Plate-forme de soutien aux réformes politiques : Grande mobilisation en commune II

0
0

C’est l’historique terrain Sakaly, sis en commune II du district de Bamako, qui a servi de lieu de rencontre de la population venue manifester son soutien aux réformes initiées par le président ATT dans le cadre de la consolidation de la démocratie dans notre pays.

C’était lors d’un meeting organisé, le samedi 10 décembre 2011, par la Plate-forme de soutien aux réformes politiques (PSRP) présidée par Baba Dakounou.

Ce meeting, qui a enregistré la présence massive des jeunes de la Commune II et de plusieurs notables et responsables politiques de différents quartiers de la capitale, a été organisé par la Plate-forme de soutien aux réformes politiques (PSRP), présidée par le jeune Baba Dakounou.

Au cours de cette rencontre, il a été essentiellement question de la nécessité, pour notre pays, d’aller dans le sens des reformes initiées par le président de la République, Amadou Toumani Touré. Qui, en cédant le pouvoir en 2012, veut laisser pour la postérité des textes qui vont dans la voie de la consolidation de notre démocratie, si chèrement acquise.

 

C’est donc en reconnaissance du travail titanesque abattu par ce patriote, depuis presqu’une décennie à la tête du pays, que le PSRP, une alliance qui revendique plus de 280 associations et mouvements de jeunes, femmes, personnes handicapées, défavorisées…, a décidé de mouiller le maillot pour un  "oui" massif lors du référendum constitutionnel du 29 avril 2012. 

 

Tous les intervenants à ce meeting ont été unanimes sur l’opportunité des textes proposés à la relecture et sur le grand chantier qu’est le projet de loi portant révision de la Constitution.

Dans le cadre de sa mission d’information et de sensibilisation, la Plateforme envisage, dans les prochains jours, l’organisation de journées de réflexions dans différents sites universitaires, scolaires… ; celle de caravanes de sensibilisation sur la nécessité de la réforme constitutionnelle et la tenue de meetings de soutien au projet de réformes politiques. Et cela sur l’ensemble du territoire national.

 

                                Mamadou FOFANA


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.