Prélude à la présidentielle d’avril 2012 : Signature d’une plateforme du GPS avec Soumi champion

0
0

                Peut-on couvrir le soleil avec la main ? Certainement non. Alors, le Champion continue son petit bonhomme de chemin vers Koulouba. D’où l’engagement sans faille de nombreux partis du GPS, n’ayant pas encore signé quoi que ce soit avec qui que ce soit, à aller avec Soumaïla Cissé dit Soumi Champion. C’est ce jeudi  après midi dans la salle de presse du CICB.

Une plateforme politique ou électorale se définit comme un programme, un ensemble d’analyses et de revendications qui servent de point de départ à une politique commune. C’est dans ce cadre que le GPS 2012 (GROUPEMENT DES PARTIS SOLIDAIRES POUR LES ELECTIONS DE 2012) dirigé par le Professeur El Hadj Younouss Hamèye Dicko, non moins Président du RDS (Rassemblement pour le Développement etla Solidarité) va signer une plateforme avec le candidat du peuple, Soumaïla Cissé.

Il faut rappeler que le GPS a eu à décrier l’unilatéralisme méprisant de l’Etat qui continue à faire le cavalier solitaire. Il se battait à l’origine pour un fichier électoral fiable et consensuel. Désormais, il s’agit pour le regroupement, après un examen approfondi du calendrier électoral adopté unilatéralement par le gouvernement le 18 Octobre 2011, d’attirer l’attention de l’opinion sur des questions sensibles. Naturellement que la toute première frustration du groupement est l’absence de concertation dans l’adoption du calendrier électoral. L’autre désastre est le couplage du 1er tour de la présidentielle avec le référendum. Chose que le professeur a décrié en disant que c’est tout simplement inédit pour la pratique démocratique.

La radiation unilatérale de plus de 2 millions d’électeurs des listes est une préoccupation majeure. C’est tout simplement inadmissible un tel degré de mépris et d’amateurisme dans la gestion du pays “, avait dit le Professeur.

Il faut savoir que l’absence de cadre de concertation entre les partis politiques et le ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales (MATCL) ; la difficulté que nombreux de nos concitoyens des villages et campagnes ont éprouvés à suivre le processus de s’inscrire sur les listes électorales, sont quelques inquiétudes du GPS 2012 qui craint un fiasco préjudiciable pour la démocratie et l’avenir de notre pays.

Il est alors important de préciser que le GPS 2012 est de nos jours composé de 45 partis politiques déterminés, selon son président, à se battre pour faire triompher ses idéaux qui se résument à organiser des élections crédibles pour2012. L’année 2012 sera une année électorale dans notre pays, alors le souci majeur de tous les Maliens est l’organisation d’élections libres transparentes et apaisées. Le GPS 2012 est ainsi déterminé à aller jusqu’au bout de sa logique à savoir des élections acceptées par tous.

DINER OFFERT PAR SOUMI A L’HOTEL SALAM JEUDI 10 NOVEMBRE 2011

Pour cette occasion, le candidat du Peuple Soumaïla Cissé avait tenu un discours fédérateur que nous vous proposons.

Merci du grand honneur que vous faites à l’URD ce soir, en acceptant de répondre à son invitation à ce dîner. Vos présences nous réjouissent et nous honorent d’autant, qu’elles sont celles d’hommes et de femmes parmi les plus avisés et les plus crédibles de la scène politique malienne. Assurément, vous conférez à cette rencontre un éclat et une solennité tout particuliers. 

                La rencontre qui nous réunit ce soir est dédiée à un groupe de partis politiques qui s’est librement constitué autour de la question du fichier électoral. Ce groupe, qui a aujourd’hui un visage, vient de se baptiser “Groupe des Partis Solidaires pour des Elections transparentes et crédibles en 2012”, en sigle GPS 2012.

                L’URD a suivi avec beaucoup d’attention et d’intérêt la gestation de ce groupe, depuis l’atelier tenu autour de la question du fichier électoral par le ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, un jeudi 02 juin 2011 au Centre International des Conférences de Bamako. Depuis cette date, l’opinion politique nationale et internationale s’est rendue compte de la volonté de ce groupe de partis politiques, de contribuer efficacement à trouver les solutions les plus adéquates aux enjeux électoraux de 2012, notamment ceux liés au fichier électoral. Cette volonté a été illustrée par de multiples activités, dont des conférences de presse et des propositions réfléchies adressées à qui de droit.

                Je voudrais placer notre rencontre sous trois signes : ceux de la reconnaissance, du rassemblement et de la victoire.

                En vous conviant à ce dîner, je voudrais d’abord témoigner de la reconnaissance de mon Parti pour le formidable travail de réflexion et de propositions abattu par le Groupe des Partis Solidaires pour des élections crédibles, transparentes et apaisées en 2012, en sigle GPS 2012. Que leurs efforts soient couronnés de tout le succès que nous attendons.

                Ce succès est à notre portée. Mais nous le réaliserons certainement si nous restons mobilisés et rassemblés autour de l’objectif qui a servi de motivation à la naissance du GPS 2012. C’est pourquoi le rassemblement de nos forces constitue le deuxième signe sous lequel je voudrais placer notre rencontre. Le GPS 2012 doit servir de cadre au rassemblement politique le plus large possible. Sa structuration et son organisation devraient tenir compte de cet objectif, à la réalisation duquel je voudrais appeler chacun de nos partis. Il s’agit pour nous de transformer l’essai, par la création de toutes les conditions de notre victoire en 2012.

                Une des meilleures voies pour ce faire me semble être la conclusion entre nos partis d’une alliance politique claire, qui fixera les bases de notre collaboration future. Car, il n’y a de victoire que pour des forces organisées, lucides, et résolues à atteindre leur objectif. C’est pourquoi la victoire en 2012 est le troisième signe sous lequel je souhaite placer la présente rencontre. Je suis convaincu que nous y parviendrons, avec l’aide et la volonté de Dieu.

                Je ne voudrais pas abuser davantage de votre temps et de votre patience. Cependant, avant de conclure, permettez que je formule le vœu de voir le projet de plateforme politique entre les partis du GPS 2012 se conclure rapidement. Ainsi nous pourrions, sans tarder, entamer ensemble les actions pouvant garantir notre succès final en 2012. Vive la collaboration entre les partis politiques, pour que vive et se renforce la démocratie dans notre pays.

Cette signature sera un signal fort pour la suite des événements. Car, dans le lot il y a de nombreux partis d’envergure nationale sans oublier des grands hommes comme le Professeur émérite Younouss H. Dicko entre autres.

Alors, “Savoir, c’est porter la responsabilité d’agir, et agir c’est s’engager dans la voie de la reforme de la société. L’engagement est une responsabilité sociale de l’intellectuel.”

Boubacar DABO

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.