Présidentielle 2012 : Des députés exigent 110 millions pour parrainer la candidature de Zou

0
8

Soumana Sako, le parrain et candidat investi de la Cnas-Faso Hère n’est pas sûr de pouvoir réunir toutes les signatures exigées. Les 10 députés qu’il a contactés lui auraient demandé chacun, comme par enchantement, la somme de 11 millions. Soit un total de 110 millions de nos francs. Manœuvre visant à l’écarter de la course pour Koulouba ou chantage en vue de s’enrichir ?

Dans l’état major de Soumana Sako, on susurre que les députés y seraient enjoints par leurs chefs politiques qui y voient une occasion inouïe d’écarter l’enfant de Nyamina de la compétition, tant ils le craignent. Non pour sa force politique, mais pour les casseroles qu’ils trainent.

Par ailleurs, vu la situation sécuritaire dans le septentrion malien, il est difficile voire impossible pour les candidats, même ceux des grandes formations politiques, de réunir les signatures des élus communaux. C’est pourquoi l’on se rabat sur les députés qui, la situation aidant, sont devenus si importants (et puisqu’un élu ne peut soutenir plus d’un candidat) qu’il est impossible de les plaindre. Ils montent les enchères et monnaient leurs signatures contre des valises à frics.

Un comportement qui met à nu l’insouciance de certains de nos élus nationaux et de l’immaturité politique de certaines formations politiques de la place, sinon de la démocratie malienne. Affaire à suivre !

                                                                              Amadou Salif Guindo

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.