Pour dire oui aux troupes de la Cedeao : Le Fdr, le Coren et l’Adps marchent jeudi

23

Le Front pour la Démocratie et la République (FDR), le Collectif des Ressortissants du Nord (COREN),  l’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise (ADPS), entre autres, appellent à une marche citoyenne pour dire « bienvenue aux troupes de la Cedeao ».

L’information a été donnée au cours d’un point de presse, qui a eu lieu le 8 octobre 2012, au siège de l’URD.  L’objectif de cette marche est de saluer et soutenir les récentes demandes d’appui à l’armée malienne, afin que la démarche du Président de la République et de son gouvernement trouve un écho favorable. Selon Iba N’Diaye, 1er vice président du FDR, chaque malien a quelque chose à donner pour soutenir l’effort de guerre. Aussi, il a indiqué que certains préalables doivent être établis. Le 1er vice président a fait savoir que  « l’ordre constitutionnel bien que rétabli n’est pas effectif, la reconquête du nord n’avance presque pas et la tenue des élections n’est pas à l’ordre du jour ».

La religion hors du champ politique

Concernant  l’agenda de la transition, des préoccupations essentielles comme le fichier électoral, le calendrier électoral, ou même les conditions de travail de structures électorales (Dge et Ceni) ne sont  même pas  abordées par le gouvernement.  Il a déploré le comportement de certains opposants à l’ordre constitutionnel et surtout de religieux qui s’immiscent dans la gestion du pouvoir politique, ce qui est contraire à la constitution du Mali.  Le Secrétaire général du Coren, Abdoulaye Dicko,  a parlé au nom du Collectif des ressortissants du nord des quatre coordinations confondues, à savoir Tombouctou, Gao, Kidal, Mopti.  Pour lui la dignité du Mali est bafouée et c’est l’existence  même du Mali qui est  mise en cause. Il s’agit donc d’un problème malien et qui cadre parfaitement avec les objectifs du Coren. « Nous ferons tout pour que cette marche porte la voix de ceux qui veulent le bonheur du Mali »,  a-t-il ajouté. Il a demandé aux militants de  s’approprier cette marche.

Marcher pour  l’intégrité territoriale

Pour lui, il s’agit d’un  appel à l’intégrité territoriale, la laïcité, l’ordre constitutionnel et la paix.  « Nous sommes pour l’Etat de droit, l’intégration africaine et  la coopération internationale »,  annoncent  les organisateurs. La marche se veut pacifique et citoyenne, ont-ils poursuivi. « Elle  s’adresse à tous les Maliens pour que tout le monde  parle de la même voix  pour le Nord ». D’où l’invitation à tous les « citoyens épris de justice et dont le souhait ardent est de voir libérer le nord du Mali », à se joindre à eux.

La marche aura lieu le jeudi 11 octobre 2012 à partir 8 heures. Elle partira de la place de la liberté en passant par la place OMVS, le monument de l’indépendance pour se terminer  au monument de la paix.

Binta Gadiaga

PARTAGER

23 COMMENTAIRES

  1. Si les occidentaux et leurs alliés rentrent au Mali, il vont transformer le pays comme ils l’ont fait en Irak et en Libye. Ça sera le KO et les populations civiles seront les premières victimes car ces armées ne sont pas des philanthropes…

  2. Emoo, je partage parfaitement vos ponits de vue.
    Il n’y a que les imbéciles pour ne pas se rendre compte que le dernier mot est revenu au FDR (ils ont défendu des points de vue du début à la fin).Tout ce que ce maudit gouvernement est entrain d’accepter aujourd’hui a été revendiqué par le FDR au lendemain du coup d’état, heureusement que l’histoire leur à donner raison.
    Vive le FDR et que Dieu bénisse le Mali.

  3. AUX ARMES CITOYENS!

    Cette guerre n’aura pas lieu tant que le gouvernement actuel sera aux commandes!

    Le VRAI chef de file des putschistes du 21 mars 2012 s’appelle Moussa Traoré, ancien lieutenant putschiste bombardé par lui-même général pendant sa dictature sanglante caractérisée par l’incurie, la corruption, et la misère!

    Mr Moussa Traoré est originaire du corps des “bérets verts”, et il n’a JAMAIS digéré ce qui lui est arrivé, son renversement par son aide de camp Pirrhus, lequel a fait ensuite appel au alors chef de la Garde Présidentielle, Amadou Toumani Touré.

    Alpha “le co.nna.rd” Konaré que nous n’avons pas une seule fois entendu depuis les évènements de mars dernier, lui qui fût si prompt à donner des leçons de bonne gouvernance aux gouvernements Africains lorsqu’il était à l’UA (poste qu’il a dû d’ailleurs lâcher après que Thabo Mbéki eût découvert que lui Alpha et son adjoint le Sénégalais Mamadou Diallo du mouvement Tekki avaient détourné quelques 2 millions de dollars US des fonds de la commission), s’est hâté de pardonner tous ses péchés à cet ogre, quand bien même ce dernier a été condamné à la peine capitale par les tribunaux de la République.

    Aujourd’hui, l’Ogre Traoré se la coule douce aux bords du Djoliba, aux frais de la Princesse, et depuis le coup d’état de son pion tocard-sanogolo-je-me prend-pour-le-Général-deGaulle, ses affaires vont de mieux en mieux: son beau-fils est PM, beaucoup de ceux qui étaient dans ses cabinet et gouvernement en 1991 sont revenus aux affaires, certains abandonnant même des postes importants et TRÈS bien payés à l’International (en nous faisant croire qu’ils ont été mûs par l’appel au devoir alors qu’en fait ils ne font que mentir, ils sont revenus prendre ce qu’ils considèrent comme étant “leur droit”, cad le Pouvoir duquel les populations les avaient chassés à coups de pierres), et l’un de ses fils qui n’était que secrétaire général dans un ministère du gouvernement CMD I est devenu l’homme par qui il faut passer pour obtenir marché ou poste dans l’administration du pays (il était filtreur des fameux “800 cv”), plus sollicité même que son ministre de tutelle de l’époque dont la salle d’audience restait désespérément vide pendant que la sienne (à lui le simple SG) était bondée comme un oeuf!

