Politique : Qui de Tiebilé Dramé, Modibo Sidibé ou de Soumaïla Cissé sera désigné chef de l’opposition ?

11
Soumaila Cissé, Modibo Sidibé, Tiébilé Dramé (G-D)
Soumaila Cissé, Modibo Sidibé, Tiébilé Dramé (G-D)

Qui sera le chef de fil officiel de l’opposition politique au Mali ? La question taraude au sein de la classe politique. Même si les yeux sont rivés sur trois personnalités emblématiques de l’arène qui ont décidé pour une fois de se jeter dans les eaux marécageuses de l’opposition. Il s’agit de Soumaïla Cissé de l’Urd, Tiébilé Dramé du Parena et Modibo Sidibé des Fare.

 

Pour renforcer la démocratie, le statut de l’opposition sera révisé. A travers cette démarche le gouvernement veut améliorer les conditions d’exercice de l’opposition politique qui aura désormais un chef digne de ce nom. Après 14 ans de mise en œuvre, la loi portant statut des partis politiques de l’opposition veut s’adapter à l’heure du temps. En proposant sa relecture, le gouvernement veut poser un jalon supplémentaire dans le renforcement de notre démocratie avec la désignation d’un chef de l’opposition. La loi 0047 du 13 juillet 2000 portant statut des partis politiques de l’opposition a révélé au cours de son application quelques insuffisances. Et pour conforter le système démocratique dans notre pays et permettre à l’opposition de mieux organiser son action, le Ministère de l’Intérieur et de la sécurité a initié une relecture de cette loi. L’avant projet de loi qui comporte 24 articles et quatre (4) chapitres, a été largement partagé par les représentants des partis politiques lors d’une rencontre.

 

L’avant projet de loi porte des innovations. L’innovation majeure c’est carrément l’institution du chef de l’opposition. D’abord comment il doit être choisi. Quelles sont ses prérogatives ? Quels sons ses avantages ? Où est ce qu’il doit être choisi ? Telles sont au tant de questions qui taraudent les esprits des Maliens qui se demandent également qui sera choisi entre les leaders de l’opposition que sont : Modibo Sidibé (président des Fare), Tiébilé Dramé (président du Parena) et Soumaïla Cissé (Parain de l’Urd).

 

En tous les cas, les concertations vont bon train et les observateurs promettent des joutes entre hommes politiques par rapport à la désignation du chef de fil de l’opposition.

 

Aliou Touré

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. je suis du même avis que mon frère malien Modibo SIDIBE; Soumaila CISSE et Tiebile DRAME rester souder ils ne veulent que vous divisez. Soyez unis pour toujours nous éclairer sur la situation politique de notre pays

  2. Je crains que tous ces avantages au chef de l’opposition ne soit un moyen pour le faire taire. wait and see !!!

  3. En raison du nombre de ses députéss, Soumeyla Cissé est démocratiquement l'homme qu'il faut comme chef de l'opposition. Autrement, c'est fouler le choix du Peuple et les principes démocratiques au pied.

    Il faut respecter le Peuple en évitant de créer la zizanie et le mépris des principes démocratiques. Il vaut mieux ne pas créer un statut pour l’opposition que d’essayer de la diviser, ce que vise le pouvoir et ses journaliers au lieu de journalistes.

    En dehors de ses compétences et de ses qualités reconnues, Soumeyla Cissé est naturellement le candidat à désigner pour être le chef de l’opposition.

    En effet, le verdict des urnes doit être respecté et Soumeyla arrive très loin avant Tiéblé Dramé et Modibo Sidibé. Le Chef de l’opposition doit revenir à l’URD qui est un parti comprenant plus de maliens que les autres.

  4. Dire que ces journalistes se prennent pour des analystes politiques chevronnés.
    Il ne s’agit pas de savoir qui PISSE plus que les autres ou bien qui piaille plus fort que les autres dans la cour de recrré. Il s’agit de politique et de représentation du Peuple Souverain. Cette représentativité à été définie par le Peuple lors des élections présidentielle et législative. Alors de grâce allez à l’Ecole et ratez souvent l’occasion de la fermer.

  5. pas d,état d,ame ,ni debat inutile,et s,il y a polemique ,sachez le pouvoir en place veut les diviser,pour mieux désinformer le peuple ,sinon, c, est mr soumaila cissé qui heritera automatique de ce poste :il a plus de deputés ,que les autres ,et connait bien les dossiers chaud ,et la marche du monde ,!!!!! 😆

  6. Monsieur le journaliste attend d’abord ce qui va être dit dans les textes en préparations sur le statut de l’opposition et tu verras le choix se faire très facilement. Pour l’instant et vu ce qui se passe, il n’y a pas photo, Soumaïla est le Chef de l’opposition pour plusieurs raisons. Il est le candidat malheureux aux 2ème tour de la présidentielle, son parti est la 2ème force politique et lui même député. Malheureusement pour les autres, ils n’ont que chacun un seul député à l’AN et eux même ne sont pas élu.

  7. Modibo Sidibé est mieux que Soumaila cissé.Modibo a beaucoup plus de la personnalité que Soumaila.Soumaila le bella de Niafunké.

    • Les Bellah sont les sudistes qui ont été fait prisonniers dans le royaume Bambara de Segou et plus haut dans le mandé par les tamacheck et les Sonrhai, il faudrait bien le savoir, très important. Les rois des royaumes du sud du Mali sont aussi complices parceque ils ont vendu beaucoup de gens parmi leurs populations au nord du Mali moyennant du sel et autres condiments, sinon comment on peut avoir un Sonrhai, arabe ou touareg qui est Traoré, Coulibaly, Diarra etc… ou autres noms de famille qui ne sont pas propres au nord. 😀 😀 😀

  8. cesser de créer la division il n’existe qu’un seul chef de l’opposition qui est SOUMAILA CISSE ; il est député , son parti est la deuxième force politique et il est le candidat battu au 2ème tour; je demande à Modibo et à Tiebilé de rester soudés à Soumaila cissé . car on veut les diviser.

  9. le conseil que je donne a l’opposition c’est de rester souder que rien ni personne ne vous éloigne de votre objectifs de décider ensemble un président consensuelle. que le mali gagne on compte sur vous ,le mali est entre vos mains

Comments are closed.