Pour son engagement en faveur des femmes au Mali : L’honorable Aïcha Belco Maïga couronnée “Femme de l’année”

1
L'honorable Aïcha Belco Maïga
L’honorable Aïcha Belco Maïga

Rappelons qu’Aïcha Belco, député élue à Tessalit, dans l’extrême nord du pays, est également la cinquième vice-présidente de l’Assemblée nationale du Mali et Présidente de la section malienne de l’Assemblée parlementaire de la francophonie. Aussi, elle est la présidente d’honneur de l’ONG EFFAD (éduquer, former les femmes, un appui au développement “. C’est à cet effet qu’elle ne cesse de se battre pour l’amélioration des conditions de vie des femmes. Ainsi, elle est très engagée pour la cause de cette catégorie de la population en travaillant activement dans les domaines de l’éducation, de la santé, du développement économique, de la  lutte contre la pauvreté, du droit à la liberté et à l’égalité face à la loi, en soutenant la promotion politique des femmes leaders.

C’est donc pour cet engagement sans faille qu’elle a été récompensée par ce prix équivalent à 30 000 euros. Ce montant sera destiné à l’activité et à l’action qui ont déterminé l’attribution de cette reconnaissance.

Selon le Président du Conseil de la Vallée, Marco Viérin qui lui a remis ce prix, l’honorable Aïcha Belco Maïga a été guidée dans son combat pour le respect, la dignité et la liberté de l’être humain par la persévérance.  Ainsi, il dira que : ” La persévérance a inspiré son action dans les domaines de l’éducation et de la santé : deux piliers fondamentaux pour le développement durable d’une communauté. Aicha est aussi courageuse. Courageuse parce qu’elle est issue d’un Pays, le Mali, qui est déchiré par des rébellions et des conflits sans fin, et œuvre pour défendre les droits des enfants, des filles et des femmes, premières victimes des violences. Aicha nous rappelle qu’on ne combat pas la violence par la violence, l’injustice par l’injustice ; elle se bat en respectant le droit pour que les droits soient respectés. Le seul chemin pour faire triompher les libertés, la démocratie et la paix”.

Rappelons que la cérémonie a été ouverte par une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat meurtrier de Tunis qui a eu lieu la veille. En plus de  Aicha Belco Maiga, il y avait aussi les deux autres femmes finalistes à savoir l’Italienne Alessandra Morelli (20 000 euros) et l’Indienne Shruti Kapoor (10 000 euros).

Organisée par le Conseil régional de la Vallée d’Aoste, en collaboration avec le Soroptimist international Club Valle d’Aosta, avec l’adhésion du Président de la République italienne et le parrainage de la Chambre des députés italienne, du Ministère italien des Affaires étrangères et du Département de l’égalité des chances de la Présidence du Conseil des ministres italien, cette distinction récompense les femmes qui se battent pour faire avancer les droits de leurs sœurs.

Massiré Diop

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.