    Des rumeurs (que nous n’avons pas pu vérifier vu l’Omerta régnante dans une ville où les disparitions aux mains de “civils armés” sont devenues monnaie courante, mais elles sont insistantes ces rumeurs, alors nous y croyons au moins autant qu’en les déclarations de bonne intention du gouvernement CMD II) font aussi état de la dépense par CMD d’une somme avoisinant le million de dollars US pour l’achèvement des travaux de sa villa personelle à Bamako, le démarrage de chantiers immobiliers colossaux par l’Ogre dans le quartier de Badalabougou sur la rive droite, et, pire, les zondi assurent que lorsque CMD prend l’avion de commandement (un boeing 727 VIP, capacité 100+ pax) pour ses virées internationales, il a le cûlot d’emmener dans ses bagages celui (ou celle) qui lui repasse ses boubous et chemises (!!!!!), quand bien même il débarque toujours dans les grands hotels, établissements pourtant réputés pour leurs services de blanchisserie TRÈS professionels! Bill Gates, que CMD connait bien puisqu’ayant été son employé, est l’un des 3 hommes les plus riches de la planète (avec un net worth équivalent à au moins 4 fois le PIB du Mali pour lui tout seul!), on l’a vu voyager autour du monde et même venir en Afrique nous rendre visite, mais il ne s’est jamais déplacé avec plus qu’une poignée de collaborateurs, et certainement JAMAIS avec celui qui lui repasse les habits (encore que nous doutons même qu’il en eusse un)…

    Pendant ce temps, l’autre zouave de Kati (grand amateur de Johnny qui, à la veille du putsch, trainait une ardoise de quelques 23 mille cinq cent francs CFA au bistrot du coin pour des cartons de vin rosé Don Simon consommés pendant ses nuits blanches, il ne se couchait jamais avant 3-4 heures du mat’) s’en met plein les poches lui aussi après avoir voulu faire croire aux populations qu’il était mû par le devoir patriotique, et que si seulement les autorités sous-régionales comme la CEDEAO, la République de Guinée, ou même le Sénégal “débloquaient” les armes qu’il nous a fait croire que lui et ses “sauveurs de la République” avaient commandées pour reprendre le Nord, eh bien, la situation serait réglée en deux temps trois mouvements par une armée “capable” pour un Mali “un et indivisible”, sans “amalgame”! (ouf…)

    Que ne fût la surprise de beaucoup de personnes sensées et de bonne foi lorsqu’ils entendirent au mois de juillet le Ministre Guinéen des Affaires Étrangères préciser que les armes en question faisaient partie d’un lot de matériel acquis par le Gouvernement de la République du Mali d’alors dirigé par Amadou Toumani Touré (que les soudards de Kati nous ont pourtant décrit comme n’ayant rien fait pour équiper son armée), matériel qui avait été convoyé jusqu’au Port de Conakry par un navire Ukrainien qui s’est amarré dans les jours qui ont suivi le putsch du 21 mars 2012: il n’y avait plus d’interlocuteur valable à Bamako pendant que Sanogolo & Co. pillaient et tuaient à volonté, et par conséquent ce navire-là est resté à quai pendant de longues semaines, refusant de débarquer la marchandise tant que ses frais de service n’étaient pas payés, rubis sur l’ongle!

    Tout ceci pour vous dire que ce ne sont pas les putschistes de Kati qui vont se déplacer au front, ils ont passé plus de 6 mois à nous mentir, et le gouvernement actuel s’accommode très bien de la situation vu qu’ils considèrent le “Mali utile” comme étant celui sur lequel ils “règnent” en ce moment, et les quelques 150-200 milliards de CFA que leur rapportent les mines per annum suffisent à satisfaire leur boulimie indécente!

    Pendant ce temps, les Maliens trimment de plus en plus, l’économie nationale s’est fortement ralentie en six mois avec une baisse des recettes de l’État de l’ordre du tiers (combien sera-ce dans 6 mois de plus, c’est à dire en mars 2013???), et la communauté internationale, c’est à dire les pays voisins du Mali, les institutions sous-régionales, les Grands Pays Amis du Peuple Malien, se sont découragés pour avoir été insultés à tout bout de champ par des gens qui se sont projetés comme étant les représentants de ce peuple martyre, par les “autorités” en place, et au final, ils ont décidé que les Maliens sont des gens obtus (ce qui n’est pas totalement faux by the way, aounka tlo ka guélein), qu’il valait mieux les laisser avec leur “sac de piment” et se barricader en cas de débordement…

    On ne sait plus s’il faut en rire ou en pleurer, tellement cette histoire est ubuesque et pathétique!

    Pendant ce temps toujours, les criminels qui ont mis le septentrion du Mali sous coupe réglée (no pun intended) sont en train de renforcer leurs positions en séduisant (avec espèces sonnantes et trébuchantes dérivées de leurs trafics en tous genres et aussi de leurs pillages des institutions dans la zone occupée) les notabilités et les jeunes de ces contrées, en mettant de nombreuses jeunes femmes enceintes, et en terrorisant les esprits libres qui osent encore élever de la voix et réclamer le retour à l’ordre constitutionnel!

    Et là où l’on se rend compte que finalement, tout revient à l’Ogre, c’est lorsque l’on entend le discours de beaucoup d'”intellectuels” à Bamako dont la moyenne d’âge est entre 60 et 30 ans affirmer mordicus que le Mali n’acceptera aucune “force étrangère” sur son sol (never mind les 2/3 occupés par des jihadistes-pédophiles-traficants-assassins d’origines algérienne, sahraoui, pakistanaise, afghane, yéménite, libyenne, saudienne, française, somalienne, etc.) car tout serait un “GRAND COMPLOT” ourdi par les “puissances occidentales” qui se serviraient de leurs “lacquais” dans la sous-région pour s’approprier les “richesses” qui seraient enfouies dans le Grand Nord: affirmations gratuites sans preuves ni démonstration scientifique!

    On voit bien que les Oumar Mariko, Amnion Guindo, Dramane Traoré et leurs semblables n’ont pas bien assimilé les cours que l’École Malienne leur a dispensés, et oh, c’est vrai, ils sont en fait les produits de l’école de Moussa Traoré ou GMT comme ils aiment à l’appeler, cette même école qui a continué sa descente aux enfers sous le magistère du “co.nn.ard” Konaré!

    Malheureusement pour ces illuminés, le monde actuel n’est plus ce qu’il était, nous vivons à l’ère de l’Information, et tous ceux qui ont très bien compris la signification de l’école et assimilé leurs études savent que ces dernières ne sont pas une fin en soi, elles vous donnent les clés pour développer votre potentiel individuel, une tâche qui aujourd’hui devient de plus en plus complexe tout en étant plus productive avec toutes les données disponibles au plus grand nombre, pourvu que l’on se donne la peine de chercher et de réflêchir!

