Présidentielle 2013 : Adama Koly, le candidat pour la rupture

7

Au cours d’une confĂ©rence de presse qu’il a animĂ©e hier Ă  la Maison des aĂźnĂ©s, le prĂ©sident du Mouvement pour un autre Mali (Mopam), Adama Koly Coulibaly, a renouvelĂ© sa candidature pour l’Ă©lection prĂ©sidentielle Ă  venir. Au prĂ©sidium de cette rencontre avec la presse, Dr Amadou Kamissoko, Mme DoucourĂ© Fatimata WaguĂ©, Abdoulaye HaĂŻdara, Dr FodĂ© Moussa SidibĂ©, tous membres de la direction du Mopam.

Adama Koly
Adama Koly

AprĂšs les mots introductifs du prĂ©sident d’honneur, Dr Amadou Kamissoko, le prĂ©sident du Mouvement, Adama Koly Coulibaly, a prĂ©sentĂ© sa dĂ©claration liminaire. Dans laquelle, il affirme Ă  propos de l’élection prĂ©sidentielle de juillet prochain : «  comme annoncĂ© depuis le 22 avril 2011, s’il plaĂźt Ă  Dieu, je serai candidat. Candidat, oui, pour conquĂ©rir le pouvoir afin d’instaurer la justice sociale dans notre pays ; soulager les populations des multiples souffrances qu’elles endurent quotidiennement et crĂ©er les conditions propices pour que chaque Malienne, chaque Malien puisse gagner dignement sa vie par le fruit de son travail. En un mot, je serai candidat pour la rupture».

Auparavant, M. Coulibaly a rappelĂ© les diffĂ©rentes actions menĂ©es par le Mouvement, depuis 2011, pour alerter les autoritĂ©s sur les dangers qui guettaient le pays. Il s’agit notamment de nombreuses dĂ©clarations sur les dangers qui menaçaient dangereusement notre pays depuis 2011. Selon le confĂ©rencier, la premiĂšre alerte du prĂ©sident du Mouvement date de 2004. Aussi, Koly dit avoir rencontrĂ© d’autres hommes politiques et personnalitĂ©s pour leur faire part de ses inquiĂ©tudes sur l’état de la gouvernance dans notre pays. «De guerre lasse, nous avons Ă©tĂ© amenĂ©s Ă  crĂ©er le Mouvement pour un autre Mali (Mopam/Jamana NyĂšta) en juillet 2009, pour marquer notre diffĂ©rence et notre opposition Ă  un systĂšme qui allait nous conduire inĂ©luctablement au chaos», a prĂ©cisĂ© Koly Coulibaly.

Dans sa vaste opĂ©ration de sensibilisation, le Mopam a rencontrĂ© les autoritĂ©s coutumiĂšres de Bamako, les chefs religieux, les responsables des chasseurs (donso), des griots et diverses personnalitĂ©s de notre pays. Par ailleurs, il a Ă©tĂ© reçu au Quai d’Orsay et Ă  l’AssemblĂ©e nationale française en novembre 2011. «À chacune de ces hautes personnalitĂ©s rencontrĂ©es, nous avons tenu le mĂȘme discours sur le pĂ©ril qui guettait notre pays, nos institutions et la sociĂ©tĂ© toute entiĂšre», a-t-il rappelĂ©. Et d’ajouter : «Le temps a jugĂ© et la vĂ©ritĂ© a Ă©clatĂ© au grand jour. Aujourd’hui, nous pouvons ĂȘtre fiers, mes compagnons et moi, du Mouvement pour un autre Mali, d’avoir accompli notre devoir de citoyen», s’est rĂ©joui le prĂ©sident du Mopam.

Pour rester constant et en parfaite harmonie avec les idĂ©aux du Mouvement, il dit avoir refusĂ© de tremper dans toutes sortes de compromissions sous forme de prĂ©bendes Ă  distribuer. «J’ai donc dĂ» dĂ©missionner de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, de la prĂ©sidence de la FĂ©dĂ©ration des hĂŽteliers et restaurateurs du Mali et, de facto, du Conseil national du Patronat, de la prĂ©sidence des JournĂ©es d’hommage Ă  Aly Farka TourĂ© et Ă  ne plus me prĂ©senter aux Ă©lections communales de 2009 en Commune IV du District de Bamako. Cela, afin de mener Ă  bien ce combat pour un autre Mali», a-t-il indiquĂ©. Aujourd’hui, a estimĂ© le candidat du Mopam, en ayant vĂ©cu ce qui vient d’arriver Ă  notre pays, nous devons tirer les leçons de la mauvaise gouvernance, du culte de la personnalitĂ© pour bĂątir un Mali dĂ©mocratique fondĂ© sur des institutions fortes. Le peuple malien n’a plus le droit de se tromper dans le choix de l’homme qui doit conduire ses destinĂ©es», prĂ©vient-il.

Igré TOLO

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. ET QUE VIENT FAIRE CET HOTELIER AUSSI DANS L’ARENE POLITIQUE ?
    DONC CE POUR FAIRE LA PROMOTION DE BCP DE MAQUIS ET BARS EN TANDEM AVEC LES PTIT CHINOIS ET VIETNAMIENS HUMMMM ???

  2. Sans complaisance, je suis bien placĂ© pour dire avec preuve Ă  l’appui que c’est un homme digne, social et trĂšs engagĂ©, qui veut aider les pauvres

  3. Celui-lĂ , mĂȘme sa femme N’Deye ne votera pas pour lui 😆 😆 😆 😆

    • Ne mĂ©disez pas sur des gens que vous ne connaissez pas. Koly est plus digne et honnete que tous nos politicards de merde qui ont conduit le pays dans le chaos. Bonne chance, nous te soutenons pour le changement dont tu es porteur depuis ton passage remarquĂ© Ă  la chambre de commerce. Tu es un homme de compromis,pas de compromission. Bonne chance digne hĂ©ritier des “massassi”

Comments are closed.