Pour “parler Mali” et “unir les maliens” : IBK et les anciens Présidents bientôt conviés autour d’une même table

18
 Amadou T Touré , IBK ,  Alpha O Konaré (GD)
Amadou T Touré , IBK , Alpha O Konaré (GD)

Les anciens Présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré (ATT), Pr. Dioncounda Traoré, et l’actuel locataire de Koublouba, El-Hadj Ibrahim Boubacar Kéita, main dans la main pour prêcher à l’unisson la réconciliation des cœurs et des esprits entre tous les fils du Mali… Voilà là un rêve et un vœu longtemps caressés par les Maliens pour panser les plaies laissées par la crise, et en effacer à jamais les stigmates, pour que le vaillant peuple du Mali retrouve sa quiétude, sa cohésion et son légendaire vivre ensemble d’antan.

À l’épreuve de certaines démarches minutieusement préparées et sérieusement portées par des hommes et des femmes regroupés au sein du Groupe d’Action pour le Dialogue et la Réconciliation (Gard), et engagés pour la cause nationale, ce n’est plus un rêve de croire voir dans un future prochain les présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré, Dioncounda Traoré, et Ibrahim Boubacar Kéita autour d’une même table pour “parler Mali” et unir les Maliens par le dialogue et la réconciliation.

Dialogue et réconciliation nationale, un binôme au cœur des soucis ayant motivé la création du Groupe d’Action pour le Dialogue et la Réconciliation (Gard), présidé par El Hadj Souleymane Dagnon, Maire de la Commune VI du District de Bamako. Ce regroupement d’hommes et de femmes qui n’ont de soucis que pour le devenir et l’avenir du Mali, a déjà réussi un challenge au mois de juin dernier avec la tenue du “Forum de Kéla”. Un forum qui aura souscrit à l’engagement solennel de tous les griots et autres “Niamakala” du Mali, de Kayes à Kidal, des religieux et des personnalités de tous bords, de tous horizons, de toutes ethnies et de toutes les communautés de notre pays, dans toutes dynamiques visant à ramener la paix au pays de Soundjata, de Tiéba et Babemba Traoré, de Biton Coulibaly, de Fihroun et de Askia Mohamed…

Pour le retour du “Dambé” et du “Maya” comme socle de toutes nos actions. Ayant fait le constat qu’il serait très difficile, pour ne pas dire quasi impossible de réconcilier les Maliens, sans que ceux qui ont eu l’honneur et la charge de porter leur destinée tout au long de l’histoire, à savoir les Présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré, Dioncounda Traoré et Ibrahim Boubacar Kéita, ne montrent la voie et l’exemple, le Gard a donc décidé de faire de cela la première manche de son combat. Et sans attendre, les hommes et les femmes qui le composent, sous la houlette de El Hadj Souleymane Dagnon, se sont mis à la tâche.

Guidés par la conviction de bien faire, ils n’ont pas mis du temps à dénicher les personnes ressources pour ce faire. Des personnes ressources, dont nous tairons volontiers l’identité par souci de ne pas interférer dans les démarches en cours, qui, en plus de souscrire extérieurement à l’initiative, ont déjà pris leur bâton de pèlerin pour la matérialisation de ce projet qui devra donner aux maliens leur fierté d’antan.

Et déjà, les Présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Dioncounda Trooré et Ibrahim Boubacar Kéita ont tous, chacun en ce qui le concerne, donné leur “accord de principe”. Comme quoi, seul compte le Mali ! Seuls comptes les intérêts des maliens ! Pour ce qui est du président Amadou Toumani Touré, des démarches sont en cours pour avoir son quitus à lui à propos de ce qui devra, selon les animateurs du Groupe d’Action pour le Dialogue et la Réconciliation (Gard), consacrer le retour définitif de la paix au Mali.

“L’adhésion et l’engagement de tous les fils du Mali à ce projet sont vivement souhaités. Donnons-nous donc la main pour la renaissance du Mali”, tel est l’appel lancé par le président du Gard, El Hadj Souleymane Dagnon. Ici à “Le Soir de Bamako”, nous souscrivons entièrement à ce projet, parce que plus que tout, nous aimons le Mali.

Assane SY DOLO

 

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le président on est en France quand il nous demande tu viens de quel pays si ce le mali on te jete on t’appelle le bledar par ce que c’est un pays pauvre

    Je peux vous aidez vous allez dire que je suis bête se nous qui souffre

  2. Une bonne idée. Mais rien ne vaut un bonne societé civile, organisée. Le vrai problèmes nést les anciens President, mais la qualité des homme qui animent ces débats, forums et autres; je veux dire El Hadj Souleymane Dagnon, Maire de la Commune VI du District de Bamako a lui seul fait déjà trop de victime à Bamako!!!! alors où est le seurieux????????????
    Puisse le bon DIEU sauver le Mali.

  3. Dans vos chiffon, je ne vois pas le nom de l’ex-président, le Gal. Amadou Haya Sanogo, le sauveur national. Mr le journaliste, soyez digne et honnête car personne ne peut effacer l'histoire d'un pays !!!

