Précampagne électorale : Mobilisation débordante pour Bittar à San

0
0

Il y a un adage bien connu de tous qui dit que “nul n’est prophète chez lui”. Eh bien tel n’a pas été le cas pour Jeamille Bittar à San, sa ville natale, le samedi 10 décembre dernier. Une date qui a vu le lancement de l’association politique de soutien à sa candidature pour la présidentielle d’avril 2012 : l’UMAM (l’Union des mouvements et associations pour le Mali). Malgré la distance qui sépare la ville du stade où le meeting s’est tenu (environ 20 Km), la population de San et environs, dans toutes leurs sensibilités, ont tenu à être au rendez-vous afin de témoigner leur soutien à l’enfant du terroir.

Pour la circonstance, rien n’a été laissé au hasard. Tous et chacun étaient sortis avec ce qu’ils avaient de beau, de magnifique afin d’ajouter du sien à la démonstration de force pour la réussite de l’évènement. Toute chose qui a fait que la cérémonie a été très riche en couleur avec des chorégraphies du terroir, celles des peuls cousins des bobos et bien d’autres musiciens tels que la virtuose Sali Sidibé, Abdoulaye Diabaté et Sékouba Koné, l’étoile montante de Markala, la vieille cité ouvrière.

Accueilli   à l’entrée de la ville de San aux environs de 16 heures précise, Bittar a été escorté par un cortège impressionnant jusque au stade situé à une vingtaine de kilomètres de la ville sous les acclamations et ovations en traversant les quartiers. La cérémonie n’a pris fin que vers 20 heures avec une foule , restée mobilisée au point de créer un désordre fou. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition.   

Alassane Diarra

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.