PCR: un parti à contre- courant

Il y a 7 mois
0
126

C’est ramadan, comme chaque année, les partis politiques, du moins ceux qui ont une ambition présidentielle, se lancent dans des opérations de séduction. Les affiches n’épargnent aucun endroit.

Le Parti Citoyen pour le Renouveau (PCR) souhaite «Bon ramadan» à ses électeurs. Le message est en français et en arabe. Quoiqu’un peu ambigu, le choix de l’arabe se justifie, pourtant. Dans son élan pour être vu par tous, aucun n’endroit n’est plus beau et plus sacré pour le PCR. Surtout pas le Monument de l’Indépendance. En juillet 2014, une opération baptisée « SOS Monuments» a donné un nouveau visage à six monuments dans la ville de Bamako. Il s’agit des monuments de l’Indépendance, Kwamé N’Kruma, Place Mamadou Konaté (Eléphant), Colombe de la paix, Place Abdoul Karim Camara dit Cabral et la Tour de l’Afrique. Le coût total des travaux a été pris en charge par le groupe Africable Télévision. Ce geste a permis d’embellir ces joyaux architecturaux, jadis dans un état de délabrement avancé.

A cette occasion, le PDG du groupe Africable, Ismaël Sidibé déclare: « un monument n’est pas seulement qu’une œuvre architecturale, si belle soit-elle, ni simplement un lieu de mémoire. Il s’agit aussi et surtout d’un marqueur essentiel de l’histoire d’un peuple et d’une nation en devenir. A ce titre et parce qu’ils nous renvoient à notre mémoire collective, nous devons à nos monuments, respect, entretien, attention et promotion ».

Puissent les partis politiques entendre Ismaël Sidibé. Eux qui, financés par an avec l’argent du contribuable à hauteur de centaines de millions de nos francs, défigurent les monuments surtout à l’approche des échéances électorales. Cela est encore vrai pour un parti dit «citoyen pour le renouveau».

Mamadou TOGOLA

Ajouter un commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
3500
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshock???cooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsad!?ideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouthpintadehangman223love
wpDiscuz