«Pour moi, l’URD est la première force politique du Mali»

0

C’est ce  qu’a affirmé Dr Madou Diallo, président des jeunes de l’URD. C’était au cours d’un point de presse organisé, samedi dernier,  au siège du mouvement des jeunes à N’Tomikorobougou. Un point de presse dont l’objectif était d’édifier les «ouvriers de la plume» sur la tournée que le bureau des jeunes du parti effectue, actuellement, dans la région de Kayes.

En effet, depuis lundi dernier les jeunes de l’URD sillonnent les cercles de la région de Kayes. La délégation est conduite par le président des jeunes de l’URD, Dr Madou Diallo. L’objectif de cette tournée, selon lui, est de faire l’état des lieux du parti, de redynamiser ses structures et de mettre en ordre de bataille les jeunes dans la perspective des élections générales de 2012. Aussi, il s’agit pour la délégation de recenser les problèmes et les préoccupations et les propositions de la jeunesse de cette région.

Pour l’étape de Kayes, la délégation doit se rendre, successivement, dans les cercles de Kita, Kéniéba, Bafoulabé Yélémané, Kayes, Diéma pour boucler la boucle par Nioro du Sahel. Selon le conférencier, toutes les régions du Mali seront visitées par le bureau des jeunes avant le 29 avril, date du premier tour de la présidentielle.

Dr Madou Diallo a profité de cette occasion pour annoncer que la tournée de Kayes sera marquée par des adhésions à l’URD. Des conseillers municipaux d’autres partis ont déjà manifesté leur volonté de rejoindre le parti de la «poignée de mains».  A l’en croire, il ne se passe pas un jour, une semaine, sans que l’URD n’enregistre des adhésions. Ce qui lui fait dire que l’URD est la «première force politique du Mali». «La preuve est que c’est notre parti qui a enregistré le grand nombre d’adhésions ces dernières années. Ce sont les membres des autres partis qui plient leurs bagages pour rejoindre l’URD», a-t-il expliqué.

 

Abou Berthé   

 

 

 


PARTAGER