PrĂ©sidentielle au Mali: le Canada va envoyer “au moins” 15 observateurs

1
Presidentielles 2013:les affiches de campagne inondent les rues de Bamako Jeudi 11 juillet 2013.
Presidentielles 2013:les affiches de campagne inondent les rues de Bamako
Jeudi 11 juillet 2013.

Le gouvernement canadien a annoncé vendredi qu’il enverra « au moins » 15 observateurs à l’élection présidentielle malienne dont le premier tour est prévu pour le 28 juillet.

 

 

 

« Le Canada est heureux d’apporter son aide à une mission d’évaluation électorale en vue de la prochaine présidentielle au Mali, qui se tiendra plus tard dans le mois », a indiqué le ministre des Affaires étrangères, John Baird, dans un communiqué.

 

Son porte-parole, Rick Roth, a précisé à l’AFP que la mission déployée par le Canada comprendra « au minimum 15″ observateurs. Trente-six personnes se sont portées candidates à ce scrutin devant mettre un terme à une période de transition ayant suivi le coup d’Etat du 22 mars 2012, qui avait renversé le président élu Amadou Toumani Touré et précipité la chute du nord du Mali aux mains de groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda.

 

La décision de tenir le premier tour de la présidentielle le 28 juillet, éventuellement suivi d’un second tour le 11 août, a été prise par le gouvernement malien de transition sous la pression de la communauté internationale, en particulier de la France.

 

L’armée française intervient au Mali depuis le 11 janvier aux côtés de plusieurs armées africaines, ce qui a permis de chasser en grande partie les groupes islamistes armés qui ont occupé le nord du pays en 2012. Le Canada a apporté un soutien logistique à cette intervention, en mettant à disposition de l’armée française un avion militaire de transport.

PARTAGER

1 commentaire

  1. QU’IL ENVOIE MOINS DEUX A KIDAL POUR S’ASSURER QU’IL Y A EU BIEN DES VOTES A KIDAL ET QUE LES POPULATIONS SOIENT PAS EMPECHE D’ALLER VOTER PAR DES BANDITS DU MNLA.

Comments are closed.