Pour la victoire à la présidentielle de 2012 : L’Adema et 20 partis signent l’Alliance pour le Renouveau Politique (ARP)

0
0

  Ce regroupement dénommé Alliance pour le Renouveau politique (ARP) concerne les partis : Pei, Pdd, Pecsam, Pjdd, Psr, Pej, Rcd, Pdj, Pdp, Ufdp, Amat, Cd, Mdd, Psd, Rpd, Padem et d’autres dont l’Udd qui attend la tenue de son congrès pour signer cette alliance. L’évènement s’est déroulé en l’absence du candidat Dioncounda Traoré, retardé par un plan de vol.

Honorable Dioncounda TRAORE

La cérémonie s’est déroulée au siège de l’Adema, en présence des présidents de ces partis ou de leurs représentants, de Ibrahima Ndiaye, Directeur de campagne du candidat Dioncounda Traoré ; du 2ème Vice président de l’Adema, chargé des alliances, Sékou Diakité ; du Vice président, Mohamedoun Dicko ; du Secrétaire général de l’Adema, Marimanthia Diarra ; du Directeur de Cabinet du candidat, Ousmane Sy ; du médiateur de l’Adema, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara et de nombreux responsable du parti, du porte parole du candidat de l’alliance, Kassoum Tapo.

Selon le 2ème Vice président de l’Adema, chargé des alliances, Sekou Diakité, ces partis signataires ont décidé d’accompagner et de soutenir le candidat de l’Adema jusqu’à la victoire. C’est l’aboutissement d’un processus qui a commencé depuis quelques mois, selon lui. Il a salué la fidélité, la loyauté et le sens élevé de certains partis politiques qui sont avec l’Adema depuis le Pspr en 1992, la Cndp en 1997 et l’Ard en 2002. Il n’ya pas de raison qu’ils changent aujourd’hui, soutient-ils. Cette fidélité et cette loyauté s’explique par le fait qu’ils ont compris que l’Adema est le parti à même de relever le défi de la victoire.

« Nous souhaitons signer avec ces partis un accord politique et non une alliance électorale », a déclaré Sekou Diakité. Un accord politique comprenant des engagements communs qui prennent en compte les élections de 2012 et même les élections communales de 2014. Selon Sekou Diakité, l’Adema jouera sa partition, quant aux partis politiques, ils ne souhaiteraient pas faire de la configuration, mais mouiller le maillot en descendant dans leur bastion pour la victoire du candidat de l’Adema Dioncounda Traoré. « Nous sommes confiants avec ces partenaires et leur disons que l’Adema va à ces élections avec un seul objectif : gagner les élections», selon le Secrétaire chargé des alliances, Sekou Diakité. Selon lui, les signataires savent déjà qu’ils ne seront pas seuls, car des contacts très avancés existent avec d’autres partenaires. Cette signature n’est qu’une étape et d’autres types de rapports sont à venir, ajoute –t-il.

Pour le porte-parole des partis signataires, le Colonel Youssouf Traoré, « cette cérémonie était pleine de signification. Ses enjeux n’échappent à personne. Le principe est la solidarité et la justice. Cela veut dire quoi ? Si nous allons à la chasse avec l’Adema, et qu’on attrape un gibier, nous le partageons. En venant à cette alliance, nous ne venons pas pour soutenir l’Adema, nous venons pour nous-mêmes. Chacun se bat pour lui-même, car le gibier sera partagé. A partir de cet instant Dioncounda n’est plus le candidat de l’Adema, mais le candidat de l’alliance ». Le destin de l’homme est irréversible, à cette élection nous vaincrons, a conclu le Colonel Youssouf Traoré. Pour le Directeur de Campagne, Ibrahim Ndiaye, le doyen Youssouf Traoré aura tout dit, « la chasse c’est d’aller à un combat, d’avoir le plus d’adhésion, le plus d’élus. Chacun travaille pour lui-même et pour le Mali », a soutenu Ibrahim Ndiaye.

La plateforme de l’Alliance a été lue par le Secrétaire à la Communication du parti, Cheick Mohamed Thiam. Ainsi qu’un communiqué de l’alliance sur le nord, affirmant le soutien au Président ATT et au gouvernement, mais s’érigeant en partisan du dialogue.

B. Daou

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.