Premier Congrès ordinaire de la CNAS-FH : Soumana Sako sera investi ce samedi

0
0

Ce n’est plus qu’un secret de polichinelle. Le Dr Soumana Sako sera officiellement investi comme candidat à la course pour Koulouba 2012, samedi prochain, en marge du premier Congrès ordinaire de son parti, la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso Hèrè. En prélude à l’évènement, les responsables de la CNAS étaient face à la presse, samedi dernier à leur siège à Hamdallaye, pour expliquer aux professionnels des medias la vision de leur candidat et le programme du Congrès.

Après Dioncounda Traoré et Soumaïla Cissé, un autre prétendant sérieux à la course pour Koulouba 2012 entrera en lice le week-end prochain. Il s’agit de l’ancien Premier ministre de la Transition, le Dr Soumana Sako, qui sera investi au cours du 1èr congrès de la formation politique qui le soutient. Ce congrès, faut-il le signaler, est l’aboutissement d’un long travail de terrain, que les amis de l’ancien Premier ministre mènent déjà dans différentes localités du Mali depuis trois ans. Il intervient aussi après que les militants acquis à la cause de Soumana Sako aient décidé de transformer leur mouvement associatif en parti politique, le 25 mai 2011 dans le quartier périphérique de Niamakoro, en Commune VI du District de Bamako.

Outre l’investiture du porte-étendard, ces premières assises statutaires de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso Hèrè (CNAS FH) feront également un toilettage définitif des textes de la jeune formation politique. Animée par Mamadou Salah Koné et Soumana Tangara, tous deux membres du Bureau politique provisoire national de la CNAS-FH, le point de presse a permis aux responsables du parti de lever un coin du voile sur le projet de société que Soumana Sako entend proposer au peuple malien. Ce projet selon Mamadou Salah Koné, premier Secrétaire administratif du Bureau provisoire national de la CNAS-FH, est déjà défini dans un pacte refondateur, qui s’articule autour de vingt points prenant en compte l’ensemble des préoccupations de la Nation.

Mamadou Salah Koné en a aussi  profité pour expliquer la position de son parti sur les réformes constitutionnelles. Selon le conférencier, l’opposition de la CNAS-FH  à cette réforme n’est dirigée contre personne, mais plutôt contre un système. Expliquant le choix de la carte Soumana Sako, M. Koné a précisé que le Dr Sako est un candidat qui colle à la volonté et à l’aspiration du peuple. «Le contexte de gouvernance mondiale exige des Etats un autre type de dirigeants, face aux nouveaux enjeux géopolitiques et géostratégiques… Le réalisme impose donc de faire le choix de l’homme qui convient à la situation. L’opinion nationale s’interroge. Notre réponse est le Dr Soumana Sako» a-t-il laissé affirmé, avant de soutenir que le pragmatisme et la sensibilité de l’homme aux souffrances des populations sont aujourd’hui plus nécessaires qu’en 1986-87 ou 1991-1992, année où l’enfant de Nyamina s’était révélé à la face du monde, sous Moussa Traoré puis sous Amadou Toumani Touré pendant la Transition. Conscient qu’aucun parti politique ne peut gouverner seul, Mamadou Salah Koné a lancé un appel aux forces vives pour une adhésion à ce pacte refondateur.

 

Yaya Samaké   

 

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.