    Il n’existe AUCUN complot des “étrangers” au Mali si ce n’est celui des médiocres qui veulent coûte-que-côute se maintenir au pouvoir tout en jouissant de privilèges qu’ils ne sauraient obtenir par leur propre effort dans un environnement concurrenciel basé sur le mérite et le talent, cad le don de Dieu que l’on a développé par le travail!

    Ce sont ceux-là qui essaient de manipuler la majorité analphabète de la population en profitant de leur naïveté et de leur fierté nationale, encore eux qui ont acheté des hijab pour se couvrir la tête le jour ou le reste du pays sera sous “charia” (puisqu’ils savent qu’ils ne bougeront pas un orteil pour nous débarrasser des barbus), eux dont les enfants ne sont plus au Mali, eux qui se promènent dans les rues de Bamako au volant de rutilantes berlines et V8 avec un chapelet à la main pour dire et montrer qu’ils sont musulmans et que finalement les choses ne sont pas si mal que ça, même sous “charia”, tant que bien sûr ils restent eux “aux commandes”, d’où les ballons de sonde qu’ils nous lancent de temps en temps par journaleux interposés en parlant de volonté des criminels occupant le Grand Nord à accepter l’Autorité de l’État tant que la “charia” serait appliquée, avec séminaires d’études sur l'”application de la charia au Mali” fièrement couverts par l’ORTM!

    Les fameuses “richesses” du Mali, personne n’en veut aujourd’hui, l’État Malien fait des efforts CONSIDÉRABLES depuis plus de 10 ans pour attirer les investisseurs avec toutes sortes de dérogations, mais ces richesses-là coûteraient trop cher à exploiter, même pour les Chinois! Aujourd’hui, il existe BEAUCOUP de pays dont l’exploitation des richesses est plus intéressant:

    – le Niger où les Chinois ont construit en toute discrétion une raffinerie de pétrole de taille importante pour travailler le brut Nigérien qui est pompé depuis maintenant 3-4 années;

    – le Niger où les Chinois (encore eux!) sont en train de développer un gisement d’uranium supérieur à celui d’Areva, et aussi un gisement de charbon gigantesque, ils vont même construire un chemin de fer pour évacuer le tout par le Sud, sans passer par le Mali;

    – le Tchad où le pétrole coule à flot, pompé par les Chinois et vendu aux USA via le Cameroun par pipeline;

    – le Libéria, pays jadis en guerre où ArcelorMittal est en train de relancer l’un des plus grands gisements de Fer dans le monde (qui resta des années à l’abandon malgrés des installations d’exploitation existantes);

    – la Côte d’Ivoire où de gigantesques réserves de gaz et de pétrole ont été découvertes en offshore à moins de 20 kilomètres du littoral, dont une partie est déjà exploitée depuis l’ère Bédié et traitée dans la raffinerie moderne de Vridi, mais dont le développement avait été stoppé net par l’entêttement suicidaire du Bonobo Gbagbo Laurent (il doit partager un ancêtre avec sanogolo cet idiot, lui aussi un pseudo-intellectuel) et sa guenon Simone-la-folle, au prix de milliers de vies arrachées, pour un final pathétique;

    – le Ghana où beaucoup de pétrole a aussi été trouvé;

    – la Sierra-Léone où la guerre est finie depuis longtemps grâce à l’intervention de la CEDEAO et des Nations-Unies et où l’agriculture et les mines sont en développement exponentiel;

    – le Sénégal, où les populations nous ont démontré que la Médaille d’Or Continentale du pays en Démocratie et Maturité Politique n’est vraiment pas usurpée en débarquant un vieux sénile qui voulait ramener le pays en arrière un peu à la manière d’un Gbagbo ou d’un sanogolo ou même d’un dadis, pays qui voit aujourd’hui TOUTES les institutions financières qui comptent dans ce bas-monde lui ouvrir les vannes pour l’aider à renforcer ses infrastructures, notamment pour le développement de son agriculture irriguée qui a montré un RÉEL potentiel et pour la résolution définitive du problème de fourniture d’électricité par le financement de la construction de deux centrale géantes;

    – la Mauritanie où la production d’or (oui, d’or) a atteint un niveau jamais atteint depuis le début de l’exploitation industrielle il y a seulement 3 années, avec plus de 200 millions d’euros de revenus annuels pour l’État;

    – la Guinée où Rio Tinto exploite le minerai de Simandou et Rusal les mines de Bauxite;

    – n’oublions pas l’Australie avec ses réserves de bauxite GIGANTESQUES, son charbon intarrissable, son fer, les USA où la production de pétrole domestique a atteint 6 millions de barils par jour depuis 2-3 années, où le gaz commence à être exploité, et où l’or de Californie recommence à être exploité vu les cours stratosphériques du métal jaune sur les bourses internationales, bien sûr la Russie avec sa Sibérie Orientale source de tous les fantasmes…

    – etc. nous pouvons allonger la liste des sources de matières premières oh! beaucoup plus intéressantes que celles qui “existeraient” dans le sous-sol du septentrion Malien, un pays où la qualité des ressources humaines laisse à désirer de toutes façons, et cela est démontré tous les jours par les mauvaises décisions et déclarations des tocards de Kati et de certains membres de CMD II (presque tous les Maliens de valeur ayant fui le pays sous GMT, et maintenant d’autres le font sous CMD, Sanogolo & Co.);

    NUL n’a l’intention d’occuper un pays de plus d’un million de kilomètres carrés où la température en période chaude peut atteindre 45 degrés celsius à l’ombre, même si les arbres portaient des billets de banque! Le Monde est une VASTE planète, et très peu peuplée contrairement aux déclarations alarmistes de beaucoup de ceux qui prétendent parler au nom de la sauvegarde de l’environnement, il y existe beaucoup, beaucoup de zones inexplorées qui recèlent de ressources insoupçonnées!

    Les voisins du Mali sont MEURTRIS parce qu’ils se sentent TOUS Maliens, chaque Peuple de la sous-région et même d’au-delà pouvant tracer une partie de son arbre généalogique jusqu’au Mali (par exemple, le père de Feu Ahmadou Ahidjo est né à Mopti, la mère d’Abdoulaye Wade près de Sikasso)!

