Perspectives de 2013 : Le parti CDS Mogotiguiya se prépare activement

1

Le parti Convention Sociale Démocratie (CDS- Mogotiguiya) a tenu, samedi dernier dans la salle de conférence de la Maison de la Solidarité (CAMASC) une réunion du Bureau Politique national élargie aux cadres. Objectif : partager les réflexions sur l’actualité du pays, notamment, sur la crise ; le calendrier électoral et sur les attentes de la population. C’était sous la présidence du président du parti, Mamadou Bakary Sangaré dit « Blaise », en présence des autres membres du BPN.

Mamadou Sangaré dit Blaise
Mamadou Sangaré dit Blaise

A l’ouverture des travaux, le président de la CDS Mogotiguiya, Mamadou Bakary Sangaré, a précisé que la tenue de cette rencontre a un caractère exceptionnel à cause de la période exceptionnelle dans laquelle nous vivons. Concernant cette crise que traverse notre pays en ce moment, le président du parti CDS Mogotuiya a dénoncé la contrefaçon démocratique qui avait cours dans notre pays et qui se traduisait par la construction de majorités préfabriquées, la transhumance politique, la versatilité et le sabordage des partis politiques, qui sur l’échelle des 20 derniers années, ont évidemment généré le détachement voir le mépris des populations de la chose politique. Donc, selon lui, la reconquête de la confiance de nos concitoyens sera dure. « Mais, comme il est dans la nature de la CSDS Mogotiguiya de dire vrai, de n’accepter que le compromis constructif et non pas la compromission, d’être au plus près des populations pour communiquer avec elles en termes clairs et accessibles loin des « Doct Propos ». « Nous tiendrons la dragée haute car, nous ne nous tromperons pas de combat ! Les échéances à venir sont celles de la refondation de la démocratie multi partisane au Mali, où la pluralité se fondera sur l’existence des partis à réel encrage populaire et non sur le résultat de la « combinaison » post électorale. Nous ne serons pas non plus dans le combat et dans la vindicte personnalisée, mais plutôt dans celui des principes comme le fait partisan, l’Etat de droit, l’alternance etc. En somme, les fondamentaux d’une vraie République » a indiqué Mamadou Bakary Sangaré.

Enfin, il a invité les participants de cette rencontre à relire et réajuster la première monture du projet de société qu’il doit porter lors de la prochaine élection présidentielle, pour faire triompher la démocratie du nombre et de la qualité.

Siriman DOUMBIA

PARTAGER

1 commentaire

  1. Kiakiakiakiaaaaaaaaaaaaaaa kakakaka mdr il est temps de faire sortir le dossier de la caisse de retraire pour mettre ce comedien au trou

Comments are closed.