  4. Dans vos chiffon, je ne vois pas le nom de l’ex-président, le Gal. Amadou Haya Sanogo, le sauveur national. Mr le journaliste, soyez digne et honnête car personne ne peut effacer l'histoire d'un pays !!!

  5. Dans vos chiffon, je ne vois pas le nom de l’ex-président, Gal. Amadou Haya Sanogo, le sauveur national. Mr le journaliste, soyez digne et honnête car personne ne peut effacer l’histoire d’un pays !!!

    • C’est simplement parce que Sanogo est toujours occupé à sauver la nation, quant il finira il pourra se joindre aux autres. 😀 😛 😛 😛 😛 😛 😀 😀

    • C’EST UNE RENCONTRE IMPORTANTE ENTRE DES PERSONNES TRES SERIEUSES ET PUIS IL N’Y A PAS DE THIMI TCHAMA OR LE CAPITAINE LUI EN RAFFOLE

  6. El Hadj Souleymane Dagnon qui a nous chasse de nos parcelles de yiramadjio(Zeremy) pour attribuer a tiers personnes , il a fait pleurer beaucoup de pauvres au lieu d’etre mediateur entre les anciens presidents il faut demander pardon aux pauvres de la commune VI
    ce peuple est trop fatigue trop trop

    • LE HIC DE CETTE RENCONTRE C’EST LA PRESENCE DE SOULEYMANE DAGNON QUI N’A PAS BONNE PRESSE MAIS L’IDEE N’EST PAS MAUVAISE

  7. CETTE RENCONTRE OU RÉUNION EST L’OCCASION DE DIRE LES VÉRITÉS DU COUP D’ETAT DE 1991 A NOS JOURS CAR IL Y A BEAUCOUP DE COMPLOTS DE COUP BAS ET DE NON DITS.
    LE PEUPLE A BESOIN DE CONNAITRE LA VÉRITÉ CAR RIEN DE SOLIDE NE PEUT SE CONSTRUIRE SUR DU FAUX.
    MOUSSA TRAORE A DIT LORS DE SON PROCÈS EN BAMBARA QUE “ALLAH TES DJI TO NONO LA”
    ATT A DIT LORS DE LA TRANSITION QUE SEULS LES FOUS ET LES STUPIDES VEULENT ÊTRE PRÉSIDENT DU MALI ET QUELQUES ANNÉES PLUS TARD LUI SE PRÉSENTE POUR CE POSTE QU’IL A DÉCRIE
    ELLE SERA LE LIEU ET LE MOMENT DE SE PARDONNER SANS RANCUNE MÊME SI ON PEUT PAS TOUT OUBLIER.
    LE DIVORCE SUBITE ENTRE ALPHA ET IBK.
    LES RAISONS PROFONDES DU COUP D’ÉTAT DE 2012.
    CE N’EST PAS UN TRIBUNAL MAIS LA VÉRITÉ DES FAITS DOIT ÊTRE CONNU PAR LE PEUPLE

  8. Sérieusement je ne vois pas comment ces presidents peuvent unir les maliens, dans la mesure où ils sont tous decries par les maliens!!!!!!!!

  9. Du n`importe quoi! Au lieu de s`attaquer aux vrais problèmes du pays ” Corruption, insécurité alimentaire, sante, emploi, insalubrité etc…”
    Ils vont gaspiller nos maigres ressources pour organiser cette table ronde.
    Encore une fois du n`importe quoi.

  10. Quelle hypocrisie? Il n’y a aucun problème entre les anciens présidents. S’il y a problème, c’estre entre eux et le peuple malien.
    Un tel projet n’apportera rien au développement du Mali et au bien être des maliens. Pourquoi les anciens présidents ne font pas leur meaculpa par rapport à leur responsabilité dans l’éffondrement du Mali d’abord et demander ensuite le pardon du peuple?

  11. Alors et le capitaine Sanogo?c’est pas juste ,on a dit tous les anciens présidents non

    • @Mel.Le journaleux SY DOLO (un amateur de dolo de la veille?) peut bien écrire tout ce qu’il veut, mais SANOGO EST LE SEUL MALIEN CO-SIGNATEUR DES ACCORDS DE OUAGA , BASES DES POURPARLERS QUI SE TIENNENT PRESENTEMENT A ALGER.Le général 4* SANOGO est donc bien rentré dans l’histoire politique du Mali nouveau grâce à un coup d’état comme ATT et GMT d’ailleurs!Je ne vois pas pourquoi ces 2 sont là et pas lui?Oubien le fait qu’il ait rendu si tôt le pouvoir qui fait la différence, car il l’a sollennellement rendu à Dionkis (qui est lui aussi un ex-président)en échange d’une amnistie générale pour le putsch, et des traitements d’ancien président du Mali… 😉

    • @MEL

      Le Capitaine Sanogo est une ordure qui n’a pas sa place ici. Et aussi on ne veut pas le déranger pendant qu’il chie, quand il finira de chier, il pourra demander si toutefois la Nation a besoin de son expertise ou de son expérience de délinquant drogué. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😀 😀 😀

Comments are closed.