    Quant aux spécialistes du “complot” qui osent affirmer que les “étrangers” veulent tuer sanogolo et sa clique, peut-être faut-il leur rappeler que si nous avons eu la peau de Saddam le Lion du Désert avec sa 4ème armée du monde dotée de plus de 4000 chars de combat, 600 avions de guerre, et des dizaines de milliers de blindés, ou encore celle de Khadafi-le-fou non moins armé, certainement que le raté de Kati et sa clique dépanaillée qui détalent comme des pintades au moindre coup de feu ne font pas le poids devant les forces de l’ECOMOG (ou MICEMA, c’est selon), encore moins devant celles de l’ONU: si l’objectif était de buter l’ivrogne de Kati et sa bande de nuls, il n’y aurait aucune difficulté à exécuter cette décision, ils ne dureraient pas 24 heures! D’ailleurs, eux-même le savent, ils font bien attention à ne pas insulter publiquement les “étrangers”, sachant que leur dossier à la CPI est en sursis seulement par rapport à leur grosse bourde du 21 mars et des jours suivants…

    La vérité, c’est que TOUT LE MONDE A PEUR au Mali: les populations au Nord sont terrifiées par les porcs du désert, les populations à Bamako sont terrorisées par les hommes de tenue qui se baladent en ville avec Kalashnikov et mini Dushka comme si de rien n’était, lâchant parfois des rafales en l’air (avec tous les dégâts induits par ces balles perdues!), Dioncounda “le-terne-insipide-à-la-tête-cabossée” et le gouvernement CMD II sont terrifiés par sanogolo & Co., eux-même terrifiés à l’idée de soldats professionnels foulant le sol Malien et mettant à nu leur fourberie, et, au final, tout le monde (ou presque) ch.i.e dans son froc en tremblant comme une feuille, implorant le “seigneur” et espérant une délivrance divine, en oubliant cet ancien adage qui dit:

    “Aides-toi et le Ciel t’aidera!”

    Maintenant, quelle est notre solution?

    Eh bien, ceux qui se posent la question ici même font partie de ces Maliens sensés sur lesquels nous comptons tous pour cette délivrance, eux qui ont pris le temps de suivre le fil de cette analyse jusqu’à ce point!

    Notre solution est militaire, elle ne peut être autrement même si négociations il y aura avec certains, comme dans toutes les guerres du monde, il n’y a pas de raison que cela soit différent cette fois-ci tout simplement parce que nous sommes au Mali: dans la négociation, chacune des parties DOIT savoir qui est qui, et la République du Mali doit RESTAURER son Autorité dans les territoires occupés!

    Le Mali et les Maliens se trouvent devant un choix très simple:

    1-

    Soit nous prenons notre courage à deux mains, nous serrons la ceinture, et montons à l’assault des renégats pour restaurer la République sur chaque millimètre carré du territoire;

    2-

    Soit nous baissons les bras, nous nous lançons dans des incantations divines, et ce qui est sûr c’est que nous pourrons alors dire bye-bye au septentrion qui éventuellement va éclater en mille morceaux et finir en métastase qui va nous anéantir!

    Un très grand stratège du 15ème siècle a écrit qu'”il ne faut jamais laisser le désordre s’installer pour éviter une guerre car on ne fait que retarder cette guerre-là à son propre détriment…” Pour cet homme qui a beaucoup marqué son époque et dont les conseils sont enseignés dans les plus grandes écoles de guerre (quelque chose que sanogolo & Co. n’ont jamais lu de toutes façons, vu leur niveau moins que médiocre), il faut TOUJOURS porter cette guerre sur le terrain de l’ennemi pour éviter de la faire sur son terrain!

    Nous devons donc nous organiser pour aller trouver l’ennemi là où il se trouve en ce moment, il faut porter la guerre dans les villes, villages, hameaux, et grottes qui se trouvent dans le septentrion, le Grand Nord du Mali!

    Et contrairement à l’opinion publique dominante alimentée par les mensonges de sanogolo & Co. et les membres du gouvernement CMD II, il n’y a pas de problème de matériel particulier, la denrée la plus rare en ce moment dans le pays étant LE COURAGE, les Maliens manquent de courage pour aller récupérer leurs terres d’entres les mains de ces porcs du désert!

    Il faut évidemment RESTRUCTURER les forces armées en virant tout le commandement et en procédant à une réorganisation sur une base technique (4-6 mois), recruter tous ces jeunes qui font preuve de courage par leurs initiatives d’autodéfense en les encasernant pour leur inculquer les principes de base d’une armée disciplinée et endurante (3-4 mois), et enfin inventorier et emmagasiner toutes les armes à feu et véhicules utilitaires disponibles sur le territoire que nous contrôlons en ce moment: il faut retirer toutes ces armes de la circulation et les emmagasiner selon les règles de l’art, leur usage ne devant être que pour la formation puis le combat!

    Nous n’avons pas besoin de matériel hyper-sophistiqué pour exterminer les porcs du désert, des mortiers de 80 à 120 millimètres, des mitrailleuses lourdes calibre .50, des bazooka (RPG7 et RPG32), des fusils automatiques (AK74, AK102), beaucoup de munitions et de grenades, des chaussures et uniformes, des radios tactiques (walkies-talkies), c’est tout. Nous supplémentons cela avec des 4X4 et des camions de 10 tonnes, et avec les deux hélicoptères MI-35 qui aujourd’hui dorment dans les hangars de Sénou, malgrès qu’ils soient en état de fonctionner puisque les techniciens ukrainiens les ont révisés ces temps-ci. On peut compter sur les drones Français et US pour nous communiquer le visuel tactique du terrain avant et pendant l’action, et sur les forces de la CEDEAO pour l’appui logistique en base arrière, c’est à dire le plateau médical, le Search & Rescue, le train de ravitaillement des hommes sur le terrain et oui, la sécurisation des institutions à Bamako et dans les autres grandes villes pour éviter tout blowback terroriste indiscriminé destiné à semer la terreur parmi les populations. L’opération va bien sûr commencer avec le renseignement suivi de frappes chirurgicales destinées à dégrader les armes lourdes en provenance de Libye et saisies dans les camps désertés par l’armée Malienne (orgues de staline, canons antiaériens Zsu23, blindés), ceci par les bombardiers US et Français suivis par les Gazelles et leurs missiles HOT. Le reste de la troupe va progresser lentement par la route, prenant au fur et à mesure chaque localité et hissant le drapeau national sur tous les immeubles qui représentent l’État et qui sont aujourd’hui occupés par la racaille ou tout simplement abandonnés…

    Nous estimons qu’il nous faudra lever une armée de 50.000 à 100.000 hommes au total, une bonne partie de laquelle sera ensuite cantonnée dans une base gigantesque qui sera construite autour de l’aéroport de Tessalit sur un périmètre de 20 kilomètres sur 20 kilomètres, soient 400 kilomètres carrés, une VRAIE base avec des bermes de terre énormes surmontées de barrières Bastion, un peu comme ce qui se fait en ce moment en Afghanistan.

