Pourparlers avec les groupes rebelles du nord : L’ancien Premier ministre Modibo Kéïta nommé Haut Représentant du chef de l’État pour le dialogue inclusif inter-malien

0
Modibo Kéïta
Modibo Kéïta nommé Haut Représentant du chef de l’État pour le dialogue inclusif inter-malien

Mercredi dernier, le Président IBK annonçait son intention de nommer prochainement une personnalité en charge de conduire des pourparlers avec les groupes rebelles du nord du pays. Le portrait robot donné ce jour-là indiquait une “personnalité dont le sens de l’Etat et de la patrie, la probité et le courage politique sont de notoriété avérée”, comme le faisait ressortir le compte rendu du premier Conseil des Ministres du gouvernement Moussa Mara.

 

Selon le président IBK, la personnalité qui sera nommée aura la “lourde charge” de conduire des discussions avec les groupes rebelles, mais aussi avec l’ensemble des communautés du nord du pays.

 

Depuis hier soir, cette personnalité est connue. Il s’agit de l’ancien Premier ministre Modibo Kéïta (du 18 mars 2002 au 9 juin 2009). En effet, le chef de l’État a informé le Conseil des Ministres hier de la nomination de Monsieur Modibo Kéïta en qualité de Haut Représentant du chef de l’État pour le dialogue inclusif inter-malien.

 

M. Modibo Kéïta a occupé par le passé plusieurs postes: (en 1987) Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale; (en 1999) secrétaire général de la présidence de la République; (18 mars 2002) Premier ministre.

 

La nomination d’hier intervient alors que deux Ministres du Gouvernement Moussa Mara (le Ministre de la Réconciliation nationale Zahabi Ould Sidi Mohamed et le nouveau Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, M. Abdoulaye Diop) séjournent à Alger, en vue de la préparation du second round des rencontres exploratoires entres les groupes armés du nord. Nous y reviendrons.

La Rédaction

PARTAGER