK, ses invectives et ses doigts agités (n’) impressionnent guère » le « Petit monsieur » parce que le président IBK semble encore croire aux vertus de la civilité, dans le débat démocratique, au détriment des exigences de l’État de droit et de l’autorité de l’État.

    La république et la démocratie sont une exigence non pas seulement une vue d’esprit, un état d’esprit. Elles sont sources de droits, mais aussi de devoirs. Or, sur ce terrain, des subversifs, comme Tiébilé Dramé, sont largement disqualifiés.
    L’histoire du Mali est connue, de même que les aspirations des Maliens. Aucun parcours politique, fut-il d’un héroïque (avec beaucoup de générosité), dans le Mouvement démocratique ne peut justifier un Ponce-pilatisme contre la République et la paix sociale.
    L’action politique, au sein de l’opposition, n’est et ne saurait être une immunité politique. L’éducation, la culture malienne, et le respect de la loi doivent être la mesure et la température du débat démocratique. La Constitution commande à chaque Malien de défendre et de respecter la république. Défendre la république, c’est donc respecter les institutions. Or, c’est loin de respecter la première institution du pays que de l’invectiver et de l’insulter quotidiennement. Pour moins que ça, dans la république de Dramé, 5 journalistes ont été embastillés. Qu’on ne l’oublie surtout pas…

    Par Sambi TOURÉ

    • MUGABE, au lieu de tourner pour publier de tels articles rédigés par des impolis vieux de 50 ans comme Sambi, pourquoi tu ne lui demandes pas de les envoyer maliweb?

      C’est pas mieux que de publier de façn muscler et là àa devient un tract

      • Les tract c’est Tièbilé qui sait comment les diffuser, il ne faut l’oublier.

        • … Et pourtant cet article est sur maliweb, candide mais il ne faut pas être aveuglé par les sentiments d’appartenance, toi aussi…

    • Merci l’homme de Nioro du Sahel. Pur sang de cheval se reconnait par l’amble. Oui, il ne sert à rien de nier l’évidence au point de s’embourber dans ses arguments de défense.
      Tiébilé est-il amnésique au point de nier ce qui a été tramé depuis la Place du Colonel Fabien, 75019 Paris, France? Le mensonge ne tue décidément pas dans ce pays.
      Si Tiébilé jure de n’avoir rencontrer le président de la section de son parti en France, hé bien cela n’est que politique d’autruche c’est à dire enfoncer sa tête sous le buisson et se convaincre que comme on ne voit pas les poursuivants, ceux-ci également ne te voient pas, alors que “le derrière et le reste du corps” sont à découvert.
      Oui, très facile de mettre IBK le Grand dans le rôle de Pontius Pilatus autrement de Ponce Pilate et se prendre pour Jésus. Mais toutes ces intrigues machiavéliques ne tournent pas rond. Ne dit-on pas qu’il n’y a pas de morale en politique? Mais Tiébilé doit savoir qu’un trône n’est que du bois paré des tapis. Celui qui monte dessus ne doit jamais oublié qu’il est du commun des mortels. Notre Ibrim le Grand le sait mieux que quiconque car il a une éducation enviable. Il n’insulte pas. Il ne donne pas de coup bas à la fourberie. Il en droit dans ses bottes. Ha, la République que serai-tu aujourd’hui si IBK n’était pas au gouverne de ton vaisseau? Pendant que le navire glisse aisément, certains ouvriers sataniques sont à la manœuvre pour détraquer ton compas. Ils souhaitent que le bateau rate son lit pour échoue sur la berge. Qu’ils sont petits, n’est ce pas les Tibiléphiles et les Soumicrate? Les ATTeistes observent médusés par le cheminement du navire car leur souhait est de le saborder. Mais Sankingba vous dit que la République avance et vaincra.

      VIVE LA REPUBLIQUE

    • Sambi Touré

      Très bonne analyse , très bonne contribution dans le débat politique .

      En effet le chef du Parena ne peut convaincre que lui avec un tel démenti bizarre et risible .

      Encore une fois il raté une occasion de se taire . Son silence aurait plus joué en sa faveur que son démenti pathétique .

      Je ne comprends pas toute cette agitation médiatique contre la déclaration du président de la république .

      Le président de la république aussi a le droit de s’exprimer pour dire ce qu’il pense de quelqu’un .

      C’est ridicule et absurde de crier contre la liberté d’expression et dénier cette liberté d’expression au président de la république .

      Dès que le président s’exprime contre quelqu’un , il est aussitôt diabolisé comme s’il venait de suspendre ce quelqu’un à un croc de boucher .

      La démocratie n’est pas partielle et partiale , elle est totale .

      Quand on est démocrate , on doit accepter toutes les expressions même venant des camps adverses .

      Cependant s’il y a la démocratie , il y a aussi la justice , les lois à respecter , les droits et les devoirs .

      IBK est arrivé à la tête d’un pays en lambeaux , un pays qui renait de ses cendres .

      IBK est arrivé à la tête d’un pays où tout est à refaire et à reconstruire .

      Est ce que c’est le moment de chercher à mettre “les bâtons dans les roues” de ce fragile Etat ?

      Est ce que c’est le moment de semer le trouble et la confusion dans l’esprit des compatriotes ?.

      TIEBILE n’est pas le seul opposant au Mali , il ne joue même pas dans la cour des grands .

      TIEBILE est l’opposant le plus irresponsable au Mali de part ses agissements .

      Ce que nos compatriotes ne comprennent pas ,c’est pas la personne d’IBK qui est visée dans les tracts .

      Ce qu’il faut voir dans ces tracts , c’est l’image écornée de notre pays et la tentative de déstabilisation orchestrée à l’étranger .

      Une tentative de déstabilisation planifiée pour faire capoter la visite d’Etat du président de la république .

      Donc les agissements du “petit monsieur” sont plus nuisibles à notre pays qu’à IBK .

      C’est pour cette raison que le président est en colère , mais comme il n’est pas un très bon orateur , il gesticule plus qu’il ne s’exprime .

      Mais heureusement les maliens le comprennent même s’il se trompe souvent dans ses déclarations comme par exemple : “je souffre qu’on ne m’aime pas , mais je ne souffre pas qu’on ne puisse pas aimer le Mali” . En réalité il voulait dire ceci:

      “Je ne souffre pas qu’un malien ne puisse pas m’aimer , mais je souffre profondément qu’un malien ne puisse pas aimer le Mali”.

      Comme vous savez tous , il faisait allusion à TIEBILE et le message est maintenant compris .

      L’entourage du “petit monsieur ” doit le conseiller pour qu’il se calme .

      Si le “petit monsieur” tombe sous le coup de la loi , il ira en prison pour très longtemps .

      Ce serait dans ce cas une affaire de justice et non d’IBK

      Que dieu bénisse le Mali

Comments are closed.