    Cette progression se fera sur environs 90 jours car la bataille sera âpre, surtout dans les centres de population où il faudra procéder au porte-à-porte pour déloger la racaille. Beaucoup d’hommes y laisseront la vie, mais la LIBERTÉ a un coût, elle n’a pas de prix!

    Et ensuite, il va falloir s’engager sur le long terme avec des opérations ponctuelles de chasse à l’homme derrière les terroristes qui vont certainement se fondre dans la nature une fois déboutés des grands centres de population.

    Nous estimons qu’il faudra envisager de dépenser entre 1 et 2 milliards d’euros par année pour soutenir cet effort de guerre sur une dizaine d’années et mettre à niveau les infrastructures des territoires récupérés, avec une politique aggressive de repeuplement de ce Grand Nord par des populations du Sud qui y seront encouragées par des incitations fiscales et sociales qui finiront par en convaincre beaucoup que cela en vaut la peine de déménager là où des logements de qualité sont gratuits, là où l’eau et l’électricité ne coûtent pratiquement rien du tout, et là où les aménagements agricoles sont tels qu’un nouveau pôle économique y verra le jour avec le pompage des eaux du fleuve depuis Bourem et Gao dans un IMMENSE schéma hydroélectrique de recolonisation de ces terres du Nord!

    Ne dites pas que le Mali n’en a pas les moyens svp, cela n’est pas exact, les ressources existent, et elles ne dépendent que de l’application des règles de bonne gouvernance par ceux à qui la gestion exécutive sera confiée, sous HAUTE SURVEILLANCE du monde entier.

    Nous vous communiquerons plus de détails sur ce montage financier en temps opportun…

    En attendant préparons-nous à commencer la bataille à partir du mois de février 2013, pour une restauration de l’État de Droit dans les territoires occupés au plus tard le 2 juin 2013.

    VIVE LE MALI, VIVE LA CEDEAO, VIVE LE MONDE LIBRE!

  4. AG IBRAHIM 18 Juin 2012

    ETAT AZAWAD, PERIL DU PEUPLE TOUAREG

    PEUPLE TOUAREG, ON NOUS MENT. CEUX QUI PRETENDENT ETRE NOS LEADERS NE NOUS DISENT PAS LA VERITE ET NOUS CACHENT LA REALITE. LE COMBAT QU’ILS PRETENDENT MENER AU NOM DE L’EDIFICATION D’UN ETAT AZAWAD EST UN COMBAT ILEGITIME, ILLEGAL ET SANS AVENIR PUISQU’IL NE REPOSE SUR AUCUN FONDEMENT.

    L’AZAWAD N’EXITE PAS GEOGRAPHIQUEMENT (EN TOUT CAS PAS TEL QU’IL NOUS EST PRESENTE) ET IL NE PEUT EXITER NI EN TANT QU’ETAT ENCORE MOINS EN TANT QUE NATION. NOUS SOMMES DES MALIENS, NOUS AVONS TOUJOURS VECU EN PAIX ET EN HARMONIE AVEC CEUX AVEC QUI NOUS PARTAGEONS L’APPARTENANCE ET L’ATTACHEMENT A CE TERRITOIRE C’EST A DIRE LES SONHRAI, LES ARABES, LES PEUHLS, LES BOZOS, BELLAH ETC…A SUPPOSER MEME QUE NOUS PARVENIONS A ARRACHER CETTE INDEPENDANCE ET QUE CELA SOIT ACCEPTEE PAR LE MALI ET LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE COMME UNE SITUATION DE FAIT, IL FAUT S’ATTENDRE A CE QUE LES SONHRAI, LES PEUHLS, LES BOZOS ETC… EUX AUSSI SE SOULEVENT POUR NOUS COMBATTRE ET NOUS CHASSER DE CES TERRES CAR, ILS SONT AUSSI ORIGINAIRE DE CES ZONES ET AUJOURD’HUI PRET DE 20 FOIS PLUS NOMBREUX QUE NOUS LES TOUAREGS; SI NOUS AVONS EU NOS ARMES, ILS PEUVENT AUSSI AVOIR LEURS ARMES. SI NOUS AVONS DES AMIS, ILS AURONT AUSSI LEURS AMIS. SI NOUS AVONS NOTRE MOTIVATION ET NOTRE COURAGE, ILS AURONT AUSSI LES LEURS ETC…

    AU FINISH, NE NOUS VOILONS PAS LA FACE, NOUS SERONS EXTERMINES ET LE TEMPS QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE INTERVIENNE, CE SERA TROP TARD ET MEME SI ELLE INTERVIENT, NOUS SERIONS PAR LA SUITE CONTRAINTS DE RENONCER DEFINITIVEMENT A CE TERRITOIRE. NOUS SERONS ALORS DES EXILES, DES APATRIDES. NOUS NE POURRIONS PLUS JAMAIS CONSTRUIRE, EN TOUT CAS SUR PLUSIEURS GENERATIONS.

    MON DERNIER MOT EST QUE TOUT CE QUE NOUS GAGNERONS AVEC “AZAWAD” NE SERA QUE MASSACRE, BAINS DE SANG, RUINES, DESOLATION, EXODE MASSIVE ET MISERE HUMAINE POUR NOUS MEMES ET NOS VOISINS DE TOUT TEMPS,

    MAIS AVEC LE MALI, NOUS AVONS TOUT A GAGNER, A CONDITION QUE NOUS ACCEPTIONS DE FAIRE PARTIE DE CETTE GRANDE NATION ET QUE NOUS ACCORDIONS NOTRE MODE DE VIE AUX EXIGENCES DU MONDE MODERNE

    A BON ENTENDEUR, SALUT !

