Temps Forts >
Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort ...

Affaire Tomi et marche patriotique à Bamako :  Des diplomates Occidentaux dans le viseur du président IBK

Affaire Tomi et marche patriotique à Bamako : Des diplomates Occidentaux dans le viseur du président ... (18)

Un véhicule de campagne de l’URD caillassé au quartier mali

Un véhicule de campagne de l’URD caillassé au quartier mali ... (40)

A Ségou, arrestation de 4 personnes soupçonnées d’avoir posé des mines sur le passage des patrouilles militaires entre Diabali-Nampala

A Ségou, arrestation de 4 personnes soupçonnées d'avoir posé des mines sur le passage des patrouilles ... (16)

il y a 2 années
 Le Reporter

Pétition au CNID : Mountaga Tall mis à l’index

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

L’affaire Babani Sissoko dit Sora met en ébullition les militants du CNID Faso Yiriwa Ton.  Après la lettre de Diocolo Coulibaly qui réclame la suspension du président du parti, une pétition  est en gestation pour demander le départ de Me Mountaga Tall.

Me Mountaga Tall

Le Cnid vit des moments très agités. Certains de ses membres en communes II et III, font l’objet de toutes les convoitises de la part d’artistes afin qu’ils intercèdent pour un règlement à l’amiable du différend qui oppose Mountaga Tall à Babani Sissoko. Sans pouvoir en établir le lien, ces artistes se disent surpris de voir que Babani Sissoko a été expulsé de chez lui. Et demandent par l’entremise de ses camarades, en l’occurrence le député Diawando, à Me Tall de reconsidérer sa position.

Au même moment, une pétition serait initiée par certains membres du Cnid association. Lesquels, selon nos sources, bénéficient de la bénédiction de certains députés opposés au président du Cnid depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012. En effet, pour ces députés, le Cnid  devrait se battre aux côtés des partis politiques qui ont soutenu ATT, et non se retrouver dans un groupement hétéroclite et sans orientation précise. De fait, la pétition fait son chemin dans le parti du soleil levant. Nous avons pu le constater lors de la rencontre que le centre malien pour le dialogue interpartis (CMDID) a organisé la semaine passée. Où le représentant du Cnid, en parlait avec d’autres personnes.

Pour les initiateurs de la pétition, il est temps que le président du Cnid se réveille. Et d’ajouter «qu’il  cesse  de faire une gestion familiale du parti». La preuve, selon des initiateurs de la pétition : «Toutes les nominations au nom du parti sont faites en faveur des membres de sa famille ou alliés». En clair, les pétitionnaires entendent crever l’accès, et réclament la suspension de Me Mountaga Tall avant l’organisation d’un congrès extraordinaire, afin de clarifier la gestion du parti pendant des dix dernières années.

Cependant, les plus avisés et connaisseurs du président du Cnid,  ne se font guère d’illusions sur la portée de cette pétition. Ils pensent que les pétitionnaires feront mieux de créer un autre parti, car, disent-ils, ils n’auront jamais gain de cause. Suivant leurs propos, Me Tall trouvera le moyen de les chasser du parti. À l’instar de ce qu’il a fait à Tiébilé Dramé, Me Demba Traoré, N’Diaye Bah, pour ne citer que ceux-ci.

Malgré tout, ceux qui souhaitent une meilleure gestion du Cnid, affirment avoir les moyens de leur ambition. Ils entendent se battre au sein du parti avec, disent-ils, les moyens légaux : «Nous allons appliquer les textes du parti ; notre objectif n’est pas seulement de faire partir Tall, mais de faire un véritable changement, car depuis l’avènement de la démocratie, il est le seul président de parti à ne pas avoir cédé sa place. Il  est temps qu’il parte», nous a confié un membre de la nouvelle dissidence. Ça promet du grabuge !

Nana HOUMAMA

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

3 Réactions à Pétition au CNID : Mountaga Tall mis à l’index

  1. Goby
    249 commentaires
    28 déc 2012 à 06:26

    Bien sure pour la bonne marche de toute organisation tout comme egalement une societe ils faudraientt qui disent NON et NON a toute situation indoctrinale , nuisante a la bonne marche du dite organisation ou de la societe .
    Bravo aux honnetes personnalites .

  2. justicequity
    1173 commentaires
    27 déc 2012 à 17:18

    Bravo les militants enfin des maliens pour qui le courage veut dire quelque chose , si Alpha et ATT avaient été entourés de gens comme ces militants le Mali ne sera pas dans l’état actuel , même si on est le chef il faut bien qu’il y ait des contradicteurs , c’est aussi une gangrène dans l’administration et même le privé malien , même quand le chef fait fausse route , le pire c’est que beaucoup de fois ils pensent être dans le vrai personne n’ose lui dire qu’il se trompe . La dernière victime en date c’est CMD l’ex PM , je suis sure que si ses proches et collaborateurs lui disaient réellement ce qu’il pensaient il aurait pu mieux faire .

  3. mich
    20 commentaires
    27 déc 2012 à 14:09

    Mes chers militants vous oublié quelque chose Mountaga est le Président il est membre fondateule du partis.