Présidentielle 2012: Le Pr. Dioncounda Traoré , le candidat du Pr. Abdoul Diop

1
3

Le Pr Dioncounda Traoré et le Pr. Abdoul Traoré dit Diop. Le rapprochement n’est pas si surprenant pour qui sait que l’ADJ, association conduite par le second, a des liens historiques avec le parcours politique du candidat de l’Adema. C’’est  au nom de ce dernier en effet qu’elle avait été initiée comme fronde de résistance à la toute-puissance de la Cour Constitutionnelle au sortir des législatives de 2002. Beaucoup d’eau a coulé sous le pont, depuis les déclarations qui allaient coûter au candidat à la députation dans le Cercle de Nara un procès en diffamation intenté par la haute juridiction électorale. L’Association Démocratie et Justice a entre-temps changé de vocation, mais l’estime que vouent ses précurseurs au président de l’Adema-PASJ est visiblement restée la même. Elle vient d’être confirmée à la faveur de son passage en 4ème Région, dans le cadre de la conférence régionale des sections Adema de Ségou.

 

En prélude à ladite conférence régionale, qui s’est déroulée dans la Cité des Balanzans, le candidat et président de l’Adéma-PASJ, le Pr Dioncounda Traoré, a pu savourer de bons moments avec les populations de deux autres localités de la 4ème Région. Il s’agit notamment de Markala et de Niono où les structures locales du PASJ, ainsi que les clubs de soutien, n’ont ménagé aucun effort pour réserver un accueil faste et digne des grands jours du Parti de l’Abeille. Partout, la ferveur militante aura été au rendez-vous samedi et se manifestait à travers des artères inondées d’affiches, une jeunesse enthousiaste arborant les couleurs de la Ruche et les supports à l’effigie du candidat, des convergences massives de militants au siège local du parti, des bains de foule qui déclenchent depuis l’entrée des villes.

C’est le décor et l’ambiance bon enfant qui a accueilli le Pr. Dioncounda Traoré à Markala, comme à Niono, avec une assurance donnée tant par la démonstration de force des structures que par les témoignages de leurs responsables respectifs. Partout, les secrétaires généraux, des représentants du Mouvement des femmes du PASJ, des démembres locaux de clubs de soutien au soutien se sont succédé pour évoquer l’état de préparation de leurs différentes structures pour le combat de la présidentielle et leur détermination à relever le défi.

Les performances électorales de l’Adéma chez nous démontrent à suffisance sa bonne santé dans la zone, a laissé entendre le Secrétaire-général de la sous-section de Markala, saluant au passage l’apport des cadres et élus dont le député Cheick Oumar Soumounou, initiateur au nom du PASJ, d’une dizaine de bornes-fontaines inaugurées par le candidat pour la circonstance. Et M. Coulibaly de marteler que «rien ne sera épargné pour porter le Pr. Dioncounda Traoré à Koulouba, le 29 avril prochain».

Même signe d’enthousiasme du côté du représentant de la Coordination nationale des clubs de soutien au candidat. M. Abdel Kader Maïga a renchéri à son tour en promettant que «rien n’arrêtera la marche vers une victoire que le peuple malien réclame dans le but de recouvrer sa gloire d’antan».

Le représentant de ‘Dynamique Dioncounda Président’ (DDP), une structure initiée à Markala par le Pr. Diop, est pour sa part convaincu qu’un vote massif est la meilleure expression de la détermination et du dynamisme en faveur du candidat. Lequel, à ses yeux, est ni plus ni moins une émanation des attentes populaires et la fin du favoritisme au Mali.

Objet de tant d’éloges de la part de ses nombreux camarades, le candidat du PASJ n’a pas tari de reconnaissance à leur endroit. Il a par ailleurs confié être singulièrement «le candidat de Markala», parce que le Pr. Abdoul Traoré dit Diop figure parmi les premiers camarades l’ayant sollicité pour une candidature à la présidentielle de 2012. Et de préciser que cette suggestion lui a été faite à un moment où personne ne pensait encore à la question.

Invité par le même Pr. Diop pour présider la 16ème FEMASMA (Festival des Masques et Marionnettes de Markala), l’ouverture de ce rendez-vous culturel annuel a été l’occasion pour son initiateur de se prononcer, en marge du cérémonial, sur les raisons qui l’ont poussé à solliciter une candidature du Pr. Dioncounda Traoré. Interrogé sur la question, le président de l’ADJ, tout en levant toute équivoque sur son appartenance à l’Adéma, a expliqué que le candidat du Parti de l’Abeille se singularise sur la scène politique malienne par sa hauteur de vue et son intégrité morale. Quant à le convier pour co-présider avec le président du HCC l’un des événements annuels les plus attendus parmi les rendez-vous culturels maliens, les motivations découlent du rôle prépondérant que les deux institutions politiques peuvent jouer dans la problématique de l’insécurité qui règne actuellement le pays, a expliqué le PR. Abdoul Traoré dit Diop.

Quoi qu’il en soit, le candidat du PASJ confirme davantage son statut de candidat de consensus et de convergence, parce que l’estime qui lui est voué dans les rangs de ses camarades de l’ADJ semble pour le moins résister à leurs dissonantes sur certaines questions brûlantes.

Cerise sur le gâteau, sa personne est l’incarnation d’une convergence similaire à Niono où le passage du candidat, courant la même journée du Samedi, a été l’occasion d’une impressionnante mobilisation des militants du PASJ. Dans cette section dirigée par Kalifa Abba Dicko et Ramata Haïdara, le Pr. Dioncounda Traoré et la forte délégation qui l’accompagnaient ont pu se réjouir en effet du fait que les anciens malentendus disparaissent peu à peu au profit du dessein commun de conquérir le pouvoir. «Les mésententes ne peuvent que générer des regrets parce que l’Adema cherche Koulouba pour satisfaire aux attentes populaires dont il est porteur», a déclaré le candidat très conforté d’entendre que ses camarades dans l’une des sections les plus importantes sont sur la voie d’enterrer définitivement la hache de guerre.

A.Keita, envoyé Spécial

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
fadj<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
fadj 19
4 années 6 mois plus tôt

Le Pr Diop est un ancien député Adema de Markala

wpDiscuz