  5. Noxxo,

    Je m’appelle Balla Fassaké, celui que la charte ancestrale du Mandé a autorisé le cousinage sans frontières, avec les rois, les princes, le petit peuple ! Celui qui raccommode le pagne de l’honneur quand la lâcheté envahit insidieusement le cœur des habitants du Mandé.
    Je te salue habitant du Mandé, au nom des ancêtres du Mandé ! Au nom de tous ceux qui ont préféré baigné dans les mers bouillonnantes de sang que de psalmodier un quelconque verset.
    Hier nuit, dans un des mes songes étranges, l’esprit de Kémé Bourema, le jeune frère intrépide de Samory m’a interpellé. Le brave homme pointait sa lame vers le Nord, la gorge nouée par l’amertume, le regard rouge- sang. Qui sont ces enturbannés semblait-il me dire ?
    Je lui ai demandé des nouvelles de l’Almamy. Il me répondit que son âme blessée avait entrepris le grand voyage à la recherche de terres plus dignes de son statut en attendant le Grand soir de la libération.
    Je te salue au nom de Kirina le tombeau de la honte et de la résignation ou l’évocation, par ma voix rauque, de la geste des Keita suffit à régénérer les veines les plus flétries.
    Je mesure ton désespoir, toi frère du Mandé! Mais je ne comprends pas ton entêtement à fermer les portes du Taata à tes frères d’Afrique pressés de mener le combat à tes cotés.
    Grand est ton orgueil pour oublier si vite que le Mandé a toujours été une terre de partage. Ton destin d’empire t’a emprisonné dans les liens de l’unité. Tu as été au croisement du savoir millénaire dans le joyau de Tombouctou, ville de confluence, de partage et de synthèse. Tombouctou aujourd’hui enveloppée dans l’ignorance!
    Tu as été Mandé ! Tu as été Soudan puis Fédération du Mali! Tu as été l’un des illustres chantres de l’unité africaine ?
    Je te sais assez hardi pour aller seul à l’assaut du Mal à tes portes. Mais je revendique ma parcelle de gloire à tes cotés pour frapper fort et vite comme la lance de Ségou nourrie aux mille sources des sept mondes mystiques du Mandé.
    Je te tends une fois de plus ma main fraternelle ! Je te conjure de taire tes appétits sordides et d’accueillir à bras ouverts tous les combattants accourus au secours de notre belle veille terre du Mandé, terre de valeurs communes! Car Il n y a pas de honte à honorer ensemble la terre de nos ses aïeux quand le Mal frappe si durement à nos portes!
    Noxxo, j’ai appris que la luxure du pouvoir s’était emparée de toi ces derniers mois. Les dards du soleil du désert te faisaient de plus en plus croire à la résignation…abandonnant le Nord à son sort.
    Entre deux soirées bien arrosées, n’oublies jamais que ton destin de soldat te condamne à déchirer le voile de la honte qui couvre ton Pays. Que chacun veille sur la Terre de ses pères nous enseignent les sages du Mandé.
    N’oublies surtout pas de dire à mon brave frère Amadou que le destin d’un capitaine est d’enfanter avec passion l’avenir et non de revendiquer des sinécures d’ancien chef d’état! Sa vraie place est dans la colonne de tête qui franchira Kidal la meurtrie et non dans le confort douillet de Kati.
    Moi Balla fassaké, je jure que je serai à sa droite pour conter à sa descendance la grandeur de son sacrifice.

  6. Voici une bonne réaction de la société civile aux atermoiements du gouvernement pour nous faire aider. Tans pis,si cela dérange nos militaires. En tout cas, personne à Bamako n’est offusqué de voir les troupes de la CEDEAO pleinement et en bon nombre à nos côtés dans Bamako. Bien venue.

    • Nous allons marcher pour reclamer les troupes de la CEDEAO a defaut d’une armee malienne de laches.

      Elles iront partout a Bamako et a l’interieur, visibles et conquerantes pour combler le vide laisse par nos laches avec a leur tete KAYA SANOGO ,le maudit porte malheur national…qui abandonna sa tenue et ses freres du nord aux mains des envahisseurs… qui risquent de venir a Segou cueillir sa mere et ses parents ces charlatans pour qu’ils goutent aux delices de la charia a la Iyad, …

  7. Vivement le jeudi pour montrer a l opinion. National et international qu il ya des démocrates au Mali et que le peuple en a marre de sanogo et de son pm, et je sais aussi que la mobilisation sera grande vous verrez que c est le fdr qui détienne la réalité des choses

  8. FDR: “Je compte une soixantaine de partis. Aux élections je constitue FRAUDULEUSEMENT et virtuellement 1000 personnes. Je lèche les bottes au candidat INDEPENDANT qui m’a battu aux élections pour tromper tout le peuple”.

    COREN: “la majorité des cadres et dirigeants du pays sont ressortissants de mes régions du Nord. Je fais connivence avec le Président déchu pour trahir mon peuple. Mon président est l’ex SEGAL de l’homme de main du Président, tous en fuite et réfugiés à Dakar”.

    ADPS: Nous cherchons à savoir quelle mouche t’a piquée pour que tu t’associe aux deux précédents.

    Résultat en terme de mobilisation de masse: LA DECEPTION. On peut bourrer les urnes comme on veut mais pas les boulevards et les rues.

    • Moutaph, tu n’as vraiment pas de dignite…. Comment peux tu t’en prendre aux populations du nord qui souffrent part la faute de ce maudit lache Sanogo…. Ah Le Mali on n’a pas fini d’etre surpris pas des individus sans honte.

  9. Les jeunes du COREN, ne vous laisser pas manupiler par le FDR car nous savons tous que les membres du FDR sont des ennemis de la nation alors mes frères faites rapidement la part des choses avant qu’il soit trop pour vous.
    Au lieu de marcher pour la venue des troupes de la CEDEAO, marcher pour liberer nos armes retenues par cette même CEDEAO dans les ports de Guinée, Sénégal et la Côte d’Ivoire. Si réellement vous êtes des maliens digne de ce nom, vous aurez dû marcher pour liberer nos armes, si vous pensez que la CEDEAO vient nous aider, vous foutez le doigt dans l’oeil alors nous patriotes vous nous verrez sur votre chemin le jeudi avec des machettes et des coupes coupes pour vous montrer comment nous traitons les ennemis de la nation.
    J’invite des les patriotes à sortir avec leur machette et coupe coupe le jeudi pour donner une bonne correction aux ennemis de la nation qui sont les membres du FDR.
    Vivement la correction le jeudi.

  10. excellent. j’espère que la majorité silencieuse, celle qui ne s’exprime que dans les grins et autres lieux de causerie saisira cette occasion pour montrer à la face du monde que les maliens ont conscience de la gravité de la situation et ont à coeur de sauver le Mali. j’espère vraiment qu’ils sauront se mobiliser.

