Présidentielle 2012: Ahmed Sow, un candidat à la hauteur des enjeux

2
2
Hamed Sow

La présomption d’innocence, c’est le principe selon lequel toute personne qui se voit reprocher une infraction est innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie. Jusqu’à preuve du contraire, Ahmed Sow est donc innocent car l’enquête de l’Union européenne (UE) n’a rien donné.

Dans cette affaire, les enquêteurs n’ont rien pris à la légère. C’est d’ailleurs les mal connaître que de croire que les Européens laisseraient facilement tomber une enquête qui a fait couler tant d’encre et de salive. Ils peuvent toujours continuer à investiguer s’ils pensent avoir un infime grain de véracité dans cette histoire. Mais pendant ce temps, la vie continue.

Mettons à nu chaque candidat à la présidentielle 2012 et nous verrons qui est de bonne moralité ou non. Cette notion de crédibilité n’est favorable à aucun candidat car en tenant compte de ce facteur, on réalise qu’il ne restera pratiquement aucun acteur ou joueur sur l’arène politique. D’ailleurs, que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre. En effet, qui, parmi nos candidats aux élections présidentielles, peut nous rassurer sur la provenance de sa fortune ? On doute qu’il en existe, mais le débat reste toujours ouvert.

Plusieurs candidats à la course pour Koulouba sont plus que douteux qui ne se plaisent qu’avec des histoires de minettes (fillettes), de magouilles financières, de fraudes et autres profits.  Il a en toujours été ainsi sans qu’on ne puisse « séparer le bon grain de l’ivraie ». Peut-on comparer un candidat qui n’est que soupçonné à cet autre qui a obtenu son poste grâce à la fraude en laissant une autre personne payer à sa place en prison en échange d’une somme d’argent ? Si la fraude a déjà été prouvée et reconnue, cette personne ne devrait pas rester à son poste ; mais hélas, il est toujours là et brandit son  ambition de briguer la magistrature suprême.

Ne nous hasardons pas sur un terrain méconnaissable, concentrons-nous surtout sur l’essentiel qui est de voter pour un homme de qualité qui pourra apporter aux Maliens la sérénité tant attendue, surtout au moment où les citoyens se trouvent dans une situation de précarité et d’injustice sociale.

Ahmed Sow doit tous ses postes par ses compétences et non par la politique où il est d’ailleurs entré après avoir fait ses preuves comme responsable d’institutions internationales durant des années. Des compétences que tout homme doit posséder pour prétendre affronter les divers défis de la vie, quelle que soit sa complexité.

Pendant un instant, laissons de côté l’homme politique et parlons un peu plus de l’HOMME tout court : Ahmed Sow est d’une nature humble ; sa générosité naturelle fait défaut à beaucoup de candidats qui n’affichent d’ailleurs cette « bonté » qu’en période électorale. D’autre part, cette grandeur d’âme implique qu’il soit à même de tirer parti de son potentiel humain mis au service de notre pays et de contribuer à la réalisation d’une société équitable. Une complémentarité entre objectifs individuels et collectifs qui lui confère une légitimité pour présider au destin de notre pays.

Même n’étant pas trop connu sur la scène politique, Monsieur Ahmed Sow a la capacité d’apprécier et de respecter les valeurs, les convictions, la culture et l’histoire du Mali. Pour ce faire, il est également entouré de leaders et de militants tout aussi ancrés dans les mêmes valeurs. Au regard de son parcours international, on peut affirmer qu’Ahmed Sow peut faire bénéficier à notre pays ses multiples relations à travers le monde. S’il veut se battre pour la Présidence de la République, rien ne l’empêche : c’est son droit le plus absolu d’autant plus que son combat est légitime. On ne peut donc que lui souhaiter bon vent !

NNC

 

 

 

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 6 mois plus tôt

Je m’y engage: je serai le Président de tous les Maliens, le président d’une diaspora forte!

Mes chers compatriotes,
Il n’existe pas de victoire facile. Mais cette fois, elle ne nous sera pas volée. Nous ne laisserons aucun pouvoir illégitime s’installer. Le scrutin devra être libre et transparent. Sur ce point, le peuple malien sera intransigeant.
Mes chers compatriotes,
J’irai à votre rencontre dans les prochaines semaines pour vous présenter mon projet pour un Mali fort et juste.
Dès demain j’irai vers vous, à Koulikoro, Mopti, Tombouctou, Kayes, Gao, Kidal, Sikasso, Ségou!
Notre pays est à l’heure des choix.
Levons-nous pour amplifier la mobilisation, car le combat commence dès aujourd’hui!
Levons-nous pour vaincre le chômage!
Levons-nous pour reconstruire l’école malienne!
Levons-nous pour combattre la corruption!
Levons-nous pour rétablir la sécurité sur tout le territoire!
Levons-nous pour restaurer l’autorité de l’Etat!
Peuple du Mali, lève-toi! Ensemble nous changerons le Mali! Ensemble, nous sommes forts. En vous regardant aujourd’hui, je vois notre destin commun. Un destin de victoire.
Inch’Allah !
Je vous donne rendez-vous le 29 avril.
Vive la République,
Vive le Mali!

le refuge<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 260</span>
Membre
le refuge 260
4 années 6 mois plus tôt

Ce journal et ce journaliste sont des lèche cul . Maintenant nous pouvons nous mefier de tout ce que vous pourez donner comme information du point de vu que vous n’etes pas impartial . NOUS NE SOMMES PAS MAUDIT POUR VOTER UN VOLEUR INTERNATIONNAL .

wpDiscuz