  11. 1. Enfin un meeting de soutien au gouvernement, à la CEDEAO, à l’armée républicaine (et non au CNDERRIERE). ENFIN UNE MARCHE QUI SEMBLE ORGANISEE PAR LA MAJORITE SILENCIEUSE (COREN, FDR, etc.). Contrairement à l’infime minorité réactionnaire et sadomasochiste que l’on entend le plus, que l’on voit le plus dans la rue avec quelques badauds qui les suivent, et qui donne l’impression de représenter une force. Cependant, il faut déplorer l’organisation de cette marche un jour ouvrable (jeudi 11 octobre). L’idéal aurait été de l’organiser un jour non ouvrable en cohérence avec d’autres capitales régionales et internationales…
    2. De toute façon, le CNDERRIERE a déjà avoué ne pas avoir de moyens pour combattre et sollicité l’aide de la CEDEAO et de la communauté internationale qui prend tout son temps maintenant, en laissant les terroristes d’AQMI/BOKO HARAM se préparer calmement dans le désert malien pour semer la mort notamment au Nigéria et en Occident (le 11 septembre 2001 n’est pas si loin). On entend même des propositions ahurissantes d’ élection dans le 1/3 du pays avec des résultats imposés au 2/3 restants. En dehors de l’aspect illégitime et illégal de ces élections, cela dénote simplement du peu de considération qu’ont ces gens à l’endroit des populations du nord quotidiennement volées, violées, fouettées, lapidées, pillées, profanées, assassinées. NON ASSISTANCE A PEUPLE EN DANGER.
    3. En attendant, le Nord Mali se meurt, les nomades s’exilent, le tourisme disparaît au Mali, les entreprises du Sud ferment les unes derrière les autres, les ONG claquent la porte. Tous les projets de développement du Nord sont suspendus (Routes Niono -Tombouctou, Bourem – Kidal, Barrage de Taoussa, etc.) Aucun bailleur ne sortira un franc pour aider directement le budget national d’un MALI déjà démuni. ET LES ENTREPRISES REFUSENT MAINTENANT D’EXECUTER MEME DES MARCHES DE LA PRESIDENCE DEVENUE INSOLVABLE A L’IMAGE DES AUTRES DEPARTEMENTS MINISTERIELS PAR AILLEURS.
    4. C’est drôle cette manie de distinguer ou de vouloir utiliser les uns contre les autres AQMI/ANSARDINE/MUJAO/MNLA/BOKO HARAM (tactique du Diviser pour régner). SURTOUT que les indépendantistes/terroristes ne sont qu’une petite minorité de la population touareg ou arabe (noter aussi qu’il y a des noirs parmi eux, un bandit n’ayant aucune nationalité en réalité). Il faut se rappeler que ces bandes se sont opposées uniquement à cause de guerre de territoires, comme cela se passe fréquemment dans les groupes mafieux des grandes cités. Si ces groupes PRETENDENT avoir des buts différents, ils utilisent et vivent tous des mêmes moyens de banditisme : esclavage dans les temps anciens, vols, viols, pillage, narcotrafic, et trafic d’armes, enlèvements, chantage de l’Etat et des individus. Les jeunes qui s’enrôlent dans AQMI/MNLA et autre BOKO HARAM, NE CROIENT GUERE A CE QU’ILS PROFESSENT : ni à l’indépendance, ni au développement, ni à la religion à fortiori à la charia. Ils agissent ESSENTIELLEMENT POUR LE VENTRE, accessoirement par la jalousie, souvent la haine ou une injustice quelconque, et continueront à le faire tant qu’ils n’auront d’autres alternatives. Etudiez leurs actes au quotidien. Leur sport favori est le vol, le viol, les enlèvements d’hommes et de véhicules, le trafic d’armes, la drogue, le chantage et le saccage des biens de l’Etat, les tueries de ceux qui s’opposent à leur gagne pain, toute chose n’ayant aucun lien avec quelque religion ou quelque idéal que ce soit. Depuis les temps immémoriaux, bien avant la colonisation, c’est la faiblesse de l’Etat qui encourage ce banditisme ordinaire en réalité. IL N’Y A ET IL N’Y AURA D’AUTRE SOLUTION IMMEDIATE QUE PAR LA FORCE SOUTENUE PAR DES ETATS QUI COORDONNENT LEURS ACTIONS EN LIEN AVEC LES GROUPES D’AUTODEFENSE, LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET LE CHOMAGE ENSUITE.
    5. Faut-il croire que des personnalités haut placées dans les Etats sont complices du terrorisme/banditisme armé ? C’est quand même incroyable que les Etats (Tchad, Centrafrique, Mauritanie, Algérie, etc.) hésitent de coordonner leurs actions avec la CEDEAO dans la lutte contre les bandits armés et terroristes, tandis que ces derniers s’unissent pour les combattre!
    6. S’il s’agit de négocier pour ruser, OK. Sinon, ATT a été condamné parce qu’il a négocié, et au moment de sa chute il avait cessé de négocier, ce qui finit par accélérer sa chute par des soldats effrayés par AGUELHOC. Que peut-on négocier après tout ce qu’ATT a essayé avec ces gens (intégration et réintégration, postes juteux, argent, quasi complicité dans le paiement des rançons, etc.) ? Enfin, toute cette négociation semble se tenir sans la majorité touareg, sans les sonrays, sans les arabes, sans les bellahs, sans les peulhs et sans les dogons qui sont assujettis ! C’est dire qu’à terme, si l’armée malienne ne se démène pas, la guerre civile est inévitable au Nord, parce que nulle part au monde, une minorité n’opprime une majorité ad vitam and ad eternum (même l’Afrique du Sud blanche n’y est parvenue). Les Communes du Nord, à l’instar de toutes les Collectivités territoriales du Mali, ont déjà leur ‘’indépendance’’ selon les textes de la décentralisation. En dehors du rôle régalien de l’Etat (Défense, Sécurité intérieure, Justice, Monnaie, Diplomatie), les Collectivités territoriales maliennes peuvent tout entreprendre, localement, entre collectivités ou avec des collectivités étrangères. LES RARES CADRES DU MNLA NE RECHERCHENT QUE DES POSTES JUTEUX POUR EUX-MEMES. LES SOUS FIFRES SERONT CASES A LA DOUANE, LE RESTE DES BANDITS VOUDRA SIMPLEMENT LE DESENGAGEMENT DANS LE GRAND NORD POUR QU’ILS PUISSENT S’ADONNER A LEUR SPORT FAVORI DE TRAFIC DE DROGUES, D’ARMES ET DE PIRATERIES. Si vous les mettez dans la garde républicaine ou dans l’armée, la faiblesse du salaire les fera fuir et l’indiscipline tuera ces institutions. Comme cela a été toujours le cas : INTEGRATION, DESERTION, REINTEGRATION. AU FAIT, QU’ATTEND LA CPI POUR ARRETER TOUS CES CRIMINELS QUI VIVENT EN ALGERIE, AU BURKINA, EN MAURITANIE, EN FRANCE, ETC. ???
    7. Les brigades d’autodéfense retenues par le COREN restent une activité essentielle (absence d’armée qui même quand elle existait ne peut être présente dans tous les villages et villes de la ligne de front, irrédentisme touareg/arabe qui date de plusieurs siècles ET REVIENT TOUJOURS A CHAQUE FOIS QUE LES POPULATIONS SEDENTAIRES S’AFFAIBLISSENT, l’immensité et la fragilité du Sahara encourageant le banditisme…) La seule question qui se pose concerne les modalités d’organisation de cette brigade et surtout SA PERENNISATION : nature et âge des cibles, formation, armement, autodéfense, guérilla, financement, etc.

  12. Je comprends et salue la position de Zoumana SACKO sur la place de la réligion dans la vie politique malienne. Je pense qu’il s’agit là d’un phénomène qui porrait, à termes, diviser les maliens.
    Cependant, il ne doit pas s’allier avec les animateurs des partis pour lesquels la conquête et le maintien du pouvoir se font normalement et sans vergogne par la corruption. Comme l’a dit, hier le chef de la délégation de la commision des des droits de de l’homme de l’ONU, c’est cette corruption couplée avec la mauvaise gourvenance qui constitue les causes profondes(root causes) du problème malien. Sinon il n’y avait pas que des maliens en Lybie.

  13. Je comprends et salue la position de Zoumana SACKO sur la place de la réligion dans la vie politique malienne. Je pense qu’il s’agit là d’un phénomène qui porrait, à termes, diviser les maliens.
    Cependant, il ne doit pas s’allier avec les animateurs des partis pour lesquels la conquête et le maintien du pouvoir se fait normalement par la corruption. Comme l’a dit, hier le chef de la délégation de la commision des des droits de de l’homme de l’ONU, c’est cette corruption couplée avec la mauvaise gourvenance qui constitue les causes profondes(root causes) du problème malien. Sinon il n’y avait pas que des maliens en Lybie.

  14. C’est le droit de toutes les associations et partis politiques de marcher dans le respect des textes en vigueur au Mali.C’est aussi le devoir de toute association ou parti politique d’exclure de ses rangs les individus qui porté atteinte à l’intégrité territoriale du Mali et à l’intégrité physique des maliens.Le parti ADEMA et d’autres partis membres du FDR continuent de garder en leur sein des députés notamment ceux des cercles de Kidal et un des députés de Bourem ainsi que des maires et conseillers municipaux qui ont rallié le MNLA et ANSARDINE.Tant que cela est aucun malien qui aime sa patrie ne doit accepter marcher avec ses partis et associations dont les leaders n’ont jamais defendu l’interêt général mais leurs intérêts individuels.

  15. Cette marche sera aussi anuler! Pourquoi,nous avons peur si nous savons bien que nous sommes majoritaires?

  16. Le Mali est au centre de l’actualité internationale et cela par la faute du CAPITAINE sanogo, qui avide d’argent et de pouvoir a remis les 2/3 du pays aux bandits armés. Sinon comment comprendre qu’à près 6 mois du départ d’ATT, aucune action militaire n’a été entreprise pour la libération du nord mali. Pire cette coalition d’alcooliques de KATI refuse même l’arrivée de la CEDEAO pour aider le mali, que le ridicule ne tue plus.
    La junte a menti au peuple malien en disant qu’ATT n’avait pas commandé des armes et ne voulait pas faire la guerre mais aujourd’hui elle se rétracte pour dire que seules les armes commandées par ATT peuvent libérer le Nord. O vaillant peuple malien notre destin est entrain d’être bafouillé par la junte et le DICKO du HCI ? Nous devons prendre conscience et agir au plus vite.
    Un premier ministre qui ne fait que la promotion de l’ignorance et de la carence pour preuve la nomination du nullard capitaine comme président du fameux comité de reforme car bien avant le retour de Dionkounda la décision avait été prise. L’affaire du journaliste Aissat Ibrahim MAIGA , les promotions au niveau de la police …..
    Le rapport confidentiel de l’ONU confirme ce que nous savions déjà, la connexion de la junte avec les pros BAGBO pour déstabiliser la CI mais aussi le recrutement des mercenaires pour déstabiliser aussi le FASO. Oumar MARICO sert de trait d’union entre les opposants de ces deux pays et la junte d’une part et d’autre part entre les opposants de ces deux pays et les bandits armés qui sévissent au nord enfin de déstabiliser nos pays voisins qui veulent nous aider au non de la solidarité.
    La roue de l’histoire tourne et chacun aura son tour. L’exécution sommaire de plus de 20 militaires bérets rouges enfouis dans une fosse commune sera sans nul doute l’événement qui rattrapera cette clique de bandits de KATI qui en réalité font plus de maux que le MNLA et autres.

  17. Le Front pour la Démocratie et la République (FDR), le Collectif des Ressortissants du Nord (COREN), l’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise (ADPS), entre autres, s’il vous plait n’annuler pas cette marche meme à la demande du HCI. Cette Marche va determiner ou se trouve la majorité des Maliens. Montrer nous qu’au Mali il y a des hommes et femmes qui veulent le bien de ce pays. Vive le Mali, A bas les oportunistes, vive l’Etat de droit, l’intégration africaine et la coopération internationale.

  18. Ce n´est pas trop tot hein!!! Vous avez laissé le terrain libre pour que des vauriens crients au nom du Mali alors que vous etes majoritaire dans le pays!!!

  19. EST CE MÊME NÉCESSAIRE DE MARCHER…LES G–EULARDS N’ONT PAS LE CHOIX …. LE PEUPLE VA TÔT OU TARD SE RENDRE COMPTE QUE LA G—EULE DE SANOGO NE VA PAS LIBÉRER LE PAYS…

    Moussa Ag, QUI PENSE QUE LES FABFARONS VONT FINIR PAR CÉDER OU PÉRIR…MAIS LES TROUPES VIENDRONT À BAMAKO POUR AIDER LE MALI…C’EST L’ASTRO-PM COMPLICE QUI NOUS A RETARDÉ …. SINON PAS CES FUYARDS OPPORTUNISTES…

  20. Merci de prouver que vous êtes les dignes représentants du peuple malien,

Comments are closed.